avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 20 Déc - 14:35

une nouvelle régente
topic commun numéro 2
Cela fait quelques jours que les rebelles sont arrivés à Elioras. Les tentes se sont déployées au pied de la montagne d'Aelia. Au sommet de cette montagne, l'une des plus hautes d'Elioras, se trouve celui qu'on appelle parfois dans la nation de l'air le Palais des Vents. De nombreux habitants n'ont jamais osés aller y s'abriter, par respect pour les âmes de leurs régents qui pouvaient encore y habiter, à travers les vents. Mais en arrivant à Elioras, les rebelles ont repris la ville et la font doucement revivre. Alors que les Livanov sont retournés au palais, la rumeur dit que le Trône des Vents serait toujours en état, et prêt à accueillir sa nouvelle régente. L'ordre a été donné par les rebelles et s'est propagés comme une tornade au sein de tout Elioras. Lyra Livanov sera couronnée ce soir, au Palais des Vents et tout le monde y est convié.

Explications :
⊰ Lyra Livanov et les autres Livanov (ainsi que quelques rebelles) sont déjà au palais. La grande salle a été nettoyée pendant plusieurs jours par les maîtres de l'air. On a retiré les décombres, on a retiré la poussière et même si le palais n'a pas encore retrouvé sa splendeur d'antan, la grande salle est digne de ce couronnement. Des lumières ont été allumées un peu partout, des grandes tables accueillent un buffet certes maigre pour un couronnement mais plus bien fastueux que ce dont les rebelles ont l'habitude, et des musiciens jouent différents instruments à vents sur une petite estrade.
⊰ Votre personnage, si il n'a pas aidé au palais, a du grimpé une quantité d'escalier assez impressionnante pour arriver au palais. Certains vivent sur les flancs de la montagnes, à mi-chemin entre la vallée et le sommet.
⊰ Dans un premier temps, Lyra et les autres Livanov ne se trouvent pas dans la grande salle. Ils arriveront au moment où Lyra sera annoncée et ira s'installer sur le Trône des Vents. Les Livanov se trouvent dans une petite salle à côté de la grande salle, et aide la future régente à se préparer avec les accessoires et vêtements de cérémonie.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 323
▹ Pseudo : Melo
▹ Disponibilité : Open
▹ Avatar : William Moseley
▹ Crédits : morloki



▹ Âge : Cela 25 ans qu'il a poussé son premier cri emporté par une bourrasque de vent d'hiver/
▹ Nation : L'air, la liberté, celui qu'on ne peut n'y toucher, ni saisir, ni capturer.
▹ Daemon : : Eowa,un nom tout doux pour une créature tout aussi douce qui pourtant peut quand elle le veut se montrer redoutable. Avec son plumage colorée et son chant mélodieux, la petite femelle Quetzal est loin d'inspirer la crainte. Si Dmitri peut imposer par sa stature et son caractère parfois ronchon, il faut bien avouer que la présence d'Eowa suffit à l'adoucir.
▹ Profession : Dmitri dirige en compagnie de sa cousine Lyra la rebellion. Il est en quelque sorte un dirigeant, même s'il ne l'a jamais vraiment désiré.
▹ Statut civil : Aux yeux de tous, il est une âme solitaire et sans attache amoureuse, mais cela n'est qu'une illusion. Son coeur est depuis quelques temps déjà animé par de douces pensées qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir posséder.
▹ Don : Craint et redouté par la nation de l'air, Dmitri possède la capacité de projection astrale, ce qui lui permet de se mouvoir et d'interagir hors de son corps. Avec les années, il a appris et s'est entraîné et possède désormais un très bon contrôle sur celui-ci. Cependant il le garde cacher, craignant que cela n'en effraie quelques uns. Seule sa cousine Lyra est au courant.
▹ Signe distinctif : Outre, la flèche située sur son épaule et commune à la nation de l'air, Dmitri possède aussi deux tatouages. Deux ailes, une face à l'autre de chaque côté de son dos, sa colonne vertébrale marquant la séparation entre celles-ci
▹ Allégeance : La rebellion, mais plus qu'à elle, il est surtout pour la liberté. C'est pour elle qui se bat, pour cette idée qu'un jour il pourra libérer son peuple de la tyrannie/

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 20 Déc - 22:40

UNE NOUVELLE REGENTE
Les rebelles & Dmitri
Assis sur une chaise, Dmitri tapait frénétiquement du pied sur le sol. Il n'était pas pour et il n'avait pas cessé de le lire. Pour lui, c'était droit, certes le trône revenait de droit à sa cousine, aucun souci la dessus, mais cela ne voulait pas dire organisait aussi rapidement un couronnement. « T'es vraiment sur de vouloir le faire ?» lacha t'il en plongeant ses prunelles bleues dans les pupilles de sa cousine. Dmitri avait cette tendance à se méfier de tout. Il détestait quand les choses étaient bâclées, la sécurité en pâtissait toujours. Loin de lui l'idée de détruire cette soirée, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que tout n'allait pas se passer comme prévu. La décision avait été prise rapidement, bien trop rapidement pour Dmitri qui jugeait que la sécurité mise en place était loin d'être assez importante pour l’avènement. Ils allaient sacrer Lyra, c'était l’événement de l'année pour les rebelles et le peuple de l'air, hors de question donc que celui-ci finisse mal. « Je suis le seul à penser que c'est une mauvaise idée !? » Sa voix tonna dans la salle emplie des derniers Livanov encore en vie et Dmitri avait l’impression une fois de plus qu'il était en retrait. Certes il s'agissait d'une habitude et le plus souvent c'était lui qui choisissait d'y être, mais ce n'était pas le cas aujourd'hui. Il connaissait assez bien Lyra pour savoir qu'elle ne renoncerait pas à son couronnement, de toute façon elle ne pouvait pas, l'information était passée et les gens commençaient déjà à se ressemble. Annuler était impossible. Abandonnant sa chaise, Dmitri suivi de près par sa Quetzal se déplaça près de la fenêtre. « Il va y avoir du monde... » En toute logique cela aurait dû lui faire plaisir, mais c'était bien le sentiment contraire qui envahissait le cœur de l'héritier Livanov. Sur les épaules de Lyra reposait un nombre incalculable de choses et lui était là pour que ses choses ne s'écroulent pas. Il était le soutient de Lyra, sa béquille, son bras droit, c'était une place qu'il avait acceptée et qu'il prenait très à cœur. Quand il avait accepté de rejoindre la rébellion, il ne l'avait pas fait pour lui, il l'avait fait pour sa cousine, pour sa famille et pour que son peuple puisse retrouver sa liberté perdue.  Pas pour briller et être au centre de  l'attention, il trouvait que Lyra était parfaite pour son rôle. Elle représentait fièrement leur nation et le peuple de l'air n'aurait pas pu trouver meilleure reine. Mais voilà, parfois elle était un peu trop entêtée, voir beaucoup trop et surtout elle avait cette tendance à n'avoir peur de rien ! « On va devoir être sur nos gardes…. Y a quelqu'un qui m'écoute ? » Pour le moment, la plupart des Livanov étaient plus intéressés par s'occuper de Lyra que par ce que Dmitri pouvait bien raconter. Le beau blond soupira avant de s'adosser à la fenêtre. Son regard s'était posé sur ce qui restait de sa famille et il ne pouvait tout simplement pas s'empêcher de crainte qu'un attentat sur leur personne n'arrive en cette belle soirée. En tout cas, il était sûr et certain qu'il ne lâcherait pas Lyra d'une semelle! Si quelqu'un tentait ne serait-ce que lever un petit doigt sur elle, Dmitri s'opposerait.  Sa main passa tendrement dans le poil doux et épais de son loup. Blue n'appréciait pas particulièrement la proximité des autres membres de la famille de son maître, mais vu tout le monde qui arrivait, il était bien mieux en présence de Dmitri et le jeune homme était plus rassuré de l'avoir à côté de lui. Blue possédait un côté assez sauvage, ce qui pouvait le rendre assez imprévisible. Dans une situation telle que celle-ci, il était donc plus prudent pour Dmitri de le garder avec lui.

L'inquiétude de Dmitri était sûrement encore plus grande, car Maiween et Lilou seraient toutes les deux présentes pour le couronnement.   Lilou avait absolument voulu aider les rebelles à préparer le palais et bien sûr Maiwenn l'avait accompagné. Pour la petite, le couronnement de « princesse Lyra » était un événement immanquable et elle voulait absolument être au premier rang, ce qui évidemment n'enchantait pas Dmitri. Impossible pour le jeune homme de protéger tout le monde, ce n'était pas un surhomme. « Arrête de t’inquiéter, Maiween elle balance des éclairs si elle s'énerve, alors franchement, je crois que Lilou est plus en sécurité avec qu'elle qu'avec toi ! ». Eowa tentait toujours de lui remonter le moral, elle n'avait pas tord. Mae pouvait se défendre et elle pouvait faire des dégâts, ce qui risquait d'être dangereux dans une salle pleine à craquer, mais elle pourrait se protéger et protéger la petite, c'était déjà un avantage considérable.

Dmitri abandonna sa place pour aller vers la table sur laquelle se trouvaient différents objets. Ses doigts s'enroulèrent autour d'un collier. Collier qui dans quelques instants ornerait le cou gracieux de sa cousine. « Le couronnement de Lyra Livanov… Quand on a commencé tout ça, c'était quelque chose qu'on n’espérait pas et finalement nous y voilà ». Il s'approcha délicatement de sa cousine, se plaça derrière elle et lui passa le collier autour du cou. « On dirait bien qu'il a été fait pour toi ». Dmitri retourna au centre de la pièce et jeta un regard à ceux qui restaient de sa famille. « Ça serait pas une de nos premières soirées tous réunis ? » En y réfléchissant, si ça l'était, les héritiers Livanov ne s'étaient pas retrouver ainsi depuis… et bien en fait depuis toujours… ils étaient les survivants…





Hope is a waking dream.”

All we have to decide is what to do with the time that is given to us©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t155-dmitri-there-is-some-good-in-this-world-and-it-s-worth-fighting-for
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : nolan fawkes (water).
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 518
▹ Pseudo : incaendo, lise.
▹ Disponibilité : 1/5 (natalia/dmitri/malia/(aleya))
▹ Avatar : dylan o'brien
▹ Crédits : bbw.



▹ Âge : 23 ans. Alexis est né à la fin du mois d'août.
▹ Nation : Sa nation est celle de l'air, et malgré toutes ces années passées dans la nation de la terre, il restera toujours profondément attaché à sa nation.
▹ Daemon : Thanae, une femelle lynx qui semble contenir toute la haine du garçon en elle. Elle est aussi téméraire et rusée que Gael, et aussi souple et sanguine qu'Alexis, partageant parfois ces coups de colère.
▹ Statut civil : Célibataire, mais il ne se considère pas comme tel. Le coeur d'Alexis appartient à Gael. Depuis toujours, en fait, mais il ne comprenait pas les sentiments qu'il avait pour l'être qu'il n'était censé qu'aimer d'un amour fraternel. Alexis a également eu une relation avec Aleya Hemingway, mais ils se sont séparés un peu avant qu'Alexis arrive à Aleria.
▹ Don : La projection astrale. Apparue accidentellement pendant l'une de ses nombreuses séances de méditation. Il a appris à maitriser un peu plus son don avec Gael, qui est le seul à connaître son secret. Pendant que Gael travaillait dans sa chambre, Alexis prenait place dans un coin de la pièce et s'entrainait, étant alors certain que personne ne le dérangerait, puisque Gael y veillait.
▹ Signe distinctif : Alexis boite encore légèrement, à cause de son accident lors des attentats. Il a également des légères marques de brûlures sur les épaules et sur les flancs, qui ne sont plus douloureuses du tout et il possède une fine cicatrice dans son dos, vestige d'un vieil accident. Il a également un tatouage de sa nation entre les omoplates.
▹ Allégeance : La rebellion, toujours.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Lun 21 Déc - 0:00
Traditionellement, ce n’était pas à eux de faire ça. Mais traditionnellement, des domestiques s’affairaient dans tout le palais et ceux-là étaient tous morts – ou presque – et ils n’avaient pas le choix. En ce moment où leur future régente était la plus vulnérable, Alexis était le premier à vouloir rester dans la pièce. C’était principalement sa mère qui s’occupait d’elle, pendant que lui était assis sur une chaise, les jambes en tailleur, alors que Gael n’était pas très loin et que leurs deux cousins étaient à l’autre bout de la pièce. Dmitri était le plus réticent à l’idée de couronner Lyra. Alexis déplia ses jambes, Thanae leva la tête pour le regarder faire mais il n’y fit pas attention. Il dépassa la future régente et vint poser une main sur l’épaule de son cousin. « Calme toi, Dmitri. » C’était carrément l’hôpital qui se foutait de la charité. Alexis retira sa main et posa son regard au dehors. Les gens montaient les marches qui menaient au palais. « Le gouvernement n’a pas gagné, et ce qui va se passer ce soir en est la preuve. » Il posa les deux mains sur l’appui de fenêtre, avant d’inspirer lentement par la bouche. La rage qui le prenait dès qu’il pensait à l’extermination de son peuple était devenue familière, si bien qu’il en connaissait les signes annonciateurs. Il sourit doucement en se retournant, après que Dmitri ait posé un collier autour de la gorge de leur cousine. Elle était magnifique, et son regard pétillait quand il le posa sur elle. Il détourna cependant ce regard quand Dmitri les interpella tous à nouveau. Alexis fronça doucement les sourcils. Depuis l’extermination, depuis leur départ à Malia, Gael, et lui, oui. C’était la première fois. Un pincement au cœur se fit ressentir quand il réalisa que Natalia lui manquait plus que de raison. Il baissa un peu le regard. « Si, je pense que si… » Il ne dit rien de plus, parce qu’il pensait à Andrej. C’était lui qui aurait du être un jour dans cette pièce, alors que la pléthore de cousins qu’ils étaient aurait du se retrouver dans la grande salle, à déguster des plats traditionnels de leur nation. A la place, ils étaient ici. Six Livanov encore en vie et présents à Elioras.


