avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : nolan fawkes (water).
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 518
▹ Pseudo : incaendo, lise.
▹ Disponibilité : 1/5 (natalia/dmitri/malia/(aleya))
▹ Avatar : dylan o'brien
▹ Crédits : bbw.



▹ Âge : 23 ans. Alexis est né à la fin du mois d'août.
▹ Nation : Sa nation est celle de l'air, et malgré toutes ces années passées dans la nation de la terre, il restera toujours profondément attaché à sa nation.
▹ Daemon : Thanae, une femelle lynx qui semble contenir toute la haine du garçon en elle. Elle est aussi téméraire et rusée que Gael, et aussi souple et sanguine qu'Alexis, partageant parfois ces coups de colère.
▹ Statut civil : Célibataire, mais il ne se considère pas comme tel. Le coeur d'Alexis appartient à Gael. Depuis toujours, en fait, mais il ne comprenait pas les sentiments qu'il avait pour l'être qu'il n'était censé qu'aimer d'un amour fraternel. Alexis a également eu une relation avec Aleya Hemingway, mais ils se sont séparés un peu avant qu'Alexis arrive à Aleria.
▹ Don : La projection astrale. Apparue accidentellement pendant l'une de ses nombreuses séances de méditation. Il a appris à maitriser un peu plus son don avec Gael, qui est le seul à connaître son secret. Pendant que Gael travaillait dans sa chambre, Alexis prenait place dans un coin de la pièce et s'entrainait, étant alors certain que personne ne le dérangerait, puisque Gael y veillait.
▹ Signe distinctif : Alexis boite encore légèrement, à cause de son accident lors des attentats. Il a également des légères marques de brûlures sur les épaules et sur les flancs, qui ne sont plus douloureuses du tout et il possède une fine cicatrice dans son dos, vestige d'un vieil accident. Il a également un tatouage de sa nation entre les omoplates.
▹ Allégeance : La rebellion, toujours.

Voir le profil de l'utilisateur

( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov
Lun 21 Déc - 18:52


let's be alone together

ft/Dmitri Livanov

Ca faisait quelques jours qu’ils étaient là, et environ trois jours auparavant, les jumeaux étaient enfin montés au palais avec les autres Livanov. Gael avait attendu qu’Alexis récupère un peu de force dans ses jambes pour qu’il puisse aussi monter, et les derniers jours qu’il avait passé, à être forcé de se reposer, avaient portés leurs fruits. Désormais, Alexis allait enfin retourner à l’entrainement. La grande cour du palais était pleine de décombres, mais ça ne dérangeait pas Alexis. Il l’avait vue depuis l’étage où il dormait avec son frère et était descendu. Le trajet s’était avéré un peu plus long que dans ses souvenirs, et pour cause : l’escalier qu’il empruntait habituellement pour descendre était détruit. Il dut donc retourner sur ses pas, et chercha une autre sortie. Ses souvenirs étaient un peu flous, contrairement à ceux de son jumeau qui semblait pouvoir se souvenir de tout le château assez facilement. Après tout Gael avait l’habitude de retenir des détails, alors qu’Alexis avait la mémoire des gestes de sa maîtrise, plus que celles des cartes mentales. Finalement, après quelques longues minutes de déambulations à travers les couloirs du palais des vents, le jeune Livanov trouva la grande porte qui menait à la cour. Elle était à moitié ouverte, déjà, mais personne ne se trouvait sur la cour. Alexis en conclut donc qu’elle n’avait peut être jamais été refermée, dans la précipitation des anciens habitants à quitter le palais, pour sauver leur vie.

