avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:44

REBELLION
explications et liste
Ces personnages, importants pour le déroulement du jeu, vous sont proposés sous forme de PV. Cela signifie que la plupart des informations concernant leurs identités sont imposées cependant, l'avatar est libre ainsi que leurs diverses relations. Si vous avez des questions par rapport à l'un de ces personnages, n'hésitez pas à contacter l'équipe administrative. heart

▹ Lyra Livanov • Jennifer Lawrence - prise
▹ Dmitri Livanov • Garret Hedlund - pris
▹ Malia Livnaov • Rachel Weisz - prise
▹ Gael Livanov • Dylan O'brien - pris
▹ Alexis Livanov • Dylan O'brien - pris
▹ Natalia Livanov • Zoey Deutch  - prise
▹ Esfir Nikolaïev • Shelley Hennig
▹ Aleya Hemingay • Crystal Reed  - prise
▹ Sofya Romanov • Kaya Scodelario

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:45

lyra livanov
holliday grainger, claire holt, jennifer lawrence
blowing in the wind
AGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE Ϟ Lyra est née au palais de ses parents, à Elioras. Elle a désormais 26 ans et est née au début de l'automne, le 21 septembre. NATION Ϟ C'est une fille de l'air, depuis qu'elle est née ce jusqu'à son dernier souffle.ALLEGEANCE ≈ Sa famille et sa nation, ce qui la fait encore tenir. DAEMON ≈  Un faucon qui prend très souvent place sur son épaule ou son bras. PARTICULARITE ≈ Au choix. METIER ≈ Dirigeante de la rébellion avec l'aide de son cousin. C'était son initiative, en tant que seule rescapée de la branche principale des Livanov, ce n'est que son devoir de protéger son peuple. STATUT CIVIL ≈ Célibataire. Elle n'a ni le temps ni la tête à ça. SIGNE DISTINCTIF ≈ Lyra a perdu la mémoire suite aux attentats, mais elle a vite commencé à la retrouver, et s'est souvenue avec douleur de la mort de sa famille. Ces souvenirs revenant à flots on décupler sa soif de vengeance, et lui ont donné une légère tendance à la sévérité, que Dmitri devra tempérer.qualités ≈ déterminée, rusée, observatrice défauts ≈ têtue, trop fière, sévère AUTRE ≈ Nous attendons une personne présente et motivée pour ce personnage qui reste un pilier de l'intrigue. Dirigeante de la rébellion, elle est l'un des personnage qui pourrait faire tout basculer. Il faut aussi comprendre que ce n'est pas un personnage facile. Lyra n'a pas un mauvais fond, elle a été rendue haineuse par tout ce qui lui est arrivée. Les Livanov sont une famille pleine d'une fierté parfois mal placée ou trop abondante, et Lyra n'est pas une exception

histoire ≈Lyra Livanov est née au coeur du palais de ses parents. Troisième enfant de Maverick et Elina Livanov, la petite fille a grandit entourée d'une grande famille et de beaucoup d'amour. La guerre a éclaté lorsqu'elle avait alors 14 ans, la jeune fille s'en souvient encore très bien, elle a vu son père partir pour le front et celui-ci lui a promit qu'il serait de retour. Elle l'a alors attendu, avec sa petite soeur et ses frères, pendant de longs mois, qui sont devenus des années. Et puis son père est revenu. D'ici là, la jeune fille avait parfait sa maîtrise de l'air. Elle avait échappé de peu au bombardement de l'académie avec l'aide de ses cousins Dmitri et Cérès. La paix allait revenir, pensa-t-elle, mais son père semblait inquiet et tout bascula le jour où les Belinski leur tendirent un piège. Lyra attrapa sa petite soeur et s'enfuit avec elle. Elles s'échappèrent par une petite porte, aidée des gardes de son père et se retrouvèrent à errer seule, dans le froid. Elle savait qu'elle ne pouvait pas retourner au palais, et alla donc se cacher dans une petite maison qui appartenait à sa famille. Juste le temps de réfléchir, de savoir quoi faire. C'est plus tard, alors qu'elle était aller chercher du bois pour faire du feu, que les assassins de son père retrouvèrent la maison, et Alessandra qui avait survécu au premier massacre. Quand Lyra revint, la maison était vide et saccagé, et elle comprit. Le chagrin la consuma presque toute entière, il s'en fallu de peu avant qu'elle ne sombre totalement. Mais elle avait encore ses cousins, et elle se décida à les retrouver. Seuls Morrigan et Dmitri avaient survécu. La jeune femme décida alors de monter une rébellion, et en prit la tête.

dmitri livanov ≈  Lyra et Dmitri sont cousins. Ils ont toujours apprécié la compagnie l'un de l'autre mais n'ont jamais été particulièrement proche ou, en tout cas, pas plus qu'avec les autres Livanov. Un premier coup dur les a frappé lorsqu'ils ont pensé que leurs cousins, Gael, Alexis et Natalia était morts dans l'expédition de la branche mineure des Livanov vers la nation de la terre. C'était la première fois qu'ils se soutenaient vraiment l'un et l'autre pour quelque chose. Et puis vint le drame, l'extinction presque totale de leur famille. Persuadé d'être des derniers encore vivants, ils ont monté la rébellion ensemble et la dirige ensemble. Désormais, les deux Livanov sont unit comme les doigts d'une main et ils feraient tout l'un pour l'autre. Ils connaissent les enjeux, savent à quel point c'est important et, surtout, dur de tenir dans ce monde devenu fou. Ils sont le pillier de chacun et même si il peut arriver que Dmitri ne soit pas d'accord avec le tempérament plus vindicatif de sa cousine, il sait faire un pas de côté et l'écouter, et c'est aussi un des seuls - si pas le seul - à pouvoir calmer ses pulsions vengeresses. Elle est la rage qu'ils ont besoin pour vaincre et il est la force tranquille qu'apporte la sagesse, indispensable pour une victoire.
malia livanov ≈ Malia se souvient encore de sa nièce alors qu'elle était enfant. Maintenant que Lyra est devenue une jeune femme pleine de rage animée par le désir de vengeance, Malia ne peut s'empêcher de déplorer l'image encore vivace qu'elle retient de la blonde. Etant l'une des seules issues de la génération précédente, Malia essaie d'aider et d'apporter tous les conseils qu'elle peut à sa nièce, mais c'est sans compter la fierté de Lyra qui n'apprécie pas l'ingérence de sa tante. Lyra la respecte beaucoup et se restreint comme elle peut pour ne pas l'envoyer paître. Pourtant,elle sait très bien qu'elle devrait écouter plus souvent les conseils sages et avisés de Malia, mais son sale caractère l'en empêche.
gael livanov ≈  Gael. Ah, Gael ! Quel bonheur de l'avoir vu et d'avoir constaté que lui et ses frères étaient toujours vivants ! Elle et son cousin s'apprécient énormément, mais leurs caractères trop forts fait qu'ils ne peuvent pas rester dans une même pièce bien longtemps sans se disputer. Lorsque leurs points de vue divergent, leurs discussions peuvent devenir très animées, et même si parfois elle a tord, Lyra ne l'avouera jamais à Gael, de même que l'inverse est vrai. Car si une personne peut concurrencer Lyra sur le domaine de la fierté, c'est bien Gael. C'est une relation toute en intensité, comme le caractère qu'ils ont tous les deux.
alexis livanov ≈  Son cousin et elle ont toujours été plutôt différents. Pourtant, elle fut aussi dévastée que les autres quand elle apprit la prétendue mort de la branche complète. Longtemps, elle a regretté de ne pas avoir sympathiser un peu plus avec ses cousins. Et puis, Gael et Natalia sont arrivés dans la rebellion, bientôt suivit par Alexis. Elle n'a pas tout de suite compris pourquoi il était arrivé plus tard, et se montrait plus méfiante envers lui qu'envers les deux autres. Mais après la capture d'Ace Bernstein par Alexis (qu'elle lui avait commandité), elle a comprit que son cousin était réellement du même côté qu'elle. Après leurs accidents, ils se sont beaucoup rapprochés. Alexis, qui semblaient si calme et presque pacifiste lui apparu sous un jour différent. Il était remplit de la même haine qu'elle, du même désir de vengeance et surtout d'autant de méfiance qu'elle. Lyra devint vite une de ces personnes à laquelle Alexis s'attachait sans aucune limite, il lui montra un côté de lui qu'elle ne connaissait qu'en l'ayant vu agir avec Gael et Natalia. Il la prenait dans ses bras, glissait des baisers sur sa joue et sa tempe, venait chercher son contact sans arrêt pour la rassurer et, aussi, se rassurer. Désormais les deux cousins sont sur la même longueur d'onde : pas de pitié.
layana belinski ≈  Layana était sa meilleure amie, mais la trahison des Belinski a tout brisé. Elle ne comprend pas pourquoi Layana l'a trahie, pourquoi les Belinski ont trahi les Livanov. Et si autrefois, elles s'adoraient comme des soeurs, Lyra sait très bien qu'elle n'hésitera pas à la punir de toute sa rage si jamais leurs chemins ont le malheur de se recroiser.
yvana abberline ≈  La précieuse carte de Lyra au sein de la ligue. Yvana est un atout d'envergure pour la rébellion, et la chef le sait bien. La fille de la terre a rejoint la rébellion assez tôt, et s'est tout de suite proposée pour cette mission. Si au départ Lyra avait des scrupules, elle sait bien qu'elle ne peut pas faire une guerre sans risque. Elle tient beaucoup à Yvana, mais pour le bien de sa cause et celle des rebelles, elle n'hésitera pas à la sacrifier, et Yvana le sait très bien.
sofya romanov ≈  Sofya est une précieuse tacticienne qui lui apporte beaucoup d'aide lorsque Lyra travaille sur des missions périlleuses. Entre les deux femmes s'est lié une relation teintée d'un profond respect et d'une indéniable affection. Mais Sofya n'a jamais sa langue dans sa poche et n'hésite pas à lui dire que ses idées parfois sont complètement mauvaises, dans un langage qui est loin d'être diplomate. Et ça, même si Lyra apprécie cette qualité qu'est la franchise, elle a tout de même du mal parfois à l'avaler.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:47

dmitri livanov
jake abel, xavier samuel, garrett hedlund
groupe à mettre ici
AGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE Ϟ Dmitri est né à Aleria sous les rayons du soleil de l'été. Il est aujourd'hui âge de 25 ans. NATION Ϟ Il respire l'air depuis sa naissance et vivra pour sa nation jusqu'à son dernier souffle. ALLEGEANCE Ϟ Sa nation, mais surtout sa famille, sans qui il ne serait plus là aujourd'hui. DAEMON Ϟ  Un Rollier d'Europe, petite, mais redoutable, elle est joueuse et terriblement attachante. PARTICULARITE Ϟ Au choix. METIER Ϟ Dirigeant de la rébellion aux côtés de sa cousine. Il n'est cependant pas certain d'avoir fait le bon choix. STATUT CIVIL Ϟ Célibataire au coeur d'or. SIGNE DISTINCTIF Ϟ Au choix.  qualités ≈ stratège, bienveillant, doux défauts ≈ méfiant, trop protecteur, solitaire. AUTRE ≈ Dmitri est un personnage des plus importants, son rôle dans la rébellion est évidemment très important puisqu'il la dirige, en compagnie de Lyra.

histoire ≈ Dmitri est l'ainé de la seconde branche des Livanov. Premier d'une fratrie de quatre, il a toujours été plus en retrait du reste de sa famille. Rêveur, doux, il préférait la tranquillité d'un balcon ensoleillé ou d'une bibliothèque sombre plutôt que les éclats de rires ou de voix de ses pairs. Malgré cette distance, il ne s'est jamais senti à l'écart des autres et partage toutes les convictions de sa famille. La nation de l'air l'a porté et il espère bien la porter à son tour depuis que le feu les a réduit en cendres. Il a vu ses frères mourir, ses cousins disparaitre dans les flammes et ses parents lui implorer de veiller sur le reste du monde. Ses parents étaient aimant et lui ont toujours inculquer le don de soi. C'est en leur souvenir qu'il a accepté d'apporter son aide à Lyra pour reprendre la tête de la rébellion à ses côtés. Ils sont à présents deux Livanov face aux supplications d'un peuple en perdition. Il doute de ses choix, il doute de leur avenir et ne cesse de perdre la foi dès lors qu'on déplore un nouveau mort. Sa cousine sera toujours là pour l'épauler, il le sait, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il reste l'homme fort face aux autres, face à sa soeur qu'il ne veut pas devenir comme lui, comme eux.