Don't you remember how I used to like Being on the line? I dreamed you dreamed of me calling out my name, Is it worth the price? Cut cover, take that test, Hold courage to your chest. Don't wanna wait for you, Don't wanna have to lose All that I've compromised to feel another high. I've got to keep it down tonight. I had to break myself to carry on. No love and no admission... Take this from me tonight. And oh, I was a king under your control.
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Lun 21 Déc - 10:32
Cela ne faisait qu’une journée et demi que Nathaniel était arrivé à Elioras, après un périple l’ayant vu passé par Aleria. La route lui avait permis de réfléchir et de mettre au clair ses idées. Certes il recherchait sa sœur et les Livanov, mais il devait aussi penser aux rebelles et à sa position actuelle. On ne pouvait pas le qualifier de neutre, mais il faisait preuve d’une certaine inactivité vis-à-vis de la rébellion. Le maître de la terre se contentait simplement d’aider les rebelles croisant son chemin, ou lorsqu’ils étaient envoyés pour le voir tout simplement. Le chasseur était connu pour aider les âmes errantes sans rien attendre en retour. Son arrivée était passée inaperçue, et il avait surtout vu des rebelles dont l’identité lui était encore inconnu. Nath n’avait pas eu l’occasion de parler aux personnes qu’il était venu retrouver. L’installation était précaire. Le soldat se disait que certains étaient très mal préparés pour le combat à venir, car c’est bien une guerre qui s’annonçait à présent. Le couronnement. Ce détail le gênait fortement, car il trouvait cette décision très prématurée et peu judicieuse compte tenu de la situation. Cependant, l’homme conserva son avis pour lui à ce sujet. Il n’était là que depuis quelques heures à peine, et n’avait pas vécu les évènements de la capitale. Même si il avait la certitude que les attentats n’avaient pas été perpétrés par les rebelles, ce qui ne le dédouanait aucunement de certaines actions évidemment. Sa position était délicate selon lui.

Nathaniel gravit un nombre impressionnant de marche dans l’ancienne capitale de la nation de l’air, qu’il ne connaissait pas avant son arrivée récente. Il comptait parmi les nombreux rebelles souhaitant assister à l’évènement. Son regard se portait autour de lui, et ce couronnement d’une nouvelle régente semblait redonner de l’espoir à certains. Cette émotion pouvait être un moteur important dans la situation actuelle. Une fois arrivé à destination, Nath se tint un peu à l’écart ne connaissant finalement que très peu de personnes. Il observait les lieux et pouvait aisément imaginer leur grandeur avant la destruction. Tous attendaient l’arrivée des Livanov, et de Lyra plus particulièrement. Une personne qu’il ne connaissait pas finalement. Le maître de la terre ne savait pas encore quelle genre de personne elle était, ni même quelles étaient ses objectifs. Ces détails étaient très importants à ses yeux, et décideraient de son choix futur. Mais son allégeance était toute acquise, car il ne pouvait laisser sa famille de sang et de cœur seule face à l’épreuve qui se dressait devant eux. La guerre n’avait jamais rien de noble ni d’honorable, et elle servait simplement à tenter de démontrer quelles convictions étaient les meilleures… pour servir les intérêts de certains. Son avis était encore acerbe sur la question, mais les souvenirs des combats étaient encore bien présents dans son esprit.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 392
▹ Pseudo : Ulysse (Gari)
▹ Disponibilité : 2/2 (Lilian, Albane) (à venir : Nova)
▹ Avatar : Tom Hardy
▹ Crédits : Avatar : Shadows.



▹ Âge : Trente-cinq ans, un âge qu'il ne pensait jamais atteindre un jour.
▹ Nation : L'air. Déracinée, engourdie, effacée, comme un lointain souvenir ; la nation des parias et des gosses en manque d'amour.
▹ Daemon : Agata, une Saint-Bernard alerte et pataude, dont les babines dégoulinantes couvrent les crocs en pics de montagne.
▹ Profession : Co-fondateur de l'Académie Parallèle.
▹ Statut civil : Célibataire, père d'un gamin de huit ans prénommé Gustave.
▹ Don : Sixième sens. Októ voit dans ses songes ou dans des impressions furtives montées des tripes, sans savoir ou sans vouloir l'admettre, les produits d'une magie dont lui-même s'étonne sans cesse.
▹ Signe distinctif : Victime d'un souffle lors d'une explosion ayant partiellement endommagée sa colonne vertébrale et sa jambe droite, Októ boîte visiblement. Avec les années, les tatouages ont recouvert les cicatrices mais sa démarche continue de contribuer à sa réputation.
▹ Allégeance : Il s'érige neutre entre les feux des Livanov et ceux de la capitale.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Lun 21 Déc - 19:21
La route avait été longue, délicate. Il s'était rendu à la porte de son ancienne auberge, sans trop s'attarder. Les flammes avaient dévoré la toiture et les planchers, il ne restait plus que les fondations, furieusement amarrer dans le sol, comme l'ancre de ces bateaux qui voguaient près des récifs d'Antrakar. Il avait trouvé, parmi les décombres, des souvenirs, des objets, qu'il n'avait même pas pensé à embarquer dans son maigre sac. Tout ça, c'était terminé. Il n'avait plus d'amis sur les terres d'Elioras. Il voulait oublier.

Maintenant Októvíus montait avec difficulté les larges marches du palais des Livanov, accompagné d'Agata, en ravalant sa tristesse et son dégoût. C'était sans doute une connerie, sans doute qu'il allait le regretter. Sans doute qu'on l'attendait déjà, sans doute que ça finirait mal. Pourtant c'était sa décision. Rien qu'il ne regretterait, comme il n'avait jamais regretté de devenir l'ennemi du peuple et le fils de traitre à la fois, enfant de nulle part, Belinski déshérité, abandonné à des causes qui ne l'incluraient jamais ; pas même qu'il ne regretterait cette main tendue, ces hurlements indignés, dans le palais familial désormais ruines qui périssait sous les vents contraires quelque part dans la montagne avoisinante ; parce que pour les larmes de haine de Lyra et la vie de quelques Livanov, il avait donné plus que personne dans ce foutu royaume. Et que sur ce trône aujourd'hui, c'aurait du être lui, l'autre, l'ami, le frère, c'aurait du être lui avec son regard de renard et ses sourires à en soulever des armées ; lui et pas Lyra, pas cette femme bouillonnante de haine, au pardon sourd, à la compassion aveugle ; pas un tyran, un espoir : Andrej.

En entrant, il le voit : ce trône tant convoité. Ce trône qu'on croyait vide pour les siècles à venir. Pour l'instant, personne n'y siège cependant. La salle a été nettoyé de ses débris et fracas pour la première fois depuis longtemps. Októ, aussi discret que possible, vient se coincer dans l'ombre d'un pilier. Il ne devrait pas être là, il le sent, quand les regards commencent à se poser sur lui et qu'il serre dans sa main les poils du Saint-Bernard qui vint se serrer contre lui. Il n'est plus en terrain conquis, et il a peut-être cru qu'il pourrait le supporter, mais l'animosité de lieu lui serre douloureusement la gorge. C'était jadis sa maison.


We survived
You and I. And those who survive have a duty. Our duty is to do our best to keep on living. Even if our lives are not perfect.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t191-destructive-type-okto http://kandrakar.forumactif.be/t221-still-i-ll-rise-okto
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : à bas la schizophrénie intenvise
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 166
▹ Pseudo : Summer Child (Co)
▹ Disponibilité : Ralentissement
▹ Avatar : DOB
▹ Crédits : Belispeak



▹ Âge : vingt-trois ans que le vent souffle balaie son visage et que la liberté tonne en son être
▹ Nation : l'air, depuis toujours et à jamais
▹ Daemon : Lokia, une femelle jaguar imposante, douce lorsqu'il faut l'être, brutale comme son maître la plupart du temps, mais quelques une de ses attitudes ressemblent bien trop à Alexis, signe de leur puissant lien
▹ Profession : inventeur qui met ses talents au service de la rébellion, il est aussi souvent dehors à exécuter des missions sensibles
▹ Statut civil : officiellement célibataire, et souhaite le rester
▹ Don : Gael dispose du 6e sens, une forte intuition qui l'a plus d'une fois sauvé de mauvais pas. Même s'il ne le sait pas encore, il commence à s'en douter.
▹ Signe distinctif : une énorme cicatrice au niveau du cou, reste d'un combat avec un maître de l'eau. Une trace de brûlure qui lui lèche encore le flanc. Un tatouage, très bas sur la hanche, en forme de flèche.
▹ Allégeance : la rébellion, même si les idées que commencent à avoir les membres de sa famille l'effraient

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mar 22 Déc - 0:03
Il aimait bien l’animation, Gael. Il aimait bien bouger dans tous les sens, être partout à la fois, aider tout le monde. Alors, ces préparations, Gael les adorait. Il avait de nouveau dix ans et retrouvait les traces de son passé. Il s’était prêté volontiers aux cuisines après avoir déblayé la salle, avait dressé d’énormes tables pleines de denrées aux goûts typiques d’Elioras. Il avait été impressionné par la quantité de nourritures que le peuple pouvait amasser pour Lyra Livanov, leur régente. En fait, le jeune homme trouvait même un peu effrayant tout l’amour que ces gens pouvaient avoir pour leur simple nom. Il haussa les épaules, évitant de penser à des choses désagréables, ramassa quelques gâteaux qui traînaient, fit un grand sourire innocent à la jeune femme qui les disposait et se rapprocha des siens. Son clan, les survivants. Par habitude, il imposa silencieusement à son frère d’entamer un morceau de friandise. « Dmitri, lâche du leste ou tu vas finir chauve avant tes trente ans. C’est une fête, tout le monde va être heureux, arrête de t’inquiéter ! » Il était comme ça Gael, toujours positif et jamais méfiant. Du moins ses meilleurs aspects, qui avaient tendance à ressortir de plus en plus ces derniers temps. Et puis, c’est qu’il fallait beaucoup plus que l’inquiétude de son cousin pour lui couper l’appétit. Il entama une brioche fourrée au miel alors que Dmitri parait Lyra d’un collier plein de symboles, et fronça imperceptiblement les sourcils. Quelque chose sonnait faux, et il ne savait pas quoi. Et il le trouva quand Dmitri les interpella à nouveau. Heureusement que sa bouche était occupée à avaler pour l’empêcher de rétorquer un acide « Non, nous ne sommes pas tous là. » Mais il savait l’image qu’avait sa sœur à présent chez les rebelles et n’osa pas prononcer son nom. A la place, il posa sa main sur l’épaule de son jumeau et la serra.
C’était ça, ce qui n’allait pas. Personne n’était là. Ils n’étaient que six survivants dans cette salle qui en avait accueilli jusqu’à dix fois plus. Elle était à présent remplie de fantômes alors qu’autrefois elle était si vivante. Rien que cette image suffit à couper l’appétit de Gael, qui mâcha avec difficulté la dernière bouchée de sa brioche, et Lokia perçut aussitôt le changement d’attitude de son maître, piètre comédien ne cachant jamais ses émotions, et vint retrouver sa place familière contre sa cuisse. « Je vais voir si jamais y’a des soucis à l’entrée. » lâcha-t-il, et il fila se rendre utile sur un autre front avant de se laisser trop envahir par le chagrin.




