avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 14 Déc - 1:12

FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE.
nathaniel & adriel & léviathan
⊳ music theme

Cela s'était décidé subitement. Il ne fallait plus attendre. Plus maintenant. La ville d'Aleria n'avait plus sa splendeur d'antant où l'on pouvait encore sortir sans craindre d'être arrêté pour une quelconque raison. Parce que votre voisin ne vous aimait pas et il a pris la décision de se débarrasser de vous. Malgré mon allégeance bancale qui a été malheureusement découverte par la Ligue, j'avais eus cette chance d'être le genre de type sympa que l'on appréciait plus que l'on détestait. Altruiste, j'ai toujours apprécié aider mon entourage. Simplement être là pour ceux qui en ont le plus besoin, même envers de parfaits inconnus. J'avais aussi cette qualité d'être la plupart du temps souriant malgré la misère qui rongeait le monde. Bref, une véritable petite boule d'énergie sur laquelle on pouvait aisément compter... Si l'on oserait donc me balancer aux autorités ? Certainement pas. Surtout alors que j'avais osé mentir sur l'origine de mes blessures dont je fus victime, laissant croire que c'était bien les rebelles qui avaient osé m'attaquer et non la Ligue. Pourquoi de telles balivernes ? De un, parce que je ne voulais pas que l'on me soupçonne et de deux, je ne voulais également mettre personne d'autre en danger. Dans un premier temps mes parents qui chercheront sans doute à se révolter à leur tour contre le gouvernement... Non, je ne voulais pas qu'ils rentrent dans cette bataille qui semblait être peine perdue. Il suffisait de voir les meurtres injustifiés de pauvres innocents chaque jours. Personne ne faisait rien pour contrer cela. Pas même moi alors que pour la première fois, je voulais protéger mon existence avant celle des autres. Et dire qu'un instant, j'avais cru que ce nouveau régent serait la solution à tout nos problèmes. À cette désolation répandant le chaos aux alentours. Cette utopie dorénavant intouchable par la barbarie que causait le gouvernement envers son peuple dont il aurait dû lui être fidèle. Nous étions déshumanisés, considérés comme du bétail, bon à servir une cause ou une autre... J'avais choisi ma voie et je m'étais longuement préparé pour m'engager pleinement. Mais avais-je fais le bon choix ? Nos leadeurs insurgés sauront-ils nous conduire vers une paix plus agréable ou se vengeront-ils de leurs ennemis ? Dans tout les cas, ce n'était pas pur hasard que je m'étais lié aux rebelles plus qu'autre chose. Ayant surmontée ma peur, je trouvais les maîtres de l'air qui se battent pour leur vie plus juste que le gouvernement qui laissait croire à un semblant d'égalité entre les nations et considérant mes compagnons comme une menace... Me considérant comme une menace. Moi ? Le pauvre petit Lévi du coin qui croyait encore à l'existence d'un monde où il n'y aurait plus de malheur ? Mais oui ! Il suffisait de retirer mes chaussures et de dévoiler mon dos pour comprendre dans cette histoire que je ne suis qu'une victime parmi tant d'autres issue des conflits puérils. La véritable menace n'était autre que La Ligue qui n'avait pas hésité à écraser les puissances de leur bombardement pour nous anéantir ensuite. Détruire les deux perturbateurs pour régner ensuite à leur sauce... Je n'imagine pas les dégâts. Et dire que les familles royales n'avaient aucunement conscience de cela, préférant encore juger une nouvelle fois de pauvres innocents ! Un jour, cela leur retombera dessus et ce jour, ça sera bien fait pour eux. Mais trêve de bavardage.

Il avait fallut partir rapidement et dans la plus grande des discrétions. Pas facile lorsque la surveillance est renforcée et que l'on traîne derrière soi un daemon assez encombrant. Je ne vous parle même pas de la peur qui m'habitait, posant mes prunelles angoissées sur n'importe quel coin de rue comme si une masse noire allait surgir de nulle part avant de m'embarquer. Je me disais que je devais me rassurer et que j'avais Sedna qui pourra toujours assurer ma sécurité comme elle le fait souvent, mais rien ne me dit qu'un potentiel adversaire pourrait posséder un daemon plus petit que le miens. Il suffit qu'il soit un gros félin et le tour est joué. Pourtant, le gros reptile ne montra aucunement peur, sifflant de son air terrifiant pour me faire bien comprendre à quel point paniquer et ne rien faire sert à rien. Plus tôt on atteindra Elioras et plus tôt on sera utile pour la rébellion... Et en sécurité surtout. Ici, j'avais la sensation d'étouffer, prêt à défaillir à chaque instants. Ce n'est que lorsque j'atteignis l'extérieur de la ville que je commençais finalement à me calmer. Enfin... jusqu'à un temps. La nuit tombée, apercevant distinctement une ombre humaine, mon cœur se mit à battre à tout rompre de nouveau, jusqu'à même ne suivre que mon instinct pour détaler à toute vitesse, oubliant le lien qui me rattachait à mon daemon et souffrir d'un terrible maux lorsqu'un espace bien trop grand me sépara de Sedna. Tombant finalement sur le sol et rampant vers le reptile pour me ressaisir, je n'eus d'autre choix que de faire face à l'inconnu dont j'ignorais encore l'identité. ≪ - Pitié !! Pitié ! Épargnez-moi !! Je me rends ! Ne me faites pas de mal. ≫ Implorais-je en protégeant mon visage de mes maigres bras comme si j'attendais recevoir un coup alors que l'individu ne bronchait aucunement. Peut-être avait-il peur de mon daemon alors que Sedna tentait de se frayer un chemin dans notre direction ? Si seulement je savais. Mais pouvait-on m'en vouloir ? Après avoir été l'objet de terribles tortures de la part des plus sadiques soldats que composent la Ligue, il est après tout normal d'avoir un peu peur.



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 14 Déc - 14:10
Nathaniel n’avait jamais été une personne très active pour la rébellion, même si son soutien leur était totalement acquis. Généralement il intervenait sur demande de sa sœur ou des Livanonv pour aider telle ou telle personne tout simplement. Il avait connu les affres de la guerre et ne prendrait pas partie définitivement avant d’être sûr des intentions de la rébellion. Même si il serait toujours là pour protéger sa sœur, Alexis, Gaël ou même Natalia. Ils étaient sa famille de sang pour l’une et de cœur pour les autres. Le maître de la terre accordait beaucoup d’importance à ce détail. Pour le moment, il se contentait de chasser et de transmettre son savoir sur la maîtrise de la terre comme tous les membres de sa famille avant lui. Son attention était malgré tout portée vers les nouvelles venant d'Aleria et de la rébellion, il suivait chacune de leurs actions cherchant à déterminer l’importance et les objectifs derrière toutes leurs actions. Ce n’était guère une chose aisée compte tenu de la désinformation que mettait en place le gouvernement. Il pouvait compter aussi sur quelques lettres de sa sœur lui racontant certaines de ses aventures, et lui assurant de son bien-être et de sa sécurité. Cela rassurait aussi leurs parents par la même occasion. La demeure semblait bien vide sans les Livanov, et Nath pouvait disparaître pendant des jours dans la forêt pour le plaisir ou pour traquer une proie. Niciannon était de bonne compagnie, mais une piètre pisteuse. De nombreuses fois, elle avait fait fuir une proie à cause de son impatience ou de sa propension à toujours vouloir parler. Elle n’était que le reflet de son alter égo en dehors de ces deux points.

