avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

[Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 23/12/2015
▹ Messages : 102
▹ Pseudo : Cheeky.
▹ Avatar : Ashley Greene
▹ Crédits : Morphine

▹ Âge : 24 ans
▹ Nation : Terre la plus belle des nations
▹ Daemon : Un ours brun prénommé Gaïa
▹ Profession : Architecte
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Allégeance : A sa famille, à sa nation mais son coeur balance pour la révolution

Voir le profil de l'utilisateur

[Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Dim 27 Déc - 11:52

La vie est un ensemble de mauvaises décisions
Une vieille légende raconte que les premiers habitants du royaume de la Terre descendent des arbres, qu’ils furent engendrés par la nature elle-même et c’est ce qui leur donnèrent cette beauté resplendissante. Ce n’était peut-être qu’une légende, une de celles qui relatait les exploits de ce peuple fier au passé glorieux. En effet, il ne pouvait s’agir que d’une légende d’un temps révolu. La nation de la Terre s’était ralliée au gouvernement, était devenue soumise à la nation du feu et à son larbin, celle de l’eau, souillant sa dignité et oubliant les alliances du passé avec une nation dévastée, la nation de l’air. C’était dans ce contexte géopolitique dès plus ambivalent et des plus précaires que Garance avait donné rendez-vous à Nathaniel, son ancien professeur de chasse et de maîtrise de la Terre. Il était devenu au fil du temps bien plus qu’un professeur. Elle s’était attachée à lui, le considérant comme un ami. Elle ne savait rien de ses activités dans la rébellion, elle ne connaissait que son engagement dans ce mouvement, rien de plus. Il avait pourtant caché les membres de la famille Livanov dans la demeure familiale, un secret que même le clan Darsonval ne connaissait pas. Depuis la mort de son oncle, sa cousine Lucrézia avait pris la tête du clan Darsonval et bien qu’officiellement, elle soutienne encore le gouvernement, il était évident qu’elle guettait le moindre faux pas des nations du feu et de l’eau pour agir contre elles. De plus, la sœur de Garance et sa cousine avaient rejoint ouvertement la rébellion bien que quelques membres encore de la famille demeura allié au gouvernement. On pouvait donc affirmer que la famille Darsonval était partagée entre les deux camps politiques qui s’affrontaient ouvertement. C’était dans ce contexte familial divisé que Garance était également confrontée à un choix épineux : prendre part ou non à la rébellion, soutenir ou non la nation de l’air. Depuis plusieurs mois déjà, elle avait compris que son sentiment concernant le contexte politique de la nation avait changé. Au début, elle avait été pour la signature de la trêve entre sa famille et le gouvernement, cela avait-elle dit éviterait des morts inutiles, la famine et le souillage de sa belle nation. Il faut avouer qu’elle avait aussi peur de prendre sa place, que sa famille ne soit contrainte à l’exil ou pire encore. Cependant, les derniers évènements politiques, la mort de son oncle également lui avaient fait ouvrir les yeux sur la nation du feu et même si s’engager dans la rébellion la terrorisait (elle n’avait jamais eu une âme de guerrière), elle ne voulait plus être le pantin de ce pseudo gouvernement démocratique. Tout comme sa famille, la nation de la terre était divisée entre alliance aux nations dominantes et soutient à la nation opprimée. La confiance n’était plus d’actualité au sein du peuple, et Garance ne sachant pas à qui faire confiance avait demandé à Nathaniel de venir la rejoindre dans un coin perdu de verdure afin d’être à l’abri des potentiels espions. Il faut bien avouer qu’elle était devenue assez paranoïaque depuis quelques temps.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Dim 27 Déc - 13:47
Les rumeurs parvenaient jusqu’à la demeure des Hemingway, et Nathaniel se montrait de plus en plus inquiet pour sa sœur et sa famille de cœur. Ce n’était pas toujours facile de se tenir en retrait. C’était un choix qu’il avait fait depuis longtemps, d’autant plus qu’il ne connaissait pas les leaders de la rébellion. Le maître de la terre souhaitait suivre des personnes dignes de confiance plutôt que de se lancer à l’aveuglette dans un combat. Et pourtant il venait en aide régulièrement aux rebelles ayant besoin d’aide. Il jouait de temps en temps les protecteurs et les guides pour certains d’entre eux, et il les aidait à échapper à la ligue toujours sous couvert de l‘anonymat. Le reste du temps le chasseur se plongeait généralement dans ses pensées, tout en parcourant les terres d’Antrakar ou en jouant les professeurs pour de jeunes maîtres en devenir dans l’académie parallèle. Cette dernière occupation l’intéressait fortement, et même si il ne l’avait jamais exprimé, Okto avait toute sa gratitude pour cette proposition pour le moins étrange qu’il lui avait faite. Le Belinski avait couru un risque en le contactant. Des occupations que personnes ne connaissaient. Parmi la nation de la terre personne ne savait que les Hemingway avait abrité des Livanov, et personne de sa famille ne savait qu’il jouait les professeurs dans cette académie Nathaniel ne s’était ouvert de ses détails à quiconque, conservant farouchement ses secrets. Certaines personnes avaient sa confiance, et c’est justement pour éviter de les mettre en danger qu’il n’en parlait pas. Niciannon trouvait cette logique des plus étranges, mais respectait la volonté de son alter-égo.

