avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 20 Déc - 14:35

le bal de l'hiver
topic commun 1
Rappel du festival de l'hiver : FESTIVAL DE L'HIVER : Depuis plusieurs années, dans les villes d'Hamanat, un festival de l'hiver, durant douze jours et se terminant par un large bal plus ou moins grandiose suivant les moyens des villes évidemment, est organisé. A Aleria, les familles régentes président le bal de clôture entouré, la plupart du temps, par les familles vassales.

Le festival de l'hiver a été légèrement perturbé par les procès et la période de terreur que vit actuellement la capitale. Mais ce n'est pas pour ça que les habitants ont dérogé à cette tradition. Depuis la réunification des nations sous un seul gouvernement, la fête se fait uniquement à Aleria, où les grandes familles se retrouvent pour célébrer l'hiver avec le peuple. Des bougies sont allumées dans toutes les grandes rues menant à la grande place de Hjarta, où le bal est illuminé de milles et unes bougies placées en hauteur, afin d'éviter les accidents. Des lampions sont accrochés à des cordes qui survolent la grande place. Les habitants arrivent petit à petit, bientôt les familles régentes pourront ouvrir le bal. Il y a un buffet immense, destiné à tous et composés de plats traditionnels des trois nations régentes.

explications :
⊰ Les habitants arrivent sur la place les uns après les autres. Il s'agit d'un bal, aussi tous les habitants se mettent généralement sur leur 31.
⊰ Le bal se déroule après le coucher du soleil.
⊰ Les familles régentes (Bernstein, Pernington et Darsonval) et vassales (ainsi que les Belinski, vassaux des Livanov) sont présentes.
⊰ Des musiciens des trois nations jouent sur une scène, placée face au grand panthéon.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 147
▹ Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
▹ Avatar : dane dehaan.
▹ Crédits : secret santa.



▹ Âge : vingt-six années à fouler cette terre de feu, à chercher sa place.
▹ Nation : enfant des flammes, de la chaleur, il appartient à la nation du feu, la puissante, l'insoumise, celle qui a écrasé tous ses opposants afin de montrer sa supériorité.
▹ Daemon : une femelle lynx nommée maekar. elle est à l'image de son maître, discrète, calme, observatrice et très intelligente. d'ordinaire assez passive, elle peut se montrer très agressive lorsqu'on s'attaque à jamie.
▹ Profession : jamie travaille au sein du service des politiques communes. il a toujours été évident pour lui qu'il s'orienterait vers une activité qui ferait appel à ses capacités mentales plutôt qu'à son aptitude physique.
▹ Statut civil : jamie est officiellement célibataire. mais en réalité, c'est plus compliqué que cela. il a réussi à se soustraire à un mariage imposé et s'est rapproché très récemment d'une certaine brune de la nation de la terre. s'ils n'ont pas parlé de leurs sentiments, le bernstein sait très bien ce qu'il ressent et n'hésitera pas à le faire savoir le moment venu
▹ Signe distinctif : il garde la marque des attentats de novembre dernier sur toute sa jambe droite. cette dernière a été sévèrement brûlée et même si jamie a bénéficié des meilleurs soins, les cicatrices sont bel et bien présentes.
▹ Allégeance : autrefois, son allégeance allait à sa famille et de surcroît au gouvernement. on lui avait appris à être loyal à une seule chose, les siens et ce malgré les désaccords qui pouvaient l'animer. mais désormais les choses sont différentes. jamie commence à ouvrir les yeux sur son propre sang, qu'il a longtemps excusé en fermant les yeux sur les horreurs. maintenant, le jeune bernstein n'est loyal qu'à lui-même et peu importe si ça doit l'amener à défier le gouvernement ou quitter les siens.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 20 Déc - 23:40
L'air est frais ce soir, mais ça n'a pas empêché les habitants d'Aleria de se rassembler sur la grande place afin d'être présents pour le festival de l'hiver. D'un air distrait, Jamie observe la foule s'amasser. Les récents événements ont semé un vent de panique sur la capitale, si bien que la plupart du temps, les rues sont désertes et l'économie marche au ralenti. Mais ce soir, le Bernstein est surpris par les nombreuses personnes qui ont osé s'aventurer hors de chez elles pour se rendre à ce bal, et ce malgré la fin tragique qu'ont connu les derniers rassemblements du peuple. Jamie lui-même n'est pas très rassuré, mais il ne le montre pas. Son masque d'indifférence ne le quitte pas, il sourit de temps en temps aux personnes qui lui adresse un signe, il joue son rôle. Il est ici pour faire acte de présence, avant toute chose. Pas qu'il en ait réellement envie, au contraire. Mais c'est ce qu'on attend de lui, d'être présent à ce genre d'événements. Alors il essaie de s'occuper, comme il peut. Il cesse d'observer les nouveaux arrivants afin de prendre une coupe de champagne. Tandis qu'il boit une gorgée de son verre, il se perd à nouveau dans ses pensées, le regard fixé dans le vide.  
Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar
my loyal friend.

▹ Mes comptes : soon.
▹ Sur Aléria depuis : 19/12/2015
▹ Messages : 130
▹ Pseudo : Brumy
▹ Disponibilité : 7/7 présence, 3/7 rp
▹ Avatar : Alejandra Alonso
▹ Crédits : secret santa t'es le meilleur ♥

are you insane like me, in pain like me.

▹ Âge : trente ans. Cela fait maintenant trente ans qu'elle foule ce sol froid, qu'elle erre sur cette terre, qu'elle parcourre ces eaux glacées. Trente ans.
▹ Nation : nation de la bienveillance dont la facilité première est l'intégration dans n'importe quel lieu, née de l'amour de la lune et de l'océan: l'eau est sa maison, son foyer, sa patrie.
▹ Daemon : un akita inu mâle nommé Ayla calme, loyal, affectueux, discret, silencieux et intelligent; il lui correspond parfaitement. Il la couve, la suit, surveille ses arrières; il est son plus fidèle allié et son plus proche ami. Un regard leur suffit à se comprendre; il est la prunelle de ses yeux, la lune de ses nuits et son coeur jumeau.
▹ Profession : artisane touche à tout, elle sait y faire avec les babioles et objets en tous genres.
▹ Statut civil : mariée, et ce depuis sept ans. Il est tout ce qu'il lui reste, et elle ne laissera jamais rien l'atteindre tant qu'elle pourra l'éviter.
▹ Don : aucun en particulier, elle est un simple maître de l'eau sans aucune autre capacité particulière. La capacité à contrôler le sang des autres ne l'attire pas de toute façon, par contre elle aurait bien voulu pouvoir soigner son esprit de cette peine immense.
▹ Signe distinctif : son regard vert est intense et vous déstabilise. Sur sa tempe droite, une cicatrice en vague forme de croissant de lune peut être vue; il s'agit d'un souvenir d'une mauvaise chute dont elle ne se souvient même plus en détail tant elle était jeune quand c'est arrivé.
▹ Allégeance : l'allégeance d'Aysu va à un monde de paix où l'égalité est de mise; tout ce qu'elle voulait, c'était une vie heureuse avec son mari et sa fille.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 20 Déc - 23:53
le bal d'hiver
ft. la populace


Cela faisait plusieurs jours que le bal était collé aux bouches d'une grande partie des habitants. Combien de fois Aysu avait-elle entendu ses clients lui en parler, au cours de ces derniers jours? Combien de personnes leur avaient apporté à Deniz et elle leur tenue de bal afin qu'ils les raccommodent ou y ajoute quelque artifice? Beaucoup trop. La jeune femme n'avait vraiment pas la tête à faire la fête de pourtant: c'était bien elle qui était en train de se préparer devant son miroir. Les récents événements avaient gravement affecté son moral, si bien que son mari avait cru qu'elle finirait par se noyer dans ses démons. Mais elle revenait plus forte de cette épreuve, sans pour autant en être guérie. « Tu as une mèche qui rebique. » Lui fit simplement remarquer Ayla, qui était assis sagement à ses côtés et la regardait se préparer. « Merci. » Marmonna Aysu tandis qu'elle se saisissait d'une barrette afin d'aplatir la mèche rebelle, et de terminer sa coiffure par la même occasion. Deux fois, elle passa sa main droite sur ses cheveux, et deux fois elle refixa la barrette. Une fois que sa coiffure fut arrangée, elle cligna quatre fois des yeux. La maître de l'eau poussa un soupir en voyant son reflet dans le miroir, mais elle tint bon et se releva après avoir échangé un regard avec son daemon, qui la regardait faire sans rien dire. Cela devait faire une petite demie-heure que la brune se préparait sans grande envie pour le bal, si bien qu'elle serait bientôt prête. Elle avait enfilé sa robe; blanche, toute simple sans aucun artifice. Par-dessus, elle avait enfilé une veste confortable et chaude de la même couleur.