Puis vint la nouvelle qui bouleversa tout. Une explosion à Aleria, suivi de près par des annonces imputant la responsabilité de ces actes aux rebelles offrant ainsi la possibilité au gouvernement de renforcer son étreinte sur le peuple. Personne n’oserait plus se rebeller. C’était devenu une véritable chasse aux sorcières à présent, pour trouver les rebelles ou tout dissident quelconque d’ailleurs. Nathaniel ne pouvait plus rester en retrait. Il devait être sûr des intentions des rebelles et surtout de ses proches. Ils ne pouvaient avoir sombré dans la violence gratuite comme ça, s’être laissé emporter de la sorte. Certes il les voyait encore comme des enfants mais tout de même. Et puis Malia n’aurait jamais été d’accord avec ça. Il devait en avoir le cœur net tout simplement. Saluant ses parents, un simple baluchon sur l’épaule, l’aîné des Hemingway prit la route vers Aleria. Point de départ de sa quête pour retrouver sa sœur et les Livanov. La route avait été tranquille dans son ensemble, son nom lui assurant une certaine liberté dans Antrakar. La capitale fut rapidement en vue, et même de loin on pouvait voir les stigmates qu’elle portait. La nuit tomba rapidement. D’un pas lent, Nath prit la direction de la capitale. Une silhouette se dessina sur la route. Avant de pénétrer dans la ville, le maître de la terre avait envie de prendre quelques informations. Il s’approcha de cet homme… qui s’enfuit tout simplement. Nathaniel aurait probablement sourit si la douleur n’avait pas accablé cet homme et son daemon. Il avança vers cet étrange individu.


_ « Il est très étrange celui-là… » Niciannon avait été la première à rompre le silence lorsqu’il s’était approché, avant d’ajouter après la phrase que l’homme prononça. « Je t’avais dit que tu aurais dû te raser. Tu fais peur. »
_ « Tssss… » Nathaniel se contenta de cette réponse avant de parler à l’inconnu. « Rassures-toi l’ami. Je ne te veux aucun mal, je voulais simplement te demander des informations sur la capitale avant d’y pénétrer tout simplement. » Se mettant à genou, il ajouta. « Est-ce que ça va aller ? »
_ « Oh un croco… Regarde il a un croco. »

Nathaniel se redressa et posa sa main sur la tête de Niciannon pour l’inviter à reculer. La daemon était excité à l’idée de pouvoir rencontrer un crocodile en daemon, c’était une nouveauté pour elle. Sa première rencontre de ce type. Sa queue oscillait avec enthousiasme. Le maître de la terre se contenta de garder ses distances, et de rester immobile pour ne pas laisser penser autre chose que la paix. L’un des points forts de sa nation était sa grande patience. Il en fit preuve en attendant que l’homme finisse par se relever et se détendre. Il reprit alors.

_ « Je me nomme Nathaniel Hemingway, et je recherche simplement ma sœur et des amis. »

Son nom était connu pour certaines personnes. C’était l’un des grands de la nation de la terre, au service des Darsonval. Pour un rebelle, il serait peut-être synonyme d’Aleya sa sœur. Pour le moment Nathaniel compatissait avec cet homme. Il avait dû souffrir énormément et être torturé pour agir de la sorte. C’était malheureux de la voir dans cet état mais il ne pouvait rien faire malheureusement. Le regard de Niciannon était centré sur le daemon de l’homme, qui avait fini par arriver et s’interposait entre son alter égo et le maître de la terre.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 134
▹ Pseudo : mélanie
▹ Avatar : nicolas simoes
▹ Crédits : shae

*

▹ Âge : vingt années passer à espérer
▹ Nation : nation dévastatrice trahissant son image pacifique, la nation de l'eau
▹ Daemon : majestueuse et froide, elle se démarque par son pelage noir qui contraste avec la neige blanche, shaeryn louve noir.
▹ Statut civil : célibataire qui plie face aux formes féminines qu'il aime voir se déhancher nonchalamment
▹ Signe distinctif : sur sa hanche gauche est inscrit à l'encre noir pour l'éternité le symbole de la nation de l'eau
▹ Allégeance : finit le garçon craintif des pernington, il décide de faire route seul, son intérêt se porte sur la justice.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 14 Déc - 22:34
my heart is a ghost town  « Continue de marcher Adriel. On ne peut pas s'arrêter » Shaeryn s'adressait à son maître d'une voix emprise de douceur et de sagesse. La louve arctique avait raison, ils étaient encore sur les terres de Lumisol ce qui représente un danger pour l'héritier d'Odin Pernington. Il ne regrettait pas son départ, non, il regrettait d'être né sous le nom chaotique de Pernington. Trahison, destruction, égoïsme, c'était les mots qui venaient dans l'esprit du garçon. Et Ezeckiel, soutenait-il vraiment leur père ? Et Jasper dans tout ça ? Etait-il au courant pour les deux mois qu'Adriel venait de passer enfermer dans les cachots du domaine familiale ?  Repenser à sa famille serra le cœur d'Adriel. Comment allait Rozen ? Et Moon ? Il n'avait pas eu le temps de voir ses frères et sœurs, trop obstiné à vouloir quitter la capital de Lumisol. Un faible pas en plus. Ses pieds lui faisaient mal, il avait du s'arrêter dernièrement pour panser ses cloques. Le froid de l'hiver sur les terres de la nation de l'eau était plus dure que ne l'aurait cru le jeune adulte. Autrefois confortablement chauffé chez lui, accoutré de pulls bien laineux, il ignorait en ce que c'était d'avoir froid une fois dans sa vie. Ses mains étaient frigorifiées et il tremblait la nuit en tentant de s'endormir. Shaeryn et Adriel restaient tout les deux accolés tant il faisant froid. Le vent irritait ses jouent qui rougissaient, ses lèvres étaient gercées. Adriel Pernington n'avait plus rien physiquement qui puissent le mettre en valeur, ses cheveux et sa barbe se rebellaient à leurs guises. « Avance. Nous devons quitter ces terres, le plus tôt est le mieux. »  Le daemon était la seule force motivante pour Adriel. Plusieurs fois il s'était questionner quant à revenir chez lui, mais il s'était résigné : rien n'était sûr là bas, et son père l’écœurer bien trop. Encore un pas. Aleria était tout près, de là où était le jeune homme on pouvait voir des maisons allumer par des centaines de bougies, mais personne dehors. Peut-être qu'un couvre-feu avait été instauré ? En voyant la ville à une distance de sept kilomètres – Adriel avait un don pour calculer les distances, la géographie faisait partie intégrante de sa personne – il eut un regain de volonté. Oui, il devait aller à Elioras. Le plus rapidement possible. Tant pis pour la douleur  de ses pieds, tant pis si il mangeait très peu pour garantir sa nutrition et celle de Shaeryn jusqu'au bout du parcours, tant pis si il tremblait de froid mais aussi de peur. Pour le peuple d'Aleria, pour toute la population innocente de Kandrakar, il devait se rendre à Elioras, trouver les rebelles et les inciter à ne pas engendrer de nouveaux conflits. Bien évidemment qu'il comprenait leur rage porter contre le gouvernement qui les avait assiéger, non pire : éradiquer. L'idée comme quoi la nation de l'air n'avait pas de siège au gouvernement, que les enfants de cette même nation n'avait pas leur place à l'académie, tout ces marques discriminatoires ébranler Adriel. Pour lui l'égalité devait trôner. Et le gouvernement bafouer cette idéologie.