Lyra Livanov ≈  Lyra et Dmitri sont cousins. Ils ont toujours apprécié la compagnie l'un de l'autre mais n'ont jamais été particulièrement proche ou, en tout cas, pas plus qu'avec les autres Livanov. Un premier coup dur les a frappé lorsqu'ils ont pensé que leurs cousins, Gael, Alexis et Natalia était morts dans l'expédition de la branche mineure des Livanov vers la nation de la terre. C'était la première fois qu'ils se soutenaient vraiment l'un et l'autre pour quelque chose. Et puis vint le drame, l'extinction presque totale de leur famille. Persuadé d'être des derniers encore vivants, ils ont monté la rébellion ensemble et la dirige ensemble. Désormais, les deux Livanov sont unit comme les doigts d'une main et ils feraient tout l'un pour l'autre. Ils connaissent les enjeux, savent à quel point c'est important et, surtout, dur de tenir dans ce monde devenu fou. Ils sont le pillier de chacun et même si il peut arriver que Dmitri ne soit pas d'accord avec le tempérament plus vindicatif de sa cousine, il sait faire un pas de côté et l'écouter, et c'est aussi un des seuls - si pas le seul - à pouvoir calmer ses pulsions vengeresses. Elle est la rage qu'ils ont besoin pour vaincre et il est la force tranquille qu'apporte la sagesse, indispensable pour une victoire.
Eddard Poutchine ≈ C’est son meilleur ami depuis l’enfance. Au départ, Eddard et Dmitri se sont connus grâce à la cousine d’Eddard, fille de l’air comme l’étant originellement la famille Poutchine et qui était dans la même classe que Dmitri, à l’académie. Pendant les visites d’Eddard à Aelia, il a rencontré Dmitri et ils se sont très vite liés d’amitié. Les deux garçons avaient le même amour pour la liberté et la vie et c’est ça qui les a lié. Et puis, Guilia est morte. Guilia, c’était la cousine d’Eddard, la prunelle de ses yeux, et une des meilleures amis du Livanov. C’est après cet évènement qu’Eddard a voulu entrer dans la rébellion et son ami l’accepta sans hésiter. Si il ne pouvait pas lui faire confiance à lui, à qui ferait-il confiance ? Eddard devint alors l’un des premiers espions à servir pour la rébellion. Régulièrement, il envoie des notes à Dmitri, mais désormais il se fait plus discret à cause d’Hybris Bernstein, qui, il le sent, se méfie de lui. Dmitri l’ignore, bien sûr, et il a peur pour son ami. Pourquoi ne reçoit-il plus de nouvelles ?
Natalia Livanov ≈  C’est par Gael que Natalia est entrée dans la ligue. Après que Sofya Romanov ait reconnu son frère, et l’ait fait entré dans la ligue, il était normal que Gael fasse entrer Natalia également. Dmitri était ravi de voir sa plus jeune cousine toujours en vie. Il l’était un peu moins de constater que la jeune femme était aussi tête brûlée que Lyra et Gael. Pourtant, il a essayé de la raisonner. Quand ils étaient petits, Dmitri adorait s’occuper de la plus jeune de cette fratrie. Malia la lui laissait avec plaisir, elle adorait voir s’illuminer le visage de Dmitri en la présence de Natalia. Ils ont un lien qui se rapproche fort de celui d’un frère à une sœur. Après ses deux frères, c’est simple, c’est de lui que la brune est plus proche. Elle était soulagée de voir qu’il était ne vie, alors que ceux de leurs cousins dont Gael et Alexis étaient les plus proche (Andrej et Xander) étaient décédés. Après son enlèvement, Dmitri a connu cette rage qui l’avait déjà pris plusieurs fois, mais il l’a rapidement fait taire pour pouvoir se concentrer. Lui ne voulait pas que Lyra ordonne à Alexis de capturer Ace, et pourtant ce fut chose faite, et il devait bien admettre que l’idée n’était pas si mauvaise, après tout ils avaient un moyen de pression. Mais quand il comprit ce que sa cousine ressentait pour le Bernstein, il fut le seul à comprendre. L’amour frappe parfois au mauvais moment, on ne choisi pas et il le sait très bien. Malgré tout, il veut la protéger, et comme tout le monde, il ne fait pas confiance à Ace. Mais lui y voit une autre opportunité : celle d’avoir un Bernstein dans leur camp, une chose que ni Lyra, ni Alexis n’accepteront, il en est certain mais il espère que Gael se rangera de son côté, à lui et Natalia.
Aleya Hemingway ≈  Il l’a rencontrée récemment, alors qu’elle voulait faire partie de la rébellion. Ca doit faire une ou deux semaines qu’ils se connaissent, mais déjà, Dmitri a trouvé en elle une précieuse alliée. Il sait que c’est sa famille qui a protégé une partie de la sienne, et il leur en est extrêmement reconnaissant. Il se sent le devoir de la protéger en retour, elle et tous les Hemingway qui ont tout risqué pour protéger une partie des Livanov. Il sait aussi vaguement ce qui a lié Aleya et Alexis, puisqu’elle le lui a dit – comme gage de sa loyauté –. Il sait qu’elle est encore très importante pour son cousin, et c’est pour ça qu’il lui a demandé de garder un œil sur lui. Aleya a bien sûr accepté. La rage qui dévore le jeune Livanov est dangereuse, d’après Dmitri, et Aleya est bien d’accord. Ils sont de très bons alliés, représentant tout ce que furent les nations de l’air et de la terre, il y a des années. Tous les deux veulent œuvrer dans le but de retrouver la paix, et aucun d’eux ne veut un pouvoir qu’ils assumeraient pourtant très bien. Après tout, ne dit-on pas de donner le pouvoir à ceux qui ne le recherchent pas ?
Maeve Everdeen ≈ La tête de la rébellion. Celui qui l'a déshonoré. Maeve, elle voit cet homme comme le fautif de sa condition. Un beau parleur, un leader tyran qui laissent ses sbires commettre des atrocités. Pourtant Dmitri n'est pas un homme comme ça. Il n'y pouvait rien, c'est arrivé et c'est tout parce que la guerre est comme ça. Chaque jour, il s'en veut, mais que peut-il faire ? Car Dmitri connait chaque homme et chaque femme de la rébellion. Tout ceux qui se battent pour eux, il a voulu discuter avec eux et apprendre leurs motivations et leurs envies. C'est Lyra, qui correspond plus à l'image que Maeve se fait du leader de la rébellion, mais ça, elle l'ignore. En tout cas, elle veut leur faire voir, qui elle est.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:47

malia livanov
rachel weisz
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈ Malia est née au coeur de l'hiver, le 10 janvier plus exactement au sein même d'Elioras, dans une maison qui a toujours abrité sa famille. Elle est âgée de 42 ans, bien que sa 43e année arrive à grand pas. NATION ≈ L'air qui caresse ses cheveux et son corps, l'air qu'elle envoie, comme un baiser, sur la peau de ses enfants. ALLÉGEANCE ≈ Les Livanov, toujours et avant tout. son mari, le tombé, ses frères et ses soeurs, ses enfants. Sa nation, son peuple. DAEMON ≈ Il s'agit d'un border collie. PARTICULARITÉ ≈  aucune. MÉTIER ≈ Malia n'exerce aucun métier, elle a longtemps vécu au crochet des Hemingway, les aidant comme elle le pouvait pour mériter sa place dans ce manoir. Désormais, elle est dehors, elle se débrouille, cache son identité. Si les gens peuvent avoir oublier le visage de ses enfants, car trop petits quand ils ont disparus, elle n'a pas réellement changé. Juste un peu vieilli. STATUT CIVIL ≈ Veuve, Malia a connu son grand amour et il lui a échappé, s'est abandonné à la mort. Elle vit tous les jours en l'aimant toujours, Jon. Elle ne le pleure plus, il est temps de se battre, mais elle ne l'oubliera jamais. SIGNE DISTINCTIF ≈ Comme tous les Kastarov, elle possède un  tatouage sur l’épaule gauche : la tête d’un aigle, avec le bec ouvert, signe qui lie les Kasarov aux Livanov. qualités ≈ bienveillante, déterminée, charismatique. défauts ≈ autoritaire, bornée, rancunière AUTRE ≈ écrire ici écrire ici écrire ici écrire ici écrire ici écrire ici

histoire ≈ Malia est née à Elioras, dans une maison qui a vu naître quelques uns de ses ancêtres, et ses frères et soeurs. Elle était la seconde d'une famille de quatre enfants, et avait un frère plus âgé, une jeune soeur et un frère cadet. Sa famille était l'une des meilleures familles de soldats de l'air de la région : les Kastarov. Ils avaient commencé à servir sous Karina Livanov, mais avaient déjà développé l'art du combat dans la maîtrise de leur élément. Malia, comme les autres, l'a appris et a même intégré l'armée. Pourtant, à l'académie, elle avait rencontré Jon Livanov et en était tombée éperdument amoureuse. C'est quelques mois après avoir intégré l'armée qu'elle fut enceinte de Gael et Alexis. Elle dû alors quitter le corps militaire, non sans regrets, et épousa Jon, alors que son ventre était encore discret. Elle avait été celle qui avait repoussé l'échéance, pas réellement sûre que sa famille approuverait qu'elle se lie avec les Livanov qui étaient censé être ceux qu'ils protégeaient, en plus du peuple de l'air. Ceux auxquels on ne touchait pas. A vrai dire, les parents en furent comblés et Malia et Jon accueillirent leurs deux premiers fils dans un cadre d'amour et de bienveillance. Gael était le premier, ce fut Jon qui choisi son prénom, car il était l’aîné et qu'elle voulait lui laisser le choix. Elle choisit celui d'Alexis, un prénom qu'elle affectionnait tout particulièrement et qu'elle s'était promis de donner à son fils, si elle en avait un un jour. Et puis, plus tard, ce fut Natalia qui arriva, faisant son bonheur le plus total. Elle adorait ses enfants, et les couvaient comme si ils étaient ses biens les plus précieux. Quand la guerre éclata, Malia aurait préféré rester à Elioras avec les enfants, mais Jon lui fit part de son plan pour rejoindre les Hemingway, et simuler leurs morts. Il ne voulait pas de l'influence néfaste de Karina sur ses enfants, et de Maverick. Malia accepta, pour protéger son mari et ses enfants. Elle vécu une vie paisible, pendant des années, sans parler à ses enfants de son passé de soldat. Elle leur enseigna la maîtrise, cependant, comme elle l'avait appris mais laissa à Jon le soin de leur enseigner les mouvements les plus militaires. Malia les lui avait tous enseigné à lui, de toute façon, mais l'origine de ces techniques de combats se trouve en fait en elle. Douce et bienveillante, les enfants n'ont jamais vu en elle la jeune guerrière qu'elle avait été. Ce n'était plus d'actualité, dans le monde de pais qu'elle avait contribué à créer pour eux. Et pourtant, le drame arriva. Jon succomba à une longue maladie. Elle raconta alors tout à ses enfants, qui étaient de toute façon déterminer à s'en aller. Et les laissa partir. Cependant, le remord l'a vite rongée. Elle ne pouvait pas les laisser, seuls, dehors. Alors elle prit congé des Hemingway, et les remercia avant de partir pour les retrouver. Elle ignorait, alors, que Natalia avait été capturée et qu'Alexis avait quitté son frère et sa soeur, pour prendre un autre chemin. Elle est arrivée chez les rebelles il y a peu, un peu après les attentats et a été intégrée par Lyra, qui se souvenait d'elle.

Gael Livanov ≈  e Gael, c’est l’aîné de ses trois enfants, mais aussi le plus rebelle à son autorité. Elle a toujours eu une relation difficile, quoique pleine d’amour, avec ce fils si différent d’Alexis. Depuis leur naissance, elle a voulu les traiter de la même manière mais ça s’est avéré impossible dès que Gael a su marcher. Farouche amoureux de sa liberté, elle a toujours eu du mal à poser des limites à ce fils qui n’en voulait pas. Malia a toujours fait appel à son mari lorsqu’il s’agissait de Gael, sachant que son fils l’écoutait bien plus qu’elle, ce qui lui laissait comme un goût d’échec dans la bouche. L’adolescence venant, l’attitude de son aîné ne s’est pas arrangée, et elle sait très bien pourquoi : elle qui essayait de séparer ses deux fils et leur relation beaucoup trop fusionnelle à son goût, elle voyait bien que Gael ne la laissait pas faire, profitant de chaque conflit, même le plus stupide, pour lui montrer qu’il n’aimait pas ses décisions. Mais malgré tout, elle sait que Gael l’aime, en témoigne la main qu’il porte à son épaule pour la presser affectueusement, en témoignent les baisers qu’il dépose parfois sur ses cheveux, d’une manière si similaire à Jon. Seulement, Gael ne s’adonne pas souvent à ces marques de tendresse, et Malia a su apprendre à les recevoir comme de précieux présents.
Alexis Livanov ≈  Quand Malia appris qu'elle allait avoir un second fils, elle n'aurait pu être plus heureuse. Sa grossesse avait été difficile - surtout qu'il s'agissait de la première - mais toutes les douleurs valaient le coup. Alexis, c'est celui qui est le plus proche d'elle. Pendant presque trois ans, il a passé de longues journées avec elle, séparés de sa moitié qui était avec leur père la plupart du temps. Et puis,ça a continué, malgré Natalia. Comme avec ses autres enfants, elle a vite compris de quoi Alexis était fait. Une vraie empreinte Livanov marquait ses gênes, et Alexis est sans doute celui qui a le moins des Kastarov dans la fratrie. Quand Gael et Natalia préferaient s'échapper d'elle, lui cherchait sans cesse son contact. Il a souvent glissé sa tête dans son cou pour s'y réfugié, étant petit. C'est Alexis, il est comme ça, il n'en a jamais assez. Et elle a bien du mal à le lui refuser. Mais elle le sait aussi féroce, et est l'une des rares personnes à avoir ce pouvoir presque magique de le calmer lors de ses crises de colères. Un courant d'air pour l'étreindre de manière unique, et Alexis se sent déjà mieux. La séparation a été plus difficile pour lui que pour son frère et sa soeur. Il a tenu ses doigts jusqu'à la dernière seconde. Contrairement à Gael, il ne lui en veut pas pour essayer de les séparer. Pas vraiment. Il sait qu'elle veut leur bien à tous les deux. Alors à la place, il préfère lui mentir et retrouver son frère dans l'intimité de sa chambre, une fois la nuit tombée, sans qu'elle ne le sache. Au fond, il aimerait pouvoi tout lui dire mais il sait qu'elle n'approuverait pas, qu'elle serait déçue et il a cette peur de perdre sa mère, même si il l'a quitté pour partir avec les autres. Récemment, Malia est revenue à Elioras mais elle n'a pas encore revu ses fils. Elle a entendu, des rebelles, qu'Alexis avait eu un grave accident et elle le cherche dans toute la capitale, pour s'assurer qu'il va bien et qu'il est avec Gael.
Natalia Livanov ≈  Natalia représentait l'un de ses plus grands espoirs à sa naissance. Une fille tombée comme un cadeau du ciel. Malia l'a élevé avec un amour inconditionnel, à l'instar de ses aînés. Jamais elle n'aurait pu imaginé qu'en grandissant, cette dernière s'éloignerait d'elle d'une façon involontairement cruelle. Si elles ne s'entendaient pas parfaitement, Malia n'aurait jamais pu soupçonner que sa fille lui en voudrait tellement d'être retenue "prisonnière" du monde extérieur. Un désaccord qui n'a fait que les séparer au fil des années, amplifiant leurs différences si superficielles. Natalia est en effet le portrait craché de sa mère durant sa jeunesse. Malia était en effet aussi belle, forte et intrépide que sa fille. Secret oblige, elle n'a jamais eu l'occasion de lui en faire part, se contentant de garder le silence devant le mépris muet de sa fille. Une situation qui ne s'est jamais arrangée puisque Malia a laissé sa fille prendre la route avec ses frères. Un déchirement bien différent que celui qu'elle avait éprouvé pour Alexis ou Gael. Lorsque Malia a appris ce qui était arrivé à sa fille, elle a pris la résolution de tout lui avouer et d'enfin se rapprocher d'elle, quelle que soit sa réaction.
Lyra Livanov ≈  Malia se souvient encore de sa nièce alors qu'elle était enfant. Maintenant que Lyra est devenue une jeune femme pleine de rage animée par le désir de vengeance, Malia ne peut s'empêcher de déplorer l'image encore vivace qu'elle retient de la blonde. Etant l'une des seules issues de la génération précédente, Malia essaie d'aider et d'apporter tous les conseils qu'elle peut à sa nièce, mais c'est sans compter la fierté de Lyra qui n'apprécie pas l'ingérence de sa tante. Lyra la respecte beaucoup et se restreint comme elle peut pour ne pas l'envoyer paître. Pourtant,elle sait très bien qu'elle devrait écouter plus souvent les conseils sages et avisés de Malia, mais son sale caractère l'en empêche.
Esfir Nikolaïev ≈  De nature instinctive, comme son fils ainé, Malia a tout de suite appris à se méfier de cette fille de l’air. Elle ne l’a rencontrée que quelques fois, parce que Lyra lui a dit que c’était elle qui s’occupait d’Alexis. Elle voulait savoir comment allait son fils, et surtout où il était mais… Esfir l’ignorait. Malia le savait pourtant : Alexis était un véritable courant d’air. Sans même savoir que sa mère se trouvait à Aelia, il l’évitait superbement bien. C’est peut être aussi parce qu’Esfir n’arrive même pas à garder un oeil sur son patient le plus précieux (l’amour de la mère aveugle parfois son jugement) qu’elle se méfie si fort d’elle. Et puis elle n’arrive pas à se débarasser de ce sentiment que quelque chose ne va pas. De son côté, Esfir se souvient des Kastarov et de leur réputation. Comme tous les fils et toutes les filles de l’air : elle sait qui est Malia, et de qui fut-elle l’épouse. Une Kastarov qui s’est cachée, voilà ce qu’elle est. Esfir a du mal à l’apprécier, mais au fond elle sait qu’elle n’est pas mieux qu’elle-même et ça la frustre encore plus.
Joshua Carstel ≈  Cette femme, ça fait des années et des années qu’il la connaît. Et pour cause : ils ont le même âge et étaient donc dans la même promotion, à l’académie. Déjà à cette époque, il la trouvait à son goût. Elle était belle, déterminée et combative. Il l’admirait, la fille de l’air. Mais elle ne voyait que Jon Livanov, un régent de sa nation. Un homme qu’elle pourrait épouser légalement et avec qui elle pourrait avoir des enfants. Joshua fit une croix sur le doux rêve d’un jour pouvoir caresser ses lèvres et son corps, et il épousa une autre femme, pendant qu’elle épousait Jon. Pourtant, ils ont été amis et le sont restés longtemps. Comme pour beaucoup de ses amis, ce fut difficile pour elle de faire la morte pendant près de onze ans. Elle voulait désespérément rassurer ceux qui, elle le savait, seraient tristes d’apprendre la nouvelle. Joshua en faisait partie, Malia c’était un peu l’amour de sa vie et la savoir morte lui brisa le cœur. C’est peut-être ça qui le rendit comme il est aujourd’hui : trop ambitieux, pas assez sensible au monde et à ce qui arrive. Trop peu sensible à la cause Livanov, qu’il rejeta contre son frère Ansem. Et puis, plus tard, en octobre il apprit que les enfants de Malia étaient en vie. Tous les trois, et il sut : elle n’était pas morte. Oh non elle ne pouvait pas l’être. Malia est loin de lui, mais il sait qu’il peut la retrouver. Et c’est l’espoir fou de la retrouver en vie qui pourrait faire pencher la balance en direction de ce que son frère a toujours voulu pour les Carstel : une alliance retrouvée avec les Livanov.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:48