***


La première chose qui frappa la jeune femme, ce fut la masse de personnes. Avec le climat de terreur qui avait été instauré ces derniers temps, la brune ne pensait pas que tant de personnes seraient présentes. « Il faut croire qu'ils avaient envie de se changer les idées. » Lui souffla mentalement Ayla, qui marchait à ses côtés. L'akita inu dardait ses yeux brillants d'intelligence autour de lui, défiant quiconque osait s'approcher un peu trop près sa liée d'âme. Tous d'eux avaient été très affectés depuis les attentats qui avaient coûté la vie à l'enfant de Deniz et Aysu, si bien qu'ils étaient devenus très méfiants. D'ailleurs, en parlant de Deniz, ce dernier n'était pas venu. Il était sensé venir avec Aysu mais avait eu un empêchement de dernière minute; cependant, il avait insisté pour que sa femme y aille. La brune ne savait pas si c'était une bonne idée; de toute façon, elle semblait tellement froide que personne n'oserait l'approcher. Son esprit était devenu une forteresse infranchissable. L'artisane leva les yeux vers les lanternes qui brillaient tout autour, comme des milliers d'étoiles, tandis qu'elle écoutait la mélodie qui s'échappait des instruments des musiciens. D'un geste frénétique, elle se frotta six fois les mains sur sa veste blanche, ses TOCs se manifestant avec plus de force que d'habitude, signe de son extrême nervosité (qu'elle ne montrait pas, arborant toujours son air neutre et inaccessible). Ayla s'appuya doucement contre ses jambes, pour lui rappeler sa présence. Bien. Comment est-ce qu'on faisait pour profiter d'une soirée déjà?



if you’re safe enough to be bored, you’re lucky. you walk outside, you risk your life. you take a drink of water, you risk your life. nowadays you breath and you risk your life. you don’t have a choice. the only thing you can choose is what you’re risking it for. ©️ caius


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mar 22 Déc - 19:17

LE BAL DE L'HIVER.
les autres & léviathan
⊳ music theme

Retour à la case départ. Elioras et mes alliés semblaient de nouveau être inaccessible. Irrattrapable. Perdu. Je ne savais maintenant ce que j'allais réellement faire. Mes parents chercheront à me surveiller d'avantage pour que je ne tente pas une nouvelle fuite afin que je reste à leurs côtés sans savoir qu'ils mettaient ma vie en grand danger. Heureusement, mon allégeance n'était pas marqué sur le front, ce qui n'éveillait aucunement les soupçons, mais jusqu'à quand ? Même les plus innocents ne pouvaient être à cent pour cent à l’abri d'une potentielle exécution... Et puis quand on avait l'habitude de fréquenter au plus prêt les membres des familles régentes, on se dit que cela ne ferait qu'augmenter la déveine de se faire arrêter. Bref, je devais rester prudent... Et cela voulait également dire participer aux évènements organisés par les rois et reines du pays.

Non pas que je ne voulais pas m'y rendre, bien au contraire. Le festival de l'hiver mettant en valeur l'élément de l'eau sous toutes leurs formes des plus glaciales, je ne pouvais donc aucunement m'empêcher de venir et de pavaner comme les autres membres de la nation pour profiter tout simplement des festivités... Certainement avec moins d'engouement que pour les fêtes précédentes lorsque maintenant, on savait qu'avant ces réjouissances, des crimes odieux étaient commis envers le peuple qui arrivait encore à avoir foi en leurs souverains... Et qu'il y en aura probablement encore après cela. Ce fut par ailleurs avec beaucoup d'étonnement de voir à quel point il y avait du monde ce soir. Tous étaient-ils réellement heureux de pouvoir se retrouver dans un moment de joie et de bonne humeur ou alors était-ce un moyen pour prouver à nos suzerains que l'on avait rien à se reprocher et que l'on pouvait donc quitter notre nid sans crainte ?

Personnellement, outre si je me serais rendu à Elioras, personne ne m'aurait retenu d'aller passer du bon temps sur la place de la capitale et y admirer tout ce que nos prunelles pouvaient nous offrir. Entre belles parures, décorations et nourritures, on pouvait réellement dire que nous étions gâtés ! Zigzaguant entre les personnes, j'allai piocher quelques encas avant de rejoindre les personnes qui ne dansaient pas encore. Je voulais réellement rejoindre les danseurs sur la piste, mais j'avouais me montrer assez timide pour le moment, n'osant me laisser tenter. C'est finalement en direction d'une jeune personne que je décidais d'aller me présenter, elle semblait réellement s'ennuyer. ≪ - Est-ce que ça va ? ≫ Lançais-je doucement avant d'afficher un petit sourire amical.


costume pour le bal:
 



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
gouvernement
avatar


▹ Mes comptes : La douce Tessa et l'ensorcelante Maeve.
▹ Sur Aléria depuis : 09/11/2015
▹ Messages : 410
▹ Pseudo : Littlewolf (Hélène).
▹ Disponibilité : Encore un petit de libre. (2/3)
▹ Avatar : Lily Collins, la maléfique.
▹ Crédits : Avatar : schizophrenic et signature : anaëlle



▹ Âge : Vingt-cinq automnes à jouer dans les feuilles mortes. Les années qui n'enlèvent rien à sa jeunesse tant convoitée. L'âge du pouvoir malsain, des décisions irrationnelles.
▹ Nation : Les dragons n'y sont pas légende mais bien réalité, douce créature qu'elle incarne avec noblesse. Fille des flammes, naissant de l'étincelle obscure d'une nuit d'été. Le feu, la chaleur qui enserre vos âmes.
▹ Daemon : Pelage d'hiver, canines ensanglantées pour ses détracteurs. Sven, son loup polaire qui marche dans l'ombre. Féroce, toujours dans l'agitation. Le carmin, il l'aime autant que son double. Un duo meurtrier.
▹ Profession : Bras droit de son frère, rêvant du trône comme une lionne en cage.
▹ Statut civil : Volage, papillonnant d'hommes en hommes sans jamais éprouver une once de sentiment. Elle n'est que pierre qui fracasse, seul son frère mérite cet amour qui la déchire. Hybris, elle n'est qu'hymen déchiré pour le pouvoir.
▹ Don : L'électricité qui s'éparpille dans son carmin. Ses sentiments qui réclament puissance. Elle est l'éclair qui transperce les plus dociles. Entrainée depuis l'enfance, ses pupilles bleus qui annoncent l'orage.
▹ Signe distinctif : Son don qui la prive d'un sens, le toucher. Ses bouts de phalanges qui dégagent encore l'odeur de la chair brûlée. Elle n'a plus d'empreinte digitale, plus aucune identité aux yeux du monde.
▹ Allégeance : Elle ne courbe l'échine devant personne. Jumelle du régent, tirant les ficelles dans l'ombre pour un royaume de chaos. Hybris, elle croit en lui même si elle désirerait cette place qui lui revient.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Sam 26 Déc - 16:47