Adriel avait cesser de traîner des pieds, ils s'étaient rapprochés d'Aleria tout en restant dans les bois sombre. La louve arctique préférer marcher la nuit, Adriel aussi. Tout était calme, et chaque son éveillait le brun qui ainsi ne pouvait se permettre de ralentir. Shaeryn avançait tranquillement auprès de son alter-ego jusqu'au moment où son museau flaira des présences, elle s'arrêta. Adriel aussi, regardant autour de lui en guettant un danger. « Je sens un chien. Une chienne. Et un truc poissonneux.. Des fortes odeurs de daemons. » Elle avança silencieusement de quelques mètres jusqu'à ce que Adriel entendent également la présence d'humains qui discutaient. A pas de loup – pour les deux – ils s'avancèrent, se cachant derrière un épais buisson et d'arbres pour espionner les deux personnes. De ses yeux bleus il distingua deux silhouettes masculines, l'un était couché sur le sol dans une position dégradante : couvrant son visage en implorant la pitié du second homme en pleurnichant « Pitié ! Pitié ! épargnez-moi ! je me rends ! ne me faites pas de mal. » Adriel haussa un sourcil, c'était pour lui très déshonorant que de supplier quelqu'un. Mais peut-être que cette valeur était propre à l'élite de la noblesse, des familles royales. Quoi qu'il en soit la discussion reprit entre les deux hommes, c'est Shaeryn qui répéta à Adriel l'essentiel « Le deuxième homme est Nathaniel Hemingway, il recherche sa sœur à Aleria. »  L'héritier pinça les lèvres en réfléchissant. Les Hemingway, oui, un peu connu. C'est une famille vassale sous l'allégeance de la nation de la terre, soutient premier des Darsonval. Si le Pernington se montrait à Hemingway quel serait sa réaction ? Sans doute virulente. La famille royale avait asservis la nation de la terre à l'aide de son alliance avec la nation du feu. La tension était depuis l'heure à son comble. Alors Adriel prit la mûre décision de rester cacher, dans l'ombre de cet buisson, tapie dans la forêt aux reflets lugubres
.
© 2981 12289 0


- fight off your demons. -


secret santa d'amoour :
 
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Jeu 17 Déc - 11:25

FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE.
nathaniel & adriel & léviathan
⊳ music theme

Il était maintenant bien trop tard pour faire volte face et continuer la route afin de semer ces probables ennemis. Je devais me ressaisir et reprendre rapidement contact avec Sedna afin de ne pas abîmer d'avantage ce lien qui nous maintenait. Heureusement, notre vie n'était pas en péril actuellement, mais il y restait cette sensation amère, penaud d'avoir eut à subir un tel déchirement à cause d'une maladresse. Et le comble dans tout cela, c'est que le maître inconnu face à moi n'avait aucunement cherché à nous poursuivre, seulement à nous rejoindre pour quelques questions ne concernant aucunement notre personne, mais la capitale que nous venions de quitter. Le ton amical qu'avait aborder son daemon m'avait également rassurer sur le probablement individu que nous venions de rencontrer. ≪ - Rassures-toi l’ami. Je ne te veux aucun mal, je voulais simplement te demander des informations sur la capitale avant d’y pénétrer tout simplement. [...] Est-ce que ça va aller ? ≫ L'homme à présent à ma hauteur, il était plus aisé de reconnaître les traits de mon interlocuteur. Des traits assez familier d'ailleurs. Comme s'il fut un fantôme d'un lointain passé... À moins que je ne l'ai rapidement aperçu sur un chemin, jadis ? Je n'en savais rien. Rien ne me venait à l'esprit alors que se dernier se trouvait encore agité par l'idée terrible de se faire arrêter après une vague tentative de fuite. Sincèrement, j'avais cru, après des mois à resté cloîtré dans un lit d'hôpital, que la ville est si surveillée qu'il est pratiquement impossible d'en sortir, gardé par les plus terrifiants membres de la Ligue. Fort heureusement, le régent suprême n'en n'était pas venu jusque là... ≪ - Je... Je crois... ≫ fis-je alors sur le ton de la surprise, coincé encore entre la rêverie et la réalité avant de papillonner des yeux lorsque j'entendis le daemon de l'inconnu prendre la parole d'une manière enjouée. ≪ - Oh un croco… Regarde il a un croco. ≫ Sedna. Je m'étais tourné directement dans sa direction pour l'apercevoir, en train de s'approcher de nous, la tête basse, mais pas moins intimidante alors que le maître préféra reculer face au gros reptile. Moi, à l'inverse, je n'avais pas hésité à lui bondir dessus pour la serrer contre moi, dans mes bras, telle une grosse peluche remplit d'écailles afin de lui montrer mon attachement, s'excusant de lui avoir fait du mal par la simple pensée. Certains m'enviaient pour posséder un tel daemon, apparemment, si rare d'en avoir un. D'autres songeaient réellement que Sedna était la preuve même que je possédais un grand pouvoir que je devais absolument profiter comme le croyait Dmitri... Et puis il y avait tout ceux qui voyaient en Sedna, un dangereux crocodile du nil, comme ses compères, seulement guider par ses instincts et capable de dévorer n'importe qui. Personnellement, je la considérais comme une simple amie, reflétant simplement la manière comment mes anciens camarades de classe me voyaient et possédant une force que je ne possède moi-même aucunement, alors qu'elle n'hésiterait pas à attaquer pour nous défendre. Chose que je ne ferais pas automatiquement. Par ailleurs, elle s'apprêtait à faire du mal à nos interlocuteurs, alors qu'elle ouvrait la gueule pour dévoiler ses dents et pousser de terribles sifflements jusqu'à ce que je lui intime l'ordre de ne rien faire, de ne pas bouger. Insatisfaite, elle referma durement sa bouche. Si je me sentais gêné pour m'être emporté précédemment en plus du comportement méfiant de Sedna, je me disais qu'au moins, cela servirait d'avertissement afin de les obliger à ne rien faire contre nous s'ils nous avaient menti précédemment. Je fini donc par me relever alors que l'individu se présentait enfin. ≪ -  Je me nomme Nathaniel Hemingway, et je recherche simplement ma sœur et des amis ≫ Hemingway. Voilà pourquoi son visage me disait quelque chose. Il n'était pas un membre de la Ligue, il était un membre de l'une des familles vassales. Est-ce que cela devait me rassurer ? Je n'en savais guère. Après tout, c'est un maître de la terre et qui dit maître de la terre dit aussi ex-allié des maîtres de l'air... Il cherchait sa sœur et des amis disait-il et qu'il voulait des renseignements sur la ville.  ≪ - Enchanté de faire votre connaissance ! Moi c'est Léviathan Bluewind et je... Je voyage, tout simplement... Pour ce qui est de la cité... ≫ Je détournais mon attention pour la poser sur la ville d'un air presque funeste. ≪ - Ce n'est plus aussi sympa que ça ne l'était autrefois.Tout le monde ne sort que lors de rares occasions. Je ne sais alors si retrouverez votre famille là-bas. ≫ Je suis coupé alors que Sedna siffle à nouveau de mécontentement. Non plus envers le Daemon accompagnant le-dit Nathaniel mais en direction des buissons, comme si elle avait sentit un mouvement. Je décide de ne pas y faire trop gaffe, pensant qu'elle a probablement sentit la présence d'un animal quelconque, simplement de sortie cette nuit.



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Jeu 17 Déc - 14:08
Nathaniel ne s’était pas attendu à faire une telle rencontre sur le chemin d’Aleria. Il était conscient de la situation, mais ne pensait pas qu’elle avait atteint de telles extrémités. Cet homme semblait totalement affolé. Ce n’était plus de la peur mais de la panique. Niciannon restait égale à elle-même tandis que le maître de la terre tentait de calmer la situation. Il avait abandonné sa réserve naturelle pour prendre la parole, se présenter et donner les raisons de sa présence. Le but était clairement de se présenter comme un simple voyageur et non un agresseur quelconque. Pour une fois, le chasseur était heureux de la légèreté et de l’exubérance de son daemon. Ils s’écartèrent de l’homme tout simplement. L’homme lui répondit de façon hésitante, mais au moins il reprenait des couleurs et de la constance à mesure que son daemon approchait. Un animal qui attira l’attention du malamute. Toujours dans un but d’apaiser la situation, le maître de la terre recula avec son daemon afin de laisser le temps aux âmes sœurs de se rejoindre. L’étreinte entre eux fut touchante. La réaction du crocodile était légitime, ce qui n’empêcha pas Nath de se préparer à utiliser sa maîtrise pour l’empêcher d’agir. Niciannon se recula légèrement prête à bondir à son tour au moindre signe. Le propriétaire du reptile stoppa son daemon, imposant à nouveau le calme. Histoire de conclure sereinement ce premier échange, et éliminer toute méfiance pendant un temps, Nathaniel se présenta simplement et révéla le but de sa visite à Aléria.