gael livanov
dylan o'brien
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈  23 ans, né à Aelia dans le palais des Livanov, 29 août 1979 NATION ≈  la nation de l'air, dont il est le fils le plus ardent ALLÉGEANCE ≈si Gael a longtemps cru que la rébellion représentait au mieux les principes qui l'animent, il commence à douter de ses choix, notamment à cause des impacts sur son frère jumeau DAEMON ≈ Lokia, une femelle jaguar, au pas lourd mais toute en souplesse, puissante force tranquille qui peut d'un seul coup déclencher sa fureur PARTICULARITÉ ≈ possède le 6e sens : forte intuition, ce qui compense sa maîtrise de l'air trop violente pour être de qualité  MÉTIER ≈ inventeur et suicidaire de la rébellion, il est celui qui passe derrière toutes les installations pour vérifier leur fonctionnement lorsqu'il n'est pas sur le terrain, envoyé pour une mission dangereuse. Il sait très bien comment se tirer des plus mauvais pas, même si ça effraie son jumeau STATUT CIVIL ≈  officiellement libre, il ne s'est jamais considéré comme un coeur à prendre puisqu'il est amoureux de son frère depuis des annéesSIGNE DISTINCTIF ≈ il a un tatouage en forme de flèche, très bas sur la hanche  qualités ≈ fidèle, intuitif, charismatique, agréable, ouvert, perspicace, doué de ses mains, comprend rapidement les choses, très abordable, rieur défauts ≈ casse-cou, rancunier, têtu, impulsif, jaloux, irréfléchi, trop franc, incapable de mentir autre ≈ Gael a la particularité d'être amoureux de son frère jumeau, et il a très vite su que ce n'était pas bien. Néanmoins, il est incapable de l'aimer autrement, sa réaction face à la relation d'Alexis et Aleya l'a bien prouvé. C'est enfin un personnage qui a le syndrôme du super héros, pétri d'idéaux, mais de plus en plus confronté à la réalité des événements.

histoire ≈ Gael a grandi dans le palais des Livanov, jusqu'à l'âge de onze ans, avec tous ses cousins. Durant toute cette période, il vécut très porche des siens, et en particulier de son frère jumeau, Alexis. La séparation obligée par leurs maîtrises, ne s'étant pas déclenchées au même moment - lui a sept ans et son frère a quatre -, l'a fortement impacté, mais l'a rapproché de Sofya, fille de la cuisinière du palais. Les années passant, Gael s'est plus vite rendu compte qu'Alexis des sentiments qu'il nourrissait à son égard. Leur père Jon les a emmené vivre à Antrakar, reclus, chez les Hemingway et leur branche s'est fait passer pour morte. Gael, Alexis et leur petite soeur Natalia n'ont jamais eu conscience que la guerre n'était pas terminée, et ils ont vécu à l'écart du monde pendant des années. Même les Hemingway les ont tenus au secret, et ceux malgré la proximité d'Aleya avec Alexis. Une proximité qui a permis à Gael de se rendre pleinement compte de la profondeur et de la simplicité de ses sentiments envers son jumeau. Une épreuve dont il n'est pas sorti indemne.
Il a payé un lourd tribut à la rébellion : sa petite soeur est à présent chez les Bernstein et quant à son frère, Gael sent bien qu'il est de plus en plus renfermé sur lui-même. Il a peur de ce que la rébellion devient, et se pose de plus en plus de question quant à son engagement.

alexis livanov ≈ Son reflet, son double, la personne avec qui il est liée jusqu'à la fin de ses jours. Le contact d'un corps avec lequel il a été séparé, la tentative de retrouver la moitié d'âme de laquelle il a été arraché. Un regard dans lequel il s'accroche et où il retrouve la flamme qui le dévore. Un lien intense, souvent difficile, et surtout incompréhensible pour le reste du monde. Très tôt, leur mère a tenté de les séparer, mais Gael s'y est opposé. Il ne saurait pas vivre sans Alexis et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé : faute de trop souffert alors que son frère vivait une relation avec Aleya, il l'a rejeté, longtemps et violemment. Il ne lui pardonnait pas de l'avoir laissé. Mais plus récemment, alors qu'Alexis était blessé à cause des explosions des souterrains, ils se sont rapprochés, plus que jamais.
natalia livanov ≈petite soeur toujours protégée par un grand frère qui la comprend : ils ont le même caractère, cette même soif de liberté, cette même volonté d'indépendance. Gael est le frère qui va toujours la pousser à aller plus loin, même pour enfreindre les règles, c'est celui qui lui apprend à être elle qu'importe le reste. Ils sont proches l'un de l'autre, dans une relation complice et fraternelle. Il leur arrive de s'embrouiller mais dans ce cas, l'un vient immédiatement briser la glace : ils se disputent pendant un petit moment et tout va mieux. Deux caractères forts, qui se frottent sans jamais se heurter. Mais dernièrement, l'aîné sent que sa cadette s'éloigne et lui échappe même à lui qui pourtant s'est fait un point d'honneur à ne lui laisser aucune limite pour mieux la garder près de lui.
malia livanov ≈  Gael, c’est l’aîné de ses trois enfants, mais aussi le plus rebelle à son autorité. Elle a toujours eu une relation difficile, quoique pleine d’amour, avec ce fils si différent d’Alexis. Depuis leur naissance, elle a voulu les traiter de la même manière mais ça s’est avéré impossible dès que Gael a su marcher. Farouche amoureux de sa liberté, elle a toujours eu du mal à poser des limites à ce fils qui n’en voulait pas. Malia a toujours fait appel à son mari lorsqu’il s’agissait de Gael, sachant que son fils l’écoutait bien plus qu’elle, ce qui lui laissait comme un goût d’échec dans la bouche. L’adolescence venant, l’attitude de son aîné ne s’est pas arrangée, et elle sait très bien pourquoi : elle qui essayait de séparer ses deux fils et leur relation beaucoup trop fusionnelle à son goût, elle voyait bien que Gael ne la laissait pas faire, profitant de chaque conflit, même le plus stupide, pour lui montrer qu’il n’aimait pas ses décisions. Mais malgré tout, elle sait que Gael l’aime, en témoigne la main qu’il porte à son épaule pour la presser affectueusement, en témoignent les baisers qu’il dépose parfois sur ses cheveux, d’une manière si similaire à Jon. Seulement, Gael ne s’adonne pas souvent à ces marques de tendresse, et Malia a su apprendre à les recevoir comme de précieux présents.
aleya hemingway ≈ au départ, ils s'aimaient plutôt bien. Aleya a toujours été proche de la fratrie Livanov. Elle n'a pas compris tout de suite pourquoi Gael s'était éloigné d'elle, mais elle s'en est rendue compte tout de même : cela coïncidait avec le rapprochement entre elle et Alexis. Elle a comprit que la possessivité de Gael l'empêchait de partager son jumeau, et elle se doute fortement de ce qui les lie. C'est pour cette raison qu'elle a laissé partir Alexis et que celui-ci est allé rejoindre la rébellion.
Sofya Romanov ≈ Ils avaient 5 ans à peu près lorsqu'ils se sont rencontré. Il était un gamin un peu solitaire, sans sa moitié, et elle était la gosse rebelle intenable déjà à son âge. Ils se sont très vite entendu pour faire n'importe quoi, et pour longtemps, jusqu'au départ du garçon. S'il avait su qu'il partait, il lui aurait sans doute dit et tout le plan prévu par Jon aurait été fichu. Parce que Sofya, c'est sa meilleure amie, celle à qui il dit tout ou presque, et à qui il déteste mentir.
Sofya a cru à sa mort, jusqu'à leur rencontre à Aleria. C'est grâce à elle qu'il a intégré la rébellion. Il est très heureux que leurs chemins se soient retrouvés.
Esfir Nikolaïev ≈  Comme pour Alexis, Esfir connaissait déjà un peu Gael. Ce n’est pas elle qui s’est occupée de le soigner à chaque fois (et elles étaient nombreuses) mais elle était là quand Alexis était dans le coma. C’était à elle qu’il devait souvent demander des nouvelles, et elle qui lui disait qu’il ne pouvait qu’attendre, avant de lui dire d’aller s’allonger parce qu’il avait des côtes cassées. Déjà à l’époque, Gael avait un mauvais préssentiment concernant Esfir, sans savoir mettre le doigt dessus. La jeune femme ne l’a jamais beaucoup approché, pas assez longtemps. Elle non plus n’avait pas un très bon pressentiment le concernant, elle sentait qu’elle devait se méfier de lui, qu’il pourrait peut être la percer à jour si elle n’y prenait pas garde. Après que la brune se soit fortement liée à Alexis, elle n’eut pas d’autre choix que d’accepter Gael lorsqu’elle allait voir Alexis. Entre eux, le courant ne passe pas. Ils se méfient l’un de l’autre, surtout Gael. Il voit d’un mauvais oeil cette relation nouée trop rapidement avec son jumeau et a peur qu’elle sache ce qui les lie vraiment, lui et son frère. Il ignore qu’elle est déjà au courant, qu’elle a déjà fait les maths dans sa tête. Gael n’a pas oublié que c’est elle qui les a vu dormir ensemble, quand Alexis est enfin sortit de son coma. Il sait que ce qu’ils ont n’est pas orthodoxe, que leur relation n’est en rien ce qu’approuve la société et il sait que si quelqu’un est au courant, ils sont en danger.
Layana Belinski ≈  Depuis l'enfance, elle le voit comme un ennemi à abattre. Le cerveau des jumeaux. C'est sans scrupules qu'elle ne prévenait pas ce dernier ainsi que son frère qui n'étaient de toute façon pas la cible première mais qui suivraient. S'abritant à Aléria, elle pensait les deux jumeaux morts comme le reste des Belinski avant que son frère ne soit sauvagement abattu. Le prénom des deux jumeaux incestueux résonnait dans sa tête. Personne ne voulait la croire mais elle était persuadée qu'il combattait pour la rébellion et qu'ils étaient à l'origine de la mort de son frère. Quelques années plus tard, elle sortait finalement de cette prison dorée et ne tardait pas à tomber nez à nez avec Gael qu'elle défia. Combat sanglant, Gael qui l'envoyait dans les décors avant que son corps soit enseveli de décombres. Il la pense morte, un atout pour la jeune femme. Layana, elle est obsédée par les jumeaux. Idées malsaines. Attirance et haine qui s'y mêle, incapable d'amocher ses jolis minois dont elle protège le secret.
Douce colombe qui n'aspirait qu'à la paix découvrait le plan de son père quelques jours plus tôt. Il la mettait dans la confidence, lui avouant les projets de rébellion des Livanov.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:49

alexis livanov
dylan o'brien
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈  23 ans, Alexis est né dans les montages d'Elioras le 29 août 1979, plus précisément au palais familial. NATION ≈  Son nom l'indique, tout autant que tout son être : l'air. ALLÉGEANCE ≈ Au départ hésitant, Alexis a fini par rejoindre les rebelles. C'est comme si on lui avait mit la tête dans toutes les merdes que le gouvernement avait causé, en occultant bien sûr ce que sa précieuse famille pourrait bien avoir à se reprocher. Alexis est un des rebelles les plus extrémistes, désormais. DAEMON ≈ Thanae, une femelle lynx. PARTICULARITÉ ≈ Il ne possède aucun don. MÉTIER ≈  recruteur pour les rebelles, il a aussi sa voix auprès de sa cousine, Lyra. STATUT CIVIL ≈  Plus ou moins célibataire. Officiellement, c'est le cas. En fait, Alexis n'a toujours été que la moitié de Gael, et ne lui a toujours appartenu qu'à lui, même quand il essayait de se défaire de son emprise. SIGNE DISTINCTIF ≈ Alexis a un tatouage représentant sa nation, dans son dos, entre le omoplates. Il possède quelques cicatrices, dont une qui tranche son dos en deux et qui est le vestige d'un très vieil accident. Il en a aussi plusieurs sur les jambes et le corps, d'après l'accident de l'attentat, et quelques marques de brûlures sur les côtes et les épaules. Il boite un peu, mais sa démarche redevient ce qu'elle a toujours été : aussi légère que l'air.   qualités ≈ réfléchi, protecteur, loyal, tactile, dévoué, créatif, d'un naturel jovial (mais qui s'est fort estompé avec la guerre, sa méfiance prenant le dessus plus que tout), déterminé.défauts ≈ perfectionniste, plutôt timide, sarcastique, très méfiant, parfois hypocrite, peut se montrer cruel, jaloux (mais pas autant que Gael).  AUTRE ≈ Alexis est un personnage qui demande une certaine ouverture d'esprit. En plus d'être mentalement instable (il est atteint de TEI) il est aussi profondément amoureux de son frère jumeau. C'est un personnage rempli de paradoxes, et dont il faut saisir beaucoup de nuances. Tout n'est pas tout blanc, ni tout noir, avec Alexis. Il y a une raison derrière pratiquement tout ce qui fait ce qu'il est et il est moins innocent qu'on pourrait le penser.