Ce jour-là, en revenant d’une chasse, Nathaniel avait trouvé une invitation de la part de Garance. La jeune femme était devenue une amie proche après avoir été sa première élève, et il avait toujours beaucoup de tendresse pour elle. Le maître de la terre répondait présent à chacune de ses invitations, sans même prendre le temps de la réflexion ou demander plus d’informations. Elle pouvait compter sur lui en toutes circonstances. Le rendez-vous avait lieu au cœur des forêts, dans un lieu connu d’eux seuls. Le mystère entourant cette rencontre ne pouvait signifier qu’un seul sujet de conversation. La rébellion. Nath l’encourageait à la prudence à cause de son ascendance, mais il connaissait les penchants de l’intéressée et les comprenait. Malheureusement pour elle, il la protégeait au même titre que sa famille. Il s’en voudrait de la voir blessée ou en danger sans qu’il ne soit intervenu. Evidemment le choix final lui appartenait. L’homme n’avait pas pris le temps de se changer, et portait encore ses vêtements usés et crotteux de chasseur tandis qu’il prenait la route de cette rencontre. Son pas fut rapide et assuré. Ses sens étaient en alerte comme à chaque fois qu’il se déplaçait dans les forêts. Niciannon se montrait enthousiaste à l’idée de revoir Gaïa, telle une enfant rêvant de revoir un vieil ami. Arrivé à destination, Nath ne put s’empêcher de sourire en voyant Garance qui l’attendait déjà. Il s’approcha d’elle à pas lent après un signe de la main.


_ « Eh bien que de mystères et de précaution Garance. Que t’arrive-t-il ? » Il se stoppa à sa hauteur. « En tout cas ravi de te voir, en espérant que tu n’aies de problèmes. »
_ « Hello tous les deux. Ravie de vous revoir. »

Niciannon sautilla autour d’eux tout en les saluant, de cette attitude énergique que tous les lui connaissaient bien. Nathaniel s’interrogea et se dit que Garance n’était pas constamment au cœur des problèmes, et de mémoires il ne se souvenait pas l’avoir connu dans une telle situation. Il s’interrogeait beaucoup sur ce qu’elle avait à lui dire de si important. Avait-elle les mêmes idées que lui mais pour d’autres raisons. Souhaitait-elle franchir le pas et rejoindre les rebelles. Son regard se posa sur la jeune femme, et malgré ses interrogations, on pouvait y lire la tendresse qu’il avait pour elle. Il espérait qu’elle continuait de s’entraîner même si il n’était plus là pour veiller à ce qu’elle le fasse.

_ « Allez racontes moi tout. »

Nathaniel lui sourit simplement pour l’encourager à s’ouvrir à lui. Bien qu’il doutait que cela soit nécessaire compte tenu des mystères entourant leur rencontre. Cela faisait quelques mois qu’ils ne s’étaient pas vus, et il se demandait ce qui avait pu lui arriver dans ce laps de temps.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 23/12/2015
▹ Messages : 102
▹ Pseudo : Cheeky.
▹ Avatar : Ashley Greene
▹ Crédits : Morphine

▹ Âge : 24 ans
▹ Nation : Terre la plus belle des nations
▹ Daemon : Un ours brun prénommé Gaïa
▹ Profession : Architecte
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Allégeance : A sa famille, à sa nation mais son coeur balance pour la révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Lun 28 Déc - 13:28

La vie est un ensemble de mauvaises décisions
Assise sur un rocher, les genoux repliés sous son menton, Garance était perdue dans ses pensées. Elle attendait Nathaniel avec impatience, elle savait que l’homme, bien qu’il la protège plus que de raison comme un membre de sa propre famille, pourrait l’écouter et la conseillait. Rébellion ou pas, le choix semblait inscrit au fond d’elle-même. Ce choix serait terrible dans le sens où il changerait tout, aurait des conséquences désastreuses. Pour être honnête avec elle-même, c’était plutôt les conséquences de son choix que Garance craignait que le simple fait de s’engager dans la rébellion contre le gouvernement. C’était ces conséquences dont elle ignorait tout qui la clouait dans l’inaction et dans le doute. Si seulement, il était possible d’agir dans l’anonymat, d’agir en restant dans la nation de la Terre cela serait nettement plus simple. Malheureusement, la guerre, la rébellion, le secret et l’ombre qui dominait ce côté politique ne semblaient pas conciliable avec ses désirs. Choisir, la vie était un ensemble de choix, et de mauvais choix même. Toujours choisir, choisir pour avancer ou choisir pour se fracasser. Mais quoi qu’il en soit choisir. A vrai dire, elle enviait sa petite sœur d’avoir eu le courage de tout quitter pour joindre la rébellion. Elle n’avait pas eu peur, elle était intrépide, la haine du gouvernement lui avait donné des ailes. Mais Garance était bien trop responsable pour agir sur un coup de tête. Certes, elle était têtue : dès qu’elle avait fait son choix plus rien ne pouvait la dissuader d’agir en conséquence de cause mais pour le moment, elle n’avait pas choisi. Son indécision la hantait, la tuait à petite dose. Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas les bruits de pas de Nathaniel qui se rapprochait. Ce fut Gaïa qui se redressa sur ses pattes arrières. Elle protégeait toujours Garance. Gaïa était un ours brun adulte, autant vous dire que rien que sa silhouette dissuadait la plupart des gens de s’approcher de la jeune fille. Elle était tout aussi forte que Garance mais contrairement à la jeune fille, elle avait conscience de sa grande force. A la vue de Niciannon, Gaïa s’empressa de le rejoindre. Garance sourit à la vue de Nathaniel.
- Je préférais te voir loin de la capitale, du monde …

Sa voix trahissait son appréhension. Pendant quelques secondes, elle se demanda vraiment si elle pouvait faire confiance à Nathaniel à propos de la rébellion. Elle se reprit. Elle connaissait bien les rumeurs (pour la plupart fondées) sur ses activités de rébellion.