Le brune laissa passer Thanae devant lui, et la suivit. La lynx s’étira de tout son long, et il en fit de même en levant les bras au dessus de sa tête. Il se hissa sur la pointe des pieds, c’était comme si il tentait de repousser le ciel. Tous ses muscles se détendaient dans son dos et dans ses bras. Puis, il se mit un peu à courir autour de la cour, en sautant par dessus ou sur les gros décombres. Ses jambes ne protestaient pas trop, alors il poussa un peu le vices en lançant de l’air avec ses mains, pour sauter plus haut. L’atterrissage était plutôt rude, et une légère plainte s’échappa malgré lui d’entre ses lèvres. « Si tu te blesse encore à un entrainement, je refuse d’être encore ton daemon. » Alexis lui envoya une lame d’air, qu’elle évita en sautant sur un rocher. Elle lui grogna alors dessus et il eut un sourire sournois. « T’es liée à moi, Than. Pas de chance. » Elle se jeta sur lui et il fit un pas de côté pour l’éviter. Quand ils étaient chez les Hemingway, il n’avait pas beaucoup de partenaire d’entrainement : son père, Malia, Gael ou Natalia. Aleya parfois, aussi, mais Thanae et lui s’entrainaient aussi souvent à deux. Ils affutaient ensemble leurs capacités à se défendre et éviter les attaques. Thanae se retourna vers lui et grogna encore une fois. « Ah, tu me ferais presque peur ! » Elle pouvait se montrer féroce, quand elle le voulait, mais leurs inconscients liés lui faisaient savoir qu’elle l’aimait profondément, autant qu’il l’aimait aussi. « Lokia est plus effrayante que toi. » Ca fit mouche, parce que son daemon lui bondit encore une fois dessus et, au lieu de l’éviter, Alexis l’attrapa et chancela avant de tomber sur le sol. C’est à ce moment-là que son cousin arriva sur la cour. Alexis avait le sourire aux lèvres, alors que Thanae lui léchait le visage pour s’excuser.

« Dmitri. » Fit Alexis en se levant, il s’aida un peu de Thanae, qui ne broncha pas quand la main d’Alexis pris appuie sur elle. « Tu t’entraines un peu avec moi ? » Il ne savait pas si son cousin allait être enchanté de voir qu’il reprenait déjà l’entrainement, mais de toute manière, ce n’était pas négociable. Alexis en avait marre d’attendre…


Don't you remember how I used to like Being on the line? I dreamed you dreamed of me calling out my name, Is it worth the price? Cut cover, take that test, Hold courage to your chest. Don't wanna wait for you, Don't wanna have to lose All that I've compromised to feel another high. I've got to keep it down tonight. I had to break myself to carry on. No love and no admission... Take this from me tonight. And oh, I was a king under your control.
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 323
▹ Pseudo : Melo
▹ Disponibilité : Open
▹ Avatar : William Moseley
▹ Crédits : morloki



▹ Âge : Cela 25 ans qu'il a poussé son premier cri emporté par une bourrasque de vent d'hiver/
▹ Nation : L'air, la liberté, celui qu'on ne peut n'y toucher, ni saisir, ni capturer.
▹ Daemon : : Eowa,un nom tout doux pour une créature tout aussi douce qui pourtant peut quand elle le veut se montrer redoutable. Avec son plumage colorée et son chant mélodieux, la petite femelle Quetzal est loin d'inspirer la crainte. Si Dmitri peut imposer par sa stature et son caractère parfois ronchon, il faut bien avouer que la présence d'Eowa suffit à l'adoucir.
▹ Profession : Dmitri dirige en compagnie de sa cousine Lyra la rebellion. Il est en quelque sorte un dirigeant, même s'il ne l'a jamais vraiment désiré.
▹ Statut civil : Aux yeux de tous, il est une âme solitaire et sans attache amoureuse, mais cela n'est qu'une illusion. Son coeur est depuis quelques temps déjà animé par de douces pensées qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir posséder.
▹ Don : Craint et redouté par la nation de l'air, Dmitri possède la capacité de projection astrale, ce qui lui permet de se mouvoir et d'interagir hors de son corps. Avec les années, il a appris et s'est entraîné et possède désormais un très bon contrôle sur celui-ci. Cependant il le garde cacher, craignant que cela n'en effraie quelques uns. Seule sa cousine Lyra est au courant.
▹ Signe distinctif : Outre, la flèche située sur son épaule et commune à la nation de l'air, Dmitri possède aussi deux tatouages. Deux ailes, une face à l'autre de chaque côté de son dos, sa colonne vertébrale marquant la séparation entre celles-ci
▹ Allégeance : La rebellion, mais plus qu'à elle, il est surtout pour la liberté. C'est pour elle qui se bat, pour cette idée qu'un jour il pourra libérer son peuple de la tyrannie/