histoire ≈ Alexis est né dans la dernière branche héritière du Trône des Vents. Avec une ribambelle de cousins dans les autres branches, il était à peu près certains de ne jamais pouvoir prétendre au Trône : et c’était tant mieux. Né après son frère jumeau, de quelques sept minutes, il a toujours été considéré comme le cadet, malgré leur date de naissance identique. Alexis ne s’en plaignait pas, il a passé moins de temps avec son père mais il ne s’est jamais senti proche de lui, de toute manière. Ses pouvoirs se sont révélés quand il a eu 4 ans, il a déclenché quelques tempêtes au sein même du palais des Livanov et ses parents ont rapidement pris sa formation en main, ce qui l’a éloigné de Gael pendant quelques années. Alexis a également une petite soeur, Natalia, dont il se sent proche bien qu’il ait vu Gael et elle se rapprocher plus encore. Au départ jaloux de cette relation, Alexis a finit par se faire à son statut de second, dans la fratrie. Etre au milieu lui a souvent valu de n’être ni avec son père, ni avec sa mère, aussi Alexis a développé le besoin constant de se rassurer quand il était avec Gael, Natalia ou Malia et est devenu très tactile avec les gens qu’il adore. Il est aussi d’un naturel méfiant et réfléchi. Curieux, il préfère cependant parcourir de vieux manuscrit plutôt que d’aller à la rencontre de l’aventure, au contraire de son frère et sa soeur. Il n’est pas courageux, mais a toujours voulu l’être. C’est pour ça qu’il a finit par se lancer la tête la première dans la rébellion, mais Alexis n’avait pas le mental qui allait avec. Rendu un peu trop candide par des années d’isolation chez les Hemingway, Alexis a découvert un monde brutal et ce, bien trop rapidement. N’étant pas capable de faire face à la vague de haine et de rage qui l’a envahit, il a laissé le désir de vengeance le prendre tout entier et, désormais, il ne veut qu’une chose : détruite ceux qui ont détruit sa famille et sa nation.


gael livanov ≈  Ils ont tout partagé, toujours. Une seule âme, divisée en deux parties bien distinctes, dans deux corps identiques. Regard noisette croisant si souvent cet autre regard noisette. Identiques. Le sourire, sur son visage, que l'autre reflète avec cette lueur de malice dans le fond des prunelles. Inséparables. Ca en devenait exaspérant. A neuf ans, ils dormaient encore ensemble, entrelacés dans le lit de toute manière trop grand de l'un ou l'autre. Alexis aimait bien s'endormir avec son menton au creux du cou de son frère, le corps à moitié sur son bras. Gael adorait capter la chaleur de son frère, son bras l'absorbant toute entière pour le reste de son corps. Et puis il fut le premier a réaliser qu'il aimait sentir les lèvres d'Alexis contre sa peau, nue, lorsque le matin l'autre bougeait et murmurait quelques mots contre son cou. Et puis c'est comme ça qu'un jour, Gael a renversé la situation. L'un au dessus de l'autre, il lui a volé un baisé du bout des lèvres. Ils avaient seize ans, et la seule réaction d'Alexis a été d'attraper son reflet par la nuque, de le tirer plus proche de lui encore, de dévorer ses lèvres. Ces lèvres identiques aux siennes et, qui, pourtant semblaient différentes. Gael n'a pas résisté, son corps s'est écrasé contre celui d'Alexis et ils ont passé de longues minutes enlacés, à ne s'arrêter que pour respirer, et puis pour reprendre de plus belle. Et pour se souffler, après, qu'ils auraient dû y penser plus tôt. Et c'est le sourire un peu timide d'Alexis que Gael a toujours cherché à voir sur son visage. Et c'est cette once de malice maligne qu'Alexis trouve différemment attirante. Plus les jours, plus les mois passaient et plus ils se découvraient. Après les baisers volés avant de s'endormir et en se réveillant le matin, il y avait les caresses sur la joue, la main qui glissait, quelques semaines suivantes, le long du cou et contre le torse de l'autre. Avec cette même faim pour l'un et l'autre. Dix-huit ans, leur anniversaire. Alexis et Gael avaient chacun leur chambre, ils ont toujours eu chacun leur chambre et faisait de plus en plus croire aux autres qu'ils ne dormaient plus ensemble. Mais ils n'ont jamais passé une nuit l'un sans l'autre. Dix-huit ans, c'est à ce moment-là que des doigts hésitants ont franchit la barrière qu'ils s'étaient implicitement fixé. Et pourtant, l'un et l'autre savait quel effet il avait sur son frère. C'était Alexis, étrangement, qui glissa sa main trop bas. Gael ne dit rien, mais glissa ses lèvres sur sa joue, et posa une infinité de baisers, mordit doucement sa peau sur sa mâchoire alors que ses hanches se collaient contre les doigts de son frère. Alexis, hésitant, continua. Mais ils n'allèrent pas plus loin ce soir-là. Ils recommencèrent à installer une nouvelle routine. Des baisers, accentués de caresses et d'envies. Les journées étaient longues, l'agonie était plus grande encore quand Aleya entra dans le jeu. En effet, la jeune fille de leur gardien avait grandit avec eux et ils s'étaient toujours tous assez bien entendu. Mais Aleya et Alexis s'entendaient plus que bien. Ils commencèrent à passer plus de temps seul, ce que Gael vit d'un mauvais oeil mais il ne dit rien. Il voulait que son frère soit heureux, peut importe si il en était blessé lui-même. Et puis Aleya et Alexis furent un couple, et Aleya tenta de retenir Alexis chez eux. Ce fut la goutte pour Gael, qui décida que leur amitié devait se terminer là. Alexis fut déchiré entre son frère et la fille qu'il pensait aimer, mais il partit tout de même avec sa famille. Ce fut Aleya qui suivi, provoquant la colère de Gael. Gael avait toujours été plus sanguin que son frère jumeau, et cela éloigna les deux Livanov. Gael partit sur une autre route, il retrouva les rebelles et se joignit à leur cause, pour l'honneur de sa famille décimée et pour la justice qu'on lui avait enseigné. Alexis aimerait le rejoindre, il aimerait rejoindre la résistance également parce que c'est son devoir de Livanov et parce qu'il doit soutenir son frère et sa soeur, et ses cousins rescapés, mais Aleya aimerait le protéger. Et plus le temps passe, plus le coeur meurtri de Gael transforme cette colère en haine profonde envers le couple.
natalia livanov ≈  Alexis et Natalia sont très proches. Quand Gael devait passer ses journées avec Jon, à cause de son titre d’héritier de leur branche de la famille, Alexis ne passait pas mal de temps avec Natalia. Ils jouaient ensemble, beaucoup, mais ce n’était jamais vraiment pareil que quand Gael était là. Alexis a vite senti la différence, même s’il était conscient de l’amour de sa sœur pour lui, entre lui et son frère. Gael, c’était celui vers qui elle se tournait plus facilement. Alors, Alexis a pris son rôle de grand frère un peu plus à cœur, pour se trouver sa place dans la vie de la brune. Et plus tard, il a été celui qui l’a aidée à maîtriser son élément, et à faire ses exercices de respirations et de méditations – même si la jeune Livanov ne semblait pas en être une grande fan -. Alexis, c’est aussi le plus doux de la famille, celui qui tente de trouver des solutions aux conflits et qui apporte l’affection d’une étreinte à n’importe quel moment de la journée. Il a refermé ses bras autour des épaules de Natalia, et glissé ses doigts dans sa chevelure couleur ébène. Même si, jadis, il était jaloux de ce qui unissait Gael et Natalia, désormais il est heureux de voir son frère et sa sœur aussi proches. Sa place se trouve juste entre eux deux, et c’est logique puisqu’il n’est ni l’aîné, ni le cadet. Il n’a pas été surpris, quand Natalia a décidé de suivre Gael. La séparation en a été que plus dure, pour lui, car il perdait son frère et sa sœur d’un seul coup et c’est aussi pour Natalia qu’il a voulu revenir. Natalia, c’est la prunelle de ses yeux, c’est ce qu’il a de plus précieux et ce non pas après Gael, mais au même rang que Gael. Il ne peut perdre ni l’un ni l’autre, et quand il a appris que Gael l’avait perdue, il lui en a voulu mais aussi et surtout à lui-même. De ne pas avoir été là auprès d’eux, de ne pas avoir été capable de les protéger plus. Il aurait dû le savoir. Gael et Natalia étaient les experts pour s’attirer des ennuis. Alexis, lui, avait toujours évité que son frère et sa sœur ne se blessent trop durement. Il pouvait les protéger et il est partit. Il aurait voulu discuter avec Natalia, après son retour chez les rebelles, retrouver son lien qu’il avait avec elle mais c’était sans compter sur l’amour et ses désastres. Alexis a fait prisonnier la personne pour qui le cœur de la belle bat, et même s’il devrait comprendre qu’on ne choisi pas qui on aime, il a du mal à comprendre et surtout à accepter que Natalia se soit emmourachée de l’ennemi.
malia livanov ≈  Quand Malia appris qu'elle allait avoir un second fils, elle n'aurait pu être plus heureuse. Sa grossesse avait été difficile - surtout qu'il s'agissait de la première - mais toutes les douleurs valaient le coup. Alexis, c'est celui qui est le plus proche d'elle. Pendant presque trois ans, il a passé de longues journées avec elle, séparés de sa moitié qui était avec leur père la plupart du temps. Et puis,ça a continué, malgré Natalia. Comme avec ses autres enfants, elle a vite compris de quoi Alexis était fait. Une vraie empreinte Livanov marquait ses gênes, et Alexis est sans doute celui qui a le moins des Kastarov dans la fratrie. Quand Gael et Natalia préferaient s'échapper d'elle, lui cherchait sans cesse son contact. Il a souvent glissé sa tête dans son cou pour s'y réfugié, étant petit. C'est Alexis, il est comme ça, il n'en a jamais assez. Et elle a bien du mal à le lui refuser. Mais elle le sait aussi féroce, et est l'une des rares personnes à avoir ce pouvoir presque magique de le calmer lors de ses crises de colères. Un courant d'air pour l'étreindre de manière unique, et Alexis se sent déjà mieux. La séparation a été plus difficile pour lui que pour son frère et sa soeur. Il a tenu ses doigts jusqu'à la dernière seconde. Contrairement à Gael, il ne lui en veut pas pour essayer de les séparer. Pas vraiment. Il sait qu'elle veut leur bien à tous les deux. Alors à la place, il préfère lui mentir et retrouver son frère dans l'intimité de sa chambre, une fois la nuit tombée, sans qu'elle ne le sache. Au fond, il aimerait pouvoi tout lui dire mais il sait qu'elle n'approuverait pas, qu'elle serait déçue et il a cette peur de perdre sa mère, même si il l'a quitté pour partir avec les autres.
lyra livanov ≈  Son cousin et elle ont toujours été plutôt différents. Pourtant, elle fut aussi dévastée que les autres quand elle apprit la prétendue mort de la branche complète. Longtemps, elle a regretté de ne pas avoir sympathiser un peu plus avec ses cousins. Et puis, Gael et Natalia sont arrivés dans la rebellion, bientôt suivit par Alexis. Elle n'a pas tout de suite compris pourquoi il était arrivé plus tard, et se montrait plus méfiante envers lui qu'envers les deux autres. Mais après la capture d'Ace Bernstein par Alexis (qu'elle lui avait commandité), elle a comprit que son cousin était réellement du même côté qu'elle. Après leurs accidents, ils se sont beaucoup rapprochés. Alexis, qui semblaient si calme et presque pacifiste lui apparu sous un jour différent. Il était remplit de la même haine qu'elle, du même désir de vengeance et surtout d'autant de méfiance qu'elle. Lyra devint vite une de ces personnes à laquelle Alexis s'attachait sans aucune limite, il lui montra un côté de lui qu'elle ne connaissait qu'en l'ayant vu agir avec Gael et Natalia. Il la prenait dans ses bras, glissait des baisers sur sa joue et sa tempe, venait chercher son contact sans arrêt pour la rassurer et, aussi, se rassurer. Désormais les deux cousins sont sur la même longueur d'onde : pas de pitié.
esfir nikolaïev ≈  Alexis et Esfir s’étaient déjà croisés quelques fois, notamment quand le jeune homme s’était blessé, un peu après son arrivée chez les rebelles. Il a affronté des maîtres du feu et de l’eau et avaient quelques brûlures sur le corps. La brune lui a prescrit quelques ongents, mais n’a plus revu Alexis et pour cause, c’est Gael qui s’est occupé de lui appliqué la crème miracle. Rapidement, la jeune femme a comprit que les jumeaux ne laissaient personne s’occuper de l’autre. Si au début elle trouvait ça plutôt attendrissant, comme relation, elle a désormais compris que ça allait bien plus loin. C’est après l’accident d’Alexis, dans les attentats de novembre, qu’Esfir a appris à connaître le plus méfiant des Livanov. Il lui a confié sa peur de ne plus jamais pouvoir marcher, au départ. Elle s'est occupée de lui quand Gael ne le faisait pas, et ils ont passé beaucoup de temps à discuter. Alexis lui a confié d'autres choses, d'autres peurs. Celle de ne plus pouvoir maîtriser l'air, par exemple. A force de discussion, le jeune homme s'est beaucoup ouvert à elle. Il a vu en elle un exutoire, et elle a toujours été disposée à aider son prochain et surtout lui, un Livanov dont elle pourrait livrer les secrets au gouvernement, ce qui ne ferait qu’apporter plus encore les faveurs de son amant pour elle. Au départ donc intéressée, cette relation a vite pris beaucoup d’importance aux yeux de la jeune femme. Elle s’est attaché à lui et à sa tendance à être très tactile. Pour elle qui n’avait plus connu de douceur depuis des années, se laissait agréablement prendre dans ses bras quand Alexis allait chercher un peu de réconfort chez elle. Elle sait très bien qu’il est comme ça avec pratiquement toute sa famille et se sent privilégiée d’être incluse dans ce cercle restreint. Esfir n’a pas encore fait face aux colères violentes d’Alexis, mais elle en a entendu parler. La jeune femme le connaît très bien, peut être mieux qu’il ne le croit. Elle se doute de la relation qui lie les frères, c’est elle qui les a une fois surpris à dormir ensemble, après le réveil d’Alexis de son long coma. A force de remettre les pièces du puzzle en place, elle a fini par comprendre mais elle ne juge pas. Non, l’amour peut se trouver n’importe où et elle même en a fait les frais, après tout…
aleya hemingway ≈  Aleya et Alexis se connaissent depuis des années. Depuis que le gamin est arrivé chez elle, avec son frère et sa soeur, et ses parents. Rapidement, les enfants Livanov et la jeune Hemingway se sont très bien entendu, mais surtout Alexis et Aleya. Aleya, c'est un peu comme une âme soeur d'Alexis, et inversément. Ils ont tout de suite connectés ensemble, mais Alexis restait très proche de Gael, et Aleya essayait de ne pas s'interposée. Ils ont grandit, et ce lien est resté, toujours plus fort. A table, Malia Livanov (la mère d'Alexis) prenait un malin plaisir à asseoir son jeune fils en face de la brune, qu'elle appréciait également beaucoup. Cela faisait aussi un peu partie de l'idée de Malia d'enfin réussir à séparer ses fils, eux qui auraient pu vivre tels des siamois sans aucun problème. Aleya n'avait pas compris la manoeuvre de la mère Livanov, elle se contentait d'apprécier de l'avoir si proche, pour pouvoir lui parler. Au début, Gael n'étais jamais bien loin, il prenait part aux discussions et aux jeux. Alexis était le plus heureux, quand il y avait Gael, Natalia et Aleya autour de lui. Il ala considéré rapidement comme une autre soeur, comme sa meilleure amie. Ils s'entrainaient beaucoup ensemble, lui qui adoraient les combats amicaux, et elle qui voulait perfectionner sa maîtrise de la terre. Et puis, il eut vingt ans. C'est plus ou moins au moment où leur relation commença à prendre un tournant. De plus en plus, Gael et Alexis était séparés par Malia, et de plus en plus, il se retrouvait avec Aleya pour partager des journées, ou des soirées alors que Jon faisait s'entrainer Gael plus ardemment. Au fil des ans, Aleya avait prit un peu de la douceur d'Alexis. Beaucoup, même. Et Alexis avait pris de sa manière particulière de tout réfléchir. Ils s'imitaient un peu, dans leurs comportements, étaient totalement sur la même longueur d'onde. Déjà à cet instant, Alexis qui cherchait toujours, tout le temps, le contact physique avec ceux qui l'aimait, commença à lui tenir la main de manière totalement aléatoire, juste pour se sentir bien. Il posait sa tête sur son épaule, et parfois l'enfouissait dans son cou pour y chercher du réconfort. Et Aleya l'accueillait, comme tous les autres le faisait. Pour lui, il ne faisait rien de mal, mais il sentit la relation d'Aleya et Gael changer. Il continua, pourtant, elle ne s'y opposa pas, et quand il eut 21 ans, et elle 25, ils échagèrent un premier baiser. C'était Aleya qui était venu le chercher, après un entrainement, Alexis l'avait maîtrisée et plaquée au sol, et pour le déstabiliser, elle avait pris ses lèvres. Le jeune homme, qui n'était pas étranger aux baisers, en fut perturbé sur l'instant mais ses lèvres répondirent. Durant de longues semaines, la relation entre eux et Gael se déteriora encore plus rapidement, jusqu'à n'être plus rien qu'un champ de ruines encore fumantes. Et puis, Jon Livanov expira son dernier souffle. Alexis était, des 3, le moins proche de son père mais il trouva réconfort chez Aleya, étant donné que Gael l'avait rejetté quelques jours auparavant. En voyant tout ce qui se passait chez les Livanov, Aleya mettait doucement les pièces du puzzle ensemble. Et quand Gael voulu partir avec Natalia, elle ne fut pas étonnée qu'Alexis les suivent les yeux fermés. Elle ne pouvait pas l'en empêcher, alors elle emballa rapidement ses affaires, embrassa sa famille et promis à Malia d'essayer de les protéger. Mais celui qu'elle allait surtout protéger, c'était Alexis. Les quatres partirent ensemble, mais ne restèrent pas longtemps ensemble. Quelques jours plus tard alors qu'ils se trouvaient dangereusement proche de la frontière avec Morbalat, une enième dispute entre Gael et Alexis éclata. Grace, ou à cause d'Aleya, le jeune homme resta en arrière avec elle, se séparant pour la première fois de sa fratrie. Aleya l'avait protégé, elle sentit cependant la déchirure en son propre coeur, alors qu'elle avait le sentiment de regarder Alexis dépérir plus la distance s'installait. Un soir, le jeune homme lui confia qu'il voulait retrouver son frère et sa soeur, partir pour Aleya. Partir pour la rébellion. Aleya accepta, un peu contre son gré, et l'accompagna jusqu'aux portes de la capitale. Elle ne voulait pas rejoindre la rébellion, pas tout de suite. Alors ils se séparèrent, pour de bon. Et elle essaya de lui dire, qu'elle savait. Elle avait compris, c'était l'évidence même, Alexis avait besoin de Gael plus que d'elle. Elle n'en était pas blessée, elle savait que le brun pouvait l'aimer aussi, de l'amour qui les unissait vraiment, un amour plus fraternel que passionnel. La séparation fut difficile, pour eux deux, mais elle le lui a promis : ils se reverront. Et quand elle entendit ce qui s'était passé au couronnement Bernstein, que les Livanov était de retour, elle fonça sur la capitale. Il était temps pour elle se choisir son camp, et puisque sa nation semblait sur le point de tomber, autant rejoindre les rebelles maintenant.
ace bernstein ≈ Ils se détestent. Et ce n’est pas le genre de haine qui peut finir en entente cordiale, non, leur haine dépasse tout. Ace ignorait qu’Alexis était en vie, comme pour tout le monde. Il l’a apprit alors qu’Alexis discutait avec Gael, après un entretien qu’ils ont eu à trois. Le fils du feu les a surpris et a crié au scandale, lui qui avait spécifiquement demandé à Gael de venir seul. Alexis n’a jamais fait confiance à Ace et il était persuadé que le fait de leur rendre leur soeur était un piège. Encore aujourd’hui, il n’est pas certain que c’en était pas un. Après que Lyra le lui ait demandé, Alexis a capturé Ace et l’a fait prisonnier des rebelles. Ace a souillé sa soeur, après la lui avoir volée. Il ne tolère pas ce qu’il y a entre eux, même si il est bien placé pour savoir que l’amour ne se commande pas, qu’on ne choisi pas pour qui son coeur va battre… Il se refuse à essayer de comprendre, de vraiment comprendre. Ace, de son côté, le voit comme un maître puissant mais instable. Il a eut à faire à sa maîtrise, qui surpassa la sienne et qui fit qu’il fut prisonnier. Il a aussi été témoin de débuts de crises de colères, ce qui l’a ammené à croire qu’Alexis n’était pas digne ni de confiance ni d’avoir la moindre responsabilité, surtout concernant Natalia. Il préfere encore la voir sous la protection de Gael, qui lui semble plus sain d’esprit.
layana belinski ≈  Depuis l'enfance, elle ne peut supporter le simple son de sa voix. Il l'agace, l'exaspère mais surtout, Alexis a toujours éveillé cette haine qui sommeillait en elle. C'est sans scrupules qu'elle ne prévenait pas ce dernier qui n'était de toute façon pas la cible première mais qui suivrait. S'abritant à Aléria, elle pensait les deux jumeaux morts comme le reste des Belinski avant que son frère ne soit sauvagement abattu. Le prénom des deux jumeaux incestueux résonnait dans sa tête. Personne ne voulait la croire mais elle était persuadée qu'il combattait pour la rébellion et qu'ils étaient à l'origine de la mort de son frère. Quelques années plus tard, elle sortait finalement de cette prison dorée et ne tardait pas à tomber nez à nez avec Alexis qu'elle défia. Combat anodin, bourrasque qui la projetait avant qu'il ne disparaisse. Ce fut la seule et dernière fois. Layana, elle est obsédée par les jumeaux. Idées malsaines. Attirance et haine qui s'y mêle, incapable d'amocher ses jolis minois dont elle protège le secret.
sofya romanov ≈  Alexis déteste Sofya. Depuis toujours, ou presque. Déjà, Alexis n’a jamais été un grand fan de nourriture, aussi étonnant que cela puisse paraître. Quand il était petit, et que la mère de Sofya apportait des plats aux enfants, Alexis n’en mangeait qu’un peu pour laisser la suite intouchée. Sans le savoir, il heurta un peu les sentiments de la cuisinière, qui pensait ne pas satisfaire un des enfants Livanov. Et Sofya, bien qu’elle soit gamine, l’avait bien vu. Elle qui adorait sa mère, en voulu beaucoup à Alexis. Et Alexis lui en voulait de passer tout son temps avec Gael, quand lui était à l’entrainement. Leurs journées se passaient comme ça, en plus d’être seul et de devoir travailler, l’enfant devait supporter de savoir qu’une inconnue lui volait son frère. Pas assez mature que pour réfléchir plus longuement à ça, il ne la vit qu’ainsi : une voleuse. Désormais qu’ils sont de retour et qu’elle n’a pas eu la décence de mourir, pour laisser quelqu’un de plus méritant vivre, Alexis la regarde avec la même expression que Gael avait, jadis, en voyant Aleya. Il ne s’en rend pas totalement compte, mais une partie de sa haine est dirigée vers elle. Elle le lui a volé pendant des années, et elle le lui vole encore. A cause d’elle, Alexis s’éloigne encore de Gael, mais elle ne l’a pas voulu. Elle ne le sait même pas, qu’elle inspire ce genre de sentiment de jalousie. Elle sait juste qu’il la déteste, mais pense naïvement que c’est parce qu’ils ne se sont jamais entendu, et qu’Alexis est particulièrement vindicatif.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:50