- Je ne sais pas si tu es au courant, ma sœur s’est engagée ouvertement dans la rébellion. Elle a pris part à certains combats et soutient les Livanov contre le gouvernement.

Elle marqua une pause. Soupira. Puis invita Nathaniel à faire quelques pas à ses côtés. Elle jeta un coup d’œil aux deux daemons qui jouaient un peu plus loin devant, ensembles. Gaïa ne lui parlait jamais de politique, elle comprenait simplement que Garance était perdue. Entre la peste et le choléra il faut choisir … Est-ce que Nathaniel était au courant pour sa sœur ? Elle n’en savait rien. Il faut dire que cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas eu de franche conversation avec lui. Les mondanités et le fait d’être entourés d’une foule de personnes en qui elle n’avait pas (ou plus) confiance ne favorisait pas les confidences.

- Par moment, je me dis que je ne peux plus soutenir le gouvernement. Il suffit de voir combien souffre notre peuple Nate. C’est abominable ! Cependant, je me dis aussi d’un autre côté que si ma famille se rallie de nouveau à la nation de l’air, j’ai peur de les choses empirent. Que la nation du feu décide d’opprimer davantage notre nation. Je me sens coincée … incapable d’agir …

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Lun 28 Déc - 19:11
La route le menant à Garance avait été paisible. Nathaniel avait pris des chemins connus parfois de quelques chasseurs, des pistes d’animaux au milieu des hautes herbes. C’était un véritable plaisir d’évoluer dans ce domaine, et puis il était ravi à l’idée de revoir son amie et élève. Il n’était plus son professeur de manière officielle, mais continuait à se considérer comme tel. Il se faisait un devoir de la conseiller et de l’aider dans ses choix. La pauvre Darsonval devait parfois le trouver étouffant avec cette propension à la protection comme avec sa sœur. Cette dernière n’hésitait d’ailleurs pas à rappeler à son frère son âge dans certaines situations. Ses pensées se tournèrent logiquement vers les raisons de cette rencontre, et surtout le choix du lieu pour le moins inhabituel. Garance semblait se montrer extrêmement prudente et méfiante, et d’une certaine manière cela lui faisait craindre ce qu’elle allait lui annoncer lors de leur entrevue. La rébellion serait probablement au cœur de leur échange du jour, comme elle l’avait été à de nombreuses reprises les fois précédentes. Le lieu du rendez-vous fut rapidement en vue, et le regard sombre du chasser se posa sur son amie. Sa position donnait l’impression de rencontrer une âme en peine et perdue. Son attention était totalement prise par ses réflexions, puisque c’était Gaïa qui les sentit arriver en premier. Niciannon s’élança à sa rencontre, heureuse de retrouver un ami même aussi imposant que l’ours brun. Nathaniel suivit cet exemple avec plus de sobriété, et se contenta d’un large sourire en la saluant. Il préféra entrer dans le vif du sujet immédiatement, plutôt que de se perdre dans des banalités. Garance semblait totalement perdue.

Sa voix semblait pleine d’appréhension et d’inquiétude. Nathaniel fronça malgré lui les sourcils pendant quelques secondes. Le protecteur remontait à la surface. Finalement Garance se lança enfin et prit la même décision d’aborder directement le cœur du sujet que lui. Des rumeurs lui étaient parvenues à propos de la sœur de son interlocutrice, mais comme toute rumeur, il en doutait encore attendant d’avoir une véritable confirmation. Ainsi donc une Darsonval s’était positionné de manière plus claire et plus visible. Sa propre sœur suivait ce chemin, et son inquiétude à son égard ne faisait que s’accroître. Toujours silencieux, laissant le temps à la jeune femme de dire ce qu’elle avait sur le cœur, Nath la suivit tandis que leur daemon les précédait tout en s’amusant l’un avec l’autre. Le chasseur observa attentivement son interlocutrice le temps de son discours. Il comprenait sa position et ses hésitations. Les bruits de la forêt comblèrent le silence suivant la prise de parole de la jeune femme, puis ce fut la voix posée et assurée du maître de la terre qui résonna.


_ « Je te dis souvent que tu dois peser tes décisions, car ton nom impacte ta famille et notre peuple. Mais tu es aussi libre de faire un choix en ton nom seul. » Il lui sourit et reprit. « Et puis même si les Darsonval se ralliait aux rebelles, je doute que le peuple les suivrait. Sans vouloir te vexer, votre côte de popularité n’est plus ce qu’elle était… et puis les gens ont peur de se faire écraser à nouveau entre le marteau et l’enclume. Et puis entre nous, la rébellion ne représente pas l’espoir pour le moment. Leurs actes apparaissent plus que ceux de terroristes que comme ceux de libérateur. Si ils sont vraiment responsables des attentats, cela a touché beaucoup plus les innocents que le gouvernement. »

Nathaniel observa Garance, et plongea son regard dans le sien comme pour y lire des informations. Peut-être en savait-elle plus que lui à propos des attentats. Le gouvernement était connu pour rendre public de fausses informations afin de justifier leur politique, et cette dernière pouvait en faire partie. Malheureusement le peuple se fiait encore à ce genre d’informations. L’information était à présent le nerf de la guerre, et c’est probablement pour cette raison qu’il envisageait de plus en plus de rejoindre sa sœur et de voir par ses yeux la rébellion afin de se faire sa propre idée. Il reprit rapidement à l’attention de Garance.