Léviathan se présenta à son tour. Un prénom empreint de puissance comme le laisser présager son daemon. Lors du discours du maître de l’eau, Niciannon et Nathaniel s’observèrent quelques secondes. Le vent venait de tourner et l’animal avait perçu une odeur bien caractéristique… alors que le maître avait senti les vibrations dans le sol. On les espionnait. Les raisons pouvaient être nombreuses. Son attention se reporta sur son interlocuteur, écoutant attentivement ses quelques paroles. Ce simple discours lui prouva une chose. Il ne trouverait pas ce qu’il cherchait dans cette ville. Les rebelles devaient avoir quitté la zone. Le crocodile de l’homme confirma les doutes du maître de la terre. Nath reprit d’abord calmement à l’attention de Léviathan, tout en se préparant à agir envers les intrus. Ses gestes étaient lents et paraissaient très naturels, aucune animosité n’en émanait.


_ « Enchanté de faire votre connaissance, et toutes mes excuses pour vous avoir causé une telle frayeur. » D’un geste il désigna Niciannon, ce qui lui permit de dégager son arc de son épaule. « Et voici Niciannon, qui semble fasciner par votre daemon. » Un sourire s’afficha sur son visage tout simplement. « Merci pour vos informations, je pense effectivement que ma sœur et mes amis ne doivent plus être entre ces murs. Les connaissant, ils doivent l’avoir quitté depuis un moment. Il va falloir que je me lance à leur recherche. Une dernière question si je peux me permettre. Est-ce que les prénoms Aleya, Alexis, Gaël ou Natalia vous semble familier ? »

Nathaniel préférait interroger l’homme plutôt que d’entrer en ville. De plus, son attitude laissait présager un homme traqué ou en tout cas ayant quelque chose à cacher. Dans une ville comme la capitale, les raisons n’étaient guères nombreuses. Il n’avait pas l’air d’un voleur ou d’un bandit quelconque. Se pourrait-il que ce soit un rebelle. Un retardataire ou un éclaireur. Ce simple doute l’avait poussé à l’interroger sur les prénoms. Avant même de laisser le temps à Léviathan de répondre, Nathaniel leva la main dans son dos et frappa le sol. Un mur de terre s’éleva les protégeant tous deux de projectiles à hauteur du torse. Le chasseur saisit son arc très rapidement, et le banda en direction des intrus.

_ « Peut-être pourriez-vous sortir des buissons ? Il n’est guère aisé de prendre un maître de la terre en défaut lorsqu’on se déplace avec aussi peu de précaution. » Sa flèche était pointée dans la direction des intrus, ou en tout celle qu’il pensait être la leur. Il ajouta pour Léviathan. « Si plus d’une personne sort de ces buissons, fuyez et ne vous retournez pas. »

Nathaniel n’avait pas besoin de s’encombrer d’une personne ne sachant pas se battre. Il n’appréciait guère cette situation, et d’ailleurs Niciannon avait les yeux rivés sur Léviathan et son crocodile au cas où cette rencontre ne soit que le prélude à un guet-apens. A présent on entrait dans le domaine de prédilection du maître la patience. Dans ce domaine, l’homme était passé maître. Immobile telle une statue, son corps restait concentré sur le combat à venir. Il était prêt à réagir au moindre signe de danger. Dans une autre situation, il aurait utilisé la maîtrise de la terre. Mais il faisait nuit, et la panique de Léviathan devait avoir déteindre sur lui. La prudence était mère de toutes les vertus, et il préférait une réaction excessive à un danger inutile.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 134
▹ Pseudo : mélanie
▹ Avatar : nicolas simoes
▹ Crédits : shae

*

▹ Âge : vingt années passer à espérer
▹ Nation : nation dévastatrice trahissant son image pacifique, la nation de l'eau
▹ Daemon : majestueuse et froide, elle se démarque par son pelage noir qui contraste avec la neige blanche, shaeryn louve noir.
▹ Statut civil : célibataire qui plie face aux formes féminines qu'il aime voir se déhancher nonchalamment
▹ Signe distinctif : sur sa hanche gauche est inscrit à l'encre noir pour l'éternité le symbole de la nation de l'eau
▹ Allégeance : finit le garçon craintif des pernington, il décide de faire route seul, son intérêt se porte sur la justice.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Ven 18 Déc - 20:37
notherns lights Toujours tapie dans l'ombre de l'arbre, Adriel essayait d'espionner la conversation. Mais il était encore trop loin et seuls quelques bribes de phrases lui revenaient, sans qu'il puisse faire la liaison entre les mots. C'était donc l'ouïe extrêmement sensible de sa louve, Shaeryn, qui lui récitait tout. Le vent de la nuit arracha quelques feuilles morts de leurs branches. Adriel rabattit sa large capuche noir un peu plus sur lui pour se protéger du vent froid. Ils étaient encore trop près de Lumisol, de sa terre glaciale où le froid régnait en toute puissance. L'héritier avait cessé de grelotter, le froid était maintenant dans chaque parcelle de sa peau, à quoi bon lutter ? Le seul danger pour lui, c'était de reculer, de faire marche arrière. Soudainement le premier homme à terre sauta sur son reptile pour l'enserrer chaleureusement. Adriel n'avait pas remarqué plus tôt la distance entre les deux âmes sœurs, il s'imagina la douleur que c'était d'être séparé ne serait que d'un mètre de sa louve. Invivable. Il eu de la compassion pour ce jeune homme, puis Adriel fronça les sourcils. Pas de compassion pour les inconnus. Alors pourquoi tu es triste pour chaque victime des attentats ? . Il passa une de ses mains sur son visage froid, de son front jusqu'au bas de sa barbe, pour éloigner ses réflexions sentimentales. Il devait se concentrer sur une seule et unique chose : rejoindre Elioras. Il n'était qu'à la moitié du parcours, heureusement que son déplacement en calèche l'avait grandement avancée. Adriel avait conscience de toute la route à parcourir de ses propre pieds. Shaeryn n'avait pas véritablement besoin de se cacher pour rester discrète : noir comme les abysses seuls ses yeux brillaient dans la nuit. D'un majestueux bleu comparable à ceux de son alter-égo. Reine dans cette forêt rien ne pouvait l'effrayer semble-t-il. Elle prit la parole d'un ton doucereux « L'autre se prénomme Léviathan Bluewind. » Un membre de la nation de l'eau. Oui, ça lui disait quelque chose ce nom de famille mais c'était trop lointain pour que l'héritier se souvienne correctement. Le nom de famille de l'individu était souvent critiqué, méprisé même, des rumeurs disaient qu'ils s'alliaient avec la nation de l'air, mais pendant la guerre la bravoure d'un des hommes de cette famille avait prouvé le contraire. Il crispa sa mâchoire en pestant intérieurement : il se souvenait de tout. Oui, aucune date historique n'avait de secret pour lui, il avait une très bonne mémoire. Mais peut-être que voyager seul avait changer quelque chose à sa santé. Ce froid avait peut être glacé quelques neurones ? Après tout, le choc entre le confort de la demeure Pernington et les forets abruptes où l'on gelait nuit et jour.. Oui peut être que le choc entre ses deux contrastes avaient fait perdre le raison au garçon. « Le reptile vient de siffler. Elle me sent. Il vaudrait mieux qu'on se présente. » Adriel s'écrasa un peu plus contre le sol pour se cacher un peu mieux, il retient un juron d'entre-passer ses lèvres. « Attendons encore un peu. » C'était beaucou trop tôt pour lui. Sa nature méfiante le rattrapait toujours dans ces moments d'incertitudes. Sans doute un peu liée à une panique inavouée. « Ils discutent. Le daemon d'Hemingway est de nature extravertie. [..] Il recherche des noms comme Aleya, Alexis, Gaël ou Natalia. » « Ils me sont inconnus à moi aussi.. » dit-il en toute réponse en faisant attention de ne pas parler trop fort.

