avoir plus de liens ?
Pour ce faire, n'hésitez pas à aller voir les sujets ouverts par les membres ici-même. Des membres comme Lyra Livanov, Teresa Ravenscar et Aelin Rosenbach ont besoin de vous !

avoir plus de rp/d'action ?
Encore une fois, c'est très simple ! N'hésitez pas à parcourir la recherche de rp, ou encore, vous pouvez obtenir une mission ! Si ça ne vous suffit pas, vous pouvez aussi faire intervenir un pnj dans vos rps !

Découvrir les topics communs en cliquant ici !

Le staff vous souhaite de joyeuses fêtes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture définitive
Le forum ferme définitivement ses portes ! Pour plus d'informations cliquez ici

⊰ LA FAUNE ET LA FLORE
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

⊰ LA FAUNE ET LA FLORE
Mer 25 Nov - 22:53

la faune
le bestiaire du forum
Le Royaume de Kandrakar est aussi beau qu'il peut être dangereux. Continent reliant plages et montagnes, cette immensité a aussi la faculté de recueillir en son sein bon nombre de créatures. Allant de la divinité méconnue ou disparue depuis des siècles à l'insecte qui se trouve actuellement dans votre chambre, la faune est particulièrement complexe et diverse. Certains maîtres de la terre continuent d'ailleurs de découvrir des espèces, tout comme le font les maîtres de l'eau et de l'air dans leur domaine.

- LES DRAGONS : Le dragon est une créature complexe et extrêmement intelligente qui a souvent marqué l'histoire dans le passé pour plusieurs actions destructrices comme bienfaitrices. Divinité des maîtres du feu, on peut facilement associer cet animal à sa nation par son caractère colérique et flamboyant. Capable du meilleur comme du pire, la créature a gravé son nom sur toutes les lèvres pendant plusieurs décennies avant de disparaître mystérieusement. Aujourd'hui tous exterminés, il reste pourtant de nombreux écrits relatant les exploits des "animaux-guides" que la légende nomme les premiers maîtres du feu originel. Allant d'incendies ravageurs ayant causés plusieurs centaines de morts, jusqu'à sauvetages inexpliqués de maîtres de feu en danger, les dragons restent un véritable mystère. On dit, cependant, que leurs écailles et leurs os auraient des vertus médicinales importantes, ainsi qu'un condensé de pouvoir brut qui pourrait permettre à un maître de feu d'augmenter ses capacités. Rumeurs ou faits avérés, personne n'a jamais pu vérifier la véracité de ces propos puisqu'à ce jour, aucun maître n'a revu de dragon depuis leur extermination par un groupe multi-nation qui aurait désiré apposer sa marque sur le royaume de Kandrakar il y a plusieurs décennies de ça. La légende raconte cependant qu'ils sont d'une taille gigantesque équivalant à toute une ruelle d'Aleria, qu'ils possèdent des écailles qui leur permettraient de ne pas brûler ainsi qu'un feu ravageur qu'ils pourraient cracher quand bon leur semble, bien plus puissant que la génération d'énergie liée au feu bleu. Si les dragons ne marquent plus Kandrakar par leur présence, leur puissance reste un mythe que tout maître du feu admire et espère atteindre un jour.

- LES BISONS VOLANTS : Divinité de l'air, les bisons volants sont connus pour leur loyauté sans faille et leur capacité à comprendre les maîtres de leur élément avec une justesse sans faille. Autrefois utilisés pour enseigner les rudiments de l'air aux plus jeunes, ils étaient des compagnons fidèles qui le restaient toute la durée de leur vie. Mais quand vint la guerre et la destruction que cela amena, les bisons volants partirent se cacher dans un endroit qui reste, aujourd'hui encore, méconnu. Quand la guerre cessa, et qu'un semblant de paix retomba sur le continent, plusieurs maîtres témoignèrent de la présence de bisons sur leur terre et d'animaux non-identifiés dans les airs. En effet, un bison volant aussi appelé bison du ciel pèse plus de dix tonnes et son pelage clair est rayé d'une longue ligne brune allant de son front à sa queue. Ce même pelage, très rare aujourd'hui, était utilisé dans le passé illégalement pour des vêtements à un prix exorbitants. Nombreux ont payé pour ce crime que les maîtres de l'air nomment blasphème. Il n'est donc, pour toutes ces raisons, pas facile de cacher ce genre de créature sans que quelqu'un s'en aperçoive : d'autant plus qu’inoffensives, ces créatures possèdent trois pattes et sont extrêmement maladroites, ce qui ont souvent occasionnés des accidents dans le passé. Extrêmement méfiants depuis la guerre, les bisons ont presque disparu et très peu sont ceux à en avoir aperçu un. Ils restent, malgré tout, l'allégorie la plus utilisée pour décrire l'élément de l'air.