_ « Pour ta sœur, je n’en étais pas sûr. J’avais entendu des rumeurs à ce sujet, mais comme certaines s’avèrent généralement fausses, je préférais laisser celle-ci dans un coin de mon esprit. Mais finalement ce qui compte c’est ce que tu as envie de faire toi… es-tu prête à renoncer à ton nom pour suivre tes convictions… surtout si tu souhaites t’impliquer activement. As-tu pu en discuter avec Lucrézia ? Elle aurait peut-être un avis à te donner sur la question. » Nathaniel sourit et donna un léger coup d’épaule amical à Garance « Prends le temps de réfléchir. Ne pas soutenir le gouvernement, ne signifie pas pour autant rejoindre la rébellion et la nation de l’air. Peut-être existe-t-il une voix au milieu de ces deux choix. »

Nathaniel réfléchissait depuis quelques temps à cette possibilité, même si il combattrait aux côtés des rebelles quoi qu’il arrive. Il ne pouvait laisser sa sœur et les Livanov seuls à présent. Ils étaient sa famille, et c’était important pour lui d’être présent pour eux. Nath ne pourrait s’en remettre si ils étaient blessés sans qu’il n’ait tenté tout ce qui était en son pouvoir. Garance avait d’autres possibilités à exploiter.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 23/12/2015
▹ Messages : 102
▹ Pseudo : Cheeky.
▹ Avatar : Ashley Greene
▹ Crédits : Morphine

▹ Âge : 24 ans
▹ Nation : Terre la plus belle des nations
▹ Daemon : Un ours brun prénommé Gaïa
▹ Profession : Architecte
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Allégeance : A sa famille, à sa nation mais son coeur balance pour la révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Mar 29 Déc - 13:04

La vie est un ensemble de mauvaises décisions
Les paroles de Nathaniel résonnèrent dans la forêt. Ils étaient seuls comme perdus au milieu de cette étendue verte. Cela faisait du bien de pouvoir se confier à un ami. En même temps, elle avait l’impression de pouvoir se confier à la nature elle-même, que les arbres, les animaux la comprenaient. Ce sentiment l’arrachait souvent à sa solitude, enfant. C’était aussi pour cela qu’elle adorait se promener dans les majestueuses forêts du domaine des Darsonval. Elle écoutait plus qu’attentivement chaque mot prononcé par Nathaniel, ils représentaient pour elle de précieux conseils pour pouvoir enfin résoudre ce dilemme qui la tiraillait depuis quelques semaines. Elle savait fort bien ce que son nom impliquait. Bien que descendante d’une branche mineure de la famille régente de la nation de la terre, elle n’en restait pas moins une Darsonval ; et comme son père répétait souvent, il fallait se montrer digne de cette famille, digne de ce nom et le portait fièrement. Elle avait toujours cru à ce crédo et s’était toujours efforcée, du mieux qu’elle pouvait de se montrer digne de ce lourd héritage afin que sa famille soit fière d’elle. Elle n’avait jamais failli. Oh non, c’était plutôt son oncle, alors régent, qui l’avait fait en signant une trêve déshonorante (proclamant seulement agir aux noms des intérêts du peuple alors qu’il voulait préserver ses avantages de noblesse) et par là même en trahissant ses alliés d’hier. Depuis, Garance considérait que le nom des Darsonval était souillé. Lucrézia menait une drôle de politique : officiellement alliée au gouvernement, la jeune femme attendait dans l’ombre un faux pas des nations dominantes pour pouvoir les déloger du pouvoir. D’un autre côté, sa famille était déchirée entre alliance ouvertement clamée au gouvernement et soutien indéfectible aux rebelles de la nation de l’air. Et elle ? Elle ne faisait rien. Pourtant, Nathaniel avait raison en soulignant que dès la signature de la trêve, la famille régente avait perdu le soutien voire l’amour du peuple. Personne ne les suivrait si jamais ils déclaraient officiellement la guerre à un des deux camps. Le peuple terrestre était tout aussi déchirée que la famille régente. Ce n’était pas beau à voir et encore moins à avouer mais cela était un terrible constat des faits. Des faits, rien de plus. Et peut-être des faits qui allaient davantage servir Garance qu’elle ne pouvait se l’imaginer. En effet, si le peuple n’appuyait plus la famille régente, les décisions de cette dernière n’influeraient pas non plus celles du peuple. Ainsi, le fait que Garance se jette de toute son âme dans l’un des deux camps en guerre pourrait très bien passer inaperçu. Du moins, elle l’espérait. Cette idée lui trottait en tête quand Nathaniel lui expliqua qu’il n’avait pas préféré croire les rumeurs sur sa sœur, faute de preuve. Elle aussi, il faut bien se l’avouer, avait eu du mal à le croire au début. Ce n’était alors pour elle que de simples rumeurs, sa sœur n’ayant pas pris la peine de lui annoncer face à face son choix. Garance, qui avait toujours été plus que proche de sa petite sœur, l’avait vécu comme une trahison et une tension palpable était venue peser de tout son poids sur la relation fraternelle. Et puis, un beau jour, elle lui avait annoncé voyant très bien que Garance ne lui adressait plus la parole. C’était pour te protéger lui avait-elle dit … je ne savais pas si tu voulais également nous rejoindre ! Je préférais te savoir en sécurité. Longtemps ces quelques phrases avaient tourné dans sa tête et alors elle avait seulement compris qu’elle ne pouvait plus rester sans rien faire. Les gens la pensaient alliée au gouvernement alors même que ses propres parents avaient des pensés rebelles. Cependant, depuis ce moment précis, elle était restée piéger dans l’inaction, incapable de décider si elle voulait agir, être actrice de ce qui se passait sur l’échiquier politique. Garance se contenta d’acquiescer aux bons mots de Nathaniel quand soudain une toute petite phrase, sûrement lancée sans y avoir trop réfléchi au préalable, capta son attention. Il existait peut-être une voie entre la rébellion et le soutien au gouvernement. C’était peut-être cette voie qu’elle avait recherché pendant toutes ces semaines et qu’elle continuait encore de chercher. C’était peut-être dans cette voie qu’elle souhaitait s’engager et dans cette voie que son inaction prendrait fin. Elle avait besoin d’en savoir plus, besoin de connaitre ce que Nathaniel voulait vraiment dire en parlant de cette voie alternative et si lui s’était déjà engagé dedans. Son regard pétillait, elle semblait avoir retrouvé l’espoir perdu de ces derniers temps.