I saw the different things you did,
But always you yourself you hid.
I felt you push, I heard you call,
I could not see yourself at all
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t120-too-many-war-wounds
rebelles
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 15/12/2015
▹ Messages : 19
▹ Pseudo : quinn.
▹ Avatar : Jennifer lawrence.
▹ Crédits : faith (avatar), tumblr (gif)



▹ Âge : 26 ans qu’elle aborde.
▹ Nation : L’air, la bafouée, celle qui renait déjà de ses cendres et prendra sa revanche sur les autres.
▹ Daemon : Borée, le vent du nord, son faucon immaculé et son allié de toujours aux serres plantées dans ses épaules.
▹ Statut civil : Elle ne vit que pour la rébellion.
▹ Allégeance : L’air, sa nation, son peuple, sa famille. Tous ont été décimés. C’est en leur nom, en leur honneur que Lyra a fondé le mouvement de la rébellion à laquelle elle se dévoue corps, coeur et âme.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mar 22 Déc - 0:36
De ses yeux vifs, elle suit Dmitri, ou plutôt Eowa et son vert émeraude qu’elle aime tant. Elle la trouve plus distrayante que l’inquiétude de son cousin. Elle s’attarde aussi sur Gael et son butin qu’il dévore, hésitant entre le protocole et l’amusement. Oui, elle est sûre de vouloir le faire, Lyra. Il est temps de s’imposer dans le royaume de Kandrakar, de renaître réellement des cendres abandonnées par la nation du feu. Aujourd’hui, la nation de l’air se redresse. Dans la forme, ce n’est ainsi pas une mauvaise idée, qu’elle pense, Lyra. Dans le fond, son esprit n’est plus qu’ouragan virulent qui cherche à lui influer force et à l’asphyxier. Chaque ornement de plus l’étouffe et chaque geste de Malia la met à vif. Ce n’est pas à elle de subir ce rituel. Pourquoi s’impose-t-elle une nouvelle preuve de la mort de sa famille ? Elle supporte mal l’absence de sa propre mère, l’enfant de l’air. Pourquoi tout le monde a un membre de sa famille sauf elle ? Si elle ne les aimait pas tant, elle leur en voudrait. Elle dresse l’oreille à la plainte de ne pas être entendu de Dmitri, et observe cette fois-ci Alexis et Gael qui s’essaient à le calmer, de deux manières différentes. Elle leur sourit, elle n’aurait pas répondu mieux. Pourtant, elle reste éventrée entre cette déclaration et l’affirmation de la réalité, du massacre de sa famille. Elle était à la place d’Andrej, de son bon frère. Oh, il aurait fait son serein, mais aurait eu sa pression. Elle imagine sans peine les blagues d’Elijah dans une tentative de faire patienter l’audience, et de la fierté de laquelle il serait prêt à exploser; Alessandra au rire communicatif avec laquelle elle aurait peut-être tenté de voir Andrej avant pour l’encourager, lui souffler que les Livanov étaient présents pour lui; ses parents si heureux et fiers; l’amour qu’ils auraient tous ressenti et qui les aurait menacer de les étouffer sans que cela ne les ennuie. Mais il ne reste que peu de Livanov et le vent les torture à souffler les souvenirs des disparus. Discrètement, elle serre le poing, enfonce les ongles dans sa paume dans le vain espoir de laisser filer la peine. Aujourd’hui est jour de gloire de la nation de l’air. Aujourd’hui, la nation du feu saura qu’elle a échoué et que les cendres de l’air viendront se plaquer dans leur gorge, les assailliront jusqu’à ce qu’ils s’étouffent avec. Elle rêve d’une mort douloureuse pour ses ennemis, Lyra, une qui leur tirera des regrets.
Elle n’a rien à ajouter, Lyra, sauf que le couronnement aura lieu et qu’après, la nation du feu paiera. Qu’ils paieront tous au nom de sa nation, son peuple, sa famille. Elle relève les yeux quand les perles froides du collier touchent son cou, tellement loin de la chaleur de sa famille. Mais il sonne plus juste que tout ce qu’elle porte. Elle cligne des yeux quand il parle de réunion. Quelle pâle réunion, qu’elle veut cracher. Le poids de sa famille, d’Andrej, lui semble d’autant plus fort. À celui-là s’ajoute même celui d’Elijah. Il aurait su remplacer dignement son aîné. Elle pense aussi brièvement à Natalia, mais la chasse de son esprit, ne sachant pas où caser sa cousine éprise d’un monstre.
« Et pas une de nos dernières, dit-elle alors qu’elle lève le nez vers son cousin. Sa famille ne connaîtra pas d’autres morts, elle ne saurait le supporter. Nous sommes même amplement suffisants pour abattre le gouvernement, qu’elle ajoute, cédant à son rituel de planifier la défaite de ses ennemis pour s’apaiser et légitimer sa position. Demain, nous nous concentrerons réellement pour atteindre cet objectif. »
Elle se veut sûre, mais observe la réaction de Dmitri avant de plutôt chercher le regard d’Alexis. Lui, il comprend. Restaurer Elioras est noble, mais elle restera crevée tant que ses assassins vivront. Enflammée à nouveau, elle regarde Gael prendre congé et l’envie à sa manière de ne pas porter le cadavre du vrai régent.
« C’est encore long cette préparation ? se plaint-elle finalement, quand même, la reconnue comme impatiente. »
Le trône l’attend et la peur ne peut que s’affronter. Ça ira mieux une fois qu’elle siégera, elle l’espère. Le fantasme d’Andrej régent se flouera peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 15/12/2015
▹ Messages : 47
▹ Pseudo : Jess
▹ Disponibilité : 3/3 libres
▹ Avatar : saoirse ronan
▹ Crédits : @arwene (avatar)



▹ Âge : vingt trois années,
▹ Nation : la fière nation de l'air coule dans ses veines.
▹ Daemon : un milan royal au nom de Aristarkh
▹ Profession : officiellement la livanov est une recruteuse ce qui ne l'a passionne pas des masses. officieusement elle seconde sa cousine sur certaines missions qu'elle souhaite garder loin de la vue des autres.
▹ Statut civil : célibataire, l'amour ce n'est pas son truc. elle ne répond qu'à l'appel de la liberté et de la vengeance. et sûrement a t-elle bien trop peur de s'attacher, et de perdre encore une personne qu'elle aime.
▹ Don : une langue pendue, et des idées rocambolesques ?
▹ Signe distinctif : une flèche discrètement tatouée derrière son oreille droite, passage obligé pour chaque personne de la nation de l'air. il n'est pas rare de la voir avec un poulet de la banquise au doux nom de poussin. il l'a suit aussi gracieusement qu'il le peut. on dit que sous son air revêche il serait un amour.
▹ Allégeance : son allégeance va avant tout à sa famille, mais aussi à nation. ayant rejoins les rebelles, elle souhaite non seulement venger tous ceux qu'elle a perdu mais également redonner la liberté à la nation de l'air.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mer 23 Déc - 1:39
« Tais toi donc Dmitri, tu vas démoraliser tout le monde » balances-tu, tout en lui assénant une petite tape derrière la tête. Tu connais parfaitement ton frère, et tu peux deviner ce qui se trame dans sa tête. Si toi tu ne ressentais rien d'autre que de l'engouement et de l'impatience pour ce couronnement, lui en voyait les potentiels dangers. C'était bien là vos différences, le parfait équilibre. Tes parents semblaient avoir donné à Dmitri toute la sagesse de la famille, et t'avoir refilé un feu follet à la place. « Tu sais très bien que tout le monde a besoin de ça. C'est peut être la seule bonne nouvelle depuis longtemps ». C'était là un geste bien trop symbolique pour être annulé, il fallait montrer que vous lâcheriez pas, que la nation du feu pouvait bien aller voir ailleurs. C'était pour toi l'un des plus beaux jours depuis que ces dégénérés de Bernstein s'étaient mis en tête de vous réduire à néant. Lyra méritait plus que quiconque cette couronne : elle est celle qui sera assez solide pour porter cette responsabilité. Celle qui saura rassurer et motiver ceux qui ont choisis de rester auprès de vous. Ton regard capta finalement les brioches, te faisant oublier quelques instants les remarques de Dmitri. Après tout, il ne fallait jamais dire non à une petite sucrerie, plus encore en ces temps relativement peu joyeux. « Tiens ca te détendras ». D'un geste rapide tu fourres l'une des sucreries dans les mains de ton frère sans lui laisser le temps de protester, ne lui adressant qu'un sourire malicieux. Parce que si lui est l'éternel inquiet, tu es l'éternelle enjouée. Et que tu refuses que quoique ce soit ne t'enlèves ça, tu sais que cela aurait déchiré tes parents que la nation du feu te fasses perdre ton sourire. L'ouragan tu étais, ouragan tu resteras. « Tu es magnifique Lyra ! ». D'une main inhabituellement douce, tu essaies de lui arranger quelques mèches rebelles, mais définitivement la coiffure ce n'est pas ton point fort, tu préfères finalement laisser ça aux mains expertes de Malia.

Dmitri avait vu juste, cela faisait longtemps que vous vous n'étiez pas retrouvés tous ensemble. Et pourtant malgré les personnes présentes, c'étaient les personnes manquantes à qui chacun pensait. Tu pouvais t'imaginer avec xander cherchant encore la pire des bêtises à faire tandis que ta mère essaierait tant bien que mal de garder un oeil sur vous et que votre père vous donnerait un petit coup de pouce histoire de rire un peu. Au lieu de ça vous n'étiez plus que quelques survivants essayant tant bien que mal de reconstruire ce qui avait été détruit.  Et tu sais au fond de toi qu'il a raison, que cette soirée pourrait mener à une catastrophe, qu'elle pourrait anéantir le peu de livanov que vous étiez, mais elle pouvait apporter bien trop de positif pour que l'idée de l'annuler puisse germer dans ton esprit. « T'inquiètes pas ça se passera bien. On y veillera tous ». Tes mains saisissent celles de ton frère avec que tu ne lui décroches un bisou sur la joue. Tu comprenais ses inquiétudes, mais tu ne voulais pas que cela prenne le pas sur ce que représentait ce couronnement, sur la joie que le couronnement d'un nouveau souverain devait amener.