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov
Mer 23 Déc - 20:12

GOLDEN AGE
Nathaniel & Dmitri
Aelia, de là où il se trouvait l'héritier Livanov pouvait contempler leur capital. Détruite en partie, mais toujours vivante, comme eux, les Livanov. Certes, ils n'étaient plus qu'une poignée dérisoire face aux Berstein, mais ils respiraient toujours. La grandeur de la nation de l'air ne se jugeait pas à la taille de ses constructions, mais plus à la sagesse et aux idéaux que celle-ci avait transmis de génération en génération. Pourtant quand on regardait bien la citadelle, on ne pouvait être que subjuguait par l'harmonie qui liait la ville et la montagne. Un savant mélange d'ingéniosité et d'architecture qui permettaient encore aujourd'hui au peuple de l'air de vivre au plus proche de son élément. Malgré le peu de personnes présentes, la ville recommençait doucement à vivre, mais les choses étaient différentes désormais, car le peuple de l'air n'était plus le seul à arpenter ses rues. Depuis l'arrivée des rebelles, c'était les quatre nations qui vivaient ensemble à Aélia. Le beau blond sourit, c'était une vision agréable. Dmitri n'avait jamais choisi de se rebeller pour se venger, il n'était pas comme ça et même si comme beaucoup, il avait ressenti ce besoin insensé de revanche, il avait réussi à le faire taire, pour le remplacer par une émotion plus belle et plus douce. Celle-ci avait laissé placé à la conviction qu'il était temps de changer les choses, de s'orienter vers une politique différente, ne pas imposer ses idées, mais faire qu'elle devienne l'idée de tous. Un pari difficile que Dmitri tentait de réussir. Difficile, quand on connaissait les grands butés de sa famille. Quand il voyait tout leur désir de vengeance, Dmitri se demandait combien de temps il allait encore réussi à les maintenir de l'autre côté de la frontière. Celle qui séparait la justice de la folie. Il soupira avant de se décider à redescendre un peu plus bas.

Retrouver les montagnes faisait un bien fou au jeune homme. Il avait passé trop de temps dans la pénombre des sous terrains, maintenant il se demandait même par quel miracle il avait réussi à ne pas suffoquer, sûrement par devoir, ou tout simplement parce qu'il n'avait pas eu le choix. Maintenant qu'il se retrouvait à Elioras, il comprenait à quel point vivre lors d'ici avait été une des pires périodes de sa vie. Dmitri avait été comme déraciné, aujourd'hui, enfin, il se sentait revenu à la maison et même s'il manquait de nombreuses personnes, il était chez lui.

« On ferait mieux de rentrer ...» Eowa qui volait au dessus de lui se mit à râler. « On pourrait pas passer une journée sans devoir toujours penser à l'aprés, tu sais comme quand on était enfant ! ». Un sourire amusé se dessina sur son visage tandis qu'il tendait le bras pour que la jolie Quetzal vienne si poser. Les couleurs de son animal âme tranché avec la blancheur de la neige. A chaque fois qu'il se voyait, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle était magnifique et qu'elle était un symbole magnifique de sa nation. « Je sais, je sais » laissa t'elle échapper en se gonflant comme si elle tentait de devenir plus impressionnante. Dmitri se mit à rire et caressa tendrement la belle émeraude. « Je crois que c'est impossible Eowa, il y a un moment où on ne peut plus vivre dans l'insouciance, cette période me manque aussi ... » C'était un triste constat, sans cette guerre, sans l’assassinat des membres de sa famille, Dmitri n'aurait jamais choisi une vie avec tant de responsabilités, son choix se serait porté sur une vie tout autre, celle d'un ermite et il aurait voyagé en suivant son cœur, mais l'histoire ne lui en avait pas laisser l’occasion et il l'avait accepté depuis bien longtemps. Dans ce monde, on lui avait confié un rôle, celui d'épauler sa cousine et de protéger des âmes perdues, c'était devenu son but et il s'y attelait chaque jour.