- Dis, tu penses qu’elle existe vraiment cette voie alternative ? D’ailleurs, elle consiste en quoi au juste ?

Cette simple phrase résonnait de tout l’espoir que Garance avait mis en Nathaniel, en cette voie alternative.


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Mar 29 Déc - 14:47
Retrouver Garance était toujours un plaisir, même si il aurait préféré que les circonstances soient un peu plus agréables. Nathaniel n’aimait pas la voir aussi perdu et perplexe, même si ses interrogations étaient naturelles et un signe de sa sagesse d’une certaine manière. Elle prenait au moins le temps de la réflexion avant d’arrêter sa décision, ce qui n’était pas une chose aisée quand on connaissait l’intéressée. Les daemons semblèrent ignorer complètement l’importance du sujet abordé, se concentrant sur leur jeu et leur discussion. Nath était persuadé que Niciannon tentait simplement d’alléger l’atmosphère à sa manière. Il retint un sourire à cette pensée, et se concentra simplement sur le discours et les paroles de son amie. Le professeur cherchait un moyen de guider et d’aider son ancienne élève, tentant de trouver les mots adéquats pour lui permettre de prendre la meilleure décision. Lui-même doutait beaucoup de la route à suivre, même si son idée était déjà presque faite à présent. Ses pensées étaient tournées vers sa famille de cœur et de sang. Le chasseur prit la décision de jouer les avocats du diable comme on dit, tentant d’exposer un point de vue différent de celui de la jeune femme quitte à énoncer des faits contraire à ses propres croyances. C’était sa manière de la guider et d’orienter ses réflexions. Nathaniel comprit au travers des regards de son interlocutrice et de son attitude, que sa décision était déjà pratiquement prise à présent et qu’il ne lui manquait que le courage de l’assumer pour le formuler simplement.

Les rumeurs étaient une arme dangereuse pour toute personne sachant s’en servir, et on pouvait au moins reconnaître cette qualité aux Bernstein et aux gouvernements. Ils étaient capables de retourner toutes les situations à leurs avantages. Nathaniel se montrait toujours prudent afin de ne pas impliquer sa famille, plus que nécessaire dans ce combat entre le gouvernement et les rebelles. Ses parents étaient libres de choisir leur camp, et pour le moment ils donnaient l’impression d’observer la situation avant d’agir. De véritables maîtres de la terre. Aleya s’était révélée plus impatiente, ayant suivi son cœur et Alexis. Nath était à mi-chemin entre ces deux modes de pensées. Voyant que Garance se perdait dans ses pensées, le chasseur prononça une simple phrase évoquant une troisième piste possible. Elle n’était pas forcément plus juste ni plus aisée malgré tout. La réaction de Garance parut un peu excessive aux yeux du maître de la terre, qui s’était finalement contenté d’exprimer à haute voix quelques pensées trainant dans son esprit.


_ « Ne t’emballe pas Garance. Je pense qu’il est toujours possible d’emprunter une autre voie, et que la guerre ou le combat n’est pas forcément la solution la plus adéquate. Même si j’emprunterais probablement cette voix afin de protéger mes proches. » Il marqua une pause et son regard se perdit sur les arbres autour d’eux. « Le gouvernement n’est pas une mauvaise chose en soi, mais tout pouvoir, c’est la manière de s’en servir qui pose des problèmes. Tout est dans la mesure et le respect. »

Nathaniel sourit à Garance. La voie diplomatique ou politique n’était pas taillée pour lui, et pour le moment il avait simplement envie de protéger les siens et de les aider. Sa sœur et les Livanov avaient rejoints la rébellion et se battaient sûrement. C’était à eux que son allégeance allait pour le moment. Il était le grand-frère protecteur, et comptait bien le rester. Son interlocutrice devait le comprendre, puisqu’elle le connaissait assez pour lire entre les lignes de son discours.

_ « Je pense sincèrement que tu n’es pas la seule à penser de cette manière. Je suis sûr que d’autres membres des familles régentes ou vassales voire même dans le peuple ont envie de voir le gouvernement évoluer et changer, sans pour autant entrer dans la rébellion et déclencher une guerre. Peut-être est-il possible de changer le gouvernement de l’intérieur. »

Nathaniel exprimait à présent le fond de sa pensée. Pour le moment il ne connaissait pas les dirigeants de la rébellion, et ne pouvait être catégorique sur leurs intentions et leurs envies. Etaient-ils des libérateurs ou des êtres assoiffés de vengeances. Tant qu’il n’aurait pas éclairci ce détail, le maître de la terre ne pourrait soutenir la rébellion avec toute sa volonté. Cette discussion lui montrait finalement ses propres envies et ses propres convictions. Il devait aller à la rencontre des rebelles et de leur leader.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 23/12/2015
▹ Messages : 102
▹ Pseudo : Cheeky.
▹ Avatar : Ashley Greene
▹ Crédits : Morphine

▹ Âge : 24 ans
▹ Nation : Terre la plus belle des nations
▹ Daemon : Un ours brun prénommé Gaïa
▹ Profession : Architecte
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Allégeance : A sa famille, à sa nation mais son coeur balance pour la révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Jeu 31 Déc - 11:34