Ses yeux qui se perdaient dans la foule qui lui faisaient face. Hybris, elle riait aux blagues médiocres d’un maitre de l’eau qui possédait une bonne place dans le gouvernement. Encore une fois, elle n’agissait que par politesse mais surtout par intérêt. Elle se trouvait aux premières loges du bal, sur une estrade surélevée pour ne pas se mélanger au peuple. La jeune femme vomissait ces personnes qui vivaient dans la crasse et l’ignorance. Aucun d’eux ne semblait maitre de leur destin. Sa robe longue qui trainait sur le sol, un voile noir transparent qui laissait ses jambes se dévoiler alors qu’une seconde matière venait recouvrir son corps à mi-cuisse. Talons hauts, protocole comme elle dirait. Elle balayait la salle du regard, cherchant un visage familier pour se débarrasser du lourd qui lui tenait compagnie. Jamie. Ses yeux qui roulaient tandis qu’un soupire s’extirpaient de ses lèvres maquillées d’un rouge. Ce serait mieux que le maitre de l’air. Elle s’excusait auprès de son interlocuteur avant de se glisser dans le dos de sa proie. Sa main qui se posait sur l’épaule de son cousin alors que son souffle se perdait dans la nuque de ce dernier. « Tu es plutôt pas mal, Bernstein. » Sa langue qui claquait contre son palet alors qu’un sourire venait embellir son visage. « Tu es venu célébrer la grandeur de cette famille que tu renies? Ou, peut-être que tu as changé d’avis ? » Elle se mordait la lèvre inférieure, attendant désespérément que Jamie rejoigne ses rangs. Hybris, elle le portait dans son coeur malgré tout. Il devait s’en inquiéter, elle trouvait cela bien plus facile pour l’anéantir. Ce qu’elle aimait, elle finissait toujours par le briser. La brune, elle le dévorait des yeux. Elle était comme cela, monnayant tous ce dont elle dispose pour son intérêt.   




Queen
⊹ Poison qui dévore votre carmin, laissant peu de chance à la vie de reprendre son court. Elle n'est que mort, ombre dansante au coin d'un feu grégeois. Malédiction qu'elle consomme, lèvres pourpres envoûtantes qui ne demandent qu'à glisser sur des corps bientôt froids.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mar 29 Déc - 11:42

intervention du pnj
cette intervention est à prendre en compte
La fête a bien commencé. Les habitants se sont tous réunis sur la grand place de Hjarta et la brigade des maîtres, ainsi que l'armée, veille au bon déroulement des évenements en protégeant la population. Enfin, la musique change, elle se fait plus dansante et c'est Murtagh Bernstein qui ouvre le bal, aux bras de sa soeur jumelle. Le régent est suivi par la régente de la terre, Lucrézia, accompagnée elle aussi d'un membre de sa famille et, enfin, nous avons Odin Pernington accompagné de sa fille ainée, Moon Pernington. C'est ensuite au tour des familles vassales de l'eau, de la terre et du feu de monter sur la piste et, enfin, toute la population peut les rejoindre pour le début du bal ! Tout le monde s'amuse, de nombreux mets ont été disposés là spécialement pour la population (affamée, parfois) d'Aleria, ainsi que des vins et bières provenant des 3 régions unifiées du pays.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 147
▹ Pseudo : flyingsquirrel. (maëlle)
▹ Avatar : dane dehaan.
▹ Crédits : secret santa.



▹ Âge : vingt-six années à fouler cette terre de feu, à chercher sa place.
▹ Nation : enfant des flammes, de la chaleur, il appartient à la nation du feu, la puissante, l'insoumise, celle qui a écrasé tous ses opposants afin de montrer sa supériorité.
▹ Daemon : une femelle lynx nommée maekar. elle est à l'image de son maître, discrète, calme, observatrice et très intelligente. d'ordinaire assez passive, elle peut se montrer très agressive lorsqu'on s'attaque à jamie.
▹ Profession : jamie travaille au sein du service des politiques communes. il a toujours été évident pour lui qu'il s'orienterait vers une activité qui ferait appel à ses capacités mentales plutôt qu'à son aptitude physique.
▹ Statut civil : jamie est officiellement célibataire. mais en réalité, c'est plus compliqué que cela. il a réussi à se soustraire à un mariage imposé et s'est rapproché très récemment d'une certaine brune de la nation de la terre. s'ils n'ont pas parlé de leurs sentiments, le bernstein sait très bien ce qu'il ressent et n'hésitera pas à le faire savoir le moment venu
▹ Signe distinctif : il garde la marque des attentats de novembre dernier sur toute sa jambe droite. cette dernière a été sévèrement brûlée et même si jamie a bénéficié des meilleurs soins, les cicatrices sont bel et bien présentes.
▹ Allégeance : autrefois, son allégeance allait à sa famille et de surcroît au gouvernement. on lui avait appris à être loyal à une seule chose, les siens et ce malgré les désaccords qui pouvaient l'animer. mais désormais les choses sont différentes. jamie commence à ouvrir les yeux sur son propre sang, qu'il a longtemps excusé en fermant les yeux sur les horreurs. maintenant, le jeune bernstein n'est loyal qu'à lui-même et peu importe si ça doit l'amener à défier le gouvernement ou quitter les siens.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mar 29 Déc - 17:39

Encore une gorgée de champagne supplémentaire, avant que le verre ne soit vide. Jamie pousse un soupir de mécontentement, puis il pose son verre vide sur le plateau d'un employé passant près de lui. Ces soirées, il les supporte de cette façon. Il boit et il reste seul, attentif au moindre détail. Ce soir ne devait pas faire exception, jusqu'à ce que le jeune homme sente une main se poser sur son épaule. Son corps se tend suite au contact inattendu. Le souffle de son interlocutrice caresse sa nuque et il secoue doucement la tête. Il n'a pas besoin de se retourner pour savoir qu'il s'agit d'Hybris, mais il le fait tout de même. « Cette tenue te met en valeur. » Et dire le contraire serait un mensonge. Jamie doit bien avouer que sa cousine dispose d'atouts et de charmes qu'il serait difficile de nier. Un sourire vient étirer les lèvres du Bernstein suite aux paroles d'Hybris. Il la sait dangereuse, car si elle possède l'avantage de son physique, elle est également intelligente. Un trait qu'ils ont en commun, tous les deux. Murtagh possède le pouvoir, mais Jamie sait que la vraie menace dans la famille n'est autre que sa cousine. « Je suis là où on attend que je sois. » Jamie accorde un sourire à sa cousine, avant d'arrêter un serveur passant à côté d'eux afin de prendre deux verres de vin. Il en donne un à Hybris, puis lève le sien afin de trinquer avec elle. « A la famille, à cette belle réussite. » Ce même sourire moqueur ne quitte pas ses lèvres tandis qu'il fait un clin d’œil à la jeune femme. Il porte ensuite le verre à ses lèvres, ses papilles appréciant le goût sucré de l'alcool. Un regard derrière l'épaule d'Hybris lui suffit à repérer son régent et cousin qui les regarde avec insistance. Après une autre gorgée, Jamie se penche pour souffler dans l'oreille de la jeune femme. « Ton frère nous regarde. Ne le fais pas attendre. » La musique change, elle devient plus rythmée. Jamie n'a aucun mal à deviner qu'il s'agit du moment pour les familles régentes d'ouvrir le bal.  
Revenir en haut Aller en bas
gouvernement
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 154
▹ Pseudo : cheyenne (gaïa).
▹ Avatar : Douglas Booth.
▹ Crédits : endlesslove (avatar) ; tumblr (gifs).

u.c

▹ Âge : vingt-cinq ans.
▹ Nation : Tu as été forgé par la chaleur des volcans, et marqué par les flammes. Tu es un fils du feu, un enfant d'Aleria.
▹ Daemon : Couvert d'une fourrure blanche comme la neige, et l'océan coulant dans ses yeux ; Ghost est un léopard albinos. Silencieux, et calme, il peut tout à coup sauter à la gorge d'une tierce personne. Comme toi, il est impulsif ; déchaîné. Il est le calme avant la terrible tempête.
▹ Profession : Tu es le premier-né, l'héritier de la famille Berstein. Tu es un fils du feu, et tu en gouvernes les terres. De par cette couronne, tu sèmes la terreur, récoltes la haine. Et de par ton sang, tu domines le monde, asservissant l'ennemi.
▹ Signe distinctif : Tout comme ta sœur, ton don t'a privé d'une identité en te brûlant tes phalanges. Sinon, tu as un 'H' tatoué sur le poignet gauche, le 'H' de Hybris., mais également le symbole du feu sur chacun de tes poignets.
▹ Allégeance : Uniquement à toi-même et à ton petit monde égoïste. Pourquoi choisir ? Tu te sais hypocrite, peu honnête avec toi-même. Et il y a de quoi. Méchant ou gentil ? Tu t'es toujours évertué à te mettre dans une case, or, aucune ne t'a jamais convenu.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mar 29 Déc - 18:10