« Tiens tiens » laissa t'il échapper en s'arrêtant à proximité de la cour qui en la traversant menait au palais des Livanov. « Il va mieux ! » La Quetzal avait raison, Alexis avait repris du poil de la bête et assez rapidement d'ailleurs. Un sourire rassuré se dessina sur les lèvres de Dmitri, la vie reprenait doucement son cours, même si tout n'était pas parfait. Il ne put s'empêcher de penser à Natalia, sa cousine qu'il appréciait tant et qui avait choisi de rester en retrait. Parfois, il se demandait s'ils lui avaient vraiment laissé le choix, mais il avait confiance en elle, elle reviendrait et ce jour là quelque soit son choix, il l'accueillerait à bras ouvert. Reprenant sa route, Dmitri arriva rapidement à la hauteur de son cousin, qui plongeait dans son entraînement ne l'avait pas vu arriver. « Salut Alex' » Le grand blond tourna la tête et d'un regard taquin il désigna le lynx qui se trouvait à côté de son cousin. « Je ne crois pas que tu aies vraiment besoin de quelqu'un pour t’entraîner, on dirait que tu as trouvé le coéquipier parfait.» S'entraîner était essentiel pour Dmitri, il ne passait pas un jour sans travailler quelque chose et aujourd'hui il n'avait pas encore eu l'occasion de s'y adonner. Solitaire de nature, il n'avait pas travaillé avec quelqu'un depuis pas mal de temps. Alexis lui offrait donc une occasion de changer un peu de ses habitudes. « Pourquoi Pas" finit-il par dire," ça fait longtemps que je t'ai pas donné une bonne leçon » plaisanta t'il tout en faisant référence à leur enfance, quand parfois il s'amusait à se battre, sauf qu'à cette époque, Dmitri s'était toujours retrouvé face aux deux frères. Puis sans crier gare, il envoya une très légère l'âme d'air derrière les genoux de son cousin qui chuta doucement sur le sol humide. « Oups » Un large sourire se dessina sur les lèvres de Dmitri tandis qu'il haussa les épaules. « Je te l'ai toujours dit, ne jamais baisser sa garde. L'équilibre tout est histoire d'équilibre Very Happy». Amusé, le chef de la rébellion prit ses distances tandis qu'Eowa tout aussi amusée que lui par la situation se posa sur un énorme pilier, elle était prête à profiter du spectacle.





Hope is a waking dream.”

All we have to decide is what to do with the time that is given to us©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t155-dmitri-there-is-some-good-in-this-world-and-it-s-worth-fighting-for
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : nolan fawkes (water).
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 518
▹ Pseudo : incaendo, lise.
▹ Disponibilité : 1/5 (natalia/dmitri/malia/(aleya))
▹ Avatar : dylan o'brien
▹ Crédits : bbw.



▹ Âge : 23 ans. Alexis est né à la fin du mois d'août.
▹ Nation : Sa nation est celle de l'air, et malgré toutes ces années passées dans la nation de la terre, il restera toujours profondément attaché à sa nation.
▹ Daemon : Thanae, une femelle lynx qui semble contenir toute la haine du garçon en elle. Elle est aussi téméraire et rusée que Gael, et aussi souple et sanguine qu'Alexis, partageant parfois ces coups de colère.
▹ Statut civil : Célibataire, mais il ne se considère pas comme tel. Le coeur d'Alexis appartient à Gael. Depuis toujours, en fait, mais il ne comprenait pas les sentiments qu'il avait pour l'être qu'il n'était censé qu'aimer d'un amour fraternel. Alexis a également eu une relation avec Aleya Hemingway, mais ils se sont séparés un peu avant qu'Alexis arrive à Aleria.
▹ Don : La projection astrale. Apparue accidentellement pendant l'une de ses nombreuses séances de méditation. Il a appris à maitriser un peu plus son don avec Gael, qui est le seul à connaître son secret. Pendant que Gael travaillait dans sa chambre, Alexis prenait place dans un coin de la pièce et s'entrainait, étant alors certain que personne ne le dérangerait, puisque Gael y veillait.
▹ Signe distinctif : Alexis boite encore légèrement, à cause de son accident lors des attentats. Il a également des légères marques de brûlures sur les épaules et sur les flancs, qui ne sont plus douloureuses du tout et il possède une fine cicatrice dans son dos, vestige d'un vieil accident. Il a également un tatouage de sa nation entre les omoplates.
▹ Allégeance : La rebellion, toujours.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov
Jeu 7 Jan - 0:51


