avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

(Muzia) ; when fire meet gasoline.
gouvernement
avatar


▹ Sur Aléria depuis : 13/12/2015
▹ Messages : 154
▹ Pseudo : cheyenne (gaïa).
▹ Avatar : Douglas Booth.
▹ Crédits : endlesslove (avatar) ; tumblr (gifs).

u.c

▹ Âge : vingt-cinq ans.
▹ Nation : Tu as été forgé par la chaleur des volcans, et marqué par les flammes. Tu es un fils du feu, un enfant d'Aleria.
▹ Daemon : Couvert d'une fourrure blanche comme la neige, et l'océan coulant dans ses yeux ; Ghost est un léopard albinos. Silencieux, et calme, il peut tout à coup sauter à la gorge d'une tierce personne. Comme toi, il est impulsif ; déchaîné. Il est le calme avant la terrible tempête.
▹ Profession : Tu es le premier-né, l'héritier de la famille Berstein. Tu es un fils du feu, et tu en gouvernes les terres. De par cette couronne, tu sèmes la terreur, récoltes la haine. Et de par ton sang, tu domines le monde, asservissant l'ennemi.
▹ Signe distinctif : Tout comme ta sœur, ton don t'a privé d'une identité en te brûlant tes phalanges. Sinon, tu as un 'H' tatoué sur le poignet gauche, le 'H' de Hybris., mais également le symbole du feu sur chacun de tes poignets.
▹ Allégeance : Uniquement à toi-même et à ton petit monde égoïste. Pourquoi choisir ? Tu te sais hypocrite, peu honnête avec toi-même. Et il y a de quoi. Méchant ou gentil ? Tu t'es toujours évertué à te mettre dans une case, or, aucune ne t'a jamais convenu.