- LES TAUPES BLAIREAUX : Les taupes blaireaux, aussi nommées taupes aveugles, sont les maîtres originels de l’élément terre et de ce fait, elles sont les toutes premières à avoir pu enseigner son maniement aux hommes. Très moqueuses, excellentes pédagogues et étrangement dures à la fois, ces petites créatures ont toujours été idolâtrées par leur nation et sont les héroïnes d'un bon nombre d'histoires pour enfant. Plutôt grande pour les caractéristiques typiques de son espèce, la taupe aveugle a aussi un avantage non négociable sur les autres puisque qu'elle peut percevoir le monde grâce aux vibrations de sol. Cela explique aussi pourquoi elles sont d'excellentes camarades, elles ont une vision nouvelle du monde et n'ont aucun instinct de destruction. On dit aussi que la bave de taupe serait un profond anesthésiant mais la théorie n'a jamais été réellement prouvée malgré beaucoup de test : aucun maître de la terre n'a réussi, de grès ou de force, d'extraire cette fameuse liqueur magique. Si autrefois, la taupe blaireau faisait partie du paysage, cela fait plusieurs années maintenant qu'elle se terre et n'envisage visiblement pas de sortir, ressentant bien malgré elle la tension qui anime le continent. La terre hurle au supplice et les taupes ne pourront pas y rester sourdes bien longtemps.

- LES POISSONS-LUNE : Rayonnant dans les eaux profondes, le poisson lune est la divinité des maîtres de l'eau sans grande surprise. La légende dit que ce serait un morceau du ciel qui aurait échoué dans un ruisseau au sommet du montagne il y a de ça des millénaires, et ce même morceau aurait donné naissance aux maîtres originel de l'eau. Un peu plus grand qu'une main, le poison lune vit en groupe, et peut être très coriace s'il le désire : doté de dents tranchantes à la manière d'un piranha, il est bien rare qu'il ne les utilise mais il ne faut jamais réveiller l'eau qui dort et ce poisson semble être la meilleure représentation qui soit. Épargné par la guerre de par son lieu d'habitation, le poisson lune est courant mais peu profitent de la lueur magique qu'ils dégagent car ils aiment vivre au plus profond des cours d'eau et sont donc invisibles à la plupart des hommes. Agiles et légers, les poissons lune sont extrêmement rapides et peuvent atteindre des vitesses impressionnantes et ce, quelque soit la pression qu'exerce le courant sur leurs écailles. Celles-ci, connues pour leur vertus de protection, sont considérées comme porte-chance et il était de coutume d'en faire un collier autrefois. Très beaux, un poisson lune dégage une aura bleuté sous l'eau quand la lune apparaît dans le ciel. S'il sent un danger, cependant, le poisson lune perd immédiatement tout sa luminosité et part se cacher là ou rien ne peut l'atteindre. Cette lumière qu'ils dégagent, beaucoup ont tenté de l'enfermer dans un bocal avec l'eau dans laquelle elle trempe mais personne n'y est jamais parvenu, tout simplement car elle fait partie du poisson lune et non de ce qui l'entoure.

- LA POECILOTHERIA : C'est une hideuse araignée pouvant mesurer jusqu'à un mètre de haut,  qui a la capacité de se contorsionner pour se cacher dans les tiroirs sombres. Véritable bête noire à Aléria, il n'est pourtant pas rare d'en croiser au détour d'une ruelle, et cela d'autant plus dans le quartier de Sorglegt qui n'a jamais été rénové. Le venin de "pockie", puisque que c'est son surnom, est une drogue très puissante qui permet à l'araignée de dévorer sa victime avant même qu'elle ne reprenne connaissance. Le point faible de cette créature est le feu, ce qui explique qu'elle ne traîne que dans les quartiers malfamés, ou on trouve rarement de maître apte à l'exterminer en quelques secondes. Avec les années, les poecilotherias sont devenues moins nombreuses et plus inoffensives mais continuent d'hanter les esprits des enfants.