Masque de vernis noir, et smoking à trois pièces, tu te glissais habilement dans la masse. Personne ne savait qui tu étais, personne ne pouvais même ne serait que l'imaginais. Pourtant, le régent de la nation du feu était bien là, au milieu de la foule. Tantôt appeler tyran ou prince des flammes, tu aimais parfois te faire passer pour un autre, d'être tout simplement comme les autres. Toi qui as toujours été élevé à l'écart, tu as toujours eu ce désir irrépressible de te mêler à la populace. Quitte à voir que l'on te méprisait, quitte à constater que tu étais le cauchemar de bien du monde. À maintes reprises, tu aurais pu être contrarié, et bien que tu aies toujours eut l'envie que le peuple t'aime, tu ne t'en es jamais offusquer. 'Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent.' Voilà, ce que tu t'es toujours dit. Et que la peur brille dans chaque œil en évoquant le mot Murtagh, ta toujours parut suffisant. La peur, tu en avais fait ton culte ; ton règne. Prenant alors une coupe de champagne, tu virevoltas de dames en dames, puis de gentilhomme à un dernier maître du feu avant de dévoiler ton visage. Et sous les regards surprit, tu te glissas au centre de la piste de danse. Tu devais ouvrir le bal. Sourire sournois sur le visage, tes yeux tapissèrent la foule pour chercher ta compagne de cœur. Hybris. Facile à trouver. Peu de femmes attirées ton regard. Accompagnée par ton charmant cousin, tes pupilles devinrent insistantes. Aucune jalousie. Signe de tête pour saluer ton proche parent, tu te méfiais de lui. Tu te méfiais de tout le monde. Chaque homme et chaque femme en voulant à ton trône.


I am the one that runs both from the living and the dead. Hunted by scavengers, haunted by those I could not protect. So I exist in this wasteland, reduced to one instinct: survive. ▵ ©️endlesslove.
We are each our own devil, and we make this world our hell. ▵
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t198-murtagh-fire-and-blood http://kandrakar.forumactif.be/t205-i-ve-got-blood-on-my-name-murtagh#1804
gouvernement
avatar


▹ Mes comptes : La douce Tessa et l'ensorcelante Maeve.
▹ Sur Aléria depuis : 09/11/2015
▹ Messages : 410
▹ Pseudo : Littlewolf (Hélène).
▹ Disponibilité : Encore un petit de libre. (2/3)
▹ Avatar : Lily Collins, la maléfique.
▹ Crédits : Avatar : schizophrenic et signature : anaëlle



▹ Âge : Vingt-cinq automnes à jouer dans les feuilles mortes. Les années qui n'enlèvent rien à sa jeunesse tant convoitée. L'âge du pouvoir malsain, des décisions irrationnelles.
▹ Nation : Les dragons n'y sont pas légende mais bien réalité, douce créature qu'elle incarne avec noblesse. Fille des flammes, naissant de l'étincelle obscure d'une nuit d'été. Le feu, la chaleur qui enserre vos âmes.
▹ Daemon : Pelage d'hiver, canines ensanglantées pour ses détracteurs. Sven, son loup polaire qui marche dans l'ombre. Féroce, toujours dans l'agitation. Le carmin, il l'aime autant que son double. Un duo meurtrier.
▹ Profession : Bras droit de son frère, rêvant du trône comme une lionne en cage.
▹ Statut civil : Volage, papillonnant d'hommes en hommes sans jamais éprouver une once de sentiment. Elle n'est que pierre qui fracasse, seul son frère mérite cet amour qui la déchire. Hybris, elle n'est qu'hymen déchiré pour le pouvoir.
▹ Don : L'électricité qui s'éparpille dans son carmin. Ses sentiments qui réclament puissance. Elle est l'éclair qui transperce les plus dociles. Entrainée depuis l'enfance, ses pupilles bleus qui annoncent l'orage.
▹ Signe distinctif : Son don qui la prive d'un sens, le toucher. Ses bouts de phalanges qui dégagent encore l'odeur de la chair brûlée. Elle n'a plus d'empreinte digitale, plus aucune identité aux yeux du monde.
▹ Allégeance : Elle ne courbe l'échine devant personne. Jumelle du régent, tirant les ficelles dans l'ombre pour un royaume de chaos. Hybris, elle croit en lui même si elle désirerait cette place qui lui revient.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 3 Jan - 11:29

Jamie, ce sang impur qui ne cessait de tourner le dos à sa famille. Cela était l’occasion de lui rappeler combien les Bernstein se voulaient soudés. Celui qui désertait devait courir vite. La jeune femme, elle n’hésitait pas à l’aborder avec un charme envoutant. C’était bien son plus bel atout. Jamie, il lui faisait un compliment. Elle le savait, ceci n’était pas qu’une politesse. Un sourire qui venait s’apposer sur son minois tandis que ce dernier partait à la rencontre de deux verres de vin. Il trinquait, ses mots qui faisaient froncer les sourcils de la jeune femme. Ironie qui découlait de son discours. Elle allait jouer également, levant son verre en se mordant la lèvre inférieure. « À cette réussite qu’on construit ensemble, à toi mon cher cousin qui va nous rester fidèle. » Un sourcil qui s'arquait, regard provocateur tandis qu’il lui faisait remarquer l’attente de Murtagh. Il fallait ouvrir le bal. La jeune femme, elle soupirait. Hybris, elle voulait poursuivre sa conversation mais le devoir l’appelait. La brune rejoignait finalement son double, entremêlant ses doigts dans les siens pour commencer l’ouverture de bal tandis qu’elle apposait sa tête contre son épaule pour lui susurrait quelques mots à l’oreille. Son souffle qui se perdait sur la nuque de Murtagh, l’envie incessante de l’embrasser. « Tu es d’une beauté insoutenable, mon frère. Comment passer une soirée sans pouvoir goûter à tes délices, avec tous ce sous peuple que je rêve de voir mourir. » Elle se mordait la lèvre, effleurant son lobe au passage. « Toi et moi, au milieu de ses cadavres froids. J’en ai l’eau à la bouche. » Ses lèvres qui effleuraient son cou, elle allait s’y laisser tenter alors que les regards se posaient sur eux. Difficile de tenir une gamine capricieuse.  




Queen
⊹ Poison qui dévore votre carmin, laissant peu de chance à la vie de reprendre son court. Elle n'est que mort, ombre dansante au coin d'un feu grégeois. Malédiction qu'elle consomme, lèvres pourpres envoûtantes qui ne demandent qu'à glisser sur des corps bientôt froids.
Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 02/01/2016
▹ Messages : 65
▹ Pseudo : Key
▹ Disponibilité : 1/3 rps libres
▹ Avatar : colin o'donoghue
▹ Crédits : Tumblr

▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Eau
▹ Daemon : Kara, sa renarde polaire d'un blanc immaculé
▹ Profession : Ez travaille au ministère de la santé, il s'occupe notamment des programmes humanitaires.
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Guérison
▹ Signe distinctif : Une cicatrice sur sa joue gauche, rappel d'un duel avec un de ses cousins. De nombreux tatouages ont depuis bien plus marqué son corps.
▹ Allégeance : Elle va d'abord à sa famille et à sa nation mais les doutes le prennent de plus en plus souvent sur le gouvernement qu'il ne peut plus cautionner.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 3 Jan - 23:14
LE BAL DE L'HIVER.
Watch them dance, soon they'll burn.