Dans un bruit sourd le sol se souleva de la terre d'une rapidité irréel pour bâtir un mur de terre étanche devant les deux inconnus. Adriel écarquilla les yeux tant il avait été pris au dépourvus. Il se sentit grandement vulnérable à cet instant. La terre de Lumisol était dangereuse pour lui, mais la terre tout autour de lui à cet instant présente l'était aussi. Il haït cet instant où il venait de perdre tant de contenance. Vulnérable. Vulnérable. La dernière fois c'était face à son père, vivant dans la crainte de ses coups et de sa cruauté infinie. Plus jamais il ne voulait vivre ça. « Peut-être pourriez-vous sortir des buissons ? Il n’est guère aisé de prendre un maître de la terre en défaut lorsqu’on se déplace avec aussi peu de précaution. » Adriel Pernington, fils héritier d'une grande famille régente de la nation de l'eau, se faisait insulter délibérément. La haine intérieure grandit en lui face cet irrespect qu'on lui devait par essence. Shaeryn eut les justes mots : « Ne deviens pas comme ton père. Ne te laisse pas guider par la violence Adriel. Prouve que tu es différent. » La respiration du jeune homme descendit d'un cran. Son estomac qui se galvaniser de rage se détendit, et son cœur qui s'enflammer repris son état de marbre.

Le garçon se releva donc. Mettant son corps à l'exposition de l'arc tendu du maître de la terre. Adriel était toujours camouflé par sa grande capuche qui fit l'ombre à son visage pâle. Shaeryn s'avança auprès de Nathaniel sans avoir peur, après tout si il aurait voulu les tuer, ce serait déjà fait. La louve avait remarqué qu'il n'était pas en position d'attaque, mais de défense. D'où le mur qui les séparer. Adriel souffrit de cet écart entre lui et son daemon ce qui le força à se mettre près d'elle. La pleine lune posa sa lumière blanche sur le corps de son descendant. Adriel leva ses deux mains en l'air couvert de gants ; ses armes étant toutes sur sa ceinture de cuir noir. Six longues dagues de lancées bien aiguisés qui brillait sous le rayonnement lunaire. Adriel n'avait pas envie de rabattre sa capuche en arrière, ni même de se présenter. Shaeryn quant à elle s'était assise sur le postérieur en observant de ses yeux transcendant le maître de la terre. « Nous aussi, nous ne venons pas en ennemie. Comme vous, nous voyageons. » Un demi-mensonge certes puisqu'ils voyageaient uniquement dans le but de fuir les terres de la nation de l'eau pour rejoindre celle de l'air. « Présente toi maintenant. » Cette fois la louve arctique c'était tourné vers Adriel, et ils se connaissaient mutuellement pour savoir qu'elle ne ferait jamais rien qui puissent les mettre en danger. Son plan était peut être risqué mais Adriel fit confiance à Shae.

« Je suis.. Adriel Pernington. » Les mots étaient tombés comme une massue pour lui. C'était douloureux de reconnaître qu'il serait à jamais liée à son père par ce nom de famille. Il leva un peu plus sa main pour prendre sa capuche et la rabattre en arrière. Découvrant ainsi son visage marquée par la fatigue du voyage. Est-ce que les deux protagonistes allaient le reconnaître avec cette mine changée ? Il l'ignorait. Les dès étaient jetées de toute façon.

© 2981 12289 0


- fight off your demons. -


secret santa d'amoour :
 
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 21 Déc - 21:14

FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE.
nathaniel & adriel & léviathan
⊳ music theme

≪ -  Enchanté de faire votre connaissance, et toutes mes excuses pour vous avoir causé une telle frayeur. [...] Et voici Niciannon, qui semble fasciner par votre daemon. ≫ Je fis un signe de tête pour dire que ce n'était pas grave. Après tout, c'était surtout moi qui était paniqué à l'idée de tomber sur des personnes qui pourrait être probablement des ennemis et me considérer comme une menace, m'arrêter puis me jeter en prison avant mon exécution. N'importe qui aurait pu m'effrayer en réalité, car je n'avais même pas pris la peine d'aller à la rencontre de l'homme. Je n'avais voulu prendre le risque de rencontrer qui que soit, même un parfait inconnu innocent qui aurait pu rapporter ma fuite douteuse aux autorités afin de protéger sa vie au péril de la mienne. Mais j'avais malencontreusement échoué. Pire que de tomber sur les autorités, je venais de rencontrer un membre de la famille Hemingway. Impossible à dire donc si cela pourrait me coûter cher ou si, au contraire, le destin avait décidé de jouer en ma faveur. Avoir un allié de force ou un ennemi qui me mènerait direct vers la mort. La vie était trop injuste. Trop de personnes s'éteignaient à cause d'un petit groupe d'individus qui s'imaginaient être au-dessus des autres. La guerre avait trop duré, il fallait trouver un moyen pour que les choses s'arrangent. Et ce moyen... Ce moyen paraissait trop risqué pour être tenté actuellement. Pourtant, je me trouvais là à fuir la ville d'Aleria pour retrouver ces rebelles qui pouvaient être le dernier espoir pour rétablir l'ordre. Je n'en étais en réalité pas tout à fait sûr. Qui sait s'ils n'avaient pas une idée derrière la tête comme renverser l'ordre, se venger et asservir les nations qui les avaient plié devant eux. Personnellement, ce n'était vraiment pas mon but. Reprendre le pouvoir en assiégeant le gouvernement ne ferait que de créer de nouvelles tensions et non retrouver la paix comme le peuple désirait avoir. Je crois que je ne comprendrais jamais les régents. La preuve en était que certaines personnes comme ce jeune vassal était capable d'avoir des moments d'apaisement et d'amitié avec la populace. Ne pas les menacer pour avoir une allégeance qui différait de la sienne. ≪ - Voici Sedna... Elle est touchée d'être ainsi admirée ! ≫ Dis-je donc en montrant l'animal à mes pieds. Même si elle ne le montrait pas, Sedna était réellement affectée. Pour elle comme pour moi, nous avions toujours eus l'habitude de sa forme et nous ne pouvions la voir autrement... Et pourtant, elle avait eut beaucoup de formes lorsque nous n'étions que des enfants ! Aussi, nous avions toujours un peu du mal à se dire que certaines personnes pouvaient être ainsi troublées face à l'apparence reptilienne immense du daemon. Il choisissait par rapport à nous et puis c'était tout. Cela restera un mystère jusqu'à la fin des temps, nous devons nous en contenter. D'ailleurs, je pense que le-dit Nathaniel aurait dû s'arrêter là lui aussi car sa deuxième question me troubla énormément. ≪ -  Merci pour vos informations, je pense effectivement que ma sœur et mes amis ne doivent plus être entre ces murs. Les connaissant, ils doivent l’avoir quitté depuis un moment. Il va falloir que je me lance à leur recherche. Une dernière question si je peux me permettre. Est-ce que les prénoms Aleya, Alexis, Gaël ou Natalia vous semble familier ? ≫ Je me fige, à nouveau sur mes gardes. Est-ce que ce sont ces personnes que le maître de la terre recherche ou a-t-il remarqué quelque chose derrière mon petit jeu ? Si je ne suis plus sur le point de défaillir, j'essaye du mieux que je peux pour cacher mes craintes. J'allais justement dire que ces noms, bien que tabou, ne sont étrangers à personne, mais je n'ai pas le temps de faire quoique ce soit que les évènements s'enchaînent. Le membre de la famille Hemingway crée soudainement un mur de terre, sort rapidement son arc et vise les feuillages qu'observait précédemment Sedna. ≪ -  Peut-être pourriez-vous sortir des buissons ? Il n’est guère aisé de prendre un maître de la terre en défaut lorsqu’on se déplace avec aussi peu de précaution. [...] Si plus d’une personne sort de ces buissons, fuyez et ne vous retournez pas. ≫ Je le regarde perdu, tremblotant. J'avouais que la meilleure des choses à faire serait de fuir, mais je ne voulais pas abandonner lâchement quelqu'un qui cherchait à me protéger. Finalement la pression retomba lorsqu'un homme finit par se montrer, bien que le visage voilé par sa capuche. J'avais perdu toute mon attention sur le maître de la terre pour ne me concentrer que sur le nouveau venu. Alors depuis tout ce temps, cet homme était en train de nous espionner ? Pourquoi ? Qu'attendait-il ? Faisait-il parti de la Ligue ? Son daemon qui se dévoilait elle aussi assura qu'ils n'étaient également pas présent pour faire du mal mais simplement en voyage comme c'était notre cas. Pourtant, l'identité du protagoniste me fit douter de cela. ≪ - Je suis... Adriel Pernington. ≫ Il manquait plus que l'on tombe sur un Bernstein !! Je n'osais agir pour l'instant, néanmoins, je lançais. ≪ - Pourquoi vous vous êtes caché alors ? Si vous êtes seulement en voyage... ≫