- LE POULET DE LA BANQUISE : Petit poulet tout droit sorti des contrées de Lumisol, cet animal de compagnie est une véritable catastrophe ambulante : maladroit, impulsif et possédant un très mauvais caractère, il n'est pas rare de voir ce pingouin à plume harceler un pauvre voyageur sans aucune raison. Doté d'ailes capables de subir n'importe quelle température, ces petites créatures ne servent pourtant strictement à rien : elles courent sur la banquise, tombent dans un trou et se noient, avant que la chaîne infernale ne reprenne. Contre toute attente, ces petits démons sont horriblement mignons, un exquis mélange entre un poulet habituel et un pingouin.

- LE PAPILLON EXPLOSIF : Tout se trouve dans le nom : le papillon explosif est une race courante d'insecte que l'on peut trouver partout dans Kandrakar. Considéré comme l'animal préféré des plus jeunes, ce papillon a une capacité hors du commun : dès lors qu'il entend un claquement, que ce soit un bruit trop fort ou un applaudissement, l'insecte explose en minuscules étincelles multicolores, avant de disparaître dans un "pouf" reconnaissable. Souvent enfermé dans un bancal puis vendu, les papillons explosifs sont ce qui ressemble de plus prêts à des pétards.

- LE CHAT A DENTS DE LION : Tout aussi loyal et dangereux qu'un chien de garde, le chat à dents de lion est un véritable prédateur et possède un flair imparable. Doté d'immenses dents capables de trancher presque toutes les matières et emmitouflé dans une touffe de poil rousse, ce chat est d'un esthétique déplorable mais d'une efficacité assez effrayante. Si cette variété de chat se trouve dans tout Kandrakar, c'est à Antrakar que les élevages se font, car rappelez-vous en bien : un chat à dents de lion éduqué sera votre meilleure défense. Mais un chat sauvage de ce type sera, sans aucun doute possible, le plus grand danger vous environnant.

- LE CHIEN DES SABLES : Animal solitaire aux multiples facettes, le chien des sables a élu domicile dans les contrées de Morbalat, ou il erre sans jamais s'arrêter. Véritable défi pour les maîtres de feu, ceux-ci désespèrent de ne pouvoir en attraper un. En effet, le chien des sables semble être fait d'un pelage beige soyeux aux reflets ensoleillés. Mais dès lors que l'on s'approche trop de lui, le chien disparaît dans une botte de sable et ne réapparaît qu'une fois l'intrus partit. Considérés sans danger, ces animaux vagabonds restent pourtant un grand mystère.

- LE LEMURE : Compagnon parfait pour les maîtres de l'air, tout droit venu d'Elioras, le lémure est une minuscule créature aux grands yeux et aux oreilles gigantesques. Si on ne l'aperçoit pas tout de suite, le lémure est en effet très discret et extrêmement intelligent. Considéré comme les chats des maîtres de l'air, le lémure est pourtant un mélange évident entre le lémurien typique et la chauve-souris. Il est doté de deux petites ailes qui fendent l'air à une vitesse hallucinante, ce qui le rend tout à fait inaccessible. Pour approcher et obtenir la loyauté d'un lémure, il faut le mériter et être extrêmement poli. Si ces petites créatures pourraient mourir pour leur maître, elles sont aussi affreusement mesquines et n'hésiteront pas à faire tourner en bourrique ceux qu'elles considèrent comme malpolis. Autrefois, il était de coutume d'emmener son enfant chez les lémures, pour qu'il trouve le sien. Aujourd'hui, ceux-ci disparaissent avec leurs maîtres, au rythme d'une guerre qui ne les concernent pas.