La vie est un ensemble de mauvaises décisions
On disait souvent que la troisième voie, la voie intermédiaire entre deux possibilités était une voie idéalisée mais qui n’existait pas dans la plupart des cas. La voie entre l’état et le marché, la voie entre le bien et le mal. Cependant, il existait des cas où elle pouvait exister et être une solution envisageable, enviable même.  Depuis les paroles de Nathaniel, elle avait commencé à y rêver, à imaginer cette voie entre la rébellion et l’alliance au gouvernement. Cette voie semblait plus appropriée pour un caractère comme celui de Garance : une jeune femme bien plus fragile qu’elle ne pouvait le laisser paraître, une jeune femme têtue et naïve, elle voulait toujours améliorer le sort des autres, des plus démunis, du plus grand nombre. Elle avait bien conscience d’être rêveuse, idéaliste, naïve mais comme elle était de nature têtue, elle s’entêtait à agir ainsi. Après cette discussion avec Nathaniel, il faudrait qu’elle réfléchisse plus attentivement à cette troisième voie, qu’elle comprenne vraiment en quoi elle constituait et comment elle pourrait alors agir, se montrer utile. Elle était décidée. C’était trop tard ! Sa décision était prise, elle n’y reviendrait plus ! Elle savait alors que sa petite sœur serait alors d’une aide précieuse pour la tenir à la fois informée des informations concernant la rébellion mais aussi pour la guider dans cette tâche délicate. Sa peur semblait soudain s’être évanouie. Elle sourit timidement à Nathaniel, ses yeux en disant tant.

Les paroles de Nathaniel étaient lourdes de sens, de sous-entendus et Garance avait peur de bien comprendre ce que le jeune homme voulait dire. En effet, elle comprenait de plus en plus qu’il était séduit par la résistance, qu’il semblait lié par un désir qu’elle ne pouvait expliquer d’aider les Livanov. Elle n’avait aucune idée d’où avait pu naître ce désir et déjà, la première fois, quand Aleya, la sœur de Nathaniel avait rejoint la rébellion (Garance l’avait alors appris par les rumeurs mais celles-ci semblaient plus fonder que d’habitude), elle n’avait pas vraiment compris ce qui la motivait. La question lui brûlait les lèvres. Si elle sait qu’un lien particulier l’unissait à Nathaniel, elle ne savait pas s’ils étaient assez proches pour qu’elle puisse lui poser cette question. Ainsi, un silence quelque peu gênant s’installa entre les deux amis. Garance regarda les deux daemons s’amusaient ensembles à quelques pas d’eux. Les daemons étaient censés représenter leurs maîtres et voir cette complicité entre eux donna du courage à Garance. « Nate, ne te sens surtout pas obligé de me répondre… ». Bien que le lieu soit propice aux confidences, loin des oreilles indiscrètes des pro-gouvernements, des espions du gouvernement qui traquaient sans relâche les rebelles, elle n’était pas sûre que Nathaniel veuille vraiment parler de ses activités entre rébellion et gouvernement. « Comment tu te positionnes vis-à-vis de ce contexte politique assez particulier ? ». Garance n’osa pas le regarder après cette question. Elle s’en voulait un peu mais sa curiosité avait pris le pas sur sa bonne conscience.
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Jeu 31 Déc - 14:46
Nathaniel écouta attentivement Garance, et il pouvait nettement sentir ses interrogations et ses doutes. Il aurait aimé avoir des réponses plus précises à lui fournir, et se montrer plus utile. Le maître de la terre ne possédait guère plus de réponses que son interlocutrice, et d’ailleurs lui-même doutait de la conduite à tenir vis-à-vis de la situation actuelle. C’était comme se retrouver au milieu d’une tempête en ne sachant pas où l’on allait atterrir. Finalement l’aîné des Hemingway évoqua ses propres pensées et ses propres conclusions, qu’il ne suivrait probablement pas à la fin. Son chemin était plus ou moins tracé à présent, compte tenu des liens noués entre sa famille et les survivants Livanov. Une troisième voie. Voilà la conclusion à laquelle était arrivée Nath, une solution plus délicate à mettre en place et bien plus difficile à suivre dans le fond car il s’agissait de marcher sur un fil extrêmement mince. Être prudent serait le maître mot de cette solution. Garance était cependant mieux placé que lui-même pour arriver à mener cette possibilité à son terme, sa famille possédait un certain pouvoir au gouvernement aussi minime soit-il. Elle pourrait peut-être réussir à regrouper suffisamment de personnes pour contrer les décisions inégales des familles régentes de l’eau et du feu. Après tout il doutait que cette politique plaise à tous les membres des deux nations concernées. Ce n’était que supposition de sa part évidemment, mais elle se fondait sur certaines informations obtenues au hasard de ses pérégrinations dans le monde.

Les daemons s’amusaient tandis qu’une discussion extrêmement sérieuse se déroulait entre leurs alter-égo. Garance sembla réfléchir profondément à la possibilité offerte par les idées du maître de la terre. Ils continuaient d’arpenter les forêts d’Antrakar profitant simplement de la nature. Nathaniel se sentait en paix dans cet environnement, et parfaitement à l’aise au milieu des arbres. Le silence ne l’avait jamais dérangé, même si il sentait que cette situation était issue des doutes de la jeune femme. Depuis le temps, les deux maîtres de la terre se connaissaient plutôt bien et il avait appris à lire entre les lignes avec la jeune femme. Une obligation pour être un bon professeur de son point de vue. Un sourire accueillit les premiers mots prononcés par son interlocutrice. Elle devait le connaître pour savoir qu’il ne se serait jamais senti obligé de répondre si il ne le souhaitait pas vraiment. Un rire accueillit simplement sa question. Le maître de la terre s’était imaginé des choses bien plus complexes, et un sujet plus délicat au vue de son comportement énigmatique.