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 21 Déc - 23:16
Nathaniel allait de surprise en surprise cette nuit. Il avait prévu de pénétrer simplement dans la capitale, profitant des ombres de la nuit, de se renseigner concernant sa sœur dans les hôpitaux et peut-être de demander de l’aide ou l’avis de Lucrézia. Le maître de la terre souhaitait simplement retrouver ses proches, et décidait dès cet instant de la conduite à tenir face à la rébellion et sa propre position. Sa première rencontre concernait un homme un peu étrange, portant des stigmates psychologiques. Le chasseur s’était contenté de se présenter comme un ami dévoilant son identité et les raisons de sa présence en ces lieux, afin de rassurer son interlocuteur. Ce dernier avait dû souffrir de martyre en se séparant de la sorte de son daemon. Ils échangèrent le nom de leurs daemons respectifs. La discussion s’installait sereinement entre les deux hommes, et Nath interrogea simplement l’homme afin d’obtenir quelques informations, et tenter de découvrir des choses sur les personnes qu’il cherchait. Malheureusement la réponse allait devoir attendre, car un élément étranger attira l’attention du maître de la terre. Une présence étrangère et dissimulée. Niciannon l’avait aussi senti. Le chasseur avait profité de l’échange entre lui et Léviathan pour se préparer à intervenir dans le but de faire sortir les espions de leur cachette. La réaction du propriétaire de l’alligator le rendait nerveux face à cette présence inconnue, et laissait présager un danger à venir ou une menace plus simplement.

Nathaniel éleva rapidement un mur de terre avant de viser les buissons avec son arc. Il invitait à sa manière les étrangers à se révéler. Il détestait être surveillé de la sorte. Des conseils furent donnés à Léviathan concernant la suite des évènements, dans la mesure où l’ancien soldat préférait combattre seul en cas de problème plutôt que de chaperonner une tierce personne. Un homme et un loup sortirent des buissons. Devant l’attitude posée de cet intrus, Nathaniel relâcha un peu la pression sur la corde de son arc et Niciannon passa son museau sur le côté du mur de terre afin d’observer la scène. L’étranger leva les mains en l’air, et son daemon semblait bien plus assurée que lui. Le loup fut le premier à prendre la parole, assurant de leur bienveillance ou en tout cas de leurs intentions non belliqueuses. Nath était enclin à les croire sur ce point. Quand il entendit le daemon inviter l’homme à se présenter, le maître de la terre baissa complètement son arc. En entendant le nom et le prénom, le chasseur rangea son arc et abaissa le mur de pierre les séparant en signe de paix. Il répondait à l’attitude du daemon pour le moment, bien que sa méfiance restait toujours présente à l’égard de cet intrus. Ce fut Léviathan qui prit la parole en premier. Le maître de la terre recula aux côtés de celui-ci, tandis que Niciannon observait le loup avec attention.


_ « En voilà une excellente question, surtout lorsque l’on connait vos origines et le rang de votre famille. » En accomplissement une légère courbure du buste, il ajouta. « Nathaniel Hemingway. Pardonnez ma réaction, mais nous ne sommes jamais trop prudents par les temps qui courent. »

Nathaniel se demandait bien ce qu’un Pernington faisait ainsi au milieu de la nuit et sans escorte. C’était une situation des plus étranges, et cela entraînait de nombreuses interrogations sur la situation de la capitale. En tout cas une chose était sûre. Vu la réaction de Léviathan et les dégâts de la ville, il pouvait être certains que les rebelles étaient déjà partis. Il ne lui restait plus qu’à devenir dans quelle direction. Les deux hommes ne lui donnaient pas l’impression de pouvoir l’aider pour le moment, et pouvait-il seulement leur faire confiance. Il s’imaginait difficilement annoncer simplement qu’il cherchait la rébellion, surtout en présence d’un représentant d’une famille régente. Sa famille devait garder son apparence de vassal fidèle et loyal aux Darsonval.

_ « Je souhaiterais ajouter une autre question si vous le permettez. Allons-nous rencontrer des problèmes en vous côtoyant, et quelle direction suivez-vous exactement ? »

Nathaniel n’avait aucune envie de se retrouver pris entre un héritier fuyard et une famille en quête de l’un de ses membres. Car en toute honnêteté. Le capuchon, l’heure tardive et sa méfiance le rendaient un peu suspect. Peut-être que le maître de la terre se montrait un peu trop méfiant à cause de la situation générale. Mais les Pernington n’étaient pas reconnu pour leur simplicité, comme tous les membres de famille régente.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 134
▹ Pseudo : mélanie
▹ Avatar : nicolas simoes
▹ Crédits : shae