Voir le profil de l'utilisateur

(Muzia) ; when fire meet gasoline.
Jeu 17 Déc - 16:03

when fire meet gasoline
even death has a heart
Pourquoi sommes-nous venu ? Sonnant comme un véritable sermon, le bleu de ses yeux te scrutèrent, t'accablant de reproches. L'animal n'était pas content, comme la plupart de tes pairs en leur apprenant la nouvelle. Tu avais eut le désir soudain de rendre visite à la Régente de la Terre, alors tu es venu. Sans t'annoncer. Sans être invité. Sur un simple coup de tête. Têtu, borné, et capricieux. Voilà des attraits qui faisaient de toi un roi. « Pour reprendre ce qu'elle m'a volé. » Réponse évasive, vague. Toi-même, tu ne savais pas vraiment ce qu'elle t'avait pris ce jour-là ; mais à votre première rencontre, à l'instant où vos regards se sont croisés, tu la sentit. Le vide. Comme un trou dans ta cage thoracique, elle t'a laissé une douleur, un manque. Incompréhensible et dérangeant. Tenace et surtout dangereux. Car à défaut de ne pas savoir ce qu'elle t'avait vicieusement chapardé, tu savais en revanche que c'était mauvais. Mauvais pour ton jugement. Mauvais pour tes desseins sombres. Et surtout mauvais pour Hybris. Tu le savais oui, autant que tu avais connaissance de cette vérité : ce manque, tu n'allais pas t'en débarrasser. Du moins, pas facilement. Encré au plus profond de toi, cette Lucrezia t'avait marqué, t'influençant contre ton gré. T’obsédant le jour, te hantant la nuit, tu la voyais partout, tout le temps. Némésis de ton âme, l'enchanteresse t'avait envoûté. Que t'avait-elle fait ? L'ignorance te tuait. Jamais aucune femme ne t'avait atteint, si ce n'est peut-être ta jumelle. Aucune. Alors tu avais voulu la voir. Tu voulais comprendre. Comprendre ce qui t'arrivait exactement, comprendre pourquoi tu fus aussi satisfait quand un de ses conseillers t'annonça qu'elle allait bientôt arriver. La Naïade de la Terre t'a définitivement pris quelque chose, te l'arrachant comme une ignoble voleuse. Et tu étais prêt à tout pour le récupérer. Absolument tout. Volé ? Ne lui aurais-tu pas plutôt donné ? Dit-elle, sarcastique. Et si les yeux étaient les fenêtres de l'âme, alors Ghost su que toi, tu n'en as jamais eut. Scrutant ton daemon en lui sommant silencieusement de se taire, la femelle léopard soutenu fièrement ton regard. Te défiant comme jamais aucun autre ne l'avait fait auparavant. Ne le nies pas. Ta langue claqua sèchement contre ton palet, signe d'une irritation certaine. Évidemment que tu le savais. Cette Lucrézia t'avait belle et bien prit une part de toi ce jour-là, mais tu ne t'es, en aucun cas, débattu, baissant les armes avant même de combattre ; en te laissant emporter par cette émotion que tu n'as jusqu'alors jamais connu. Cette chose que l'on nomme passi … « Lucrézia est arrivée, majesté. » Le conseiller de la dame. Lui offrant alors un regard froid, et un geste pressé de la main pour qu'il ouvre cette maudite porte qui te séparait d'elle, il l'ouvrit finalement. Et tu l'aperçus. Enfin. Aussi ravissante que la dernière fois que tu l'as vu, aussi attirante que dans tes souvenirs. Néanmoins, et sans aucune gêne, tu restas là, assis sur la chaise honorifique qui faisait d'elle une régente. Tu la toisais. De long en large. Dans un silence presque religieux. Tu avais cette fâcheuse habitude de la contemplais de manière tout à fait indiscrète quand tu la voyais, et qui te mettais bien souvent dans des situations fort gênantes : tout le monde au pays savait que le roi avait un faible pour la belle. Du plus petit paysan, passant par les ministres, jusqu'au membre de ta famille. Du moins, tes regards suffisaient amplement pour engendrer des vagues de rumeurs dont tu aurais gentiment pu te passer. Le démon s’amourachant. Or, c'était plus fort que toi. De nature incontrôlable presque déchaînée, ton défaut s'accentuait en présence de cette femme. Comme si elle t'appelait, tu étais irrévocablement attiré. Cela t'énervait. Manipulateur hors pair, tu as toujours mené les gens là où tu le désirais. Alors qu'une femme lambda puisse te retourner ce vice en pleine figure t'irritait. Toi qui avais toujours tout prévu jusqu'au moindre détail, tu n'as pas pu anticiper ce qui était arrivé ; qu'une femme te tienne les bijoux de famille en un regard. Lucrézia a réussi là où tant d'autres ont échoué. Hybris serait fâchée. Mais que cela ne tienne, personne ne saurait jamais, comme personne n'avait vent de ce que tu complotais. « Bonsoir, Lucrézia. » Ta voix se fit entendre, ricochant contre les murs de la pièce. Enfin. Et Ghost s'approcha d'elle, dessinant de ses pas un cercle sans fin autour d'elle. Le prédateur était curieux. Curieux de savoir pourquoi son maître avait fait autant de kilomètres pour elle. « Vous vous faîtes désirée ... » Aucun reproche dans le ton employé, juste une touche d''ironie. Car si tu aimais la regarder,  tu savais aussi qu'elle ne pouvait te voir en peinture. Elle te haïssait comme bon nombre de gens ...


I am the one that runs both from the living and the dead. Hunted by scavengers, haunted by those I could not protect. So I exist in this wasteland, reduced to one instinct: survive. ▵ ©️endlesslove.
We are each our own devil, and we make this world our hell. ▵
Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be/t198-murtagh-fire-and-blood http://kandrakar.forumactif.be/t205-i-ve-got-blood-on-my-name-murtagh#1804

(Muzia) ; when fire meet gasoline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: ANTRAKAR :: LA CAPITALE DE LA TERRE-