GO FORTH AND HAVE NO FEAR ✽
Long live the pioneers, Rebels and mutineers, Go forth and have no fear, It's our time to make a move, It's our time to make amends, It's our time to break the rules, Let's begin
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 20/12/2015
▹ Messages : 45
▹ Pseudo : /
▹ Avatar : Lena Headey
▹ Crédits : Lemon Tart



▹ Âge : Quarante deux corpuscules dans les cyclones atemporels.
▹ Nation : Celle que l'on inspire pour faire marteler le palpitant de toutes créatures, celle qui fait mouvoir et valser les nuages, celle qui peut faire bruiner les pétales du printemps ou se déchaîner le courroux du firmament : l'Air.
▹ Daemon : Une mygalomorphae accusant près d'une trentaine de centimètres, un mâle, véloce et curieux, porteur d'une sapience que son espèce symbolise depuis l'aurore de toutes choses. Arachne est cette panacée rationnelle et patiente qui a infiniment inspiré son âme-soeur, il tisse, philosophe et artiste, l'arantèle qui les unie pour le meilleur et pour le pire. Si sa robe est originellement d'obsidienne, des macules chatoyantes peuvent s'en venir diaprer son corps selon ses sentiments et ceux de sa maîtresse, tel un miroitement versicolore de leur essence commune.
▹ Profession : Elle se souvient d'une époque où elle était guerrière, héraut des forces éoliennes comme tous ceux de sa communauté. Puis, elle est devenue l'épouse, s'en suivit la mère, femme au foyer agrichée bien malgré elle à la commisération de leurs hôtes. Elle est désormais bohémienne dans un monde qu'elle réapprend à connaître.
▹ Statut civil : Veuve du benjamin de la précédente génération des suzerains de l'Air : feu Jon Livanov.
▹ Don : La patience d'une mère.
▹ Signe distinctif : Son épaule est ornementé du tatouage héréditaire des Kastarov : un aigle au bec ouvert, estampille de leur dévouement aux Livanov. Mais pas seulement, une majeure partie du haut de son dos est parée d'arabesques d'encres subtiles et colorées, le tracé sibyllin de récits qu'elle tait.
▹ Allégeance : A ceux qu'elle a porté neuf mois durant, avant tout - avant même sa propre existence. Ses enfants sont son ambroisie et son nectar, son oxygène à la cime des montagnes comme dans les viscères de la croûte terrestre, ce sont eux qu'elle protégera plus que quiconque. Elle n'aidera les Aigles qu'à condition que cela ne porte pas davantage préjudice à leur nation fauchée.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mer 23 Déc - 16:35

A
événement exceptionnel, mesures démesurées – et sentiments disparates. Malia se sent comme les aigrettes d'opale d'un pissenlit prises dans les bourrasques, et pourtant, nonobstant l'effervescence qui lui laboure les viscères, c'est mutique et fallacieusement paisible qu'elle s'active sur les atours de la suzeraine à en devenir. C'est dans ces instants, à jouer les couturières, les habilleuses et les conseillères générales, qu'elle se remémore être l'une des dernières figures de la précédente génération Livanov. Véracité cruelle et encore sanguinolente, elle fait rougeoyer les ardeurs des plus belliqueux. Cela fait un moment qu'elle s'affaire, aussi consciencieuse et appliquée que son daemon qui, faisant fi des efforts déployés, tisse sa toile dans l'une des hautes encoignures de la petite salle. Arachne contemple ce beau monde réuni, se souvenant laborieusement de la dernière fois où l'on avait aperçu pareil conglomérat de bonnes gens du Vent. Soudain, le phonème de Dmitri rompt le silence presque solennel, il exprime sans simagrée son incertitude. Sa tante redresse furtivement les prunelles. Elle se sent également concernée, et une fois n'étant pas coutume, elle rejoint l'opinion du jeune éphèbe, quand bien même n'y rajoute t-elle pas une syllabe. A des paroles même sensées mais inopportunes, elle préfère se taire et poursuivre son œuvre. D'autres se chargent de museler les inquiétudes, tandis qu'elle s'écarte brièvement le temps qu'un collier soit installé au coup de biche de Lyra. Elle considéra ensuite chacun de ses fils lorsqu'ils prirent respectivement la parole, perçant les remparts de leurs apparences pour distinguer le trouble qui les étrangle chacun. Elle risque un faible sourire à Alexis, tandis que Gael préfère se retirer.
« Patience est mère de vertu. » Souffle t-elle courtoisement à sa nièce qui se lamente. Un adage aussi vrai présentement qu'il ne l'est de manière éternelle – un adage, que la demoiselle ferait mieux de nieller dans son esprit acéré. « Slava, veux-tu bien me donner les épingles qui sont sur la table, s'il-te-plait ? » Elle tend le bras, démontrant que ces dernières se trouvent trop loin pour qu'elle soit à même de les attraper d'elle-même. Elle remercie la donzelle d'une mouvance de la tête une fois cela fait, et parachève la coiffure complexe et sophistiqué avec laquelle elle a longuement lutté. Elle ajuste les derniers détails, et recule de deux pas pour admirer le résultat final. « Je pense que tu es prête. » Physiquement l'est-elle, tout du moins. Malia s'éloigne alors pour rejoindre le binôme que forment Dmitri et Slava. « Laissez-moi donc m'assurer que vous êtes prêts aussi, jeunes gens, je ne voudrais pas avoir à loucher sur un détail omis durant la cérémonie. Et il est important que nous soyons tous présentables. » Elle contemple la jouvencelle, qui s'avère sans défaut apparent, puis se tourne vers le jouvenceau, duquel elle époussette quelque peu la veste. Elle caresse chaleureusement l'épaule du frère et de la sœur, avant de rejoindre Alexis auquel elle arrange instinctivement les cheveux. « Voilà... » Susurre t-elle doucement, inhumant en elle tout éclat d'une appréhension pourtant lancinante.


reflect your grace and brightness
A DAY BEGINS, ANOTHER ENDS
THERE ARE THOSE WHO SMILE, AND THOSE WHO CRY
WHEN EVERYDAY LIFE BECOMES AN EVERYNIGHT FIGHT
THE ONLY SALVATION WILL COME FROM THE CLEAREST LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mer 23 Déc - 17:53
« Ah lala, il y a encore vraiment du travail. T'as de la chance, tu as un excellent professeur. » En quelques mouvements agiles, le petit lémurien prit sa place habituelle sur l'épaule de son âme sœur, d'un air innocent, alors qu'un bruit sourd se fit entendre à seulement quelques pas d'eux. Pendant que Maïween et Lilou avaient fait de leur mieux pour se rendre utile en aidant à redonner à la salle de trône du moins une partie de sa beauté passée, Faenor - visiblement ennuyé - s'était mis en tête d'enseigner à l'animal âme de la petite fille le déplacement caractéristiques de certains de ses "congénères" lémuriens. Sauf ce que si le pas chassé avait valu le surnom à certains primates de "lémurs dansants", tout le monde était obligé à constater qu'un panda voulant les imiter était... et bien, tout sauf gracile. Et si l'on se fiait au bruit sourd qui tintait toujours dans l'air, le sol n'était certainement pas la seule chose que le panda avait heurté dans sa chute. D'ailleurs la voix enjouée de l'animal ne tarda pas  se faire entendre : « Vous inquiétez pas, je n'ai rien. » Un soupire échappa des lèvres de la jolie rousse alors qu'elle regardait le daemon de Lilou rouler par terre, avant de se relever maladroitement. « Vous pouvez pas éviter de tout casser, et vous comporter normalement, juste pour une fois ? » Si Maïween aurait préféré passer inaperçue et surtout d'éviter d'attirer trop d'attention sur elle, c'était de toute évidence impossible avec un animal âme comme Faenor. « Hein, quoi, mais j'ai rien fait moi. D'ailleurs, puisqu'on en parle... pourquoi c'est à nous de travailler ? Nan parce que moi je dis que le mot 'invité' n'a plus vraiment la même définition qu'autrefois...  » C'était bien là le genre de remarque qui ne recevait en guise de réponse qu'un simple roulement d'yeux de la part de Mae. Comme bien souvent, Faenor parlait pour le seul plaisir de parler, sans même prendre le temps de réfléchir à ce qu'il était en train de raconter.

Tentant de faire abstraction du monologue de Faenor qui résonnait dans son esprit, la jolie rousse observait la grande porte, où les premiers rebelles commençaient à faire leur apparition. Pour certains d'entre eux, il s'agissait de visages familiers qu'elle avait déjà pu croiser à un bon nombre de reprises lors de leur séjour au quartier général, d'autres en revanche lui étaient parfaitement inconnus. Ce n'était qu'en voyant un homme d'une trentaine d'années franchir le pas de la porte que chaque muscle dans le corps de la jeune femme se tendit, et pour cause : son visage lui était familier, mais non pas de son séjour auprès des rebelles. Non, si ses souvenirs étaient corrects - et à ce moment précis, elle espérait bien se tromper - elle l'avait vu bien des années plus tôt en compagnie de sa cousine Hera... Détournant rapidement son regard avant qu'il ne finisse lui aussi par la reconnaître, la jolie rousse lui tourna le dos, prétextant accorder toute son attention à Lilou. S'il la reconnaissait... non, elle ne voulait même pas y penser à ce qui se produirait si les rebelles apprenaient son nom de famille, et surtout le fait que durant toutes ces années, elle le leur avait caché. « Crois moi, vu la tête qu'il tire, il semble avoir bien d'autre chose à l'esprit que de faire le lien entre un enfant et la femme qu'il est devenu. Puis c'est pas comme si vous vous étiez vu souvent... »

Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 323
▹ Pseudo : Melo
▹ Disponibilité : Open
▹ Avatar : William Moseley
▹ Crédits : morloki



▹ Âge : Cela 25 ans qu'il a poussé son premier cri emporté par une bourrasque de vent d'hiver/
▹ Nation : L'air, la liberté, celui qu'on ne peut n'y toucher, ni saisir, ni capturer.
▹ Daemon : : Eowa,un nom tout doux pour une créature tout aussi douce qui pourtant peut quand elle le veut se montrer redoutable. Avec son plumage colorée et son chant mélodieux, la petite femelle Quetzal est loin d'inspirer la crainte. Si Dmitri peut imposer par sa stature et son caractère parfois ronchon, il faut bien avouer que la présence d'Eowa suffit à l'adoucir.
▹ Profession : Dmitri dirige en compagnie de sa cousine Lyra la rebellion. Il est en quelque sorte un dirigeant, même s'il ne l'a jamais vraiment désiré.
▹ Statut civil : Aux yeux de tous, il est une âme solitaire et sans attache amoureuse, mais cela n'est qu'une illusion. Son coeur est depuis quelques temps déjà animé par de douces pensées qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir posséder.
▹ Don : Craint et redouté par la nation de l'air, Dmitri possède la capacité de projection astrale, ce qui lui permet de se mouvoir et d'interagir hors de son corps. Avec les années, il a appris et s'est entraîné et possède désormais un très bon contrôle sur celui-ci. Cependant il le garde cacher, craignant que cela n'en effraie quelques uns. Seule sa cousine Lyra est au courant.
▹ Signe distinctif : Outre, la flèche située sur son épaule et commune à la nation de l'air, Dmitri possède aussi deux tatouages. Deux ailes, une face à l'autre de chaque côté de son dos, sa colonne vertébrale marquant la séparation entre celles-ci
▹ Allégeance : La rebellion, mais plus qu'à elle, il est surtout pour la liberté. C'est pour elle qui se bat, pour cette idée qu'un jour il pourra libérer son peuple de la tyrannie/

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 27 Déc - 20:08

UNE NOUVELLE REGENTE
Les rebelles & Dmitri
Se calmer ? Pourquoi étaient-ils tous contre lui ? Parfois, il avait impression d'être le dernier rouage qui empêchait l'édifice de s’effondrer. Il était conscient que son comportement n'était pas de rigueur. Ils étaient tous réunis et il n'était pas censé détruire l'ambiance festive qui s'était installée dans la pièce. À vrai dire, il aurait aimé pouvoir partager la même insouciance que celle qui alimentait le cœur de ses cousins et de sa sœur, mais pour Dmitri le monde avait perdu toute insouciance depuis bien des années. Ce n'était désormais plus qu'un souvenir lointain, un murmure qui parfois lui rappelait tout ce qu'il avait perdu. Quand son regard croisa celui de Malia pendant une brève seconde, il comprit qu'elle pensait comme lui, sauf qu'à sa différence elle préférait se taire pour ne pas entacher ce moment de partage. Elle avait sans doute raison, la cérémonie allait avoir lieu, qu'importe ce qu'il pouvait bien en penser. Ses inquiétudes n'avaient pas lieu d'être dans cette salle. Elles pourraient s'exprimer dans quelques minutes quand Lyra apparaîtra devant son peuple. La salle du trône était une des plus belles de tout le palais, mais elle n'avait pas été conçue pour prévenir des attaques. À l'époque de la construction, personne n'avait pensé que les nations pourraient finir par se retourner les unes contre les autres. Dmitri avait posté ses meilleurs gardes, ses hommes de confiance un peu partout dans le but d'obtenir une surveillance presque optimale, mais il savait parfaitement que si quelqu'un souhaitait leur faire du mal, cela ne serait sûrement pas suffisant. Rien ne leur disait que tout le peuple était heureux de cette nouvelle, la guerre avait laissé de nombreuses cicatrices, les allégeances divergeaient selon les familles et rien ne pouvait protéger les Livanov. S'ils avaient survécu si longtemps, ce n'était à cause de leur puissance ou de leur intelligente, mais tout simplement par ce qu'ils avaient parfait su disparaître. Réapparaître aussi rapidement, c'était comme se dessiner une cible dans le dos tout en narguant le gouvernement et sa très chère ligue. Dmitri adorait l'idée, mais il ne pouvait pas s'empêcher dire que ce n'était pas la meilleure idée du siècle, par après ce qui venait de se passer en tout cas.