*

▹ Âge : vingt années passer à espérer
▹ Nation : nation dévastatrice trahissant son image pacifique, la nation de l'eau
▹ Daemon : majestueuse et froide, elle se démarque par son pelage noir qui contraste avec la neige blanche, shaeryn louve noir.
▹ Statut civil : célibataire qui plie face aux formes féminines qu'il aime voir se déhancher nonchalamment
▹ Signe distinctif : sur sa hanche gauche est inscrit à l'encre noir pour l'éternité le symbole de la nation de l'eau
▹ Allégeance : finit le garçon craintif des pernington, il décide de faire route seul, son intérêt se porte sur la justice.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Jeu 24 Déc - 9:48
notherns lights   De ses yeux bleus-gris il observait la réaction des deux hommes. Le plus maigre qui s'était retrouvée au sol – désormais bien redressé – tremblotait légèrement. Adriel pouvait le sentir d'ici, la peur des autres. En faite Adriel avait toujours eu l'aptitude de deviner le comportement des autres, non pas un sixième sens qui est un vrai don. Lui qui avait passer toute sa vie en retrait avait appris à observer les gens. Leurs comportements. Chaque mimique de leur visage à l'énonciation d'un mensonge, un pied un peu trop nerveux, ce genre de comportements presque inconscient pour l'individu. Adriel les percevait. Mais lire la peur dans la réaction de Léviathan n'était pas très difficile en soi, même le maître de la terre pouvait sans douter aisément. Le maître de l'eau quant à lui était toujours les mains en l'air tel un idiot. Il détestait cette position de faiblesse, après tout il avait toujours eu du pouvoir, ses désirs considérées comme des ordres. Adriel serra la mâchoire : tout ça avait changer. Il avait décidé de quitter toute cette hypocrisie et hiérarchie corrompus. Léviathan prit la parole très vite, le premier à vrai dire, et cela surpris Adriel. « Pourquoi vous êtes caché alors ? Si vous êtes seulement en voyage ! ». Adriel fit tout son possible pour garder la tête haute. Il jeta un coup d'oeil à Shaeryn, elle qui avait pris l'habitude de parler à sa place, la louve savait comment parler, sa sagesse outre-passé le caractère impulsif et un peu enfantin d'Adriel. D'un regard échanger Adriel comprit qu'elle ne l'aiderais pas cette fois ci. Il devait apprendre à faire face à ses problèmes de lui-même. Les premiers mots furent hésitants. Cependant à peine l'amorce d'une phrase débutait que Hemingway le coupa et pris la parole :   « En voilà une excellente question, surtout lorsque l'on connaît vos origines et le rang de votre famille ». Puis il se présenta de nouveau en s'excusant de sa réaction.  « Nous sommes jamais trop prudents par les temps qui courent.. » Les temps qui courent.. Oui. La guerre, la destruction, la terreur. Au quotidien. Le gouvernement régnait seulement en tenant les citoyens sous la peur. Et tout le monde pouvait dénoncer tout le monde. « Un gosse de douze ans ? Bien sur ! Il vole des tonnes de baguettes, ça se trouve c'est lui qui nourrit toute la rébellion ! Il les aides c'est certain ! » Et autres absurdités que l'on pouvait entendre. L'héritier prit sur soi pour ne pas baisser la tête. Ce régime de terreur c'était imposé à la suite des attentats. Organisé par son père. La louve arctique fit le tour de son alter-ego, elle savait tout de ses pensées actuellement lugubres et le fit sortir de sa petite paranoïa intérieure. Adriel la remercia silencieusement puis répondit aux questions. « Je me cache puisqu'il s'agit d'un voyage non autorisé par mon père. Je préfère être tout comme vous, prudent, et me cacher dans les bois, passer par des contrés non habité. Car vous l'avez dit, avec un rang pareil je ne peux pas passer inaperçus très longtemps. » Il soupira ensuite. Heureusement que la pleine lune était présente, majestueuse, installé haut dans les cieux. Cela prodigua un peu de force à Adriel, il ressentait en lui toute la puissance de la lune, effet que tout les maîtres de l'eau pouvait ressentir. La déesse lunaire. Combien de temps n'avait pas pu prier ? Malgré un esprit très cartésien et logique Adriel priait la lune. Elle lui conférer tant de pouvoir à son sommet et tant de plénitude. Sa petite contemplation s'estompa suite à la seconde question d'Hemingway :   « Allons nous rencontrer des problèmes en vous côtoyant ? Et quelle direction suivez-vous exactement ? » . Adriel commençait à avoir mal aux bras maintenant à force de les maintenir en l'air mais il se fit force. Calmement il repris la parole pour répondre aux interrogations du maître de la terre. « Quand on se frotte à un Pernington, généralement on a toujours des problèmes. Je ne peux pas vous certifier que vous ne craigniez rien de m'avoir rencontrer. Ce serait même un mensonge. Pour dire la vérité, je m'éloigne du royaume de mon père pour rejoindre Elioras. Mon père me recherche. Vous comprenez ma situation délicate à présent ?.. » Shaeryn s'installa aux pieds de son maître, assise elle lui arriverais jusqu'à sa hanche ce qui la rendait encore plus impressionnante. Elle avait un petit air fière, prétentieuse. Mais pas fière d'elle même non, fière de son maître, fière d'Adriel. Sa langue s'était déliée. Elle reprit la parole cependant : « Je crains que de vous avoir mis dans la confidence vous porte préjudice. J'espère que vous savez gardez un secret. » Adriel regarda Shaeryn, avait-elle réellement penser à cette stratégie depuis le début ? Il lui en voulait un peu, mais c'était toujours elle qui avait pris les bonnes décisions, toujours elle qui le sauver d'une quelconque manière. Les hommes ne pouvaient pas renvoyer Adriel chez lui : Nathanael Hemingway était un maître de la terre, dévouée aux Darsonval, tandis que Leviathan Bluewind fuyait Aleria, une menace planant sur son dos. Sans doute était-il un rebelle ? Il craignait pour sa vie en tout cas, Adriel le percevait. Si ils délivraient Adriel, les deux seront mis en danger, alors autant qu'ils ne le fassent pas, c'était dans leurs intérêts propre. Adriel souffrait de ses deux bras élevées. Déjà qu'il avait traverser la moitié de Lumisol à pied, pendant quelques jours de marche. Le jeune homme osa pour la première fois questionner à son tour les deux hommes : « Et vous ? Dans quel direction ? » Les rôles s'étaient un peu inversés pour le coup.

Qu'allait-il advenir du futur à présent? Peut être que la stratégie de Shaeryn les avait mis dans une position encore plus fragile. Ils allaient surement prendre cela comme une menace alors que l'idée première n'était pas l'attaque mais la défense. Le daemon n'attaquait que si cela devait arriver, sa priorité était de protéger ses arrières, de protéger ses louveteaux. Adriel était l'un d'eux. Shaeryn se comportait d'une manière si maternel avec lui. Ce n'était pas une stratégie d'attaque, mais de défense.

© 2981 12289 0


- fight off your demons. -


secret santa d'amoour :
 
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 28 Déc - 14:54

FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE.
nathaniel & adriel & léviathan
⊳ music theme