natalia livanov
zoey deutch, maya mitchell
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈  20 ans, la jeune femme est née à la fin du mois de janvier et arrive sur ses 21 ans. NATION ≈  celle de l'air.  ALLÉGEANCE ≈ Natalia est une rebelle, elle a vu ce que sa famille et les siens ont subit mais, avec sa captivité chez les Bernstein et son attachement à son geolier, la jeune femme commence doucement à douter. Elle voit des nuances que les rebelles refusent de voir. La guerre n'est peut être pas la solution, ou du moins pas à la manière des rebelles. Elle est d'accord que son peuple a le droit à la liberté, mais sans forcément tuer tous les Bernstein. DAEMON ≈ Circé, une loutre. PARTICULARITÉ ≈ Elle ne possède aucun don. MÉTIER ≈ En tant que rebelle et Livanov, Natalia n'a pas de métier. Elle aimerait avoir une place plus importante au sein de la rébellion mais, après son comportement suite à sa captivité, Lyra et Dmitri ont décidé de la garder sous surveillance le temps d'être certain qu'elle n'allait pas les trahir. STATUT CIVIL ≈ Officiellement célibataire, son coeur bat cependant pour un membre de la famille ennemie : Ace Bernstein. SIGNE DISTINCTIF ≈ Une tâche de naissance en forme d'étoile sur son épaule. qualités ≈ déterminée, attentionnée, perspicace.  défauts ≈ rancunière, impulsive, sarcastique. AUTRE ≈ Natalia est un personnage clé de l'intrigue. A mi-chemin entre les rebelles et le gouvernement, elle peut basculer dans l'un ou l'autre camp selon la manière dont elle est jouée. Elle a aussi un grand pouvoir sur ses deux frères (tout comme ils en ont un sur elle, ils savent l'influencer mais elle leur en veut tellement que ça marche moins bien) et on nom est important dans la rébellion. Il faut donc être conscient de ça et nous n'accepteront qu'un joueur actif et motivé.

histoire ≈Comme ses frères, Natalia est née au sein même du palais des Livanov, qui se trouve à Aelia, en Elioras. Elle est née trois ans après ses frères, et est tout de suite devenue la perle de la famille. Celle qu’ils voulaient tous protéger, et que chacun protégeait à sa manière. C’est peut être pour ça qu’elle dévloppa un caratère de tête brûlée. Elle suivait son ainé partout dans ses conneries, à faire les quatre cent coups, pendant qu’Alexis les morrigénaient à plus de calme. Et puis, un jour, ils ont quittés le château. Moins attachée que Gael aux pierres, elle était tout de même, comme Alexis, triste de quitter le palais. Sa vie, elle l’a vécue presque entièrement à Antrakar, dans un environnement chaud de la nation de la terre. Et puis, son père est mort. Natalia a toujours été plus proche de son père que de sa mère. La mort de cet homme qui fut son modèle fut atroce, presque insupportable. Grâce à ses frères, elle put passer outre cette douleur et décida de suivre Gael, quand il décida de partir de la maison. C’est à quatre qu’ils prirent la direction d’Aleria, mais une dispute éclata entre les jumeaux, et Aleya et Alexis partirent de leur côté, alors que Natalia choisi de rester avec Gael. Elle fut témoin de la dernière promesse d’Alexis à Gael : si il lui arrivait quoi que ce soit, à elle, il ne lui pardonnerait jamais. Soucieuse de ne pas vouloir voir ses frères et sa famille se déchirer plus encore, elle fit attention à elle plus que d’habitude. Mais ça ne suffit pas, car Ace Bernstein fit d’elle sa prisonnière, à Aleria. Elle est restée sa captive plusieurs semaines, avant qu’il ne la relâche avec l’aide de ses frères. Elle aurait pu en rester là, mais à son retour les rebelles ne lui faisaient plus vraiment confiance. On disait d’elle toutes sortes de choses : qu’elle avait couché avec Ace, qu’elle était une honte pour sa famille, qu’elle était passée dans le camp de l’ennemi. Natalia s’enferma plusieurs jours pour ne plus subir ça, et ne partit pas avec le reste de sa famille, quand il décidèrent d’aller à Elioras. Cette décision déchira bel et bien les jumeaux et elle et la douleur est aussi difficile à surmonter pour elle que pour eux.