« Tu vois, tu as compris la notion de partage   Very Happy. » Dit-il à sa soeur quand celle-ci lui offrit une petite douceur. Il n'avait pas goûté à de telles pâtisseries depuis des années, il n'avait plus qu'à espérer qu'elle ne soit pas empoisonnée ce qui aurait pu avoir un impact gravissime. « J'en veux aussi ». Il ne la termina pas et laissa un peu de brioches à son Daemon. Dmitri posa sa main sur l'épaule d'Alexis. Il savait que l'absence de leur sœur était difficile à accepter pour les deux frères. La famille n'était pas au complet et l'absence de Nathalia se faisait sentir, mais Dmitri avait confiance en sa cousine. « Laisse-lui le temps Alex, elle va finir par revenir ». Après tout, elle était une fille de l'air et bien souvent prendre du recul apportait des réponses.

Dmitri se tourna vers Lyra, elle était fin prête. Quant à lui et bien il ne s'était pas habillé de la sorte depuis… bha quasiment toujours en faite, il avait l'impression de ressembler à tout sauf à lui. D'ailleurs, sa tenue ne devait pas être parfaite, car les mains expertes de sa tante vinrent rectifier le tir. « Merci » dit-il en lui souriant avant de poser son regard bleu sur sa cousine. « Tu es parfaite ». Il avait laissé son inquiétude de côté pour observer fièrement la future régente de sa nation. « Une digne représentante de la nation de l'air ! » . Dmitri n'a pas lâché la main de sa sœur qu'elle lui a tendrement tendue quelque temps plutôt. Même si leurs cousins sont présents, il n'y a pas de doute quant au fait que tous les deux forment un vrai duo, une relation forgée sur les malheurs qu'ils avaient vécu et qui désormais étaient inébranlables.

« On y va »
finit-il par dire tout en se dirigeant vers la porte. « Je te laisse t'occuper de Lyra » dit-il à sa sœur. Les robes et autres trucs de filles ce n'était vraiment pas son truc et il préférait passer devant, histoire de faire rentrer tout le monde au cas où, comme quoi il ne perdait jamais vraiment le nord. Quand il ouvrit la porte, les gardes se retournèrent pour leur faire face. A la vue de Lyra tous s'inclinèrent et doucement ce fut un couloir de gardes qui s'ouvrit devant eux. Dmitri prit les devants et jeta un coup d’œil des plus avertis dans la grande salle. Celle-ci était quasiment pleine, tous avaient répondu à l'appel de la jeune femme. Dans quelques secondes sa cousine ferait son entrée et ils ne pourraient plus faire marche arrière. « Je sais que vous êtes tous impatients, on attend ça depuis longtemps, mais restez sur vos gardes. » Il n'avait pas pu s'empêcher de le dire. Il se tourna ensuite vers Lyra. « Alors ? Madame la future régente comment voulez-vous qu'on procède ? ». Souhaitait-elle rentrer en premier, envoyer sa famille aux devants, pitié qu'elle ne lui demande pas de faire un énième discours, il n'en pouvait plus.






Hope is a waking dream.”

All we have to decide is what to do with the time that is given to us©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t155-dmitri-there-is-some-good-in-this-world-and-it-s-worth-fighting-for
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 27 Déc - 23:02
Nathaniel se retrouvait dans la capitale de la nation de l’air, pour voir le couronnement d’un nouveau régent. Le maître de la terre comprenait la volonté derrière cet évènement, même si il ne le cautionnait pas vraiment. L’ancien soldat trouvait cet acte un peu déplacé compte tenu de la forte présence de la ligue, ainsi que de l’hégémonie encore importante du gouvernement. Mais bon c’était un élément extérieur. Il n’avait pas eu son mot à dire, et se retrouvait simplement mis devant le fait accompli. Il était simplement venu trouver sa sœur et les Livanov ayant profité de l’hospitalité des Hemingway. Le maître de la terre se retrouvait alors pris dans cet évènement historique, même si personne ne pouvait prévoir la portée de celui-ci et ses conséquences. Nath ne connaissait pas les autres membres des Livanov, et d’ailleurs pouvait-il encore dire qu’il connaissait les jumeaux et leur sœur. Au moins il aurait le plaisir de les retrouver et de les savoir en pleine forme. De nombreuses personnes étaient présentes. Le nombre de rebelles l’impressionnait. L’organisation avait pris beaucoup d’importance finalement, en tout cas plus qu’il ne l’avait imaginé. Adossé dans un coin de l’immense pièce, Nathaniel observait simplement les visages et leurs expressions et son regard se portait parfois sur le trône vide pour le moment.

Son attention fut attirée par une démarche bien caractéristique en provenance de l’entrée. Nathaniel ne s’était pas attendu à le voir en ces lieux. Le maître de la terre s’étonnait de le voir loin de son académie. Son arrivée attira l’attention de nombreuses personnes, et les regards en disaient longs sur l’animosité à son égard. Les Belinski. Les traitres de la nation de l’air. Peu de personne connaissait toute la vérité, et que la décision n’avait pas fait l’unanimité dans la famille. Après quelques secondes, Nath s’extirpa de son appui et fendit la foule pour rejoindre Okto. En chemin il s’interrogea, ne sachant toujours pas après toutes ces années comment définir leur relation. Niciannon se planta devant le duo en premier, et garda pour une fois le silence. Elle montrait parfois une certaine retenue étonnante. Nath s’approcha et tendit la main vers le maître de l’air.


_ « Salut Okto. Je ne pensais pas te voir ici. Au moins ça a l’avantage de me permettre de rencontrer une tête connue. »

Nathaniel parlait simplement et honnêtement. Comme il l’avait toujours fait à l’égard de l’homme en face de lui, et ce depuis l’académie. Peut-être n’était-ce pas le moment de venir à sa rencontre, ou bien le contraire. Mais l’aîné des Hemingway s’imaginait difficilement le laisser seul ainsi, au milieu de cette foule relativement hostile. Se tournant vers le cœur de la pièce, Nath préféra conserver le silence en attendant la réaction d’Okto avant de l’interroger sur la future régente.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 392
▹ Pseudo : Ulysse (Gari)
▹ Disponibilité : 2/2 (Lilian, Albane) (à venir : Nova)
▹ Avatar : Tom Hardy
▹ Crédits : Avatar : Shadows.



▹ Âge : Trente-cinq ans, un âge qu'il ne pensait jamais atteindre un jour.
▹ Nation : L'air. Déracinée, engourdie, effacée, comme un lointain souvenir ; la nation des parias et des gosses en manque d'amour.
▹ Daemon : Agata, une Saint-Bernard alerte et pataude, dont les babines dégoulinantes couvrent les crocs en pics de montagne.
▹ Profession : Co-fondateur de l'Académie Parallèle.
▹ Statut civil : Célibataire, père d'un gamin de huit ans prénommé Gustave.
▹ Don : Sixième sens. Októ voit dans ses songes ou dans des impressions furtives montées des tripes, sans savoir ou sans vouloir l'admettre, les produits d'une magie dont lui-même s'étonne sans cesse.
▹ Signe distinctif : Victime d'un souffle lors d'une explosion ayant partiellement endommagée sa colonne vertébrale et sa jambe droite, Októ boîte visiblement. Avec les années, les tatouages ont recouvert les cicatrices mais sa démarche continue de contribuer à sa réputation.
▹ Allégeance : Il s'érige neutre entre les feux des Livanov et ceux de la capitale.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Lun 28 Déc - 18:15
"Si t'as d'autres idées de génie à l'avenir, n'hésite pas à me faire une liste, je les rajouterai à celles des potentiels causes de décès." Októvíus baissa le regard sur le gros Saint-Bernard qui se collait à sa hanche. Le garrot de l'animal touchait presque son bassin, bête splendide mais imposante qui avait réussi à attirer sur eux plus d'un regard surpris voir agacé. Sa main traînait dans les poils rugueux de l'animal, réflexe de jeunesse qui lui faisait sentir les muscles en tension derrière l'épaisse couche d'adipose. "Et ne parle pas de ma taille ou de mon poids : si t'es gros, j'suis grosse, mais le régime n'incombe que toi." Októ eut un ricanement discret. "J'admire ton arrogance, ma vieille, mais c'est pas le jour d'un banquet que je vais pouvoir arranger notre ligne." "Y'a un panier de fruits juste là." "Oh tu m'emmerdes." "Et toi tu m'engraisses." Un gamin sur sa vingtaine se retourna en passant près d'eux. Októ le jeta son regard le plus aimable et tâcha de se fondre plus qu'il ne le faisait déjà dans l'ombre du pilier porteur. C'était sans doute peine perdue, mais personne n'irait lui dire qu'il n'avait pas fait d'effort, et il aurait au moins un argument dans sa poche lorsqu'on viendrait lui mettre gentiment la corde autour du cou. "On devrait pas être ici." Continua Agata en asseyant sur le pavement froid. "Je sais que c'est Lyra. Mais ça fait longtemps que Lyra n'est plus Lyra, Októvíus." Il fixait le trône sans chercher à la contredire, ce daemon, ce double, qui avait sans doute plus raison qu'il ne voudrait jamais l'admettre. Dans ses rêveries brutales, il croit un moment voir apparaître le visage de Piotr dans le gamin qui s'éloigne en riant à travers les couloirs du palais. L'ainée Belinski perd sa concentration l'espace d'un instant et un vent léger se met à souffler dans son dos. Le vent des rancunes. Lorsque le malamut brun se poste devant lui avec impatience, Októ relève la tête vers son ami et se fend d'un sourire presque salvateur.

Nathaniel est une distraction bienvenue. Il sert la main au maître de la terre dont les politesses font toujours honneur. "Une tête connue ? Tu es pratiquement ici chez toi, tu le sais bien." Lança Októ en détournant le regard. Les Hemingway comme les Darsonval, dont il était bien plus proche, avaient toujours eu ce penchant incompréhensible pour leur nation jadis allié. Les anciens chantaient la légende de ces soldats de pierre faisant remparts aux murs de feux. Des contes qui n'empêchaient pas la réalité d'être on ne peut plus proche de certains récits. "Mais c'est vrai qu'on se croise pas tous les jours. Ça fait plaisir de voir. Tes parents vont bien ?" La présence de Nathaniel lui était honnêtement très agréable mais Októ aurait tué pour que l'on le libère d'une conversation de politesse qu'il n'avait pas le moins du monde envie de tenir. Tout ce qui le concernait était là, devant lui, un siège vide qu'il attendait à voir pris incessamment sous peu. "Októ." Agata leva sa large tête au-dessus de celle de Niciannon et Októ aperçut pour la première fois depuis longtemps Dmitri Livanov encore tapi dans la pièce d'à côté. "Vas-tu jurer allégeance à notre nouvelle Reine ?" Lança t-il lointainement, le regard fixe, à son interlocuteur. C'était une question sans arrière pensée, débitée machinalement, mais construite autour du dégoût et de la colère. "A une meurtrière..."


We survived
You and I. And those who survive have a duty. Our duty is to do our best to keep on living. Even if our lives are not perfect.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t191-destructive-type-okto http://kandrakar.forumactif.be/t221-still-i-ll-rise-okto
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mar 29 Déc - 11:47

internvention du pnj
cette intervention est à prendre en compte
Lyra Livanov est enfin prête ! Elle s'apprête à faire son entrée, suivie de ce qu'il reste de sa famille et accompagnée par un prêtre de la nation de l'air. C'est lui qui se chargera de la cérémonie. Alors que les portes encore à moitié détruites de la grande salle s'ouvrent, le peuple de l'air et les rebelles arrêtent leurs conversations et tous les regards se portent sur la nouvelle régente Livanov. Il n'est pas difficile de remarquer que certains rebelles sont postés un peu partout dans la salle, pour assurer la protection de la famille régentes et des autres rebelles. Le prêtre prononce le discours traditionnel, expliquant comment Klaus Ier est devenu le leader de toute une nation, en sauvant le peuple des vents terribles qui s'abattaient sur Elioras et puis, il demande à Lyra de jurer de protéger la nation de l'air. Une fois la cérémonie terminée, la blonde peut s'installer sur le Trône des Vents, prenant ainsi officiellement la régence de sa nation. Les convives recommencent à discuter et la musique reprend. Il est temps de faire la fête. Tout le monde peut aller parler à Lyra et aux autres Livanov, qui sont aussi présent dans la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : nolan fawkes (water).
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 518
▹ Pseudo : incaendo, lise.
▹ Disponibilité : 1/5 (natalia/dmitri/malia/(aleya))
▹ Avatar : dylan o'brien
▹ Crédits : bbw.