Je ne saurais comment j'aurais réagis dans une autre situation. Un Pernington, j'aurais dû lui montrer mon respect et m'incliner comme tout gens du petit peuple. Lui montrer aussi certainement mon admiration pour être un descendant directe de la déesse Lunaire. Maître des maîtres des eaux. C'est presque grâce à eux que l'on possède un don magnifique pour le contrôle de ce liquide cristallin si pur. Pourquoi tant d'égoïsme aujourd'hui ? Tant d'insolence ? Parce que le gouvernement n'était qu'un profiteur qui exécutait les âmes en peine jusqu'à la plus innocente des créatures. Jamais je ne cesserais de prier pour la Lune, à moins qu'elle ne vienne à basculer du mauvais côté elle aussi. Mais sa progéniture avait manqué d'agir en son nom bon nombre de fois : si on avait légué des capacités exceptionnels aux habitants de notre nation, ce n'était sûrement pas pour la reprendre ensuite. Je ne ressentais cependant aucune haine envers le jeune Pernington comme j'en avais jamais eus envers le Prince de la nation ardente. Seulement une boule au ventre qui venait se nicher au chaud tel un bébé dragon sur le point d'éclore. La peur de voir mon être charnel réduit à néant pour avoir pensé un peu trop fort ses envies de renouveau et de paix avec la nation déchue de l'air. Jadis, je croyais réellement que toutes âmes avaient forcément un bon côté, même bien caché, et qu'il fallait du temps pour le retrouver afin que l'individu puisse ensuite s'épanouir. D'ailleurs, je crois encore aujourd'hui, que Murtagh n'est qu'une pauvre personne, torturée à l'idée de se faire trahir par ses pairs alors que sa place est enviée par beaucoup de monarques. Néanmoins, je doute de la gentillesse de beaucoup malgré tout. Surtout après avoir été victime d'un groupe de membres issues de la Ligue. Ces monstres vivants prêt à écraser quiconque viendrait faire barrage sur leur passage. Eux terrifient d'avantages encore... Tout comme ses régents qui ont un contrôle total sur ces chevaliers de l'apocalypse. Alors si j'essayais de garder mon calme, c'était plus fort que moi, je n'arrivais pas à me contrôler comme en ces temps de paix et j'oubliais totalement les codes de conduite à suivre. C'est d'ailleurs sans peine que je demandais la raison de la venue d'un Pernington en pleine nuit et surtout dissimulé de cette manière.  ≪ -  En voilà une excellente question, surtout lorsque l'on connaît vos origines et le rang de votre famille. [...] Nathaniel Hemingway. Pardonnez ma réaction, mais nous ne sommes jamais trop prudents par les temps qui courent. ≫ Le doute s'installa un instant avant que l'individu ne nous réponde rapidement sur la justification de sa présence en ces lieux. ≪ - Je me cache puisqu'il s'agit d'un voyage non autorisé par mon père. Je préfère être tout comme vous, prudent, et me cacher dans les bois, passer par des contrés non habité. Car vous l'avez dit, avec un rang pareil je ne peux pas passer inaperçus très longtemps. ≫ Je fronçais les sourcils, cela paraissait évident maintenant, mais quand même. Pourquoi vouloir fuir la ville d'Aleria lorsque l'on avait rien à craindre du gouvernement : il est le gouvernement. À moins que le véritable régent dans tout cela ne soit le père et que les enfants n'ont rien à dire. Est-ce tout simplement pour cela qu'il fuyait la ville ? Par manque de pouvoir ? Mais les citoyens, n'avaient aucun pouvoir eux- aussi. Il fallait s'en contenter. Je baisse la tête pensif tandis que les deux garçons continuent la discussion. ≪ - Je souhaiterais ajouter une autre question si vous le permettez. Allons-nous rencontrer des problèmes en vous côtoyant, et quelle direction suivez-vous exactement ? ≫ Le maître de l'eau enchaîne. ≪ - Quand on se frotte à un Pernington, généralement on a toujours des problèmes. Je ne peux pas vous certifier que vous ne craigniez rien de m'avoir rencontrer. Ce serait même un mensonge. Pour dire la vérité, je m'éloigne du royaume de mon père pour rejoindre Elioras. Mon père me recherche. Vous comprenez ma situation délicate à présent ? ≫ Affirmatif. Et son daemon nous fait également bien comprendre que l'on s'est presque retrouvé dans une histoire qui nous concerne normalement pas mais que nous n'avions pas le choix, entre autre, de le préserver de sa nation. Que non seulement nous avions nos problèmes à régler de notre côté et qu'il est fort possible d'être complice d'une fuite d'un Pernington... À Elioras ! Se pourrait-il qu'il veuille rejoindre les rebelles ? En tout cas, je n'arrive plus à voiler indéfiniment mon allégeance. Et dans un ton des plus neutres, presque jovial, j'annonce. ≪ - Je me rends également à Elioras. ≫ Quitte à dévoiler totalement mon allégeance lorsque nous serons sur place, les deux hommes ne sauront rien faire contre des maîtres de l'air ainsi que leurs amis, décidés à renverser la situation pour qu'elle soit en leur faveur.



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Lun 28 Déc - 19:09
Même si son attitude était plus détendue et moins menaçante, Nathaniel restait sur ses gardes. Il n’accorderait pas sa confiance au terme d’un échange de quelques secondes et de présentations. Niciannon ne partageait pas cette conduite, comme d’habitude. Pour le moment, elle restait silencieuse à ce sujet. Le nom de Pernington ne pouvait inspirer la confiance chez un maître de la terre, et Léviathan ne semblait guère plus rassuré pour le moment. Même si ce fut ce dernier qui prit la parole en premier, Nath se montra bien plus curieux des conséquences de cette rencontre. La réponse d’Adriel surprit énormément le chasseur. Son expression resta cependant neutre, tandis que son esprit analysait la situation. Son récit se tenait autant qu’il paraissait farfelu. Connaissant la réputation du patriarche de la famille Pernington, on pouvait aisément croire dans les paroles de son fils. Cependant il n’apportait pour seule preuve que sa parole et sa bonne volonté. Cela paraissait légèrement insuffisant pour le moment au maître de la terre. Nathaniel trouvait amusant de voir le maître de l’eau conserver ses mains en l’air, maintenant qu’il avait complètement rangé son arc. D’ailleurs il s’interrogea sur la maîtrise de Léviathan, même si son daemon laissait supposer qu’il était l’étranger dans cette étrange rencontre. L’arrogance d’une famille régente semblait encore bien présente chez le fugitif. L’aîné des Hemingway se contenta de hocher la tête pour signifier sa compréhension.

Nathaniel se concentra sur sa destination, et n’écouta que d’une oreille distraite les paroles du daemon du Pernington. Ses pensées s’interrogeaient sur les raisons poussant un maître de l’eau à se rendre sur les terres de la nation de l’air. Finalement Adriel retourna la question de la destination aux deux hommes. Léviathan fut encore une fois le premier à répondre, et son ton marquait clairement un changement d’attitude chez lui. Cela confirmait aux yeux du maître de la terre son appartenance à la nation de l’eau. Leurs réponses amenaient de nombreuses questions. Adriel fuyait son père, l’un des personnages importants du gouvernement, et Léviathan semblait poursuivi. Tous les deux suivaient la même direction sans s’être consulté au préalable… Ne se connaissaient-ils vraiment pas. Nathaniel resta silencieux pendant de longues secondes, débattant avec lui-même. Niciannon s’assit sur le sol et porta un regard réprobateur sur son alter-égo. Une discussion silencieuse s’installa entre eux. Elle n’était pas d’accord avec la réserve de Nathaniel, et le faisait comprendre à sa manière. Le spectacle devait paraître étrange. Finalement le maître de la terre reprit la parole.


_ « Je n’ai pas de destination précise. Je cherche principalement des personnes que je pensais pouvoir trouver à Aleria… mais j’ai comme l’impression que je les ai loupés tout simplement. »
_ « Dîtes est-ce que par hasard vous cherchez les rebelles vous aussi ? »

Et voilà Niciannon avait encore une fois parlé trop vite, et avait lâché sa bombe au milieu du trio. Nathaniel se frappa violemment le front, et son dépit grandit très rapidement. Un profond soupir put être entendu à la suite de sa prise de parole. Le daemon avait déjà accordé sa confiance aux deux hommes, croyant fermement à leur histoire et leur honnêteté. Nathaniel n’était pas de cet avis, et ses mains se préparèrent à récupérer ses armes tout en lançant une attaque puissante de maître de la terre. Nath s’enferma dans le silence, et ce fut une nouvelle fois Niciannon qui reprit la parole.

_ « Bah quoi je suis sûr que c’est la question que nous souhaitons tous posé aux autres. » Un soupir précéda l’intervention de Nathaniel.
_ « Peut-être mais je te l’ai déjà dit, il y a des manières plus fines d’aborder les choses. » Son regard se porta sur les deux hommes, et il reprit en faisant quelques pas en arrière de manière à les avoir tous les deux dans leur champ de vision. « Comme elle vient de le dire, les personnes que je cherche comptent parmi les rangs des rebelles. Est-ce que nous aurions une chance de les trouver à Elioras ? »

Nathaniel avait tous les sens aux aguets, et son pouvoir montait déjà en lui au cas où. Il préférait se préparer à la bataille pour rien, plutôt que d’être pris au dépourvu par les deux hommes. D’un autre côté, Niciannon leur avait épargné une longue discussion où chacun aurait tenté de devenir les intentions et l’allégeance des autres. Même si le risque que l’un d’eux tente d’infiltrer la rébellion soit toujours une possibilité dans l’esprit du maître de la terre.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
Contenu sponsorisé


Re: ① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington
Revenir en haut Aller en bas

① ☇ FLEE THIS WORLD FOR HIS LIFE. // pv nathaniel hemingway & adriel pernington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: HAMANAT :: LES LACS ET LES FORÊTS-