ace bernstein ≈  Ace a capturé Natalia en août 2002. Avant ça, comme tout le monde, il ignorait qu’elle était encore en vie. Si il a sut que c’était elle, c’est tout simplement parce qu’il l’a observé avant de la faire prisonnière. Les rebelles prononçaient son nom et quand il a su, il n’a pas pu résister au désir d’avoir une Livanov sous sa coupe. Il a ensuite appris que son frère ainé, Gael Livanov, était en vie et quand Murtagh est devenu régent et qu’il a parlé d’exécuter publiquement Natalia, Ace n’a pas réfléchi longtemps : il a contacté Gael, avec l’aide de Natalia. Natalia était devenue importante pour elle, bien que son caractère bien trempé n’était pas évident tous les jours. C’est peut être cette résistance si forte, dans ce corps un peu fragile, qui l’a rendu amoureux d’elle. Et c’est sans doute le fait de voir un coeur derrière cette façade qui a fait que Natalia s’est attachée à lui. Peut importe, au final. Ace lui a sauvé la vie en risquant pas mal de choses, en se faisant même faire prisonnier par son propre frère, Alexis. Natalia ne l’oubliera jamais et elle a pour le Bernstein une profonde affection, même si tout les oppose.
gael livanov ≈  petite soeur toujours protégée par un grand frère qui la comprend : ils ont le même caractère, cette même soif de liberté, cette même volonté d'indépendance. Gael est le frère qui va toujours la pousser à aller plus loin, même pour enfreindre les règles, c'est celui qui lui apprend à être elle qu'importe le reste. Ils sont proches l'un de l'autre, dans une relation complice et fraternelle. Il leur arrive de s'embrouiller mais dans ce cas, l'un vient immédiatement briser la glace : ils se disputent pendant un petit moment et tout va mieux. Deux caractères forts, qui se frottent sans jamais se heurter. Mais dernièrement, l'aîné sent que sa cadette s'éloigne et lui échappe même à lui qui pourtant s'est fait un point d'honneur à ne lui laisser aucune limite pour mieux la garder près de lui.<
alexis livanov ≈  Alexis et Natalia sont très proches. Quand Gael devait passer ses journées avec Jon, à cause de son titre d’héritier de leur branche de la famille, Alexis ne passait pas mal de temps avec Natalia. Ils jouaient ensemble, beaucoup, mais ce n’était jamais vraiment pareil que quand Gael était là. Alexis a vite senti la différence, même s’il était conscient de l’amour de sa sœur pour lui, entre lui et son frère. Gael, c’était celui vers qui elle se tournait plus facilement. Alors, Alexis a pris son rôle de grand frère un peu plus à cœur, pour se trouver sa place dans la vie de la brune. Et plus tard, il a été celui qui l’a aidée à maîtriser son élément, et à faire ses exercices de respirations et de méditations – même si la jeune Livanov ne semblait pas en être une grande fan -. Alexis, c’est aussi le plus doux de la famille, celui qui tente de trouver des solutions aux conflits et qui apporte l’affection d’une étreinte à n’importe quel moment de la journée. Il a refermé ses bras autour des épaules de Natalia, et glissé ses doigts dans sa chevelure couleur ébène. Même si, jadis, il était jaloux de ce qui unissait Gael et Natalia, désormais il est heureux de voir son frère et sa sœur aussi proches. Sa place se trouve juste entre eux deux, et c’est logique puisqu’il n’est ni l’aîné, ni le cadet. Il n’a pas été surpris, quand Natalia a décidé de suivre Gael. La séparation en a été que plus dure, pour lui, car il perdait son frère et sa sœur d’un seul coup et c’est aussi pour Natalia qu’il a voulu revenir. Natalia, c’est la prunelle de ses yeux, c’est ce qu’il a de plus précieux et ce non pas après Gael, mais au même rang que Gael. Il ne peut perdre ni l’un ni l’autre, et quand il a appris que Gael l’avait perdue, il lui en a voulu mais aussi et surtout à lui-même. De ne pas avoir été là auprès d’eux, de ne pas avoir été capable de les protéger plus. Il aurait dû le savoir. Gael et Natalia étaient les experts pour s’attirer des ennuis. Alexis, lui, avait toujours évité que son frère et sa sœur ne se blessent trop durement. Il pouvait les protéger et il est partit. Il aurait voulu discuter avec Natalia, après son retour chez les rebelles, retrouver son lien qu’il avait avec elle mais c’était sans compter sur l’amour et ses désastres. Alexis a fait prisonnier la personne pour qui le cœur de la belle bat, et même s’il devrait comprendre qu’on ne choisi pas qui on aime, il a du mal à comprendre et surtout à accepter que Natalia se soit emmourachée de l’ennemi.
aleya hemingway ≈  Sept ans les séparent et pourtant, Aleya a toujours considéré Natalia comme son égal. Elle ne l'a jamais traité comme une petite fille et c'est ce que la Livanov a toujours apprécié, alors même que ses frères la traitaient comme une chose fragile. Les deux jeunes femmes ont toujours été très proches. Aleya étant l'une des rares présences féminines dans la vie de Natalia, peu proche de sa mère Malia. C'est elle que la Livanov venait trouver dès qu'elle avait un problème ou une question. Au fil des années, ce lien n'a fait que se renforcer. Les deux jeunes femmes n'étaient certes pas soeurs de sang mais elles en avaient la relation. Un lien qui n'a pas changé, même avec l'évolution de sa relation avec les frères de la Livanov. Natalia était au contraire la seule personne à demeurer neutre et à ne pas évoquer le sujet en présence d'Aleya. Si elle était ravie, elle était assez mature pour respecter son amie. Natalia était présente si elle voulait lui en parler mais elle refusait de s'impliquer en cas de problème. Le départ de la nation de la terre fut une véritable déchirure pour les deux jeunes femmes. Si Aleya perdait sa précieuse amie, Natalia perdait non seulement cette dernière mais aussi son frère. Une perte dont était bien consciente la Hemingway qui lui fit la promesse de veiller sur Alexis. Aleya n'aurait jamais pu imaginer ce qui arriverait à son amie, une fois entrée dans la rébellion. C'est en partie pour Natalia qu'elle a décidé de suivre le Livanov. Maintenant que son amie a été libérée, elle compte bien être présente pour elle, certaine que Natalia en a  plus que jamais besoin.
dmitri livanov ≈  C’est par Gael que Natalia est entrée dans la ligue. Après que Sofya Romanov ait reconnu son frère, et l’ait fait entré dans la ligue, il était normal que Gael fasse entrer Natalia également. Dmitri était ravi de voir sa plus jeune cousine toujours en vie. Il l’était un peu moins de constater que la jeune femme était aussi tête brûlée que Lyra et Gael. Pourtant, il a essayé de la raisonner. Quand ils étaient petits, Dmitri adorait s’occuper de la plus jeune de cette fratrie. Malia la lui laissait avec plaisir, elle adorait voir s’illuminer le visage de Dmitri en la présence de Natalia. Ils ont un lien qui se rapproche fort de celui d’un frère à une sœur. Après ses deux frères, c’est simple, c’est de lui que la brune est plus proche. Elle était soulagée de voir qu’il était ne vie, alors que ceux de leurs cousins dont Gael et Alexis étaient les plus proche (Andrej et Xander) étaient décédés. Après son enlèvement, Dmitri a connu cette rage qui l’avait déjà pris plusieurs fois, mais il l’a rapidement fait taire pour pouvoir se concentrer. Lui ne voulait pas que Lyra ordonne à Alexis de capturer Ace, et pourtant ce fut chose faite, et il devait bien admettre que l’idée n’était pas si mauvaise, après tout ils avaient un moyen de pression. Mais quand il comprit ce que sa cousine ressentait pour le Bernstein, il fut le seul à comprendre. L’amour frappe parfois au mauvais moment, on ne choisi pas et il le sait très bien. Malgré tout, il veut la protéger, et comme tout le monde, il ne fait pas confiance à Ace. Mais lui y voit une autre opportunité : celle d’avoir un Bernstein dans leur camp, une chose que ni Lyra, ni Alexis n’accepteront, il en est certain mais il espère que Gael se rangera de son côté, à lui et Natalia.

malia livanov ≈  Natalia représentait l'un de ses plus grands espoirs à sa naissance. Une fille tombée comme un cadeau du ciel. Malia l'a élevé avec un amour inconditionnel, à l'instar de ses aînés. Jamais elle n'aurait pu imaginé qu'en grandissant, cette dernière s'éloignerait d'elle d'une façon involontairement cruelle. Si elles ne s'entendaient pas parfaitement, Malia n'aurait jamais pu soupçonner que sa fille lui en voudrait tellement d'être retenue "prisonnière" du monde extérieur. Un désaccord qui n'a fait que les séparer au fil des années, amplifiant leurs différences si superficielles. Natalia est en effet le portrait craché de sa mère durant sa jeunesse. Malia était en effet aussi belle, forte et intrépide que sa fille. Secret oblige, elle n'a jamais eu l'occasion de lui en faire part, se contentant de garder le silence devant le mépris muet de sa fille. Une situation qui ne s'est jamais arrangée puisque Malia a laissé sa fille prendre la route avec ses frères. Un déchirement bien différent que celui qu'elle avait éprouvé pour Alexis ou Gael. Lorsque Malia a appris ce qui était arrivé à sa fille, elle a pris la résolution de tout lui avouer et d'enfin se rapprocher d'elle, quelle que soit sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:50

esfir nikolaïev
shelley hennig
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈ La belle es âgée de 25 ans, elle est née dans un petit village non loin de la capitale de l'air, en plein mois de mars. NATION ≈ Celle de l'air. ALLÉGEANCE ≈  Son allégeance est un peu floue. La brune joue un double jeu. Officiellement, elle est une rebelle mais si un jour le gouvernement les capturent tous, ce sera peut être grâce à elle... ils savent, qu'ils ont quitté Aleria pour Elioras et pour cause : elle le leur a dit. Seulement voilà, les lettres se font de moins en moins présentes. La jeune femme a rencontré un membre de la famille Livanov, et son allégeance a été remise en doute dans son esprit embrumé. Elle a passé sous silence ses délits, mais elle hésite à les avouer... Mais voilà, la fille de l'air n'oublie pas pourquoi ni pour qui elle s'est placée du côté du gouvernement. DAEMON ≈ Un hibou grand duc.  PARTICULARITÉ ≈  Si vous le désirez elle peut posséder le don de sixième sens : la forte intuition. En tout cas elle est très intuitive. (si vous voulez le don, il va falloir passer le test rp demandé). MÉTIER ≈ Médecin pour les rebelles. STATUT CIVIL ≈  Officiellement célibataire, elle est en fait plus ou moins en couple avec un maître de l'eau plus âgé qu'elle et qui l'avait enlevé pendant la guerre, pour faire d'elle une sorte de jouet. Après des attouchements forcés, la brune a développé le syndrôme de Stockholm et est tombée amoureuse de son goelier, qui la fit passer dans le camp du gouvernement. Elle fut graciée sous échange d'informations venant du camp rebelles. Au début forcée (c'était ça ou la mort) elle a vite compris que c'était aussi la seule manière de garder son amant auprès d'elle et de rester dans ses faveurs.  SIGNE DISTINCTIF ≈  Elle possède quelques cicatrices dues à ses luttes, au début de son enfermements : ses poignets et ses chevilles ont quelques restes d'entailles profondes provoquées par des liens dont elle a essayé de se défaire par la force.qualités ≈ maligne, douce, compréhensive défauts ≈ manipulatrice, cachotière, rancunière. AUTRE ≈ Avant que vous n'alliez plus loin : nous n'accepterons que des joueurs majeurs ou en tout cas assez matures que pour jouer ce personnage. Esfir a connu des violences physiques et sexuelles, elle a été enfermée, elle est sous l'emprise d'un homme violent et joue un double jeu. Ce personnage demande une certaine ouverture d'esprit mais aussi et surtout de la maturité, on sait que l'âge ne fait pas la maturité mais c'est histoire de donner une idée.

histoire ≈ Esfir est née dans un petit vilage non loin de la capitale de l’air. Ses parents ont toujours été de fervents admirateurs de la famille régente, bien qu’ils n’aient ni fait partie de l’armée, ni voulu en faire partie. Ils appréciaient leurs régents, voilà tout. Esfir a donc grandit dans une maison qui respectait sa nation et qui n’avait rien à redire sur le fonctionnement de la nation. Elle a apprit à s’attacher à son éléments et à ses traditions et a grandit dans un foyer aimant. Rien ne la prédestinait à ce qui allait lui arriver. Quand la guerre éclata, Esfir était encore à l’académie. Elle fut une rescapée – de justesse – des bombardements et s’en sortit sans cicatrices, étrangements. Par contre la brune était animée d’une rage sans limites. Elle décida de s’enroler dans l’armée, mais elle était bien trop jeune ! La nation de l’air lui dit d’attendre, alors elle s’enrola en tant qu’infirmière. Très intelligente, la brune apprit très vite et prit goût à la médecine, elle apprit alors plus de choses et commença à partir sur le terrain avec sa nation. En 1996 la guerre se termine, mais l’air entre dans une première révolte. La belle suit le mouvement et se révolte également, mais ça ne dure pas longtemps. C’est en 1997 qu’elle se fait capturer par un membre de la ligue, maître de l’eau. La Ligue venait tout juste d’être créée et n’avait pas vraiment de lois, aussi le maître de l’eau la garda prisonnière et fit d’elle une sorte de jouet sexuel. Après des luttes contre ses liens, vaines, la brine finit par développer le syndrôme de Stockholm et son enfermement devient moins pénible. Quand son goelier comprend, il la libère de ses liens mais elle reste enfermée quelques années sous terre, dans la cave ammenagée du fils de l’eau. C’est à cet instant que tout s’embrouille dans son esprit, les tortures physiques et la difficulté de l’enfermement rend Esfir mentalement faible et elle succombe à l’appel de la trahison. Si elle veut rester en vie, elle devra rejoindre les rebelles et se faire passer pour l’une des leurs. Toutes les semaines, elle devra envoyer des nouvelles à son geolier, qui les transmettra au gouvernement. Esfir s’exécute, par amour et par désir rafouche de rester en vie. Mais sa vie bascule quand elle rencontre enfin un Livanov, et qu’elle comprend le mal qui a été fait à la famille régente. Esfir – qui est empathique et intuitive – projette l’histoire des Livanov sur une centaine de familles sans nom, dont la sienne. Ils sont des milliers à avoir été décimés, et doucement cette rage, familière, lui étreint le coeur à nouveau. Que faire ? Depuis qu’ils sont partis pour Elioras, Esfir a renoncé à envoyer des lettres au gouvernement. Le manque de son amant se fait ressentir, elle a pour lui une passion ardente mais doucement, la belle s’eveille de la manipulation mentale qui a été faite et ce, sans que l’amour s’en aille véritablement.