_ « Comment je me positionne. Si cela ne tiendrait qu’à moi, nous n’aurions pas arrêté la guerre à l’époque afin d’obtenir une situation plus équitable. Je ne pense pas que le gouvernement soit une mauvaise chose en soi, mais plutôt que les régents actuels ne méritent pas la place qu’ils occupent… J’apprécie Lucrézia, mais elle se montre parfois un peu trop indécise. Après je conçois que sa position soit délicate. »

Nathaniel marqua une pause, car accabler Lucrézia était un peu déplacé. Elle se retrouvait dans une situation délicate, qu’elle n’avait pas créée. Serait-il plus à même de prendre une décision ou de faire un choix à sa place. Il soupira longuement. Son regard se posa sur Niciannon, qui l’observa longuement et fit un simple signe de la tête. Le maître lui répondit avec simplicité de la même façon.

_ « Enfin nous ne pouvons l’accabler de cette situation. Pour ma part, ma sœur et mes amis ont décidé pour moi. Je n’ai aucune envie de plonger à nouveau dans les affres de la guerre, mais je ne pourrais décemment pas les laisser seuls face à des combats. Ils sont trop jeunes et n’y connaissent strictement rien. » Il marqua une pause et se tourna vers Garance. « Alors pour te répondre, je suis pour la rébellion même si je n’y prends pas une part active pour le moment. Ma sœur a rejoint les rebelles, et je suis sûr que tu le sais. Et ce que je peux te dire pour le moment, c’est que ma famille a des liens avec les Livanov depuis de nombreuses années. »

Nathaniel s’était contenté de laisser filtrer cette simple information, qui voulait tout et ne rien dire en même temps. Il ne pouvait révéler qu’ils avaient abrité des survivants pendant des années, et ce lien ne pouvait être déterminé clairement au travers des simples mots prononcés. Après tout les nations de l’air et de la terre avaient été très proches avant la guerre, et connaissant le comportement honorable des Hemingway, il n’était pas étonnant qu’il ressente une dette envers les Livanov. Le chasseur s’interrompit sur ce simple constat.

_ « Mais tu n’es pas obligé de suivre ma route pour autant Garance, et saches que tu pourras toujours compter sur moi quoi qu’il arrive. »


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 23/12/2015
▹ Messages : 102
▹ Pseudo : Cheeky.
▹ Avatar : Ashley Greene
▹ Crédits : Morphine

▹ Âge : 24 ans
▹ Nation : Terre la plus belle des nations
▹ Daemon : Un ours brun prénommé Gaïa
▹ Profession : Architecte
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Allégeance : A sa famille, à sa nation mais son coeur balance pour la révolution

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Lun 11 Jan - 11:20

Si la perspective d’une troisième voie l’enchantait plus que de raison, Garance avait bien conscience que les choses ne seraient jamais aussi simples que cela. Elle naviguerait alors entre les deux camps, à la fois espionne de la rébellion et pro-gouvernement, tout en n’ayant aucun rôle prédéfini. Le parcours allait être semé d’embuche, de piège pour au final un idéal si abstrait que dans les noirceurs de la nuit, la jeune femme en venait à se demander ce qu’était réellement cet idéal, ce qu’était réellement cette égalité entre les personnes et les nations qu’elle recherchait, ce qu’était réellement la démocratie que le gouvernement prônait sans jamais l’appliquer. La politique n’était peut-être pas faite pour elle après tout. Elle devait peut-être reste avec ses plans, ses bâtiments imaginaires et se construire son propre monde, vivre dans ce monde à part et laisser Lucrézia prendre les décisions qu’elle jugeait les meilleures pour leur famille, leur nation et leur peuple. C’était peut-être cela son rôle après tout. Garance se laissa alors deux semaines pour trouver ce à quoi consistait réellement cette troisième voie, pour définit un rôle qui lui conviendrait et pour agir. Sinon, au terme de ces deux semaines, si aucun progrès n’avait été fait, elle abandonnerait l’idée d’agir et se laisserait vivre au grès des décisions de la régente de la Terre. Sa décision était prise. Elle ne changerait plus d’avis et respecterait ainsi sa décision intérieure.

Elle écouta les quelques paroles de Nathaniel. Le jeune homme avait bien voulu lui répondre ce qui illustrait bien leur lien d’amitié, de confident construit au fil des années, construit au fil des cours que Nathaniel, après son père, avait dispensé à Garance. Cela ne remontait pas à fort longtemps, c’était tout juste avant la guerre. Auparavant, les nations de l’air et de la Terre étaient alliées, bien plus que cela même elles étaient amies. Garance se rappelait qu’elle jouait dans les forêts avec Slava Livanov dans son enfance. Cependant, les décisions de son oncle avaient détruit ce lien si puissant qui aurait dû (là encore selon le point de vue de la jeune femme) survivre à la guerre et permettre sinon de gagner au moins de négocier un meilleur traité, d’obtenir une situation bien plus favorable à leur deux peuples. Nathaniel lui annonçait que sa famille continuait à garder des liens avec la famille Livanov, la famille qui représentait au niveau diplomatique les intérêts de leur peuple avant la guerre et surement encore maintenant. Garance ne savait même pas si sa famille continuait à garder des liens avec cette famille. Cela serait sûrement bien au niveau diplomatique se dit-elle. Il faudrait qu’elle essaye de savoir auprès de Lucrézia bien que cette dernière n’aimait guerre que Garance et le reste de la famille Darsonval se mêle des décisions politiques qu’elle prenait. Après tout, c’était elle la régente, elle qui devait assumer ce lourd fardeau et non les autres. Elle avait bien raison de les écarter surtout quand on savait ce qui se jouait en coulisse : Lucrézia était pro-rébellion, disons de manière modérée. Elle voulait elle aussi la chute du gouvernement, d’ailleurs elle attendait un seul faux pas de ce dernier pour pouvoir agir. Aux yeux de Garance, cela sonna comme une révélation : Lucrézia avait réussi à emprunter cette troisième voie dont Nathaniel lui avait parlé quelques instants auparavant. A cette pensée, la jeune sourit avant de répondre au jeune homme :

