avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

⊰ JANVIER 2003 : intrigue en cours
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

⊰ JANVIER 2003 : intrigue en cours
Jeu 3 Déc - 22:15

war is upon us
if you want peace, prepare for war
Il y a plusieurs semaines, un violent attentat a ébranlé la capitale de Kandrakar. Des dizaines de personnes ont trouvé la mort, d’autres ont été très gravement blessés. Toutes les victimes ont pris le temps de se remettre lentement mais surement de leurs maux. Les rebelles se sont longuement réfugiés dans les souterrains lugubres du gouvernement d’Aleria. Pendant ce temps, le gouvernement a agi et a déclaré que les attentats étaient, de toute évidence, l'oeuvre des rebelles. Ce n'est pas le cas mais tout le monde l'ignore. Seuls les Pernington savent la vérité, et leurs sbires (des gens de la nation de l'eau, obligatoirement).

17 novembre 2002. Le gouvernement déclare vouloir exterminer la rébellion, afin de faire revenir la paix dans toute la ville. Toute personne soupçonnée d'être un rebelle aura un procès. Les coupables sont enfermés avant d'être pendus, noyés, ou brûlés vifs. Les procès commencent, les enquêtes sont longues. Trop longues.

10 décembre 2002. Le gouvernement lance un nouvel appel aux citoyens : désormais, chacun pourra dénoncer n'importe quel habitant. Si un habitant pense qu'un autre est un rebelle, il doit tout de suite et obligatoirement le dénoncé aux autorités. Ceux qui abritent des rebelles seront jugés du même crime de rébellion. Les procès sont plus rapides et les exécutions s'enchaînent : c'est le début d'une période de Terreur à Aleria et dans la région d'Hamanat.

13 décembre 2002. Les rebelles emballèrent leurs rares possessions. Les quelques personnes encore blessées par les attentats pouvaient au moins marcher. Ils attendirent la nuit, et sortirent par petits groupes. Le plan était simple : rejoindre Elioras le plus rapidement possible. Avec la Terreur, il était clair que les rebelles devaient se rabattre au moins quelques instants chez eux, à Aelia en Elioras. Les maîtres de l’air entraînèrent avec eux ceux des autres nations qui avaient décidés de se battre auprès d’eux. Certains rebelles restèrent derrière, pour continuer leurs actions et protéger ceux qui en avaient besoin.

03 janvier 2003. Aleria subit toujours une période de Terreur, qui ne semble pas vouloir s'atténuer. La ville est presque fantôme, les gens n'osent plus vraiment sortir et aucun n'ose parler à son voisin. Des rencontres, furtives, se font la nuit. Pendant ce temps, au loin, les montagne d’Elioras narguaient les rebelles. Elles se tenaient là, immenses et intactes, après des années de fuites pour certains. La capitale, Aelia, était en grande partie détruite par les bombardements de la guerre, et la population se retranchait encore dans les ruines, cachée de ceux qui  continuait à vouloir l'exterminer. Le froid était de plus en plus mordant, et les vents semblaient se déchaîner de joie de retrouver ses enfants auprès de lui. Et l’on parlait déjà du Trône des Vents dans les rangs rebelles. Que si il était détruit, on en fabriquerait un nouveau et que, coûte que coûte, Lyra Livanov y trouverait la place qui lui était due en tant que seule survivante de la branche majeure des Livanov.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be

⊰ JANVIER 2003 : intrigue en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: La gazette :: les intrigues-