nathan blake ≈  C’est lui qui l’a capturée, fille libre de l’air. L’intrépide Esfir se fit lamentablement avoir par un homme qui ne jouait pas selon les règles. Il allait la tuer, mais il voulait faire d’elle son jouet. Il aimait chez elle cette manière de se débattre, de le provoquer, de lui cracher au visage parfois. Son arrogance ne déclenchait pas ce qu’elle aurait pourtant voulu, tous ces mois : qu’il la tue, enfin. Oh non, il ne la désirait que plus encore. Nathan gardait Esfir prisonnière de ses sous-sols, pour aller la voir et s’emparer de ses charmes sans lui demander son accord au préalable. Elle hurla longtemps, et souvent, et ce son fut comme une douce mélodie à ses oreilles. Et puis bien vite, il le vit : elle changeait. Elle tombait amoureuse d’elle. Son corps se languissait des caresses de Nathan, qu’elles soient douces ou brutales. Elle le voulait contre elle, elle le voulait en elle, à tout prix. Elle en vint même vite à le supplier de l’aimer, à la regarder et, parfois, il se moqua d’elle. L’aimer ? Lui ? Mais voilà, il ne la voulait plus morte. Plus du tout même et bien vite, une idée lui vint en tête. Il voulait une espionne au sein même des rebelles. Fille de l’air, caratérisée par la flèche tatouée au creux de son poignet, elle ne serait qu’acceptée par ces imbéciles de Livanov. Nathan fit part de son plan à Alena. Jamais ils n’en parlèrent au gouvernement, cette espionne, bien qu’elle était persuadée d’agir pour le gouvernement, agissait pour la ligue et uniquement pour eux. Bien sûr, Alena et Nathan retransmettaient certaines informations mais ils gardaient la plupart pour eux. Une famille régente dirigeait la rebellion, et c’était l’une de celles que Nathan et Alena voulait faire tomber. Esfir ferait tout pour son amant, mais le temps est passé… Sa liberté lui remémore ce qu’elle fut, jadis, et l’absence de ce corps contre le sien agit comme une désintoxication de cet être mauvais. Déjà, ses lettres se font absentes et, déjà, Nathan sent la colère gronder en lui. Il la retrouvera, et lui rappellera ses devoirs, envers et contre tout.
alexis livanov ≈  Alexis et Esfir s’étaient déjà croisés quelques fois, notamment quand le jeune homme s’était blessé, un peu après son arrivée chez les rebelles. Il a affronté des maîtres du feu et de l’eau et avaient quelques brûlures sur le corps. La brune lui a prescrit quelques ongents, mais n’a plus revu Alexis et pour cause, c’est Gael qui s’est occupé de lui appliqué la crème miracle. Rapidement, la jeune femme a comprit que les jumeaux ne laissaient personne s’occuper de l’autre. Si au début elle trouvait ça plutôt attendrissant, comme relation, elle a désormais compris que ça allait bien plus loin. C’est après l’accident d’Alexis, dans les attentats de novembre, qu’Esfir a appris à connaître le plus méfiant des Livanov. Il lui a confié sa peur de ne plus jamais pouvoir marcher, au départ. Elle s'est occupée de lui quand Gael ne le faisait pas, et ils ont passé beaucoup de temps à discuter. Alexis lui a confié d'autres choses, d'autres peurs. Celle de ne plus pouvoir maîtriser l'air, par exemple. A force de discussion, le jeune homme s'est beaucoup ouvert à elle. Il a vu en elle un exutoire, et elle a toujours été disposée à aider son prochain et surtout lui, un Livanov dont elle pourrait livrer les secrets au gouvernement, ce qui ne ferait qu’apporter plus encore les faveurs de son amant pour elle. Au départ donc intéressée, cette relation a vite pris beaucoup d’importance aux yeux de la jeune femme. Elle s’est attaché à lui et à sa tendance à être très tactile. Pour elle qui n’avait plus connu de douceur depuis des années, se laissait agréablement prendre dans ses bras quand Alexis allait chercher un peu de réconfort chez elle. Elle sait très bien qu’il est comme ça avec pratiquement toute sa famille et se sent privilégiée d’être incluse dans ce cercle restreint. Esfir n’a pas encore fait face aux colères violentes d’Alexis, mais elle en a entendu parler. La jeune femme le connaît très bien, peut être mieux qu’il ne le croit. Elle se doute de la relation qui lie les frères, c’est elle qui les a une fois surpris à dormir ensemble, après le réveil d’Alexis de son long coma. A force de remettre les pièces du puzzle en place, elle a fini par comprendre mais elle ne juge pas. Non, l’amour peut se trouver n’importe où et elle même en a fait les frais, après tout…
gael livanov ≈  Comme pour Alexis, Esfir connaissait déjà un peu Gael. Ce n’est pas elle qui s’est occupée de le soigner à chaque fois (et elles étaient nombreuses) mais elle était là quand Alexis était dans le coma. C’était à elle qu’il devait souvent demander des nouvelles, et elle qui lui disait qu’il ne pouvait qu’attendre, avant de lui dire d’aller s’allonger parce qu’il avait des côtes cassées. Déjà à l’époque, Gael avait un mauvais préssentiment concernant Esfir, sans savoir mettre le doigt dessus. La jeune femme ne l’a jamais beaucoup approché, pas assez longtemps. Elle non plus n’avait pas un très bon pressentiment le concernant, elle sentait qu’elle devait se méfier de lui, qu’il pourrait peut être la percer à jour si elle n’y prenait pas garde. Après que la brune se soit fortement liée à Alexis, elle n’eut pas d’autre choix que d’accepter Gael lorsqu’elle allait voir Alexis. Entre eux, le courant ne passe pas. Ils se méfient l’un de l’autre, surtout Gael. Il voit d’un mauvais oeil cette relation nouée trop rapidement avec son jumeau et a peur qu’elle sache ce qui les lie vraiment, lui et son frère. Il ignore qu’elle est déjà au courant, qu’elle a déjà fait les maths dans sa tête. Gael n’a pas oublié que c’est elle qui les a vu dormir ensemble, quand Alexis est enfin sortit de son coma. Il sait que ce qu’ils ont n’est pas orthodoxe, que leur relation n’est en rien ce qu’approuve la société et il sait que si quelqu’un est au courant, ils sont en danger.
malia livanov ≈  De nature instinctive, comme son fils ainé, Malia a tout de suite appris à se méfier de cette fille de l’air. Elle ne l’a rencontrée que quelques fois, parce que Lyra lui a dit que c’était elle qui s’occupait d’Alexis. Elle voulait savoir comment allait son fils, et surtout où il était mais… Esfir l’ignorait. Malia le savait pourtant : Alexis était un véritable courant d’air. Sans même savoir que sa mère se trouvait à Aelia, il l’évitait superbement bien. C’est peut être aussi parce qu’Esfir n’arrive même pas à garder un oeil sur son patient le plus précieux (l’amour de la mère aveugle parfois son jugement) qu’elle se méfie si fort d’elle. Et puis elle n’arrive pas à se débarasser de ce sentiment que quelque chose ne va pas. De son côté, Esfir se souvient des Kastarov et de leur réputation. Comme tous les fils et toutes les filles de l’air : elle sait qui est Malia, et de qui fut-elle l’épouse. Une Kastarov qui s’est cachée, voilà ce qu’elle est. Esfir a du mal à l’apprécier, mais au fond elle sait qu’elle n’est pas mieux qu’elle-même et ça la frustre encore plus.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Jeu 12 Nov - 0:51

aleya hemingway
crystal reed
down to earth
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈ 27 ans, Aleya est née au domaine des Hemingway, à Antrakar. NATION ≈ Sa nation est celle, désormais entachée, de la terre. Selon elle, les Darsonval avaient déjà jeté l’opprobre sur eux en brisant l’alliance avec les Livanov.  ALLÉGEANCE ≈ A la paix, principalement. A sa famille, et quelque part à cette fratrie Livanov qu'elle était prête à suivre. A la rébellion, bien assez vite. DAEMON ≈ c'est une zibeline à la fourrure sablée, répondant au nom de Thea. PARTICULARITÉ ≈  Elle a un véritable don quand il s'agit de manier l'arc.  MÉTIER ≈ expert-chasseur. STATUT CIVIL ≈ Célibataire depuis peu, depuis qu'Alexis et elle se sont séparés, aux portes d'Aleria. SIGNE DISTINCTIF ≈ une fine et longue entaille parcourt l'avant-bras d'Aleya, souvenir d'un mauvais maniement de l'arc. qualités ≈ forte, indépendante, patiente défauts ≈ fière, obstinée, sarcastique. AUTRE ≈ Aleya marque le détachement d'une famille vassale avec la famille régente de la nation de la terre. Elle refuse la lâcheté de ses régents et veut montrer a la nation de l'air et aux Livanov que toute sa nation n'est pas comme les Darsonval.

histoire ≈ Aleya est née dans la nation de la terre, chez les Hemingway. Quand elle était encore adolescente, au tout début de la guerre, les Livanov de la branche mineure sont venus se réfugier chez eux, prétendant être morts. Son père lui a rapidement expliqué que les enfants ne devaient pas le savoir, qu'ils pensaient que la guerre était terminée et que c'était un stratagème pour les protéger, que leur alliance avec les Livanov devait leur faire faire des concessions. Elle a tout de suite compris, et s'est mit en tête de rendre les journées des Livanov plus agréable, en devenant amis avec eux. Le temps a passé, et leurs relations ont changés. Et puis quand Jon Livanov (le père) et décédé, la fratrie a décidé de partir du domaine Hemingway. Aleya a alors décidé de les suivre, et surtout de suivre Alexis. Elle savait, ce qui se passait à l'extérieur. Eux, pas, et elle voulait protéger Alexis, mais aussi son frère et sa soeur, contre la dure réalité qui viendrait de manière trop brutale. Après sa séparation avec le plus jeune des jumeaux, elle voyagea longtemps à Hamanat et à Antrakar et rencontra d'autres maîtres de la terre, dont Aaron, un ami d'enfance. C'est cette rencontre qui lui donna l'envie, surtout, de revenir à la rébellion.

alexis livanov ≈  Aleya et Alexis se connaissent depuis des années. Depuis que le gamin est arrivé chez elle, avec son frère et sa soeur, et ses parents. Rapidement, les enfants Livanov et la jeune Hemingway se sont très bien entendu, mais surtout Alexis et Aleya. Aleya, c'est un peu comme une âme soeur d'Alexis, et inversément. Ils ont tout de suite connectés ensemble, mais Alexis restait très proche de Gael, et Aleya essayait de ne pas s'interposée. Ils ont grandit, et ce lien est resté, toujours plus fort. A table, Malia Livanov (la mère d'Alexis) prenait un malin plaisir à asseoir son jeune fils en face de la brune, qu'elle appréciait également beaucoup. Cela faisait aussi un peu partie de l'idée de Malia d'enfin réussir à séparer ses fils, eux qui auraient pu vivre tels des siamois sans aucun problème. Aleya n'avait pas compris la manoeuvre de la mère Livanov, elle se contentait d'apprécier de l'avoir si proche, pour pouvoir lui parler. Au début, Gael n'étais jamais bien loin, il prenait part aux discussions et aux jeux. Alexis était le plus heureux, quand il y avait Gael, Natalia et Aleya autour de lui. Il ala considéré rapidement comme une autre soeur, comme sa meilleure amie. Ils s'entrainaient beaucoup ensemble, lui qui adoraient les combats amicaux, et elle qui voulait perfectionner sa maîtrise de la terre. Et puis, il eut vingt ans. C'est plus ou moins au moment où leur relation commença à prendre un tournant. De plus en plus, Gael et Alexis était séparés par Malia, et de plus en plus, il se retrouvait avec Aleya pour partager des journées, ou des soirées alors que Jon faisait s'entrainer Gael plus ardemment. Au fil des ans, Aleya avait prit un peu de la douceur d'Alexis. Beaucoup, même. Et Alexis avait pris de sa manière particulière de tout réfléchir. Ils s'imitaient un peu, dans leurs comportements, étaient totalement sur la même longueur d'onde. Déjà à cet instant, Alexis qui cherchait toujours, tout le temps, le contact physique avec ceux qui l'aimait, commença à lui tenir la main de manière totalement aléatoire, juste pour se sentir bien. Il posait sa tête sur son épaule, et parfois l'enfouissait dans son cou pour y chercher du réconfort. Et Aleya l'accueillait, comme tous les autres le faisait. Pour lui, il ne faisait rien de mal, mais il sentit la relation d'Aleya et Gael changer. Il continua, pourtant, elle ne s'y opposa pas, et quand il eut 21 ans, et elle 25, ils échagèrent un premier baiser. C'était Aleya qui était venu le chercher, après un entrainement, Alexis l'avait maîtrisée et plaquée au sol, et pour le déstabiliser, elle avait pris ses lèvres. Le jeune homme, qui n'était pas étranger aux baisers, en fut perturbé sur l'instant mais ses lèvres répondirent. Durant de longues semaines, la relation entre eux et Gael se déteriora encore plus rapidement, jusqu'à n'être plus rien qu'un champ de ruines encore fumantes. Et puis, Jon Livanov expira son dernier souffle. Alexis était, des 3, le moins proche de son père mais il trouva réconfort chez Aleya, étant donné que Gael l'avait rejetté quelques jours auparavant. En voyant tout ce qui se passait chez les Livanov, Aleya mettait doucement les pièces du puzzle ensemble. Et quand Gael voulu partir avec Natalia, elle ne fut pas étonnée qu'Alexis les suivent les yeux fermés. Elle ne pouvait pas l'en empêcher, alors elle emballa rapidement ses affaires, embrassa sa famille et promis à Malia d'essayer de les protéger. Mais celui qu'elle allait surtout protéger, c'était Alexis. Les quatres partirent ensemble, mais ne restèrent pas longtemps ensemble. Quelques jours plus tard alors qu'ils se trouvaient dangereusement proche de la frontière avec Morbalat, une enième dispute entre Gael et Alexis éclata. Grace, ou à cause d'Aleya, le jeune homme resta en arrière avec elle, se séparant pour la première fois de sa fratrie. Aleya l'avait protégé, elle sentit cependant la déchirure en son propre coeur, alors qu'elle avait le sentiment de regarder Alexis dépérir plus la distance s'installait. Un soir, le jeune homme lui confia qu'il voulait retrouver son frère et sa soeur, partir pour Aleya. Partir pour la rébellion. Aleya accepta, un peu contre son gré, et l'accompagna jusqu'aux portes de la capitale. Elle ne voulait pas rejoindre la rébellion, pas tout de suite. Alors ils se séparèrent, pour de bon. Et elle essaya de lui dire, qu'elle savait. Elle avait compris, c'était l'évidence même, Alexis avait besoin de Gael plus que d'elle. Elle n'en était pas blessée, elle savait que le brun pouvait l'aimer aussi, de l'amour qui les unissait vraiment, un amour plus fraternel que passionnel. La séparation fut difficile, pour eux deux, mais elle le lui a promis : ils se reverront. Et quand elle entendit ce qui s'était passé au couronnement Bernstein, que les Livanov était de retour, elle fonça sur la capitale. Il était temps pour elle se choisir son camp, et puisque sa nation semblait sur le point de tomber, autant rejoindre les rebelles maintenant.
aaron carstel ≈ Aleya connaissait si bien Aaron, quand ils courraient dans le palais des Darsonval à deux pour jouer à chat. Souvent, ils se retrouvaient à l’occasion des banquets, des fêtes, des anniversaires et autres célébrations qui réunissaient les familles dirigeantes de la nation de la terre autour d’un festin. Quand ils étaient petits, ils étaient les meilleurs amis du monde, et puis un jour Aleya n’est plus venue. Sa famille ne participait plus que très peu aux banquets, prétextant des maladies, des empêchements. Ils se voyaient de moins en moins souvent, et la dernière fois qu’ils se sont vus était à la mort d’Ansem, un peu après le début de la rébellion de Maverick Livanov. Aleya lui a dit tout son chagrin, espérant que son ami saurait trouver le bon chemin. Elle fut surprise quand il lui annonça que son père l’avait mérité, parce qu’il était un traitre. Une dispute éclata, elle lui cria qu’il ne savait pas ce qu’il disait, qu’il ne le pensait pas, qu’il n’était plus le même mais il resta hermétique à ses mots. Et puis, il ne la vit plus jamais. Encore maintenant, ses pensées sont hantées par la brune à la forte personnalité. Il ne la revu que très récemment, alors qu’il était en mission pour la ligue. Quand elle lui a affirmé sans détour qu’elle rejoignait les rebelles, comme tous les maîtres de la terre devraient le faire, un combat commença. Et avec les mots échangés, elle comprit qu’il était de la ligue. Elle en fut chamboulée au plus haut point, et lui dit qu’il s’était perdu, qu’il avait trahit son père et sa famille, et toute sa nation. Mais non, c’était elle qui ne comprenait rien. En soutenant les Bernstein et les Pernington, ils s’offraient une place de choix au sein du gouvernement, et elle elle mourrait dans le froid d’Elioras, sous les assauts de l’armée. L’attirance qu’ils avaient l’un pour l’autre est toujours là, au fond, n’attendait qu’une étincelle pour les faire s’embraser tous les deux, mais autre chose plâne au dessus de leurs crânes : la promesse d’une mort donnée par la main de l’autre.
gael livanov ≈  Ils se détestent, et pas qu'un peu. Au début, Aleya n'avait rien contre Gael. Au début, Gael appréciait Aleya. Elle rendait son frère heureux, et elle était vraiment chouette comme fille. Ils s'entendaient bien, ils déconnaient ensemble, et parfois même : ils se moquaient les uns des autres ensemble. Mais c'est quand elle a commencé à être un peu trop proche d'Alexis que Gael a commencer à voir rouge. C'était son frère, à lui, c'était son autre, à lui, et uniquement le sien. Elle n'avait aucun droit de se l'approprier, de le toucher comme elle le faisait, de lui lancer des regards comme ça avec c'était une chose qu'il avait longtemps partagé avec Alexis, qu'il avait été le seul à avoir avec lui. Et il voyait Alexis la suivre, et il était persuadé qu'Alexis la préferait elle. C'était évident, pourquoi Alexis l'oublierait pour Aleya, si ce n'était parce qu'il ne l'aimait pas comme lui l'aimait ? Alors il fit une chose qu'il n'avait jamais fait, il se planqua sous une barricade, même envers son frère. Et il essaya de les laisser ensemble, mais dès qu'elle était dans la pièce, et dès qu'elle ouvrait la bouche, il sentait une colère sorude lui prendre les trippes, et en faire plein de noeuds. Il avait envie de hurler sa colère, mais il se retenait, pour Alexis. Parce que malgré tout, si elle pouvait le rendre heureux, alors que pouvait-il dire contre leur relation ? Rapidement, elle devint la source de toute sa hargne, de tout le malheur qui accompagnait ses journées et, pire, ses nuits de solitude. Et elle le sentit, et elle ne supportait pas cette possessivité, qu'elle prenait pour maladive, dans un premier temps. Elle voulait protéger Alexis contre ce frère qui était trop présent dans sa vie, et qui l'empêchait de grandir, de prendre son envol. Elle voyait Gael comme une sorte de poids dont elle voulait lester Alexis. Elle se rendit compte, plus tard, du mal commis entre les deux frères mais Aleya ne s'en veut pas. Ele l'ignorait, alors, à l'époque. Elle pensait que Gael exagérait son rôle de frère, et puis Alexis avait répondu à ses étreintes, à ses baisers, elle pensait qu'elle avait le droit. Et même le regard plein de haine de Gael, lorsqu'ils se séparèrent, n'avait pas suffit à lui dire que tout était de sa faute à elle. Non, elle était juste là, elle avait juste lié un lien exceptionnel avec la partie d'un tout dont elle ne connaissait pas la nature exacte. Et maintenant, loin de deux frères, elle les espère réunit. Et au fond, elle aimerait que cette haine s'efface, elle aimerait retrouver son ami.