- LES FURETS DE FEU : Les Furets de Feu sont des mammifères arboricoles indigènes des forêts de bambous de la région d'Antrakar et des forêts de conifères du comté de Pygmalion. Les Furets du Feu sont de petite mammifères. Ils ont une fourrure rouge et des motifs blancs sur le visage et sur la queue. L'extrémité de celle-ci est noire. Les motifs blancs sur la face peuvent changer d'un furet à l'autre et surtout en fonction du sexe du mammifère. Originaire au départ des déserts arides de Morbalat, le Furet de Feu était l'animal de compagnie des plus grandes familles de la nation du feu, très apprécié pour sa fidélité, notamment parmi les demoiselles qui aimaient le déguiser comme une poupée. Lors de la guerre, l'espèce fut très menacée et les survivants ont quitté Morbalat en grande partie pour s'installer ailleurs dans le royaume. La légende raconte que posséder un Furet de Feu assure longévité et fertilité.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be
Admin
avatar
▹ Sur Aléria depuis : 08/11/2015
▹ Messages : 162
▹ Pseudo : TFN (lise, coralie, hélène, khaoula)
▹ Disponibilité : Always
▹ Crédits : @bigbadwold

▹ Nation : FIRE WANTS TO BURN WATER WANTS TO FLOW AIR WANTS TO RISE EARTH WANTS TO BIND and Chaos wants to devour

Voir le profil de l'utilisateur

Re: ⊰ LA FAUNE ET LA FLORE
Mer 25 Nov - 22:53

la flore
les espèces végétales de Kandrakar
Grâce à ses multiples facettes et son climat différent d'une région à une autre, Kandrakar offre une grande variété de flore et d'espèces végétales. Si certaines sont inoffensives, d'autres relèvent d'un danger qui peut s'avérer mortel ! Il est donc essentiel d'avoir une bonne connaissance de ces plantes pour éviter un accident tragique.

- LA ROSE DES PÔLES : La rose des pôles, également appelée princesse de l'hiver, est une variété de roses bleu pâle de givre qui sont la spécialité de la région de Lumisol. Elle est connue pour pousser uniquement sur les las gelés et est éphémère. La tradition veut qu'un homme assez brave puisse la cueillir pour l'offrir à la femme qu'il souhaite épouser, comme un symbole fort de leur amour.

- LA MANDRAGORE :  La mandragore est une plante aux racines épaisses dont les feuilles sont vertes en toute saison, sauf quand l'automne arrive où elles prennent une tournure rousse. La mandragore possède quelques épines sur sa tige principale. Elle pousse dans le comté de Pygmalion et dans une grande partie de l'Hamanat. Les vertus de la mandragore ne sont plus à prouver. Cette plante peut soigner des fortes fièvres et de graves infections si on sait la cuisiner. En effet, il faut couper en fines lamelles la grosse racine après l'avoir nettoyé et l'écraser dans un pilon pour en extraire le jus blanchâtre. En ajoutant juste un verre d'eau, on obtient un mélange qui peut soigner de nombreuses maladies et apaiser les esprits troublés.

- LA POUSSE-JAUNE : Considérée par beaucoup comme une des pires mauvaises herbes qui puissent exister, la pousse-jaune est une plante qui prolifère dans les jardins non entretenus partout dans le royaume excepté en Morbalat où la température est trop élevée pour qu'elle puisse s'y épanouir. Elle prend l'aspect d'un lierre qui grimpe et étouffe les autres plantes. Sur ses feuilles poussent des petites fleurs jaunes qui ont une odeur désagréable et dont le pollen tâche les vêtements. Néanmoins, tous les guérisseurs savent que cette plante est très efficace pour atténuer la douleur. Elle fut très utilisée lors de la grande guerre pour apaiser les soldats blessés.

- LA FLEUR DES ROIS : La fleur des rois est une fleur entièrement rouge et dont les pétales forment un soleil, rappelant la région de Morbalat où elle pousse exlcusivement. En effet, la Fleur des Rois aime la chaleur par dessus tout et est souvent utilisée pour affirmer la supériorité de la nation du feu. On la cultive dans de nombreux jardins et la coutume veut que quand un enfant passe à l'âge adulte, il porte cette fleur à sa veste une journée pour le montrer à tous. Elle n'a pas d'odeur particulière, mais elle peut repousser en une seule nuit.