Ezeckiel avait eu toutes les peines du mondes à se défaire d'un des sous secrétaire à la santé qui avait décidé de ne pas le lâcher ces deux derniers jours tant que le jeune homme n'avait pas passé en revue tous les projets de la fin de l'année. S'il s'était plié à l'exercice le plus professionnellement du monde, il devait avouer qu'il aurait préféré avoir son après midi pour se préparer au bal, non qu'il ait tellement besoin de préparer son apparence mais il savait qu'il allait se retrouver face à bien des visages hostiles et aurait voulu s'y préparer sereinement. Les choses s'étaient précipitées ces derniers temps, depuis les attentats à vrai dire, et il n'avait guère eu le temps de souffler. Et loin des apparences, cette soirée ne serait pas une célébration qu'il pourrait apprécier. Les Bernstein seraient de la partie, et il serait sans doute le seul Pernington, Jasper n'ayant confirmé sa venue. Nila serait là, bien sûr, mais la pression serait essentiellement sur ses épaules si son frère aîné ne pouvait se libérer pour être là.

Ezeckiel eut à peine le temps de rentrer, prendre une douche et se changer. On avait déjà préparé ses vêtements, un ensemble blanc paré de fines brodures et sequins bleu, avec une veste coupée selon les coupes qu'il arborait d'habitude, un col haut, cintrée et longue. Il admira un instant dans la glace le rendu impeccable, parfaitement en accord avec son statut pour ce soir, et parfaitement assorti à Kara et sa robe immaculée. « Tout ira bien » commenta la renarde, qui se pavanait déjà en direction de la sortie.


Lorsqu'il arriva au bal, les festivités avaient déjà commencées, et quelques minutes plus tard à peine son père ouvrait la danse et il n'eut le temps que de l'entrapercevoir. Il devrait s'excuser de son retard un peu plus tard. Cherchant des visages connus dans la foule, il ne manqua pas d'apercevoir les Bernstein frères et soeurs rejoindre la piste de danse. Il frisson le parcourut en les regardant se susurrer des choses à l'oreille. Ils le dégoutaient. Attrapant un verre au passage, il but une gorgée pour se donner bonne contenance, conscient du nombre de regards qui s'étaient immédiatement braqués sur lui. Pourtant, il n'en cherchait qu'un, celui de Tessa qui devait être déjà arrivé. Il s'inquiétait qu'elle ait imaginé qu'il lui poserai un lapin pour leur première apparition officielle. Les choses devaient être annoncées en bonne et due forme mais le gratin de Kandrakar aimait ce genre de choses, cela jaserait quelques jours avant l'annonce officielle, ils seraient sur toutes les lèvres. Peu importait s'il s'agissait des commérages, être au cœur des discussions mondaines de ces prochains jours serait toujours bon à prendre pour monter sa cote.

Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 02/01/2016
▹ Messages : 36
▹ Pseudo : nestie luv.
▹ Disponibilité : disponible
▹ Avatar : Jeff Bridges
▹ Crédits : nestie luv.



▹ Âge : 53ans
▹ Nation : nation de l'eau
▹ Daemon : un dragon du komodo
▹ Allégeance : Neutre

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Lun 4 Jan - 15:37
La fête sied mal à l’humeur du patriarche Pernington. Quelques-uns de ses enfants étaient là et sa femme restait près de lui en toute circonstance. Evidemment, inutile de mentionner les gardes dans les alentours. Mais Odin n’avait pas peur. Il était las. Ce genre de fête l’ennuyait au plus haut point et surtout, il avait l’impression qu’elles ne servaient à rien. Il avait lu sur le visage du peuple et de quelques membres de familles régentes et vassales la peur d’une nouvelle attaque. Les gardes étaient partout et il serait logique que la moitié des gardes en permission se tenaient prêt à reprendre l’uniforme ce soir si les rebelles tentaient quelque chose… Mais Odin était calme car il savait que les rebelles venaient de prendre un sacré coup à leur réputation et à leurs effectifs.

Lorsque les Bernstein démarrèrent le bal, le tour d’Odin et de sa fille la plus âgée, Nila, ne tarda pas à venir. Il lui saisit la main délicatement et engagea la danse en guidant. Il gardait son sourire charmeur et lancé des signes de tête à certaines personnes qu’il connaissait. Les arts de la danse de salon et des bonnes manières étaient des choses enseignées dès le plus jeune âge chez les Pernington et tout ceci était devenu quelque chose de naturel et évident. Il se pencha vers l’oreille de Nila avant de lui dire « Essaye d’aller un peu parler avec les jumeaux Bernstein, histoire de te commencer à te faire une place dans l’environnement politique… » Certains n’utilisaient leurs filles que pour des mariages et des alliances. Mais en voyant Katarah et l’importance qu’elle avait pris au sein de la famille, Odin pensait que c’était suicidaire de ne pas développer aussi la hargne et l’intelligence des filles d’une famille. Cela faisait autant de soldats et émissaires à envoyer au front.

Quand la danse fut finit, Odin applaudit tout en souriant de plus belle. Ainsi, sa barbe et ses traits lui donnaient un air jovial et sympathique. Il s’approcha d’Ezechiel qui se tenait sur le côté de la piste, les yeux cherchant apparemment quelqu’un dans la masse des familles régentes et vassales. Il lui apporta une coupe de champagne tout en prenant une pour lui-même. « Ezechiel, tu n’as pas l’air particulièrement jouasse. Pourtant il me semble que tu aimais bien ce genre de petit rassemblement… » Il pensait connaitre la réponse, mais il préférait avoir la réponse de la bouche même de ses enfants ou alors deviner qu’elle était les nouvelles lubies et fantaisies que sa progéniture avait encore inventée pour l‘embarrasser.


All stories are the same,
only names change
Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar


▹ Mes comptes : La maléfique Hybris et l'ensorcelante Maeve.
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 79
▹ Pseudo : Littlewolf (Hélène).
▹ Disponibilité : Disponible. (1/3)
▹ Avatar : Natalie Dormer, la plus badass !
▹ Crédits : avatar : Daisy. et signature : anaëlle



▹ Âge : Trente années qu'elle se bat pour son nom. Autant de temps que son visage ne cesse de marquer malgré les artifices. Elle prend de l'âge comme un vin de grand cru.
▹ Nation : La douce puissance naturelle qui est vitale à tout être vivant. Elle est l'eau qui s'évade entre vos paumes. Douce et furtive, insaisissable à mains nues. Tessa est une tempête en plein océan, la brise qui frappe contre un navire en bois.
▹ Daemon : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
▹ Profession : A la tête du journal hebdomadaire d'Aleria. Une passion, sa fierté. Elle y met ses avis, neutres et souvent dérangeants. Elle y a forgé son image de femme juste ainsi que son pouvoir de persuasion sur ses lecteurs.
▹ Statut civil : L'amour qui nait dans son bas ventre. L'enfant qu'elle porte et chérie malgré qu'il ne soit pas voulu. Un Pernington, fils de swan. Ce bel homme qui volait son coeur avant de faire face à la mort.
▹ Don : Un sourire envoutant, des yeux de chat qui ne supportent pas la négation. Aucun don réel, juste une femme de pouvoir.
▹ Signe distinctif : Une canine brisée, glacée par un entraînement bien trop corsé avant de tomber sous le choc du sol. Son sourire montre son expérience. Une blessure qui ne lui ôte pas son charme.
▹ Allégeance : Elle porte allégeance aux Pernington qui la soutienne encore, rêvant de voir Kohl et Odin sous terre pour de bon. Tessa, elle ne fait aucunement confiance dans le gouvernement et compte bien renverser ce dernier pour prendre la place de Reine. Elle soutient la résistance en secret, faisant des dons importants.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Lun 4 Jan - 19:27


Une robe prune qui embrassait sa peau écarlate. Ses talons qui claquaient contre le sol tandis qu’elle faisait son apparition au bal d’hiver. Elle n’aimait plus ce genre de prestation depuis que son ventre s’arrondissait. Pour l’instant, on pouvait encore prétendre que la Visegard s’empiffrait de sucrerie pour oublier le décès de Swan. Veuve noire, celle qui resplendissait dans son malheur. Elle faisait un signe de tête aux jumeaux Bernstein, hypocrisie dont toute l’assemblée usait. La jeune femme, elle faisait simplement bonne figure. Ses mains qui s’emparaient d’un verre de soda. Un soupire. Tessa, elle appréciait tellement les nectars alcoolisés mais son état lui interdisait. Son minois masquait bien des souffrances. Ses nausées qui commençaient à cerner ses yeux. Une fine couche de fond de teint ainsi que du mascara. Ses fines lèvres marquées d’un rouge à lèvres prune. Elle faisait un effort pour l’occasion mais surtout pour Ezeckiel. Car elle se devait d’être présentable au bras d’un potentiel régent.