natalia livanov ≈  Sept ans les séparent et pourtant, Aleya a toujours considéré Natalia comme son égal. Elle ne l'a jamais traité comme une petite fille et c'est ce que la Livanov a toujours apprécié, alors même que ses frères la traitaient comme une chose fragile. Les deux jeunes femmes ont toujours été très proches. Aleya étant l'une des rares présences féminines dans la vie de Natalia, peu proche de sa mère Malia. C'est elle que la Livanov venait trouver dès qu'elle avait un problème ou une question. Au fil des années, ce lien n'a fait que se renforcer. Les deux jeunes femmes n'étaient certes pas soeurs de sang mais elles en avaient la relation. Un lien qui n'a pas changé, même avec l'évolution de sa relation avec les frères de la Livanov. Natalia était au contraire la seule personne à demeurer neutre et à ne pas évoquer le sujet en présence d'Aleya. Si elle était ravie, elle était assez mature pour respecter son amie. Natalia était présente si elle voulait lui en parler mais elle refusait de s'impliquer en cas de problème. Le départ de la nation de la terre fut une véritable déchirure pour les deux jeunes femmes. Si Aleya perdait sa précieuse amie, Natalia perdait non seulement cette dernière mais aussi son frère. Une perte dont était bien consciente la Hemingway qui lui fit la promesse de veiller sur Alexis. Aleya n'aurait jamais pu imaginer ce qui arriverait à son amie, une fois entrée dans la rébellion. C'est en partie pour Natalia qu'elle a décidé de suivre le Livanov. Maintenant que son amie a été libérée, elle compte bien être présente pour elle, certaine que Natalia en a  plus que jamais besoin.

dmitri livanov ≈ Il l’a rencontrée récemment, alors qu’elle voulait faire partie de la rébellion. Ca doit faire une ou deux semaines qu’ils se connaissent, mais déjà, Dmitri a trouvé en elle une précieuse alliée. Il sait que c’est sa famille qui a protégé une partie de la sienne, et il leur en est extrêmement reconnaissant. Il se sent le devoir de la protéger en retour, elle et tous les Hemingway qui ont tout risqué pour protéger une partie des Livanov. Il sait aussi vaguement ce qui a lié Aleya et Alexis, puisqu’elle le lui a dit – comme gage de sa loyauté –. Il sait qu’elle est encore très importante pour son cousin, et c’est pour ça qu’il lui a demandé de garder un œil sur lui. Aleya a bien sûr accepté. La rage qui dévore le jeune Livanov est dangereuse, d’après Dmitri, et Aleya est bien d’accord. Ils sont de très bons alliés, représentant tout ce que furent les nations de l’air et de la terre, il y a des années. Tous les deux veulent œuvrer dans le but de retrouver la paix, et aucun d’eux ne veut un pouvoir qu’ils assumeraient pourtant très bien. Après tout, ne dit-on pas de donner le pouvoir à ceux qui ne le recherchent pas ?

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Ven 20 Nov - 16:22

Sofya Romanov
Kaya Scodelario
blowing in the wind
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈ elle est née en plein hiver 1979, il y a vingt-trois ans, dans les montagnes d'Elioras, au pied du palais de la capitale nation ≈ l'air qui souffle dans ses cheveux, sur sa nuque, sur son visage, l'air qui la fait se sentir libre allégeance ≈ elle est fidèle à la rébellion et aux âmes qu'elle peut défendre daemon ≈ au choix, de préférence un oiseau métier/fonction ≈ soldate experte en combat à main nues statut civil ≈ célibataire, bien qu'elle ait un faible pour son meilleur ami depuis l'enfance SIGNE DISTINCTIF ≈ une flèche tatouée récemment sur le rein droit   qualités ≈ ouverte d'esprit, joueuse, inventive, franche, rusée, combative défauts ≈ têtue, grande gueule, n'a pas beaucoup de tenue, a des attitudes parfois trop masculines, incapable de comprendre une fille AUTRE ≈ sa mère était cuisinière au palais des Livanov.

histoire ≈ Sofya a grandi dans le luxe, sans jamais avoir le droit d'y toucher, et déjà toute petite elle arpentait les vastes couloirs de la demeure des Livanov. Elle aurait dû devenir comme sa mère, et passer sa vie à servir ses régents, silencieusement, avec la discrétion et l'effacement propres à ces petites mains qui savent se rendre invisibles. Mais Sofya, c'est aussi tout un caractère et une volonté dure comme l'acier : elle a tout fait pour pouvoir sortir de ce destin tout tracé. Lorsque la guerre éclate, elle est tout juste âgée de neuf ans, et alors c'est la révélation : elle veut défendre les siens. Elle fera tout pour imposer son choix à sa famille. Pour cela, elle entre dans l'armée des régents de l'air, elle a alors quinze ans. Si au départ elle est sujette aux railleries de ses camarades masculins, elle s'impose très vite auprès d'eux et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Sofya, depuis sa simple position de soldate, a soutenu la révolte de Maverick, car embrasse elle aussi l'idéal de liberté qu'il semble incarner. La trahison des Belinski est pour elle un acte abominable qu'elle ne comprend pas : elle a dix-neuf ans, et durant le massacre a failli perdre sa mère, alors encore au service des Livanov.
Sofya fait partie du cercle restreint autour de Lyra qui a mis en place la seconde rébellion. Elle soutient la jeune régente avec une fidélité sans faille depuis les touts débuts. Cependant, elle n'hésite pas à critiquer ouvertement les décisions qu'elle pense stupides ou extrêmes. Elle est comme ça, Sofya : franche et incapable de tenir sa langue dans sa poche.

gael livanov ≈  Elle devait avoir cinq ans quand ils se sont rencontrés. Il l'a charrié parce qu'il avait quelques mois de plus qu'elle et se vantait d'être le plus vieux. Ils ont très vite sympathisé. Gael, c'est le gamin avec qui elle faisait les quatre-cents coups dans tout le palais. C'est le garçon avec qui elle chippait des morceaux de gâteaux en cuisine, ou avec qui elle faisait des concours de crachats du haut des plus grandes tours. Ils sont allés partout, des toits aux sous-sols.
Gael, c'est aussi le jeune homme qu'elle a revu à Aleria et qu'elle a immédiatement reconnu alors qu'il était dit mort. Elle s'en souvient encore, de ce jour, où elle a failli lui courir dans les bras, le cœur battant. Gael, c'est celui pour qui elle a ce petit quelque chose en plus sans qu'elle n'arrive à définir ce que c'est. Pour l'instant, elle se rassure en se disant que c'est parce que c'est son meilleur ami.
Alexis Livanov ≈  Alexis déteste Sofya. Depuis toujours, ou presque. Déjà, Alexis n’a jamais été un grand fan de nourriture, aussi étonnant que cela puisse paraître. Quand il était petit, et que la mère de Sofya apportait des plats aux enfants, Alexis n’en mangeait qu’un peu pour laisser la suite intouchée. Sans le savoir, il heurta un peu les sentiments de la cuisinière, qui pensait ne pas satisfaire un des enfants Livanov. Et Sofya, bien qu’elle soit gamine, l’avait bien vu. Elle qui adorait sa mère, en voulu beaucoup à Alexis. Et Alexis lui en voulait de passer tout son temps avec Gael, quand lui était à l’entrainement. Leurs journées se passaient comme ça, en plus d’être seul et de devoir travailler, l’enfant devait supporter de savoir qu’une inconnue lui volait son frère. Pas assez mature que pour réfléchir plus longuement à ça, il ne la vit qu’ainsi : une voleuse. Désormais qu’ils sont de retour et qu’elle n’a pas eu la décence de mourir, pour laisser quelqu’un de plus méritant vivre, Alexis la regarde avec la même expression que Gael avait, jadis, en voyant Aleya. Il ne s’en rend pas totalement compte, mais une partie de sa haine est dirigée vers elle. Elle le lui a volé pendant des années, et elle le lui vole encore. A cause d’elle, Alexis s’éloigne encore de Gael, mais elle ne l’a pas voulu. Elle ne le sait même pas, qu’elle inspire ce genre de sentiment de jalousie. Elle sait juste qu’il la déteste, mais pense naïvement que c’est parce qu’ils ne se sont jamais entendu, et qu’Alexis est particulièrement vindicatif.
Lyra Livanov ≈  Lyra est la chef des rebelles, et donc la personne envers qui Sofya a prêté allégeance. Elle est fidèle, la soldate, mais quand même faut pas pousser : quand Lyra lui demande de faire quelque chose qu'elle considère inutile, elle râle et fait bien entendre que ça ne lui plaît pas. Mais le fait quand même. Entre les deux femmes règne un respect incroyable, mais l'une comme l'autre ont une fierté typique du peuple d'Elioras et souvent, ces fiertés se heurtent. Et parfois ça fait des dégâts.
Feira Rosenbach ≈  Elles ne le savent pas, mais elles ont vécu le même parcours : soldates toutes les deux à quinze ans, ayant subi une discipline militaire en pleine adolescence et toutes les deux animées par une volonté sans faille, elles auraient pu être amies. Mais elles ne sont pas dans le même camp : Sofya est une rebelle, alors que Feira travaille pour la ligue, qui a pour mission chasser les maître de l’air dissidents. Elles se sont croisées déjà plusieurs fois, et des combats féroces ont fait rage entre les deux femmes. Feira déteste le sourire ineffaçable sur les lèvres de la brune, tandis que Sofya veut éteindre la flamme de volonté féroce qui brille dans les yeux de la ligueuse. Plusieurs fois, la rebelle a échappé à Feira déjà, dans les rues d’Aleria. Mais la dernière fois qu’elles se sont croisées, Feira a eu un geste qu’elle-même de s’explique pas : c’était en pleine nuit, peu après les attentats ayant touché les bâtiments du gouvernement. La ligueuse était de garde de nuit et patrouillait dans le secteur, lorsqu’elle a vu Sofya passer. Elle l’a arrêté. Elle aurait pu la menacer, la contraindre à la mener à la cache de ces rebelles. Mais Feira n’a rien fait. Pour la première fois de sa vie, elle a senti quelque chose vibrer dans son cœur. Peut-être était-ce parce que Sofya avait l’air plus mal en point que jamais, le visage bardé de cicatrices encore fraîches, un large bandage enroulé autour de son bras qui tenait tant bien que mal un sac bourré de médicaments. Mais Feira l’a laissé filer. Sofya n’a absolument rien compris, et s’est juste contenté de lui souffler « Merci » avant de disparaître.
yvanna abberline ≈ elles se sont connues alors qu'Yvana venait d'arriver dans les régions froides d'Elioras. Sofya l'a un peu raillée, mais l'a très vite accueillie, parce que Sofya est quelqu'un de très chaleureux sous ses dehors brusques. Elles ont beaucoup parlé, toutes les deux, Sofya de sa volonté de suivre Lyra Livanov et la rébellion, Yvana de sa honte concernant la lâcheté de sa nation. Et elles se sont motivées, toutes les deux, à servir la rébellion. Pour que chacune de leur nation retrouve la place qu'on lui a volé. Aujourd'hui, Sofya a déjà vu plusieurs fois Yvana avec des soldats de la ligue, et elle a peur pour son amie. Elle sait ce qu'Yvana peut vivre au sein de la ligue et ça dévore Sofya de ne pas pouvoir l'aider. Néanmoins, pour la première fois de sa vie, elle a eu peur de son amie : Sofya a failli se faire prendre par Yvana et ses collègues lors d'une de ses échappées, et a bien failli y rester. Est-ce qu'Yvana lui serait venue en aide, au risque de briser sa couverture, ou l'aurait-elle condamnée à la torture infligée aux rebelles ? La fille de l'air se doute que ce sont des pensées stupides, mais n'a de cesse de se les rappeler.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Contenu sponsorisé


Re: ≈ PVS REBELLION (2/9 libres)
Revenir en haut Aller en bas

≈ PVS REBELLION (2/9 libres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: LES ÂMES VAGABONDES :: POSTES VACANTS-