▹ Âge : 23 ans. Alexis est né à la fin du mois d'août.
▹ Nation : Sa nation est celle de l'air, et malgré toutes ces années passées dans la nation de la terre, il restera toujours profondément attaché à sa nation.
▹ Daemon : Thanae, une femelle lynx qui semble contenir toute la haine du garçon en elle. Elle est aussi téméraire et rusée que Gael, et aussi souple et sanguine qu'Alexis, partageant parfois ces coups de colère.
▹ Statut civil : Célibataire, mais il ne se considère pas comme tel. Le coeur d'Alexis appartient à Gael. Depuis toujours, en fait, mais il ne comprenait pas les sentiments qu'il avait pour l'être qu'il n'était censé qu'aimer d'un amour fraternel. Alexis a également eu une relation avec Aleya Hemingway, mais ils se sont séparés un peu avant qu'Alexis arrive à Aleria.
▹ Don : La projection astrale. Apparue accidentellement pendant l'une de ses nombreuses séances de méditation. Il a appris à maitriser un peu plus son don avec Gael, qui est le seul à connaître son secret. Pendant que Gael travaillait dans sa chambre, Alexis prenait place dans un coin de la pièce et s'entrainait, étant alors certain que personne ne le dérangerait, puisque Gael y veillait.
▹ Signe distinctif : Alexis boite encore légèrement, à cause de son accident lors des attentats. Il a également des légères marques de brûlures sur les épaules et sur les flancs, qui ne sont plus douloureuses du tout et il possède une fine cicatrice dans son dos, vestige d'un vieil accident. Il a également un tatouage de sa nation entre les omoplates.
▹ Allégeance : La rebellion, toujours.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mar 29 Déc - 12:07
Alexis trouve vite ses mains occupées par une pâtisserie que Gael lui met là. Il le force à manger, encore, et Alexis sait que ce n’est pas la peine de protester, alors il obtempère et mange la brioche rapidement. Pour une fois, en général ça lui prends quelques minutes rien que pour avaler un petit quelque chose. Alexis n’aime pas manger, tout le monde le sait. D’ailleurs son frère prend le relais pour calmer Dmitri, et Alexis croise à ce moment-là le regard de sa cousine. Il sait que Lyra pense comme lui, et son regard la soutient. C’est la bonne chose à faire, il en est persuadé. Il détourne le regard quand Gael s’éclipse. Tout son corps à le réflexe de le suivre, mais finalement il reste là. Alexis tend les doigts pour caresser Thanae et plus particulièrement la pointe de ses oreilles, où il enroule ses doigts assez souvent. Le jeune homme regarde sa mère s’occuper de sa cousine. Il ne dit plus rien, il les regard tous et puis Malia s’occupe de Slava et Dmitri. Il aurait voulu avoir Natalia près de lui, la prendre dans ses bras et voir Gael un peu plus détendu. Ca aurait du être plus chaleureux, plus heureux, comme événement. « Laisse-lui le temps Alex, elle va finir par revenir » Fait Dmitri en posant sa main sur son épaule. Le jeune homme hoche la tête doucement. Il l’espère, elle lui manque trop et surtout en sachant qu’elle lui en veut terriblement.

Finalement, sa mère s’approche de lui et remet ses cheveux en place. Il lui sert un sourire affectueux et, quand elle a fini, il la tire un peu à lui pour poser un baiser sur sa joue. Il s’en fiche que ses cousins soient là. En plus, il fait ça avec tout le monde. Lyra aussi y a droit, et Gael. Slava aussi quand ils étaient petits. Alexis est comme un animal sevré trop tôt : il a toujours besoin de tendresse et d’affection et comme ni son frère ni sa sœur ne sont là pour le satisfaire, il va donner ce trop plein à sa mère. C’est à cet instant que le prêtre entre dans la pièce. « Mlle Livanov, vous êtes prête ? On va pouvoir commencer. » Alexis s’éloigne de sa mère. Il s’échappe de la pièce par la porte ouverte. « Je vais chercher Gael. » Fait-il alors que Thanae part devant. « Par ici. » Lui dit sa lynx, mentalement. Elle sent Lokia, et Alexis la suit. « Gael ? » Son frère est près d’une entrée, les rebelles sont postés près de la porte. Le jeune Livanov s’approche, les rebelles ne font pas attention à lui. « Ca va commencer. » Il hésite, ne prend pas ses doigts mais pose sa main sur son épaule, pour le faire venir à lui.

Et puis ils entrent dans la grande salle. Elle est bondée. Alexis regarde autour de lui, la dernière fois qu’il a vu cette pièce si noire de monde, le jeune homme se trouvait près de sa mère et était bien plus petit. Cette fois, il se trouve près de son frère. Ils sont les seuls représentants de la branche mineurs, et donc ils viennent en dernier. Dans cette pièce, en tant qu’héritier Livanov, il serait le dernier à pouvoir s’asseoir sur le Trône des Vents. Alexis n’en veut pas, surtout à cause de ce que ça implique. Perdre Gael, surtout, et tous les autres.


Don't you remember how I used to like Being on the line? I dreamed you dreamed of me calling out my name, Is it worth the price? Cut cover, take that test, Hold courage to your chest. Don't wanna wait for you, Don't wanna have to lose All that I've compromised to feel another high. I've got to keep it down tonight. I had to break myself to carry on. No love and no admission... Take this from me tonight. And oh, I was a king under your control.
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mar 29 Déc - 14:46
Nathaniel aurait pu choisir de rester dans son coin, et attendre la fin de la cérémonie pour retrouver ses proches et profiter d’un échange avec eux. Mais l’entrée d’Okto changea radicalement ses intentions. Le maître de la terre n’avait aucune envie de le laisser seul face à tant de regard haineux issue de l’incompréhension et du manque d’information de son point de vue. En tout cas c’est ainsi l’aîné des Hemingway fendit la foule pour rejoindre son ami, en compagnie de Niciannon. La daemon se planta devant le duo attendant tout simplement d’attirer leur attention. Son impatience était perceptible, et elle devait faire appel à toute sa concentration pour ne pas sauter sur le duo pour les saluer. Nath s’approcha et se contenta d’une poignée de main accompagnant une attitude plus sobre et toujours polie. Ce dernier point était important à ses yeux. Un sourire accueillit autant la poignée de main que la réflexion. Sa demeure. Nathaniel n’avait aucunement cette impression. Certes sa famille était proche des Livanov, mais cela ne faisait pas forcément d’eux de membres de la nation de l’air ou des rebelles. Ils avaient fait un choix durant la grande guerre, et l’avait assumé jusqu’au bout tout simplement. Le maître de la terre prit place aux côtés de son interlocuteur, afin de ne pas encombrer sa vue au cas où il souhaitait réellement voir le couronnement.

_ « Mes parents se portent à merveilles. Ils trouvent la vie plus calme à présent qu’ils sont plus souvent tous les deux. »

Nathaniel sourit amusé en repensant au discours des intéressés à ce sujet. Il n’avait pas encore discuté avec eux des différents éléments en sa possession, et pour le moment ils devaient simplement le croire en voyage dans l’une de ses chasses habituelles. Le maître de la terre s’interrogeait à propos de leur réaction concernant l’évènement en train de se dérouler. Les paroles suivantes d’Okto l’interpellèrent profondément, faisant écho à ses propres doutes concernant la direction de la rébellion et ses véritables intentions. Dans un haussement d’épaule, il répondit simplement.

_ « Je ne viens prêter allégeance à personne, ni même rejoindre quiconque. Je cherche ma famille de sang et de cœur, pour m’assurer qu’ils vont bien tout simplement. » Il marqua une pause. « Et toi ? »

Son regard se perdit quelques secondes sur les traits d’Okto, cherchant à percer le mystère entourant sa présence. D’autant plus qu’il ne semble guère emballé par l’évènement. Niciannon s’approcha de son alter-égo, sentant l’agitation gagner la salle. Le couronnement allait probablement démarrer prochainement. Elle restait silencieuse pour le moment, préférant éviter une nouvelle bévue comme lors de cette rencontre étrange devant Aléria. La cérémonie commença sous la direction d’un prêtre de la nation de l’air. Il en avait déjà vu un lors de son enfance. Son attention était toute acquise par les Livanov, et la future régente de la nation de l’air. Cela fut plus rapide et plus simple qu’il ne se l’était imaginé. On pouvait reconnaître cela au peuple de l’air. Finalement la cérémonie se termina, et les conversations reprirent parmi les personnes présentes célébrant ce couronnement tout simplement. Il se tourna vers Okto, et observa attentivement sa réaction avant de rejoindre les Livanov.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 17/12/2015
▹ Messages : 27
▹ Pseudo : mahogany (océane)
▹ Avatar : chloe grace moretz
▹ Crédits : wildworld (ava) - arwene+ecstatic ruby (pics signa)

▹ Âge : dix-neuf ans
▹ Nation : air
▹ Daemon : zec, un lapin blanc
▹ Profession : apprentie moniale

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Mer 30 Déc - 12:18
une nouvelle régente

L
e vent portait le son étouffé de la fête plus bas sur la montagne. Depuis le plus haut temple, Zoya observait les lumières tamisées qui dansaient derrière les fenêtres du palais des Livanov. Ce soir, la nation de l'Air aurait de nouveau quelqu'un à sa tête, une régente du nom de Lyra Livanov. Tout Elioras s'en réjouissait de la manière la plus discrète possible. Il n'y aurait sans doutes pas de grands spectacles ou de clameurs dans le silence de la ville morte, afin de ne pas attirer les regards. Mais les fils du vent et les rebelles auraient de quoi festoyer toute la nuit en l'honneur de la nouvelle régente.

S
i les prêtres et prêtresses avaient pris part aux festivités, ce n'était pas le cas des moines. Seule une petite délégation s'y était rendue pour représenter le monastère, tandis que les autres restaient à prier en haut de la montagne. Zoya aurait pu y aller, mais elle avait préféré s'en abstenir. Le meilleur moyen de ne pas céder à la tentation restait encore de ne pas s'y exposer. Elle avait encore un long chemin à faire pour acquérir le calme et la maîtrise de soi des moines : aller s'amuser au palais ne pouvait que ralentir son apprentissage.

Z
ec serré dans les bras, elle observait le château avec une pointe d'envie qu'elle s'efforçait d'ignorer alors qu'elle entendait quelques clameurs qui devaient signifier que Lyra venait d'être nommée. Sa place était ici, au monastère. Elle avait fait le bon choix. Ou du moins, elle essayait de s'en persuader. Avec un dernier soupir, elle tourna le dos aux festivités et entra dans le temple pour prier les vents d'accompagner la nouvelle régente et de lui montrer le chemin de la paix.