- LE LYS BÂTARD : D'après la légende, cette fleur porterait malheur. Semblable aux lys traditionnelles, elle prend, quand l'hiver vient, une couleur particulière, entièrement turquoise. Elle porterait malheur car un jour, un maître de l'air  l'aurait offert à une belle demoiselle  qui serait décédée la nuit-même. En effet, le lys bâtard dégage de dangereuses toxines qui brûlent les poumons si on reste trop longtemps en contact avec cette fleur. Aujourd'hui, il reste peu de lys bâtard sur Kandrakar. En effet, cette plante poussait exclusivement dans la région d'Elioras, sur les montagnes abruptes et la famille Livanov a longtemps bataillé pour qu'on les arrache toutes, mais certaines furent conservées par des familles vassales et des inconnus.

- L'ALGUE-VIPÈRE : Certainement une des plantes les plus connues et craintes de tout Kandrakar. L'algue vipère est une algue verte épaisse et sans odeur particulière, sauf si elle sèche au soleil. Elle fut découverte à Lumisol pour la première fois et fut importée par des maîtres de l'eau à Antrakar et Hamanat. L'algue vipère a cette capacité de s'adapter à son environnement facilement a ainsi envahi depuis dix années, les lacs et fleuves de ces régions. L'algue vipère est crainte pour une raison simple, elle est à base des poisons les plus connus de ce monde. Pour en faire un poison, il suffit de la faire sécher pendant de longues semaines et quand l'algue n'est plus du tout gorgée d'eau, il faut l'écraser pour en faire une poudre fine et ainsi, la glisser avec quelques autres ingrédients. L'algue vipère agit comme un puissant somnifère et provoque un arrêt du cœur immédiat. Elle ne laisse aucune trace à l'autopsie et est connue pour être l'arme des femmes. Originaire de Lumisol, elle se trouvait au fond des lacs gelés jusqu'à ce que des maîtres de l'eau qui voulaient voyager dans le royaume l'ont pêché et ont décidé de la cultiver.

- LE SAULE COGNEUR : Arbre emblématique de la région d'Andrakar, le saule cogneur est, comme son nom l'indique, un arbre qui cogne. En effet, cet arbre a la particularité d'avoir une âme (on raconte qu'il serait habité par l'esprit des bois) et d'attaquer tous ceux qui oseraient s'en approcher de trop prêt. Un saule cogneur est donc un excellent gardien et si aujourd'hui, ils restent moins d'une trentaine de ces arbres en Andrakar, ils sont respectés par les maîtres de la terre qui s'entraînent avec cet arbre pour parfaire leurs techniques. Un saule cogneur de mille ans trône d'ailleurs au centre de la capitale d'Andrakar.

- L'ARBRE DE FEU : Unique en son genre, cet arbre ne possède aucune feuille et ressemble plus à un arbre mort dont le tronc blanchi par les siècles marque la fin de son temps, qu'autre chose. Il se trouve au beau milieu du désert aride de Morbalat et représente une quête pour les maîtres du feu désirant trouver la force de devenir plus puissant. En effet, la légende veut que si un maître du feu le trouve dans le désert, il reçoit un grand pouvoir, mais cela n'a jamais été prouvé. De plus, l'arbre serait en réalité en ancien sapin qui aurait brûlé sous la chaleur. Rien n'a jamais été vrai au sujet de cet arbre, encore moins ces vertus magiques.

- LE FILET D'EOL : Il s'agit d'une espèce rare d'arbres qui poussent uniquement au sommet d'Elioras. Ce petit arbre qui ressemble plus à un arbuste possède de nombreuses épines. Celles-ci sont utilisées par les maîtres de l'air comme de parfaites armes. Ils taillent les épines en aiguilles et peuvent les lancer avec la puissance de leur élément sur leurs victimes. Ces arbres furent ravagés lors de la guerre et ils existent encore très peu d'espèce.

Revenir en haut Aller en bas
http://kandrakar.forumactif.be

⊰ LA FAUNE ET LA FLORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FOUR NATIONS. ::  :: Les petits papiers :: Les annexes :: pour aller plus loin-