Elle appréciait l’ouverture de bal, ses danses entre les familles régentes qui montraient une fois de plus leur grandeur. Sa main qui se posait machinalement sur son ventre et se retirait aussi tôt. La jeune femme, elle le cherchait du regard. Lui. Cet homme qui savait apaiser ses douleurs depuis l’enfance. Elle se souvenait des soirées avec les deux Pernington, de cet amour qu’elle éprouvait pour les deux partis sans jamais le divulguer pour ne pas créer de conflits. Combien de fois pouvait-elle briser cet équilibre si fragile. Une fois le bal ouvert, elle trouvait enfin Ezeckiel accompagné d’Odin. Ses yeux roulaient, l’agacement qui la prenait. Ils se trouvaient dos à elle. Marchant d’un pas assuré, elle se glissait dans le dos d’Ezeckiel, laissant sa main parcourir sa taille pour finalement stopper ce contact physique une fois que sa tête se trouvait au-dessus de son épaule. Un regard à Odin. Un sourire faux, politesse une fois de plus. « Il les apprécie lorsqu’il se trouve bien accompagné. » Elle souriait, un soupçon de fierté qui se dégageait de ses pupilles. « Bonsoir Odin. » Sa langue qui claquait contre son palet. « Quelle magnifique ouverture de bal, Nila est délicieuse. » Son sourcil qui s'arquait. Elle le pensait vraiment. Tessa, elle déposait finalement sa main sur l’épaule d’Ezeckiel, cherchant sans cesse ce contact physique qui lui semblait à présent vital.




Remember me.
⊹ Balafre qui recouvre ton visage, corps qui ne répond plus à tes appels. Blessée dans ton amour-propre, démunie de tout amour. Délaissés par le bonheur, laisses entrer cette noirceur.
Revenir en haut Aller en bas
neutre
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 02/01/2016
▹ Messages : 65
▹ Pseudo : Key
▹ Disponibilité : 1/3 rps libres
▹ Avatar : colin o'donoghue
▹ Crédits : Tumblr

▹ Âge : 32 ans
▹ Nation : Eau
▹ Daemon : Kara, sa renarde polaire d'un blanc immaculé
▹ Profession : Ez travaille au ministère de la santé, il s'occupe notamment des programmes humanitaires.
▹ Statut civil : Célibataire
▹ Don : Guérison
▹ Signe distinctif : Une cicatrice sur sa joue gauche, rappel d'un duel avec un de ses cousins. De nombreux tatouages ont depuis bien plus marqué son corps.
▹ Allégeance : Elle va d'abord à sa famille et à sa nation mais les doutes le prennent de plus en plus souvent sur le gouvernement qu'il ne peut plus cautionner.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Lun 4 Jan - 23:11
LE BAL DE L'HIVER.
Watch them dance, soon they'll burn.



Ezeckiel se joignit comme les autres aux applaudissements polis, et salua quelques connaissances, collègues ou membres des familles les plus en vue de Kandrakar. Finissant son verre, il rit poliment à un de ses collègues du commerce qui l'avait pris à part un instant avant d'arriver à s'en défaire. Toutefois, entre deux mots polis, il aperçut son père qui le rejoignit, deux coupes à la main. Ezeckiel le prit avec reconnaissance après avoir salué son père d'un signe de tête. Il ne put retenir un sourire en coin aux mots de son père. En effet, d'ordinaire il se serait déjà fait remarqué, certainement sur la piste de danse avec une jeune femme de toute beauté, quelque fut son rang, ou à mettre un peu d'ambiance avec d'autres jeunes héritiers. Mais il venait à peine d'arriver et il devait bien avouer qu'il n'avait plus ni la tête ni réellement de raison de courir la jeune héritière ou la mondaine à la mode. Il avait eu seulement quelques minutes et les avait passées à chercher Tessa du regard.

- La rançon du travail, père. Un changement que vous devriez saluer. Mais ne vous inquiétez pas, je viens seulement d'arriver, j'ai besoin de m'échauffer d'abord et de laisser le bureau derrière moi... « J'aime bien que tu te calmes moi... Ton père aussi, mais fais attention à ce que le changement soit trop brutal, il pourrait sentir le vent tourner. » Et maintenant que l'annonce officielle ne tardera plus, cela ne se ferait pas que j'aille papillonner ailleurs, n'est-ce pas ? Cela ferait des mécontents que nous ne pouvons pas nous permettre.

Sans broncher aux paroles censées de Kara, Ezeckiel but son verre élégamment mais d'un trait, nonchalamment.  Histoire de ne pas être trop conventionnel. Il fallait dire qu'il commençait à être nerveux de ne pas voir Tessa arriver, et mille scénarios lui tournaient déjà dans la tête. Et soudainement, il sentit un frisson d'excitation et de soulagement lui parcourir le dos là où Tessa venait de l'effleurer. Il avait l'impression qu'il ne s'y habituerai jamais. C'était à la fois si doux et si amer. L'avoir pour lui en sachant qu'elle ne l'aimait pas encore comme lui l'aimait, ne pas savoir démêler le geste vrai de celui du rôle qu'ils jouaient... C'était déroutant, c'était tellement douloureux. Cette comédie serait sans doute celle qui lui laisserai le coeur en cendres, mais au fond de lui, il s'accrochait à l'espoir qu'il donnerait tout pour qu'elle finisse par le voir lui, qu'elle finisse par l'aimer comme lui le pouvait... Il savait qu'il y avait ces choses entre eux, mais il voulait toujours plus... Lui qui si longtemps n'avait rien voulu, s'effaçant devant Swan, devant les volontés des autres, sa vie semblait soudainement si egoïste. Désormais, peut-être parce que cela lui semblait à portée de main, il voulait tout... Il voulait l'amour, il voulait l'indépendance, il voulait le pouvoir. Et à cet instant là, il ne le voulait pas pour la paix, non, pendant un instant, il voulait tout cela pour lui, pour lui et Tessa... Et puis, la petite voix dans sa tête « Exactement comme Murtagh. [/color]» le ramena bien vite sur Terre. Kara avait raison, même si ce n'était pas le moment de digresser.

- Ah, je commenças à m'inquiéter. N'est-elle pas ravissante père ?

Il se refusait à lui faire un compliment direct, de peur de perdre ses moyens, de peur de sembler trop attaché, trop charmé, quand il voulait que son père le voit la tête froide, posé, conscient des enjeux et du jeu qu'il devait jouer. Mais à cet instant, il voulait oublier tout le reste et s'imaginer qu'elle était bel et bien là, pendant un isntant, s'imaginer qu'elle était bel et bien à lui... Quand il savait que la vérité était bien différente. Quand il savait qu'au fond d'elle, au fond de son ventre, au fond de son coeur, elle appartenait encore à un autre. Ez avait redouté que sa condition transparaisse, mais ni dans son attitude ni dans son physique, rien n'indiquait quoi que ce soit. Pour combien de temps, il n'aurait su le dire. A peine les gens les plus proches auraient pu imaginer une légère prise de poids, les mauvaises langues auraient d'abord dit que c'était normal à son âge, avant de penser à une grossesse. Et c'était pour le mieux.

- Nila est absolument splendide, ce soir plus encore que les autres. Il n'y a pas à dire, les héritiers Pernington savent où se trouve la classe et l'élégance, et s'en entourer... Cela ne s'invente pas.