© Starseed


Let the wind blow
○ Et je me réveillais chaque matin avec ce vide dans le coeur, comme si tout à coup, tout avait disparu au fond de moi. Puis je me suis trouvée, avec mes rêves et espoirs, et je n'ai plus jamais été seule. (acidbrain)
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t246-zoya-let-the-wind-blow http://kandrakar.forumactif.be/t270-zoya-whispering-in-the-wind
rebelles
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 323
▹ Pseudo : Melo
▹ Disponibilité : Open
▹ Avatar : William Moseley
▹ Crédits : morloki



▹ Âge : Cela 25 ans qu'il a poussé son premier cri emporté par une bourrasque de vent d'hiver/
▹ Nation : L'air, la liberté, celui qu'on ne peut n'y toucher, ni saisir, ni capturer.
▹ Daemon : : Eowa,un nom tout doux pour une créature tout aussi douce qui pourtant peut quand elle le veut se montrer redoutable. Avec son plumage colorée et son chant mélodieux, la petite femelle Quetzal est loin d'inspirer la crainte. Si Dmitri peut imposer par sa stature et son caractère parfois ronchon, il faut bien avouer que la présence d'Eowa suffit à l'adoucir.
▹ Profession : Dmitri dirige en compagnie de sa cousine Lyra la rebellion. Il est en quelque sorte un dirigeant, même s'il ne l'a jamais vraiment désiré.
▹ Statut civil : Aux yeux de tous, il est une âme solitaire et sans attache amoureuse, mais cela n'est qu'une illusion. Son coeur est depuis quelques temps déjà animé par de douces pensées qu'il n'aurait jamais pensé pouvoir posséder.
▹ Don : Craint et redouté par la nation de l'air, Dmitri possède la capacité de projection astrale, ce qui lui permet de se mouvoir et d'interagir hors de son corps. Avec les années, il a appris et s'est entraîné et possède désormais un très bon contrôle sur celui-ci. Cependant il le garde cacher, craignant que cela n'en effraie quelques uns. Seule sa cousine Lyra est au courant.
▹ Signe distinctif : Outre, la flèche située sur son épaule et commune à la nation de l'air, Dmitri possède aussi deux tatouages. Deux ailes, une face à l'autre de chaque côté de son dos, sa colonne vertébrale marquant la séparation entre celles-ci
▹ Allégeance : La rebellion, mais plus qu'à elle, il est surtout pour la liberté. C'est pour elle qui se bat, pour cette idée qu'un jour il pourra libérer son peuple de la tyrannie/

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Sam 2 Jan - 20:29

UNE NOUVELLE REGENTE
Les rebelles & Dmitri
Respirer ? Il aurait sûrement pu le faire et se laisser aller à un moment de détente, mais Dmitri Livanov n'avait jamais été comme ça. Il ne se laissait pas aller aux frasques de la vie, en tout cas pas dans ce genre de situation quand tant de choses étaient en jeu. Pour le moment, la soirée se déroulait bien, mais cela ne voulait pas dire que ça continuerait tout le long. Même si Eowa tentait de rassurer son âme sœur, rien n'y faisait, Dmitri restait sur ses gardes. Il aurait aimé pouvoir espérer comme ses cousins que la chance tournerait en leur faveur, mais c'était une attitude qui ne permettait pas. Un d'eux se devait d'adopter ce comportement, parce que c'était celui qui protégeait le plus. Cependant, Dmitri ne pouvait pas s'empêcher de trouver un certain plaisir à vivre cette soirée. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de vivre un tel moment. Couronner Lyra avait été un de leurs plus grands espoirs et ils venaient de le réaliser. Hélas, de nombreux Livanov manquaient à l'appel. Difficile dans ce genre de moment de penser à ceux qui n'étaient pas là. Ils étaient dans l'esprit de chacun des héritiers de cette famille déchue, aucun Livanov ne pleurait personne en cette soirée, tous possédaient leur perte et celle qui se tenait ici, droite et fière, resplendissante, était celle qui en avait payé le prix. Doux et protecteur, il observait sa cousine, comme l'aurait fait un père protecteur. Lyra ne prenait pas toujours les bonnes décisions, bien souvent même elle agissait avec impulsion et il craignait que cela se retourne contre elle. À de nombreuses reprises, il s'était opposé à ses décisions, il continuait encore aujourd'hui et il ne pouvait s'empêcher d'avoir la bouche amère en pensant au frère d'Okto. Ce gamin tué par cupidité par cette femme qui protégeait tant. C'était un acte qui ne lui avait pas pardonné, qui ne lui pardonnerait jamais. La trahison des Belinski était encore sur toutes les lèvres, mais Dmitri aimait penser que la haine était la pire des réponses. Elle entraînait avec elle un flot de répercussions sombre et sanglant. Le sang a déjà assez coulé pour les maîtres de l'air, alors comment en venir à tuer ceux de sa propre nation, encore moins un gamin. Okto, il est là d'ailleurs, une silhouette large, un air belliqueux et cette colère, toute cette colère, malgré les mètres qui les séparent, Dmitri peut la ressentir. Il aurait aimé pouvoir donner une réponse, expliquer le geste de sa cousine, mais il ne le peut pas, car la folie ne s'explique pas. « Dmitri » Amusé, il pose sa main dans la chevelure châtaine de la petite fille qui vient d'accourir, Lilou semble apprécier la soirée. En dirigeant son regard vers l'endroit d'où elle est arrivée, il aperçoit enfin Maiween. À vrai dire, il l'a cherché toute la soirée. Son envie et son amour le poussent à aller à sa rencontre, mais il sait et elle sait que ce genre d'effusion non pas lieu d'être en public, surtout pas pour ce genre de cérémonie. Les rebelles ne sont pas les seuls présents, beaucoup ne savent pas ceux que tous ont vécu. Des visages oubliés refont surface et Dmitri avance lentement en serrant des mains jusqu'au grand Belinski. « Okto, je ne pensais pas te voir ici. Je suis heureux que tu sois là » Sa voix est posée, sincère, calme et il lui tend la main. Non il n'oublie pas, jamais il n'oubliera à quel point sa cousine a meurtri le cœur de son ami et un jour quand Okto lui permettra, Dmitri se rachètera, mais comment se racheter pour une vie. Dmitri tourne alors la tête et son regard croisé celui de Nath. Amusée Eowa observa la chienne qu'elle n'a pas oubliée, elle la salue avec sa voix enfantine. Quant à Dmitri, il tend sa main au maître de la terre avec qui il a combattu l'espace d'un instant. « Nathaniel Hemingway , si j'ai bonne mémoire. J'espère que vous pardonnerez mon léger mensonge, mais quelque chose me dit que vous n'y avez pas cru. » Prudent ? Oui il aurait très bien pu se montrer prudent, mais il a déjà croisé l'homme et Dmitri sait qu'il peut lui accorder sa confiance, du moins une partie infime de celle-ci, une qui lui permet de se tenir ici, dans cette salle, si près des personnes chères au coeur de Dmitri.





Hope is a waking dream.”

All we have to decide is what to do with the time that is given to us©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t155-dmitri-there-is-some-good-in-this-world-and-it-s-worth-fighting-for
Invité


Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Sam 2 Jan - 21:51
Le couronnement d'une régente. Le retour d'une Livanov sur le trône de sa famille. Ce jour était censé être un jour de fête pour le peuple de l'air, célébrant le premier pas vers la reconstruction de leur nation, et un retour à une normalité. un événement digne d'une grande célébration pourrait-on penser, et pourtant, nombreux étaient les invités qui avaient sur les lèvres le nom du ou des êtres chers qui n'étaient plus là aujourd'hui, et qui, plus jamais, ne pourraient assister à une telle célébration. Les victimes avaient été nombreuses, aussi bien durant la grande guerre que plus récemment, lors de l'attaque du QG ou encore entre les mains de la ligue. Et aujourd'hui plus que jamais, Maïween avait l'impression de se trouver au mauvais endroit : parmi les rebelles, nombreux étaient ceux dont elle avait pu soigner les blessures lorsqu'ils étaient encore au quartier général, mais combien d'entre eux avaient été blessé par des membres de sa propre famille ? Combien avaient perdu un être cher à la cruauté de ses cousins et cousines ? Ou même de ses sœurs ? Elle-même faisait parti des rebelles, et en ce qui concernait la ligue, elle avait de toute évidence la même cible dans le dos. Voilà bien des années qu'elle partageait les idéaux de la rébellion, et pourtant, il ne fallait que d'une journée pour lui montrer que peu importe les efforts qu'elle ferait, elle n'en pourrait certainement jamais en faire entièrement partie, tout comme elle ne pouvait pas avouer que le sang de deux des familles les plus détestées par les rebelles coulaient dans ses veines. Non, elle était bien conseillée de continuer à vivre sa vie loin de l'attention des gens, et surtout d'éviter d'attirer trop de regards sur elle. Et pour cela, il était certainement qu'elle reste aussi loin que possible de Dmitri - chose bien plus facile à faire qu'à dire, puisque le beau blond semblait bien décidé à ne pas la laisser partir si facilement. "Parce que tu le veux vraiment ?" lança Faenor sur un ton moqueur, attirant ainsi de nouveau l'attention sur sa présence. "C'est le mieux pour tout le monde." se contenta-t-elle de répondre, contournant ainsi la véritable question de Faenor. C'était là une courte conversation silencieuse, qui prit rapidement fin devant l'entrée de la future régente de l'air. Un air solennel, digne, l'aînée des Livanov traversa la salle jusqu'à s'arrêter face à un prêtre, qui entreprit sans attendre de narrer l'histoire du peuple de l'air. Et si Mae écoutait avec une certaine fascination, son daemon, lui, ne se gêna pas pour bailler. "Moi je dis que cette histoire manque clairement de héros. Ils ont même pas pris la peine d'évoquer le daemon de ce Kae... Koal.. enfin, l'autre babouin à couronne quoi. Comme si on existait pas." se commenta-t-il sur un ton mi-boudeur, mi-vexé, mais heureusement pour Mae, cette fois le maki catta avait eu la présence d'esprit de ne pas le dire à voix haute.

En fin de compte, la cérémonie fut plus simple - et plus courte - que la jolie rousse ne l'avait pensé, et peu de temps seulement s'écoula avant que Lyra ne prit place sur le trône des vents, et que les convives ne reprirent leurs conversations. "Elle est si belleeee."De sa voix enfantine, le daemon de Lilou semblait parfaitement exprimer les pensées de cette dernière, vu qu'elle semblait bien incapable de détourner le regard de la nouvelle régente de la Nation de l'air. Ce n'était finalement qu'une fois qu'une silhouette bien particulière arriva dans son champs de vision qu'elle finit enfin par détourner le regard de Lyra, pour courir en direction de Dmitri. Adressant un sourire timide à ce dernier, elle finit par se détourner : Lilou est entre de bonnes mains, alors elle peut tenter de trouver certaines de ses connaissances parmi les convives. Peut-être qu'en leur compagnie se sentirait-elle moins seule...
Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 392
▹ Pseudo : Ulysse (Gari)
▹ Disponibilité : 2/2 (Lilian, Albane) (à venir : Nova)
▹ Avatar : Tom Hardy
▹ Crédits : Avatar : Shadows.



▹ Âge : Trente-cinq ans, un âge qu'il ne pensait jamais atteindre un jour.
▹ Nation : L'air. Déracinée, engourdie, effacée, comme un lointain souvenir ; la nation des parias et des gosses en manque d'amour.
▹ Daemon : Agata, une Saint-Bernard alerte et pataude, dont les babines dégoulinantes couvrent les crocs en pics de montagne.
▹ Profession : Co-fondateur de l'Académie Parallèle.
▹ Statut civil : Célibataire, père d'un gamin de huit ans prénommé Gustave.
▹ Don : Sixième sens. Októ voit dans ses songes ou dans des impressions furtives montées des tripes, sans savoir ou sans vouloir l'admettre, les produits d'une magie dont lui-même s'étonne sans cesse.
▹ Signe distinctif : Victime d'un souffle lors d'une explosion ayant partiellement endommagée sa colonne vertébrale et sa jambe droite, Októ boîte visiblement. Avec les années, les tatouages ont recouvert les cicatrices mais sa démarche continue de contribuer à sa réputation.
▹ Allégeance : Il s'érige neutre entre les feux des Livanov et ceux de la capitale.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 3 Jan - 18:22
L'aîné Belinski fixait du coin de l’œil son interlocuteur, dont les sourires avaient au moins le mérite de le tirer de sa morosité. Un visage ami dans le délire de la foule. Le regard d'Októ errait sur les gravures des colonnes, des plafonds presque translucide comme creusé dans la glace, à même l'iceberg, la pierre ; et cette sérénité qui habitait le moindre souffle de vent, le calme, pourtant, dans la hauteur vertigineux des plafonds, milles années et plus d'une civilisation de paix, de méditation, d'apaisement. Ses yeux tombent sur le trône alors que le cortège s'avance, il détourne le regard. Civilisation de paix. Il ne veut pas voir la couronne sur la tête de cette fille, pas plus qu'il ne veut apercevoir le déambulement compliqué d'une famille déchirée par la guerre. Il n'a pas de compassion particulière pour les Livanov, il pense plus au petit peuple qui n'avait eu le défaut que de souffrir d'un manque de naissance. Les enfants arrachés aux bras de leurs parents, les maîtres décimés comme la peste et le choléra, à grands coups de bottes et de cruauté. Pour ceux qui n'avait pas eu la chance d'avoir des alliés parmi les plus grands de ce monde.