let's be alone together

ft/Dmitri Livanov

Ses jambes ne lui faisaient plus vraiment mal… Par contre la chute due au poids de Thanae lui laissait les fesses en compotes. « Je ne crois pas que tu aies vraiment besoin de quelqu'un pour t’entraîner, on dirait que tu as trouvé le coéquipier parfait.» lui répondit son cousin, peu après l’avoir saluer également. Thanae lécha la joue d’Alexis, comme pour assentir aux propos de Dmitri et Alexis se recula un peu tard, il avait désormais la joue humide de la salive de son daemon. Alexis se releva en lançant un regard amusé à Thanae et s’approcha un peu. Il n’avait plus maîtriser l’air depuis ce qui lui semblait être une éternité. Alexis, pendant sa réclusion à Antrakar, était devenu un maître bien meilleur que celui qu’il était quand il était partie de cette demeure qui appartenait aux Livanov. « Thanae est trop vicelarde, j’ai besoin d’un combat à la loyale. » Le lynx grogna doucement. Ellle était comme Gael quand elle se battait. Elle était capable de trouver les pires coups bats mais c’était aussi une caractéristique qui collaient aux enfants de l’air. Après tout, l’air trouvait toujours un moyen de se faufiler dans le moindre recoin. « Pourquoi pas, ça fait longtemps que je t'ai pas donné une bonne leçon » Alexis sourit à l’acceptation de son cousin. Il se mit en position, sur ses jambes encore un peu trop faiblardes pour résister dans le cas d’un réel combat. Il ne savait pas exactement où se trouvait sa résistance, en réalité. Quand ils étaient petits et qu’ils faisaient des combats entre cousins, Alexis et Gael se battaient toujours ensemble. Ils se complétaient. Gael avait la force et la ruse. Alexis avait la précision et la rigueur. Ensemble ils n’avaient encore perdu aucun combat, mais là il était seul. Gael était occupé à faire allez savoir quoi, et Alexis n’y pensait pas plus que ça. Pas en ce moment alors qu’il pouvait reconnecter avec son élément.

Thanae alla se coucher dans un cousin, sa tête reposant sur une de ses pattes alors qu’elle dardait son œil presque maternel sur Alexis. Sans crier gare, son cousin fit un mouvement qu’Alexis comprit trop tard et la lame d’air vint briser sa résistance physique et le faire chuter. Il leva la tête vers Dmitri en l’écoutant lui donner le conseil de ne jamais baisser sa garde. Si il savait, Alexis avait l’habitude de la sournoise de Gael, et de celle de Natalia. Il se releva et lui tourna un peu autour. « Ok, c’est ça que tu veux ? » Il avait un ton rieur, son sourire ne quittait pas son visage et puis d’un coup, il lança son bras, puis l’autre et les deux gestes combinés envoyèrent une colonne d’air en direction de son cousin. Il voulait lui montrer que sa maitrise s’était grandement améliorée. Après tout ils n’avaient pas encore constaté l’étendue des talents ni de l’un, ni de l’autre. Alexis voulait aussi que Dmitri lui montre. Etaient-ils d’un même niveau ? Dmitri avait vécu la guerre, il n’avait probablement pas eu autant de temps que lui pour s’entrainer. Car Alexis l’avait fait tous les jours, pendant près de vingt-deux ans. Il se levait pour s’entrainer et pour pousser son corps et sa maîtrise toujours plus loin. Même Gael se payait sa tête parce qu’il poussait son entrainement bien trop loin. Mais peut être que Dmitri avait aussi développé une maîtrise presque à toute épreuve et si c’était le cas, ça promettait une belle séance d’entrainement.

Spoiler:
 


Don't you remember how I used to like Being on the line? I dreamed you dreamed of me calling out my name, Is it worth the price? Cut cover, take that test, Hold courage to your chest. Don't wanna wait for you, Don't wanna have to lose All that I've compromised to feel another high. I've got to keep it down tonight. I had to break myself to carry on. No love and no admission... Take this from me tonight. And oh, I was a king under your control.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Re: ( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov
Revenir en haut Aller en bas

( don't go chasing all the headlights. ) ft. Dmitri Livanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: ELIORAS :: LA CAPITALE DE L'AIR-