Involontairement Ez tourna son regard vers les deux jumeaux Bernstein, un sourire goguenard aux lèvres. Il avait toujours trouvé Murtagh à la traîne, presque le vilain petit canard. Maintenant qu'il ne tenait plus qu'à la peur, Ez pouvait presque voir l'aura détestable de méfiance et d'orgueil émaner de leur duo. Oh oui, il prendrait plaisir à les voir tomber.
Revenir en haut Aller en bas
gouvernement
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 154
▹ Pseudo : cheyenne (gaïa).
▹ Avatar : Douglas Booth.
▹ Crédits : endlesslove (avatar) ; tumblr (gifs).

u.c

▹ Âge : vingt-cinq ans.
▹ Nation : Tu as été forgé par la chaleur des volcans, et marqué par les flammes. Tu es un fils du feu, un enfant d'Aleria.
▹ Daemon : Couvert d'une fourrure blanche comme la neige, et l'océan coulant dans ses yeux ; Ghost est un léopard albinos. Silencieux, et calme, il peut tout à coup sauter à la gorge d'une tierce personne. Comme toi, il est impulsif ; déchaîné. Il est le calme avant la terrible tempête.
▹ Profession : Tu es le premier-né, l'héritier de la famille Berstein. Tu es un fils du feu, et tu en gouvernes les terres. De par cette couronne, tu sèmes la terreur, récoltes la haine. Et de par ton sang, tu domines le monde, asservissant l'ennemi.
▹ Signe distinctif : Tout comme ta sœur, ton don t'a privé d'une identité en te brûlant tes phalanges. Sinon, tu as un 'H' tatoué sur le poignet gauche, le 'H' de Hybris., mais également le symbole du feu sur chacun de tes poignets.
▹ Allégeance : Uniquement à toi-même et à ton petit monde égoïste. Pourquoi choisir ? Tu te sais hypocrite, peu honnête avec toi-même. Et il y a de quoi. Méchant ou gentil ? Tu t'es toujours évertué à te mettre dans une case, or, aucune ne t'a jamais convenu.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mer 6 Jan - 17:03

Courbes graciles, et démarche élancée, la beauté qui te faisait face attira ton regard. Lucrézia. Belle à en damner les anges, tu aurais en cet instant donné cher pour être à la place de l'homme qui la tenait tendrement. Toutefois, l'usage se voulait plus cruel. La belle n'était ; hélas ; pas ta partenaire. Régente d'une nation dont tu n'étais pas le fils, les mœurs voulaient à ton bras un incendie. Hybris était alors toute choisi. Ta chaire. Ton sang. Âme jumelle, douceur éternelle. Si proche de toi qu'elle était toute désignée pour être ta Reine. Et tu lui vouais autant d'amour que de haine. Aussi belle que le soleil, aussi hypnotisante qu'un brasier dansant. Quittant enfin ton cousin pour se joindre à toi ; une de tes mains se glissa habilement au niveau de ses reins, tandis que l'autre avait accueilli l'une des siennes. « Allons ma sœur, sans peuple il n'y a pas de royaume. Néanmoins, je te retourne le compliment. Tu es ravissante. » En d'autres termes, de manière plus vulgaire, tu aurais pu volontiers lui arracher sa robe devant tout le monde. Néanmoins, et bien que les dires de certains disaient le contraire, tu n'étais point un homme sans aucun principe … Ou pas. Esquissant un sourire face à la tentation de ta sœur, un frisson parcouru tout le long de ton échine. La voir si proche, la sentir trop près … Une véritable torture ! Pourtant, tous les yeux étaient posés sur vous, et personne ne devaient savoir qu'elle était la réelle nature de votre relation. Personne. « Le tableau donne envie, mais je crains que ce ne soit possible. Régner sur des bouts de viandes putréfiant ne me plaît guère. » Hybris et ses desseins morbides. Bien que cela te fît sourire, tu n'avais guère envie de voir Kandrakar mourir. Quel intérêt d'y régner sinon ? Renversant ta sœur pour clôturer la danse et sonner le glas des réjouissances, tu lui baisas tendrement la main d'un sourire charmeur, lui laissant alors la promesse d'une nuit torride et pleine de rêves. « Je t'ai à l’œil ma sœur. Il est d'usage que tu ne menaces ni ne tues en cette journée de fête. » Amusé par tes propres paroles, tu l'as quitta pour te prendre une autre coupe de champagne. Si avec ton masque, tu t'étais amusé avec la populace, maintenant que ton visage était dévoilé, la fête devint beaucoup moins distrayante. Et pour cause, tu n'aimais guère toutes ces hypocrisies. Tous autant qu'ils étaient, étaient des ennemis ; des pions que tu devais manipuler avec abus pour ton propre salut.


I am the one that runs both from the living and the dead. Hunted by scavengers, haunted by those I could not protect. So I exist in this wasteland, reduced to one instinct: survive. ▵ ©️endlesslove.
We are each our own devil, and we make this world our hell. ▵
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t198-murtagh-fire-and-blood http://kandrakar.forumactif.be/t205-i-ve-got-blood-on-my-name-murtagh#1804
rebelles
avatar
rrroooaaarrr.

▹ Mes comptes : kali helesand.
▹ Sur Aléria depuis : 12/12/2015
▹ Messages : 450
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : matt smith.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

splash.

▹ Âge : vingt-cinq fragiles gouttes d'eau. depuis tout jeune j'ai vu les rivalités se dérouler d'un oeil innocent et incompris. je n'ai pas vraiment agis durant toutes ces années, que ce soit pour me défendre ou pour prendre part à un combat... et le présent n'est pas plus sûr, j'espère donc m'épanouir encore longtemps.
▹ Nation : de l'eau. et je m'en contente. je ne me voyais de toute manière être natif d'un autre élément. l'eau représente bien des choses. aussi bien la pureté pour son apparence cristalline que le chaos lorsqu'elle se décide à se révolter rien qu'un peu.
▹ Daemon : sedna. un crocodile du nil qui semble dangereux en apparence mais qui est en réalité, aussi douce qu'une peluche au fond d'elle. elle est une très grande amie.
▹ Profession : maître-soigneur à l'aquarium grandeur nature. c'est un métier qui me permet de m'occuper des autres et en particulier des créatures marines que je chéris. de la même manière, c'est aussi par moment, l'occasion d'user mon don à des bonnes fins.
▹ Statut civil : célibataire. si je suis déjà tombé amoureux, j'ai toujours été réticent à m'engager. j'ai peur de tomber sur la mauvaise personne... ou tout simplement de la perdre à cause des batailles qui se déroulent.
▹ Don : guérison. après maintes journées à m'entraîner, je suis parvenu à manier ce contrôle d'une efficacité surprenante. moi qui ait toujours rêvé d'être utile en faisant le bien, je m'en réjouis et utilise la guérision pour n'importe qu'elle raison, dès que quelqu'un requiert de mon aide.
▹ Signe distinctif : des blessures. durant toutes ces années de tension entre les nations, personne n'en est ressorti véritablement intacte, aussi bien psychologiquement que physiquement. pour ma part, c'est la ligue qui s'est amusée à me torturer en m'arrachant trois de mes petits doigts de pied et laissant de longues cicatrices dans le dos qui resteront indélébile.
▹ Allégeance : secrètement pro-rebelle. par le fruit du hasard, j'ai fini par les rejoindre bien que je voulais rester assez neutre et fermer les yeux. mais c'est plus fort que moi. je veux aider ces maîtres de l'air qui sont injustement inconsidéré comme cela à pu l'être pour moi autrefois... si je suis à la normal pacifique et doux, je préfère être utile en soignant les révolutionnaires blessés lors d'une mission avec l'aide de mon don.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Mer 6 Jan - 18:27