La tête baissé, il continua de fixer ses pompes crades jusqu'à ce que des applaudissements discrets et des murmures ravis envahissent le hall. A ses pieds, Agata se mit à grogner. Son attention revenu sur la foule aux alentours, il médita pendant quelques secondes sur le retour de question de Nathaniel, et son sourire en dit plus que les deux mots qui s'échappèrent brièvement de ses lèvres. "On verra." Coupa t-il rapidement en voyant le cousin Livanov se rapprocher depuis l'autre bout de la salle. "Dmitri." Dit Októ en serrant la main du rebelle. Il s'inclina légèrement comme il en avait toujours eu l'habitude dans ce palais des vents face à un membre de la famille régente, de l'époque où le monde possédait encore une conscience et des manières. "Tu me pardonneras mon impolitesse mais je me suis invité. J'resterai pas longtemps, j'voudrais juste parler à Lyra." Il souriait mais le fond de son regard soulignait son malaise. Son cœur messager de sa colère faisait tambouriner le sang à ses oreilles. Aujourd'hui il n'y aurait pas un Belinski pour empêcher un Livanov de régner sur la nation de l'air.

Októ jeta un coup d'œil par-dessus ses deux interlocuteurs en pleine conversation, et chercha sur la scène, les traces de la nouvelle régente. Bien entourée, elle aussi. "Je te revois tout à l'heure." Lança t-il au Livanov en se détachant du pilier. "Nathaniel." Il lui fit un signe de la main. "Toujours un plaisir. Tu passeras bientôt à Lumisol j'espère, les gamins ont demandé quand tu revenais." D'un claquement de langue adressé à Agata, Októ s'engagea à travers la foule, son objectif bien en vue. Mais au moment de rejoindre la jeune femme sur la scène, quelque chose de pas très grand, brun, avec de grands yeux d'enfants et une tête qui tira très rapidement sur le déconfit. "Salut toi." Lança Októ à l'enfant qu'il venait de renverser, s'abaissant à sa hauteur pour s'assurer que tout allait bien. "T'as perdu ta-" Il s'interrompit lorsqu'une autre forme s'avança. Rousse, celle-ci. Októ resta interdit quelques secondes, toujours accroupit. "Maeve ?" Murmura t-il un peu vite, un peu perdu. Doucement, très doucement pour que personne n'entende.


We survived
You and I. And those who survive have a duty. Our duty is to do our best to keep on living. Even if our lives are not perfect.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t191-destructive-type-okto http://kandrakar.forumactif.be/t221-still-i-ll-rise-okto
rebelles
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 15/12/2015
▹ Messages : 19
▹ Pseudo : quinn.
▹ Avatar : Jennifer lawrence.
▹ Crédits : faith (avatar), tumblr (gif)



▹ Âge : 26 ans qu’elle aborde.
▹ Nation : L’air, la bafouée, celle qui renait déjà de ses cendres et prendra sa revanche sur les autres.
▹ Daemon : Borée, le vent du nord, son faucon immaculé et son allié de toujours aux serres plantées dans ses épaules.
▹ Statut civil : Elle ne vit que pour la rébellion.
▹ Allégeance : L’air, sa nation, son peuple, sa famille. Tous ont été décimés. C’est en leur nom, en leur honneur que Lyra a fondé le mouvement de la rébellion à laquelle elle se dévoue corps, coeur et âme.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Dim 3 Jan - 23:14
Lyra, elle se sent plus poupée que future régente de l’air. Elle ressent le poids de chaque nouvel apprêt et serre un peu plus ses dents. Combien en restent-ils encore ? Elle cherche à se distraire auprès de sa famille et pince les lèvres devant les brioches, mais sourit tout de même. On ne change pas les Livanov; elle aurait fait pareil si Andrej siégeait à sa place. Mais cette vision n’était plus que bride rêvée. Elle observe Slava s’essayer à sa préparation et peine à dissimuler un sourire un brin taquin quand elle abandonne. Vraisemblablement, tout reposait entre les mains expertes de Malia. Lyra remercie d’un sourire sa cousine pour son compliment et s’essaie à l’immobilité d’une statue. Elle espère légèrement que ça accéléra la préparation et se lamente finalement. En échange, elle reçoit le vieil adage sur la patience de sa tante et se tend, le regard braqué dans celui perçant de Borée. Lui non plus n’est pas certain que ses mots s’adressent uniquement à la situation présente et claque le bec, mécontent, alors que Lyra ne répond pas. Un autre adage chante les louanges du silence et elle hoche la tête, toujours hésitante sur la manière de répondre à sa tante. Pour le moment, elle préférait se taire et s’y tient jusqu’à ce que Malia retire ses mains. Elle était enfin prête, enfin.
Les jambes engourdies à force d’être restée tranquille, Lyra se lève et écoute le tintement des apprêts alors que Dmitri la complimente.
« J’espère bien ! qu’elle plaisante, heureuse de pouvoir se mouver, avant de se retourner vers Malia qui s’occupe de ses cousins. Merci, lui dit-elle et elle se tourne sur le prêtre qui venait d’entrer. Etait-elle prête ? Oui, allons-y. »
Même si c’est le trône d’Andrej, elle ne peut s’empêcher de sentir une excitation se glisser dans ses veines. Elle assurait au Trône des Vents sa juste place dans sa famille et sauvegardait ainsi les principes de sa rébellion. Personne ne pouvait siéger dessus à part sa propre famille, soit la lignée de Maverick. Ses cousins, elle les aime plus que tout au monde, mais ils ne sauraient mériter ce titre à ses yeux. Il fallait à la nation de l’air une régente du rang de Katerina et, à part elle, elle ne pense pas qu’ils ont cette volonté dans le sang, celle qui amène à faire les bons choix.
S’absentant de ses pensées suite à la question de Dmitri et ses derniers conseils à la garde, Lyra sourit à son cousin, écoutant distraitement le brouhaha de l’autre côté des portes fissurées :
« Laissons le prêtre entrer en premier et marche avec moi, répond-elle son regard s’attardant sur le palais si abîmé avant de venir sur Dmitri, Sans toi, je ne serais pas sur le point de devenir régente et la nation de l’air ne se dresserait pas fièrement contre celle du feu. »
Sans lui, elle basculerait. Lyra sait qu’elle a cruellement besoin de lui, même si sa vision et ses pensées se brouillent parfois face à ses raisonnements. Dmitri l’avait amenée ici, elle en avait conscience. De plus, elle se sentait plus forte à ses côtés et ne peut s’empêcher d’avoir la bouche sèche à l’idée d’entrer. Oui, elle avait besoin de lui.
Finalement, les portes s’ouvrent sur son peuple – ou une partie. Le silence s’impose et Lyra garde ses yeux fixés sur le dos du prêtre, les oreilles écoutant le battement des ailes de Borée. Il se sentait investi de la même mission donnée aux gardes, mais Lyra voyait bien qu’il s’appliquait tout particulièrement dans son vol, fier de sa position de daemon de la régente de l’air. Après tout, elle aussi était fière. Sa famille serait fière. Comme le régent Maverick, elle continuerait à être fidèle à Klaus et à dominer les tempêtes pour le bien de son peuple. Elle saurait leur apporter protection et plus à l’image de Katerina et jamais ne s’inclinerait devant la nation du feu comme son père. Au discours du prêtre, Lyra jura loyauté et protection à sa nation alors que ses yeux se rivèrent sur le trône. Enfin, l’air renaissait et avec elle à sa tête. Mais elle ne se rendit réellement compte de sa nervosité qu’une fois assise face aux invités sur le Trône des Vents. Oui, elle leur ferait honneur et leur promettait un avenir doré une fois leur vengeance assouvie. C’était sa promesse silencieuse à son peuple qui avait tant souffert. Ils gagneront cette guerre. Mais aujourd’hui, elle devait se prêter à la sociabilité, chose qu’elle préférait laisser à Dmitri, mais chaque rôle avait son lot de contraintes, alors elle prit un air aimable pour parler de la cérémonie avec le prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar


▹ Mes comptes : Kael Visegard
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 1195
▹ Pseudo : greyguizmo
▹ Disponibilité : ( 0/2 ) Libre
▹ Avatar : Dominic Cooper
▹ Crédits : Tumblr



▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Nation de la Terre. Blessée mais toujours vaillante.
▹ Daemon : Niciannon. Une malamute d'alaska au pelage roux. Loquace, intrépide, exubérante et impatiente.
▹ Profession : Professeur de maîtrise de la terre & Expert chasseur
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Aucun, à part ses compétences dans le tir à l'arc et la chasse.
▹ Signe distinctif : Une griffure sur son flan, cadeau d'un chat à dents de lion.
▹ Allégeance : Les régents de la terre en apparence, mais c'est un cœur de rebelle qui bat dans sa poitrine.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Lun 4 Jan - 13:51
Nathaniel s’était rapproché d’Okto quelques secondes avant le couronnement. Il n’avait aucune envie de laisser un ami dans son coin, surtout que sa présence gênait certaines personnes à priori. Et puis le maître de la terre avait aussi envie de lui parler et de prendre de ses nouvelles. Cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas croisés, pris l’un et l’autre par leurs obligations respectives. Le chasseur répondit en toute honnêteté à son interlocuteur sur son allégeance, dont il devait encore déterminé la direction pour le moment. Lyra était une Livanov, et aussi fidèle qu’il puisse être envers certains Livanov, cette loyauté ne s’étendait pas à des inconnus même ceux portant le même nom. Sa famille de cœur avait décidé de suivre leur cousine. Un choix légitime et logique. Lui-même n’était pas tenu par une quelconque obligation dans ce sens, et pour le moment seule sa volonté de protéger ses proches l’avait amené à se trouver en ces lieux. Le maître de la terre retourna la question à son ami, se doutant que lui-même ne venait pas simplement pour faire allégeance à la nouvelle régente de l’air. Ses quelques mots à son égard étaient lourds de sens, et montraient le peu de respect qu’elle avait à ses yeux pour le moment. La réaction d’Okto ne se fit pas attendre, et Nath ne put réprimer un sourire en entendant sa réponse. Il se doutait déjà de la réaction de son interlocuteur, et de sa décision. Ce sourire lui était connu.

La conversation aurait pu durer encore longtemps, si une tête blonde familière n’était pas venue à leur rencontre. Keith Solva comme il s’était présenté à Nathaniel lors de leur précédente rencontre dans les forêts d’Antrakar. Dmitri. En entendant le prénom, le maître de la terre se souvint autant de leur rencontre que des paroles prononcées par son père sur son aîné quelques années plus tôt. Cela confirmait ses impressions sur l’homme venu à leur rencontre dans cette salle bondée. L’échange entre Okto et Dmitri fut bref. L’aîné de Belinski semblait avoir des choses à régler, et c’est avec un signe de tête que Nathaniel accueillit son départ. Espérant simplement que son ami serait resté calme même dans cette situation. Le maître de la terre prit la main de Dmitri, et lança simplement à Okto.


_ « Dès que j’aurais terminé ce que j’ai à faire ici, je passerais à Lumisol. Ils vont regretter de m’avoir demandé. » Nathaniel sourit à cette pensée, et reporta son regard sur le blond en face de lui. « Votre… enfin ton mensonge, on va se tutoyer, est totalement pardonné. Surtout que je ne me suis pas montré des plus honnêtes non plus. »

Nathaniel ne savait pas si son interlocuteur connaissait le lien qui unissait les Hemingway à ses cousins. Le maître de la terre attendait de savoir si Dmitri connaissait l’implication de sa famille, dans la survie d’une branche de la famille régente de l’air. Il relâcha la main du blond, et observa la salle quelques instants avant de reprendre.

_ « Nous cachons tous des choses. C’est ainsi. En tout cas ravi de voir que tu te portes bien et que ton chemin s’est déroulé sans encombre majeure. Dmitri » Il lui sourit et reprit. « Alors vous avez opté pour une nouvelle régente. Un choix osé et dangereux en soit. Toute la famille a voté pour, ou c’est passé à la majorité… »

Nathaniel laissa son regard passé sur Alexis, Gael, Natalia et même Malia. Ces visages qu’il n’avait plus vu depuis quelques temps maintenant. Il avait hâte de les retrouver, et était heureux de les voir en pleine forme. Le chasseur cherchait encore celui de sa sœur au milieu de la foule, car il doutait qu’elle n’assiste pas à cet évènement. Son attention se reportait de temps en temps sur Dmitri attendant simplement sa réponse. Car lui qui avait parlé des conséquences de la guerre devait bien se douter de ce qui résulterait de cet évènement et de ce couronnement.


Where your treasure is, there your heart will be also.
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t150-nathaniel-hemingway http://kandrakar.forumactif.be/t162-nath-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes
Contenu sponsorisé


Re: TC 2 ⊰ Une nouvelle régente
Revenir en haut Aller en bas

TC 2 ⊰ Une nouvelle régente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: ELIORAS :: LA CAPITALE DE L'AIR-