- C’est une très bonne chose que tu veuilles protéger ta famille Nate ! Puisque tu dis avoir gardé des liens avec la famille Livanov et qu’une bonne partie de ta famille s’est engagée dans la rébellion, je me permets de te poser une autre question si tu le veux bien. Comment les Livanov imaginent la fin de cette rébellion ? Quel est leur but final ?

Cette question avait souvent tenu réveiller la jeune femme et c’était peut-être parce qu’elle n’avait pas eu cette réponse, qu’elle ne s’était pas décidée à s’engager corps et âùe dans la rébellion comme l’avait pu faire sa petite sœur.

PS : encore désolé pour le retard
AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Lun 11 Jan - 19:09
Le trouble de Garance et ses interrogations étaient nettement perceptibles. Malheureusement Nathaniel modérait ses propos pour ne pas influencer ses choix, ou l’amener à suivre un chemin plutôt qu’un autre. Elle devait choisir son propre chemin dans ce tumulte. Et comme pour illustrer cette décision, le maître de la terre lui souffla même l’éventualité d’une troisième possibilité. Après tout rien ne l’obligeait à prendre part à cette guerre. Evidemment ce n’était que supposition pour le moment. Lui-même n’avait aucune conviction à ce sujet, même si certains semblaient déjà avoir pris ce chemin périlleux et tortueux. La neutralité était généralement un parti-pris mal vu mais il avait le mérite d’exister tout simplement. Au milieu de cette discussion sérieuse, les daemons s’amusaient comme des enfants. Cela ressemblait bien à Niciannon, et c’était une manière d’alléger l’atmosphère actuelle. La suite de la conversation fut placée sous le signe de l’honnêteté et de la franchise. De toute manière, le chasseur n’entrevoyait aucun autre mode de conduite en présent de la jeune femme. Il ne pouvait lui mentir sciemment, sans en ressentir une profonde culpabilité ; cela revenait à trahir sa confiance et leur amitié. Car si ils avaient été professeur et élève, elle était devenue une amie très proche à présent qu’elle était autonome ou presque. Cette pensée le fit sourire avant qu’il ne prenne la défense de Lucrézia, sachant sa position délicate dans les circonstances actuelles.

La conclusion de Nathaniel fut le simple reflet de la réalité. Il n’avait aucune envie d’aller combattre, encore moins pour soutenir des inconnus aux motivations obscures, mais il ne pouvait malheureusement pas accepter de laisser sa famille affronter cette situation seule. Le maître de la terre glissa une simple information, sans réelle importance ni incidence. Un sourire accueillit la réaction de Garance. D’ailleurs elle était la seule à l’appeler ainsi parmi ses proches. Ses questions lui soutirèrent un nouveau sourire. Malheureusement Garance ne pouvait pas savoir qu’il n’avait aucune réponse à lui fournir à ce sujet. Et c’était bien l’une de ses inquiétudes principales en ce moment. Connaître ces éléments l’aurait soulagé d’un poids concernant le futur de sa sœur. Prenant le temps de la réflexion, il reprit simplement sur un ton montrant bien son état d’esprit.


_ « Malheureusement j’aimerais bien le savoir aussi… pour le bien de ma sœur. C’est bien ce qui m’inquiète, et me pousse à vouloir en apprendre plus à présent. » Il fit un léger sourire à l’attention de Garance et reprit. « Je n’ai pas dit que ma famille a gardé des liens, j’ai juste dit qu’elle a des liens depuis de nombreuses années. Du coup je ne peux malheureusement pas trop t’en dire plus. »

Nathaniel continua de se promener en compagnie de Garance. Ils avançaient tranquillement en pleine nature. Le maître de la terre se plongea dans ses réflexions, et évalua certaines choses. Ses propres idées avec les informations en sa possession. Après un profond soupir, il reprit simplement en observant Garance espérant pouvoir l’aider. Ce n’était guère aisé d’autant plus que ses impressions sur la rébellion.

_ « Je t’avouerais que je ne sais pas trop si les Livanov ont pour motivation la paix ou la vengeance… et c’est bien ce qui m’inquiète vis-à-vis de la rébellion à l’heure actuelle, et pour ma sœur par extension. Je ne sais pas si leurs intentions sont louables ou non… Ce qu’ils souhaitent vraiment réalisé au travers de leurs actions. J’ai bien peur qu’ils ne le savent pas vraiment eux-mêmes. »

Nathaniel fit un sourire à Garance et l’observa de longues secondes comme analyser sa réaction. Ce fut Niciannon qui le sortit de sa contemplation en reniflant de manière bien audible. Le discours du maître de la terre semblait l’énerver… Ou plutôt elle le trouvait encore une fois trop protecteur et trop cynique.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
Contenu sponsorisé


Re: [Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions
Revenir en haut Aller en bas

[Nathaniel H.] la vie est un ensemble de mauvaises décisions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: ANTRAKAR :: LES FORÊTS-