LE BAL DE L'HIVER.
les autres & léviathan
⊳ music theme

Pas de réponse. La jeune personne semblait vraiment perdue dans ces songes et je préférais donc la laisser tranquillement dans un monde qui était le sien même s'il était dommage de voir des mines déconfites devant un tel rassemblement. Peut-être avait-elle perdu un proche récemment, que sais-je probablement quelque chose qui l'empêchait de s'amuser ce soir, tant pis. J'aurais pu être la personne qui aurait su la réconforter, mais elle semblait bien trop innaccessible pour quelqu'un puisse tenter quoique ce soit. Aussi, suivit de Sedna, j'avais pris la décision d'errer de nouveau entre les personnes, en quête de rencontre et même de nourriture si seulement je tombais sur le buffet. Je n'eus aucunement le temps de me servir que le bal venait d'être ouvert par les régents. Bal que j'observais avec admiration, me stoppant dans toutes activités et admettre, malgré moi, qu'il était fort agréable de les apercevoir d'au plus près sans aucunement les craindre pour une fois. Je me suis néanmoins demandé ce que l'on faisait à Elioras. Avait-on aussi pris la décision de fêter l'Hiver comme il se devait être ou avait-on considéré cela comme des futilités ? Cela serait triste d'oublier un tel évènement malgré les tensions... Coupant court ma réflexion, Sedna avait ouvert grand la bouche pour me quémander de la nourriture, aussi c'est avec le sourire au lèvre que j'avais laissé glisser quelques petits fours glisser dans sa gueule avant qu'elle ne les dévore avec délice. J'en avais pris aussi un peu pour moi avant de reprendre ma marche en travers de la populace. Je m'étais dis que peut-être je devrais aller à la rencontre du régent Bernstein et le remercier de son invitation... Néanmoins je fus interpellé par un autre visage connu, celui de Jamie. Allant vers lui, je l'interpellais. ≪ - Hey ! Comment ça va depuis tout ce temps ? ≫ J'avais affiché mon visage des plus joyeux. Si sa famille et peut-être même lui avait quelque chose à voir avec les arrestations et les carnages, il était hors de question que je laisse mes sentiments l'emporter sur la soirée qui semblait être radieuse.



THE LITTLE CHAOS
Our journey would take us to the depths of hell His eyes shine like the rays of morning His mouth is as a burning flame Leviathan Cresting the waves Leading us all to the grave Leviathan Slaying all foes Who dare to oppose Tearing bodies limb from limb Eviscerating on a whim The skies turned to black The oceans fell dead, no winds dared to blow Then out the darkness with a thunderous roar Leviathan rose up from the depths below


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t159-je-n-m-enfuis-pas-je-vole-uc#622 http://kandrakar.forumactif.be/t203-l-e-v-i-a-t-h-a-n-legend-speaks-of-a-beast#1765
ligue
avatar


▹ Mes comptes : léviathan bluewind.
▹ Sur Aléria depuis : 28/12/2015
▹ Messages : 31
▹ Pseudo : la p'tite mouette.
▹ Disponibilité : disponible.
▹ Avatar : nastya zhidkova.
▹ Crédits : la p'tite mouette.

▹ Âge : dix-huit ans. jeune adulte, mon ambition dépasse pourtant les plus grands. mon aisance à maîtriser le feu en trouble plus d'un. et ce, c'est parce que je suis une helesand. craignez moi.
▹ Nation : le feu. celle qui peut détruire des villages entier. qui réduit en cendre les âmes mais qui peut également réchauffer des coeurs. égal à moi-même, je ne pouvais rêver faire parti d'une nation meilleure. la crainte de faire parti de l'eau m'a si tourmentée.
▹ Daemon : ajagar. un dragon de komodo qui peut se montrer aussi dangereux que moi. si je suis réputée pour répendre le mal, c'est bien souvent mon daemon qui s'occupe de faire cette sale besole, se salissant de l'hémoglobine de ses victimes sur ses griffes. parmi tout les maîtres du feu, je suis l'une des seules pouvant se vanter de posséder un dragon bien que celui là ne ressemble que très rapidement à cette bête mythique que l'on connait.
▹ Profession : soldate dans l'armée des trois nations. je suis probablement l'une des plus jeunes membres, capable de faire de grande chose. néanmoins, cela ne me suffit plus aujourd'hui. aussi j'espère un jour rejoindre la ligue et suivre ce que mon instinct me dit de faire.
▹ Statut civil : célibataire. une helesand ne s'attache pas à un mâle. elle enfante pour assurer sa lignée essentiellement féminine. mais aujourd'hui, je ne suis pas préoccupée par cela. pour l'instant, je désire simplement me concentrer sur ma fonction et sur l'évolution de ma maîtrise en combat.
▹ Don : aucun. et cela en est d'ailleurs particulièrement grisant. je voudrais tellement être aussi unique et posséder un don tel que le feu bleu qui m'a longtemps charmé. hélas, il paraît que je ne le mérite pas. sans doute un coup de la lune. néanmoins, s'il y a une capacité que je peux certainement me vanter, c'est le maniement des armes blanches avec lesquels je peux même danser avec.
▹ Signe distinctif : albinisme. un trait qui m'a beaucoup handicapé dans ma vie. d'abord, j'ai du mal à accepter les uv du soleil bien qu'il soit un symbole même de ma nation. on m'a longtemps considéré comme un être fragile et encore aujourd'hui. je ne sais pas comment je devrais le prendre... si je devrais voir cela en mal et leur rappeler que je suis forte ou bien user de cette fausse douceur pour jouer la comédie face à des adversaires de taille.
▹ Allégeance : la ligue. ceux que j'envie. ils sont les meilleurs soldats existant à ce qu'il paraît... de vrais héros ! moi j'aimerais un jour être comme eux et combattre les rebelles plutôt que de rester actuellement à mon poste et assurer la protection de gens dont la vie ne m'importe peu... outre lorsque ce sont les régents, bien évidemment.

Voir le profil de l'utilisateur

Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Dim 10 Jan - 12:03

LE BAL DE L'HIVER.
les autres & kali
⊳ music theme

D'un regard détaché, mes prunelles argentées viennent scruter ces poupées qui oscillent sur la piste de danse. Je pourrais tout bonnement profiter de ces évènements comme une gamine se parant de son plus beau costume pour pavaner devant monsieur et madame et jouer d'un prestige qui n'est qu'en apparence. D'ailleurs, je n'ai pas hésité à me confondre avec les autres, habillée d'une longue robe rouge dévalant jusqu'au sol,- simple en apparence si l'on omet ces petites tâches argentées semblable aux écailles d'un reptile ici et là. -, ainsi que pourvue de magnifiques spartiates, se voulant jouer dans l'élégance et le confort. Néanmoins, si je suis ici, ce n'est aucunement pour gâcher mon temps à m'amuser comme le fait insouciamment le peuple ce soir ainsi que le gouvernement. Non, si je suis là, c'est tout simplement pour préserver la sécurité afin qu'il n'ait un crime commis contre l'humanité, les évènements passées nous ayant bien fait comprendre que les rebelles préféraient se faire vil lorsque la population se trouve au meilleure de leur forme, pendant les réjouissances que le gouvernement comptait préserver. Aussi, je voulais l'épargner l'image d'une dame affublée d'une armure au risque de réveiller la crainte de quelques citoyens dont les blessures causées par la guerre étaient encore bien ancrées dans leur esprit faible. Non. Ce soir comme toujours, j'avais préféré user de la discrétion et de l'efficacité pour abriter l'existence de cette société déjà tant déchirée. Une qualité parfois tant rejeté par mes collègues qui me croyaient encore être une petite fille jeune et délicate. Et pourtant. Aux aguets, je n'avais encore aucunement touché ni à la boisson ni à la nourriture afin de rester le plus sobre possible, me laissant simplement le temps de regarder les régents ouvrir le bal, suivis de leurs vassaux pour ensuite reprendre ma marche tranquillement et errer, toujours dans l'unique but de surveiller le bon déroulement de la fête et m'étonner comment on pouvait encore se divertir dans l'insouciance sans se faire une raison : Nous sommes en guerre.



THE SILKEN DRAGON
Once everyone believed in dragons, When the world was brand new and beautiful, They put us in legends, It was stories, songs were sung, We were treated with respect, People honored us, the people feared us, But one day they stopped believing -  Since then, we have gone. Today, we say that we have done our time, we lived, We are treated with derision We who once were kings. It will be that one day they remember, [...] our mind is eternal.


Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t305-fleurs-fragiles-troublent-les-vigiles-uc#5931 http://kandrakar.forumactif.be/t332-k-a-l-i-association-with-darkness#6644
Contenu sponsorisé


Re: TC 1 ⊰ le bal de l'hiver
Revenir en haut Aller en bas

TC 1 ⊰ le bal de l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: LA VILLE D'ALERIA :: HJARTA :: la grande place et les boutiques-